L’économie se porte mal ? Ca me fait bigrement marrer…

Voilà que le revenant Premier Ministre apprend aux Algériens que «l’économie se porte mal». Mais enfin, est-ce censé nous faire peur  ou nous faire rire ? En tous cas, moi ça me fait bigrement marrer.  Qui du commun des Algériens ignore que l’économie de son pays va mal, très mal et même très très mal ? Pas besoin de sortir de Saint-Cyr … 

Ce que le Sieur Ouyahia omet de dire, c’est plutôt pourquoi cette économie se porte mal, si on admet qu’il y’en a une. Si l’économie du pays se porte mal, cela doit bien avoir des raisons, cette situation doit avoir des « responsables ».

Bien entendu cette première déclaration est destinée à celui qui était à sa place il y a 2 jours. C’est un peu la réponse « du berger à la bergère ». L’un comme l’autre, chacun à sa façon et avec son « style » ont porté des coups fatals à l’économie du pays, transformée en un gigantesque « bazar », un repère d’affairistes sans scrupules et de prédateurs sans fois ni loi.

Imbu, suffisant et frappé d’amnésie, il est intéressant de rappeler à celui qui a dirigé un Gouvernement qui passait son temps à couper « les rubans » pour inaugurer des projets que … le Président a initiés, quelques-uns des ses « exploits » en matière d’économie.

Quand un premier Ministre dégomme 460.000 postes d’emploi comme si de rien n’était, ordonne des ponctions pour assurer les salaires de misère d’autres travailleurs, on ne peut pas lui attribuer la mention « bien ». Quand c’est sous son « règne » que des maladies moyenâgeuses réapparaissent et terrassent des enfants algériens, on ne peut pas dire que l’économie se porte bien. Dans les pays « assis sur leurs pieds », les responsables moraux de telles situations ne se dérobent pas dans des envolées lyriques et répondent devant la justice, à l’exemple de Laurent Fabius, dans l’affaire du sang contaminé en France, en 1991 … Mais la comparaison est très osée puisque il faudra parler du niveau politique, du sens des responsabilités, du devoir de rendre des comptes, de la justice, de son indépendance … du pouvoir des députés d’exiger des commissions d’enquêtes, de leur courage politique d’exercer leur droit de voter une motion de censure et de beaucoup de choses encore…

Quand, c’est  sous ces yeux de Premier Ministre que  l’empire Khalifa s’est constitué et que son scandale a éclaté, il est difficile de dire que l’économie est reluisante. A ce sujet, l’on se rappelle de sa déclaration devant les députés, le 25 mai 2005 « l’affaire Khalifa « n’a pas encore livré tous ses secrets » et qu’il y aura « du nouveau » à ce sujet. Peut-être que, 3 ans après, celui qui était aux affaires, lèvera le voile sur «  le scandale du siècle ». On passera, bien entendu, sur « son combat » et son acharnement, aux côtés des Arouche rien que pour  dissoudre les Assemblées élues dans la région de Kabylie détenues par le FFS…

Si l’économie se porte mal, un secret de « Polichinelle », Ouyahia doit savoir que c’est tout le pays qui se porte mal. Lui, à la tête du Gouvernement, il se portera bougrement mal.

R.Z.

Commentaires

  1. khelil dit :

    C’est vrai que Ouyahia , avec ses réformes et son programe de privatisations, a mis à mal la situation micro-économique du pays durant son premier mandat. C’était aussi , la période de transition et de restructuration de l’économie.

    Par contre, au niveau macro-économique, il s’est montré briand dans la maitrise des dépenses publique . A la fin de 1998, L’Algerie a engrangé plus de 7 milliards de dollars en reserve de change.Ceci avec un prix de petrole à 25 dollars et des lois budgetaires sur base d’un prix de brut à 19 dollars. Ce prix de base n’a été augmenté qu’à la faveur de la derniere loi de finances complémentaire pour en faire une base de 37 dollars.

    En d’autres termes, elle a commencé à relever la tete. Ce Monsieur a servi de gage de serieux et d’application des réformes et des injonctions des créanciers internationnaux comme le FMI et la banque mondiale.

    Je ne suis pas entrain de le fayoter car il a aussi été, au niveau politique, l’auteur de lois liberticides .

  2. Moul Chache dit :

    Salam à tous les algeriens. Notre frere Khelil, nous dit que Mr OUyahia s’est montré brillaant dans la maitrise des dépenses publique,dans le passé. Moi j’ajoute que, si Mr le premier ministre chef du gouvernement detient une parcelle de décision qu’il le prouve , par exemple freiner celui qui s’est octroyé quatre milliards d’euros pour acheter des instruments de repressions, et moderniser la police. Peut-etre vat-il comprendre, que la modernisation de la police c’est de leus enseigner les droit de l’homme avant de faire de pareille dépense. Dans son discours du premier mai passé, le président de la république nous apprend qu’il a ramené le chomage de 29% à 11% , quand on sait que huit algeriens sur dix ne travaillent pas, est-ce-que Mr le premier ministre peux nous donner le chiffre exact des sans emplois, et à quand une allocation chomage à ceux qui ne travailllent pas? Pour finir, que pense Mr le premier ministre de l’anéantissement de l’oppositon démoctratique par le pouvoir ,et ne pensez-vous pas que la bonne marche des institutions du pays ne peux se faire sans le controle de ceux qui aiment l’Algerie par dessus tout, c’est à dire le dernier et le plus vieux parti politique d’Algerie, et ceux qui travaillent pour l’instauration d’une autre république, qui n’aura plus jamais le droit de laisser un algerien sur le bas coté. Salutations..

  3. k2raguelid dit :

    dans un pays AUSSI riche que l’ ALGERIE ,
    ou l’économie tire ses ressources à 95 % des hydrocarbures ,
    ou le pétrole et passé de 60 à 140 dollars en l’espace de moins de 2 ans ,
    ou l’europe (la france ) supplie presque l’ALGERIE d’adherer à l’upm ,
    etc … , etc … ,
    L’ ECONOMIE VA MAL ?

    un smicard devrais pouvoir nourire sa famille ( logement + nouriture + habit + soins ) , est ce le cas ? NON !

    CES SOIS DISANT POLITICIENS DOIVENT RENTRER CHEZ EUX ET Y RESTER !

  4. moi même dit :

    pour quoi en algerie les ministres ne changent quasiment jamais? pour quoi c’est des changement de portefeuilles qu’on fait et pas des changement de ministres, ouyahia n’a t il pas failli au cours de ses précédents mandats? n’a t il pas fait des érreur impardonnable tel que khalifa ? y’a t il pas d’autres intellectuels d’autes hommes qui peuvent prendre en main le pays? qu’ elle la faute de ben bitour et pour quoi lui done t on pas une autre chance comme ouyahia? barakat a t il réalisé des exploits dans l’agriculture pour qu’on lui offre la santé? nous a t il réalisé l’autosuffisance alimentaire? a t il pensé d’ou vient le blé et le lait que nous consommons? merci

  5. RZ dit :

    A Khelil
    Dans quelle galaxie tu évolues?

    De quelle période de transition tu parles a y amdakul? Jusqu’à quand cette transition? Jusqu’à quand les Algériens verront défiler des 1ers ministres sans voir leur quotidien s’améliorer, avec son cortège de misères? De ministres en … sinistres
    Tout ce qui change ce sont les costumes et les cravates de ces « irresponsables » Oui, j’admets qu’ils sont bourrés de diplômes …
    Quand je vois écrire « maîtrise de dépenses publiques » si c’est de l’humour que tu fais, bon… L’affaire Khalifa illustre parfaitement « cette maîtrise des dépenses publiques » Quand un 1er Ministre, chef de l’Exécutif, homme de « dossiers » laisse passer une telle escroquerie, cher ami, il n’ y a aucune maîtrise

    Et je lis « il a relevé la tête » désolé mais, tu donnes l’impression de vivre sur une autre galaxie!
    Que de contradictions dans ton commentaire: Tu avances que le chef du RND est un gage pour le FMI, mais bien sûr et heureusement! Un libéral convaincu ne peut que faire l’affaire du FMI… Seulement la libéralisation du marché sans la liberté de pensée, de circuler, de dire, de s’associer, de créer, de dénoncer, sans les libertés politiques, est vouée à l’échec.
    Ouvrir le marché aux quatre vents et parallèlement resserrer l’étau sur le plan politique. Pourquoi ? Museler toute expression et toute opposition justement dénoncer. L’état d’urgence est toujours en vigueur et de rigueur, si ma mémoire ne me joue pas des tours
    Justement le génie « d’Ouyahia » c’est son habileté à se montrer dans « un deux en un » libéral mais viscéralement opposé à toute réforme profonde du système qui l’a enfanté. Un moderniste libéral qui s’agrippe encore aux jupons du stalinisme… Pour les chiffres sur l » économie » je n’y croirais que lorsqu’ils seront établis par des organismes indépendants, fiables et crédibles… La magie des chiffres en Algérie, on en connaît un rayon…
    Cordialement
    J’ai lu quelques commentaires de la presse (congrès du RND) qui font passer Ouyahia champion de l’anti-intégrisme et de l’anti-islamisme. Sans commenter les commentaires de cette presse qui ferait mieux de restituer ce « label d’indépendante », on ne peut pas être anti-intégriste et faire les jeux de l’intégrisme arouche et on ne peut pas être anti-islamiste et faire partie d’une coalition islamo-mondaine aux côtés d’un Hamas plus intégriste que jamais.

  6. Analphabête bilingue dit :

    Il ne faut pas en vouloir à notre ami Khelil quand il écrit que Oulakhra (hachakoum) a été BRIAND. Il n’a jamais dit qu’il a été BRILLANT. Il a parfaitement raison.

  7. Analphabête bilingue dit :

    Il a juste oublié de mettre le G entre le I et le A.

  8. khelil à RZ dit :

    Je voulais dire que au niveau macro-économique, l’Agerie a relevé la tete à la fin 1998 pas Ouyahia . Maintenant, c’est plus facile de la gere avec un baril de SAHARA BLEND à 141 dollards et des lois de finances toujours à base de 19 dollards le baril.

    Pour l’autre énérgumène ( analphabete bilingue) qui juge mon orthographe avec un détail tres féminin , je lui dit que son texte est coquettement maquillé à ce niveau.

    Voilà pour le passé de Mr Ouyahia, à l’avenir , on verrai s’il sera cappable de relancer l’emploi, la consomation, de réformer notre systeme bancaire archaique, notre systeme des paiements, de resorber l’inflation, controler le travail « au black », de trouver un statut au foncier agricole pour relancer l’agriculture et avoir une industrie agro-alimentaire ( pas des bottling compagnies comme CEVITAL? COCA COLA? PEPSI COLA….).

    Je dis bien , on verra .

  9. khelil à RZ dit :

    RZ , tu n’es pas celui qui a fait licence en Francais à Bouzareah par hasard?

  10. RZ dit :

    Re à Khelil
    Je suis sortant de l’ITE, en 89
    Pem de langue française
    Juste pour ces « fautes »… tout le monde sait que lorsqu’on écrit un commentaire,une réaction à chaud,on écrit un peu avec un style télégraphique d’où forcément des omissions et des coquilles
    Donc c sans importance
    Cordialement

  11. khelil à RZ dit :

    Ok, je vous ai pris pour un Rahim de Amizour qui a fait bouzareah et qui est a terminé ses études en 98.

    Pour mon orthographe, j’essaye de l’ameliorer mais j’ecris rapidement aussi. Donc , des erreurs , y en a et il y en aura.

    Je n’ai pas dis que Ouyahia est bien. J’ai dit qu’il a été le bon éléve des créanciers internationaux de l’Algerie.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER