La phrase qui a fait partir Belkhadem de la tête du gouvernement

« On ne sait pas s’il faut s’adresser à Paris ou à Bruxelles pour parler de cette construction pour la Méditerranée», a déclaré Abdelaziz Belkhadem à propos de l’UPM. Une déclaration qui a provoqué l’ire du président Abdelaziz Bouteflika qui considère que la politique étrangère de l’Algérie est de sa seule prérogative. Il convient de signaler que le limogeage de Belkhadem est intervenu au lendemain de la visite du premier ministre français en Algérie, François Fillon..

Commentaires

  1. wi yilan' dit :

    Heu … Que comprendre de cette information ? Qu’un concours malheureux de circonstances a fait se rencontrer deux faits absolument distincts et qu’il faut absolument distinguer l’un de l’autre afin d’apprécier la situation à sa juste valeur ? Ou bien que des faits incidemment associés ont donné au Grand Algérien une occasion inespérée de signifier à son Estimable Visiteur toute la considération qu’il mérite de sa part ?

  2. sam dit :

    En vérité il ne faut pas se poser la question pourquoi belkhadem a été limogé mais plutot comment un type pareil peut se retrouver à la tete du gouvernement algerien ??
    Dounia el taraeef

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER