Propos du jour…

Il me paraît que cette influence excessive prêtée aux services de renseignement est un prétexte commode que nos leaders politiques invoquent, avec récurrence, afin de masquer leur résignation à l’ordre établi. Dites-moi, par Dieu, quel est ce pays où un appareil de renseignement ou de sécurité, aussi puissant soit-il, a pu résister à la volonté d’un peuple déterminé dont l’énergie est canalisée par une élite légitime et performante ? Plutôt que de fantasmer sur le rôle de l’institution militaire et des services de renseignement, pourquoi ne pas investir le champ politique et occuper le terrain social en vue de canaliser l’énergie exceptionnelle qui agite la société dans ses entrailles afin de l’orienter vers l’objectif d’une transformation pacifique du système ?

Chafik Mesbah in Le Soir d’Algérie

Commentaires

  1. Commandante Marouf dit :

    Soyez sérieux, messieurs de la plèbe. Ecoutez notre Douktour es-boulitique, ex-hadharate des sinistres moukhabarates. Ces derniers ne sont rien dans la tragédie de notre pays. Ce ne sont que des saints. Ils pallient l’ignorance de notre plèbe qui ne sait pas réfléchir, ni voter ni voler. Ils réfléchissent pour nous, votent pour nous, désignent le Brizidene potiche et volent pour nous.
    Notre Douktour est très mal placé pour parler de changement de système. Un système dont il a profité, usé et abusé, à nos jours. Fakou ya Hammouda. On te connait assez bien. On peut tromper quelqu’un tout le temps, mais on ne peut tromper tout le monde tout le temps.

  2. david lemac dit :

    Monsieur Mesbah
    Quelle est votre mission actuelle ?
    Vous positionner sur le choix des lièvres pour la prochaine élection présidentielle ? les convaincre de participer au sacre de Bouteflika ?
    Qui est votre mandataire ?

  3. wi yilan' dit :

    Cette affirmation pose un vrai problème de cohérence mentale : « Il me paraît que cette influence excessive prêtée aux services de renseignement est un prétexte commode que nos leaders politiques invoquent, avec récurrence, afin de masquer leur résignation à l’ordre établi. »
    Tout d’abord, l’ordre (hum …) serait établi par qui ? Ensuite, des leaders qui vivent terrés ne sont pas des leaders. Ceci pour dire combien cette phrase est lourde de non-sens, ce qui permet de déduire ce que bon nous semble :
    1/ que ce sont les autorités qui font courir le bruit sur la corruption de services de renseignement omniprésents (cette rumeur étant reprise à l’unisson par un peuple-troupeau). A moins que les dirigeants se contentent de réfléchir les bruits qui leur parviennent de la rue, ce qui ferait d’eux de dirigés et non plus des dirigeants. 2/ que les autorités politiques sont soumises au joug démoniaque des services de renseignements (qui serviraient qui en l’occurrence ?). 3/ que, impuissants, les dirigeants se contenteraient de passer leur temps à promouvoir la désinformation afin de se donner l’impression d’être toujours les plus forts, quitte à semer le désordre absolu (au bénéfice de qui ?). 4/ que, en même temps, les leaders politiques restent bien les véritables leaders puisque, malgré les diffamations qu’ils feraient ainsi courir sur leurs tortionnaires (boucs-émissaires, partenaires …), ils restent toujours en poste.
    A ces interprétations fantaisistes de ma part, se présentent logiquement des question aussi fantaisistes : 1) Quel intérêt pourraient avoir les méchants à maintenir en poste des … supports aussi nuls ? 2) Quel intérêt pourraient avoir ces supports à vivre dans la résignation ? Ils peuvent quitter la vie politique, non (il y a beaucoup de terres à cultiver en Algérie) ? 3) Quel place tient la population algérienne dans toutes ces stratégies occultes ? On ne peut pas la chasser d’un revers de la main comme un mouche insistante. 4) Enfin, les services de renseignement-de sécurité, l’armée, les hommes au pouvoir sont-ils les ennemis déclarés les uns des autres dans ce pays de rêve ? Ou bien, dans leurs projets extra-publics, seraient-ils (notez le conditionnel, je vous prie) un ennemi conjugué pour le reste des résidents ?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER