Annaba: Le fils d’un député RND placé sous mandat de dépôt

Pour outrage à corps constitué, le procureur près tribunal de Annaba a auditionné et placé, hier, sous mandat de dépôt le fils du député du RND Hamarnia Mohamed Tayeb, président du bureau de wilaya de l’UGTA et coordinateur du parti RND à Annaba. Agé de 24 ans, ce jeune homme a été arrêté, jeudi dernier, en plein centre-ville, alors qu’il était en infraction au code de la route. Il a été prié par l’agent de police chargé de la circulation en faction de remettre les papiers de son véhicule pour un retrait de permis. Ne voulant pas obtempérer, le fils du député s’est montré arrogant et a « arrosé » l’agent de propos à la limite de la décence. Pis, il s’est emporté dans le véhicule de police appelé en renfort pour le conduire au siège de la sûreté de wilaya. Son procès est programmé pour le courant de cette semaine.

Commentaires

  1. Wi Yilan' dit :

    Les parents ne doivent pas être considérés responsables de la conduite de leurs enfants, en tout cas une fois majeurs. De la même façon, il n’est pas juste d’accabler les enfants pour la conduite de leurs parents. Sinon, personne n’a de chance de s’en sortir par ses propres moyens ; les erreurs des uns poursuivent les autres en toutes circonstances.
    Il n’est déjà pas très facile de voir ses enfants ou ses parents exposés au jugement général, il n’y a pas de raison pour en rajouter en rappelant de qui ils sont fils ou père ?
    Afficher la photo du père quand on parle du fils me semble inutile et abusif.

  2. Abdeka dit :

    Ya Wilan, tu dois aussi un aparratchik sindniké pour défendre de telles causes pauvres oeuvres sociales !

  3. policier ripoux dit :

    BITUME EN SAC DE 25 KG . EN FUT DE 200 KG ET EN LIQUIDE

    BERRAHAL, LE : ….12..-…04..-..2006

    A
    L’attention de monsieur le directeur général
    De sûreté nationale Alger

    Objet : dénonciation

    En ma qualité de citoyen d’abord et d’industriel en activité dans la zone industrielle de Berrahal dans la wilaya d’Annaba, je me dois de vous féliciter sur les efforts que vos services de la direction générale de la sûreté nationale et vous-même être entrain de consentir pour mettre en terme aux dépassement, passes droit, abus de pouvoir et d’autorité dont se rendent auteurs certains de vos proches et lointains collaborateurs.
    C’est parce que j’ai été moi-même victime de ces actes que je me permets de m’adresser à votre haute autorité pour dénoncer le dernier de ces actes.
    En effet, le 08 avril 2006, j’ai été informé par M Beldi Mohamed entrepreneur que M Drai Abdelkrim chef de sûreté adjoint de la wilaya de Annaba aidé de son frère Messaoud brigadier de police de la voie publique ont entamé une démarche inquisitrice sur moi. Ne m’en tenant à cette information verbale, j’ai sollicité de M Beldi un écrit détaillé portant sa signature et le cachet de sa société immobilière dont voici le contenu « je soussigné Beldi Mohamed né le 28 octobre 1963 à Annaba président directeur général de la coopérative immobilière Affek, détendeur du permis de conduire N 23.1.30518 délivré le 11 septembre 1999 par la wilaya de Annaba témoigne que le sieur Drai Abdelkrim chef de sûreté adjoint m’a convoqué par l’intermédiaire de son frère Drai Messaoud fonctionnaire de police à Annaba.
    Ce dernier m’a invité à monter dans une voiture de service banalisé verte de couleur, marque Peugeot 306 pour m’emmener dans le bureau de son frère sis au siège de la sûreté de wilaya. Dés non arrivée en ce lieu, le sieur Drai Abdelhakim m’a posé de nombreuses questions visant à avoir des informations sur des personnes habitant Annaba dont M Amara Hadjadji industriel à Berrahal.
    J’ai répondu n’avoir aucune information sur cette personne et que je ne la connaissais pas ».
    La démarche de M Drai s’expliquerait par une volonté caractérisé de me nuire à titre vindicatif pour avoir, il y quelques années, dénoncé ses agissement auprès de son supérieur hiérarchique M Mokrani Mokhtar chef de sûreté de wilaya l’époque. Ce dernier avait donné ordre à son adjoint actuellement chef de sûreté de wilaya, d’imposer à M Drai Abdelkrim chef de la 2eme sûreté urbaine de Annaba d’exécuter immédiatement des dispositions d’un jugement rendu en ma faveur par la justice.
    Tout en assumant mes propos, j’affirme que contrairement à M Drai Abdelhakim, ,on intégrité morale es notoire tant à Annaba que sur le plan national. Connu pour mon engagement à défendre en touts temps, lieu et circonstance, les intérêts de mon pays avant tout autre chose car fils de chahid, je ne cesse de dénoncer ceux, quel qu’ils soient et quelque soit leur niveau social, qui tentent de lui porter atteinte. Mon engagement est public et les autorités locales civiles et militaires en sont informées. Cette forme d’inquisition qui est une véritable atteinte aux individuelles prévues par la constitution de la république est un acte flagrant d’abus de pouvoir et d’autorité.
    Etant victime, j’en appelle à votre sens de la responsabilité, de l’équité et surtout à votre volonté d’être constamment à la recherche du toujours mieux pour une police Algérienne crédible et juste, pour l’envoi d’une commission d’enquête sur cette affaire et mettre un terme aux agissement de M Drai Abdelkrim qui n’honorent nullement la DGSN.
    Tout en joignant à ma correspondance une copie du témoignage écrit de M Beldi Mohamed, je vous prie de croire M le directeur général de la sûreté nationale à l’expression de ma haute considération et d’agréer mes salutations les plus distinguées.

    Copie : inspection régionale Constantine.

    L’intéressé

    Amara Hadjadji

    SARL BITUM OXYDE DE L’EST HANANE
    ZI BP 28 BERRAHAL, ANNABA
    Tél. / Fax : 038.87.81.24. Tél. : 038.87.80.16
    R.C.N° : 99 B 0362789

  4. ali tounsi dit :

    Anonyme a dit:
    2 janvier 2009 à 19:03
    A

    MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DE
    LA SURETE NATIONALE
    COLONEL ALI TOUNSI

    Objet : POLICIER OU MILIARDAIRE

    Monsieur j’ai le regret de vous informer que le policier ou collègue L’enquêteur principal de police Mr DOGMANE SAMIR S.W ANNABA a vendu son appartement de fonction de la police a un particulier qui se situe a la CITE DU 8 MARS
    Apres une petite enquête nous avons trouer que ce policier MILIARDAIRE a

    un salon de coiffure pour femme( au nom de sa femme)
    un salon pour location de voiture de luxe
    un lot de terrain 480 m a la cite elfakharine
    une villa en construction 70 % a la cite elfakharine
    achat d’un appartement d’un somme de 350 mil
    a vendu son appartement de fonction de la police DGSN
    a bénéficier de 03 crédits bancaire dans la cadre de l’ANSJ

    Des Copies :
    Mr le président de la république.
    Mr le chef du gouvernement.
    Mr le ministère de l’intérieur.
    Mr le ministère de la justice.
    Le wali d’Annaba
    Le chef de S.W Annaba
    .inspection régional de police Constantine
    .Gendarmerie National-Annaba-
    procureur de la république –Annaba
    directeur de la police judiciaire D.P.J D.G.S.N-
    directeur des RG Annaba
    directeur régional des RG

  5. Anonyme dit :

    LE 31 MARS 2009, LE 1ER JUGEMENT A ETE CONFIRME LORS D’UNE AUDIENCE EN APPEL.
    LE PREVENU, LE COMMISSAIRE PRINCIPALE ET EX-DIRECTEUR DES RG ANNABA BENMAHAMMED MED SAMIR EST ACCUSE D’AVOIR DIVULGUE UN SECRET PROFESSIONNEL LEQUEL CONSISTE EN LA PUBLICATION D’UN ARTICLE SUR LE JOURNAL « EN NAHAR » (LE JOURNALISTE NOUREDDINE BOUKRAA) QUI SE RAPPORTE EN UNE ESCORTE ILLEGALE D’UN TRANSFERT DE FONDS D’UN INDUSTRIEL PRIVE D’ANNABA.
    COMMENT UN PRISONNIER PEUT IL REMETTRE UN DOCUMENT QUELCONQUE A UN JOURNALISTE QU’IL NE CONNAIT PAS.
    AUTREMENT DIT C’EST LE VOLEUR QUI APPELLE AU SECOURES ET IRONIE DU SORT OU RENVERSEMENT DES VALEURS, IL OBTIENT GAIN DE CAUSE ET N’EST MEME PAS INIQUITE POUR SON DELIT.

    1. ali tounsi a dit:
    28 janvier 2009 à 18:11
    Anonyme a dit:
    2 janvier 2009 à 19:03
    A
    MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DE
    LA SURETE NATIONALE
    COLONEL ALI TOUNSI
    Objet : POLICIER OU MILIARDAIRE
    Monsieur j’ai le regret de vous informer que le policier ou collègue L’enquêteur principal de police Mr DOGMANE SAMIR S.W ANNABA a vendu son appartement de fonction de la police a un particulier qui se situe a la CITE DU 8 MARS
    Apres une petite enquête nous avons trouer que ce policier MILIARDAIRE a
    un salon de coiffure pour femme( au nom de sa femme)
    un salon pour location de voiture de luxe
    un lot de terrain 480 m a la cite elfakharine
    une villa en construction 70 % a la cite elfakharine
    achat d’un appartement d’un somme de 350 mil
    a vendu son appartement de fonction de la police DGSN
    a bénéficier de 03 crédits bancaire dans la cadre de l’ANSJ
    Des Copies :
    Mr le président de la république.
    Mr le chef du gouvernement.
    Mr le ministère de l’intérieur.
    Mr le ministère de la justice.
    Le wali d’Annaba
    Le chef de S.W Annaba
    .inspection régional de police Constantine
    .Gendarmerie National-Annaba-
    procureur de la république –Annaba
    directeur de la police judiciaire D.P.J D.G.S.N-
    directeur des RG Annaba
    directeur régional des RG

  6. ahmed dit :

    D’après la rumeur qui cercule a annaba et constantine l’actuel Chef .Surete.Willaya et TAREF le Commissaire principale DRAIA Abdelkrim à utiliser tout les connaissance pour le transferer a constantine comme chef de surete en remplaçant MC MOUMENE Med pour ce venger d’un certain Benmohamed Kamel le frére de l’ex patron des R.G annaba accuser et emprisonner a tort par ce DRAIA ABDELKRIM avec la compliciter des son frère MESSAOUD (transport des fonds élegale) et les deux MINABLES BENCHEKH EL HOCINE KHEREDINE chef de surete Annaba et le procureur AOUAK Ahmed.
    Il a jurer devant des amis qu’il ne vivra tranquille et il est prêt a sacrifier sa carriere comme policier rien que pour voir ce( KAMEL) entre les barreau par tout les moyen même des coups bas ou pièges; que ces chiens vont préparer pour accuser ce jeune a tort comme son frére Samir, par-ce que il est la cause de toute cette publicités présses, greve, lettres qui a vraiment mit ABDELKRIM et son frére MESSAOUD dans de mauvaise situation eux qui aime Trafique dans l’ombre ont étulisant le nom d’un general comme Balise, ou parapluit.

    حسب الشارع القسنطيني والعنابي إن رئيس أمن الطارف السيد دراي عبد الكريم صرح لبعض الأصدقاء أنه قام بكل الإجراءات القانونية والغير قانونية لكي ينصب على رأس أمن قسنطينة لكي يشفي غليله من شقيق المدير السابق للاستعلامات الذي كان يدافع عن شقيقه بكل الطرق القانونية وأقسم أمام عدد من أصدقائه أنه سيحطم هذا الشاب « كمال بن محمد » حتى ولو كلفه هذا الأمر …لأنه هو السبب في تشهير وفضح الإخوة دراي عبد الكريم ومسعود الذي قام بعدة تجاوزات وأخطرها « حماية رجال الأعمال » بدون قانون وبتزكية من رئيس أمن عنابة بن شيخ الحسين خير الدين ونائبه آنذاك دراي عبد الكريم صهر اللواء وقضايا أخرى لا تشرف صاحبها الذي عوض أن يحاكم على الجرائم والفضائح ،يقوم « علي تونسي » بترقيته على رأس أكبر الولايات الجزائرية مع أنه عميد شرطة تحصل على هذه الرتب…ومستواه لا يتعدى السنة الرابعة متوسط..إن الله مع هذا الشاب من بطش وخبث وتعسف هذا الاطار الذي لا يشرف لا شرطة ولا أهل قائد الأركان قايد صالح ،إنه CHIKOR الجزائر بمعنى الكلمة ولا أحد يستطيع أن يوقفه عن حده ما عدا الرئيس بوتفليقة أو قايد صالح شخصيا أو الجنرال توفيق…(chiche

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER