Ils ont scandé « pouvoir assassin » à l’intérieur d’un tribunal

La salle d’audience et les alentours de la cour de justice de Tizi Ouzou, étaient, hier, noirs de monde, a rapporté le quotidien El Watan. Un grand étendard de Matoub Lounès était accroché à l’entrée principale de l’institution judiciaire. Après l’annonce de la décision du renvoi du procès, on a failli assister à des escarmouches entre des jeunes et les éléments du service d’ordre à l’intérieur de la salle d’audience où fusaient des slogans hostiles au pouvoir tels que «ulach smah ulach» (pas de pardon)  et «pouvoir assassin».

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER