Message du FFS aux congressistes du CNAPEST

cnap.jpgtab.jpgMessage du premier secrétaire du FFS 

Chers amis, chers camarades 

Merci de nous avoir invités aux travaux de votre premier congrès. 

J’adresse les félicitations du FFS et particulièrement celles de son président HOCINE AIT AHMED à l’ensemble des adhérents du CNAPEST, à toutes les femmes et à tous les hommes qui se sont mobilisés pour créer cet espace de communion, de débat et d’échange. 

Le CNAPEST représente un grand espoir. Un levier de la démocratie politique et sociale. Il a acquis sa légitimité sur le terrain des luttes et de la mobilisation. 

Grâce à la mobilisation, l’éveil et l’intelligence de ses animateurs, aucune des tentatives de la  normalisation à l’Algérienne n’a réussi à le détourner de son cap revendicatif et militant. 

 Aujourd’hui, le CNAPEST ainsi que les autres syndicats autonomes sont des forces de mobilisations incontournables. S’entêter à vouloir imposer un syndicat unique, devenu l’appendice bureaucratique d’un régime antipopulaire, est une attitude qui relève du nihilisme politique et social. 

 La poursuite de la politique de la force qui aboli les libertés d’expression, d’organisation et d’association, par la force et la brutalité, constitue la plus grande défiance à l’égard du développement. 

 Les femmes et les hommes de ce pays espéraient, il n’ya pas si longtemps, que l’Algérie serait un laboratoire de la démocratie, de la création et de l’innovation, de la liberté et de la justice. Aujourd’hui, ils voient bien que le pays est devenu un laboratoire de l’autoritarisme, de la fraude, de la corruption, du passe droit et du simulacre. 

 Force est de constater que le système n’a changé ni de nature ni de méthode. Il veut imposer la paix sociale par la domination. 

 Chers camarades  

Ces assises sont importantes pour toute la société. C’est une étape décisive dans la restructuration de la conscience sociale et la reconstruction de la volonté nationale en faveur d’un combat pour un changement radical, pacifique et démocratique. 

Faisons confiance à nous-mêmes, faisons confiances aux Algériennes et Algériens, ils nous le rendront, soyons dignes d’eux, soyons audacieux et sincères, à ce prix là d’autres pas seront possibles avec eux, ensemble, c’est possible. 

Merci pour votre écoute 

Bonne réussite à toutes et à tous 

Alger, le jeudi 10 juillet 2008

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER