La torture se pratique jusque dans les prisons d’Alger

Abderrahmane Mehalli victime de traitements cruels et inhumains à la prison d’El Harrach

Collectif des familles de disparu(e)s, 11 juillet 2008

Les autorités algériennes continuent de s’acharner sur la famille Mehalli. Abderrahmane Mehalli était détenu à la prison de Serkadji depuis décembre 2006 après avoir disparu pendant 12 jours. Il a récemment été transféré à la prison d’El Harrach dans l’attente de la programmation de son procès.

Sa famille, qui lui rend régulièrement visite, a été épouvantée par la vision qu’elle a eue à l’entrée au parloir d’Abderrahmane le 14 juin dernier. Abderrahmane était ostensiblement marqué tant physiquement que psychologiquement par les tortures infligées. Il avait notamment une plaie à la tête et était totalement amorphe, le regard vide.

Il a confié à sa sœur que des agents du département pour la sécurité et le renseignement (DRS) sont venus à la prison où ils ont torturé un groupe de prisonniers dont Abderrahmane faisait partie ainsi que Mohamed Boucekkine, son beau frère qui a depuis été transféré à la prison de Berrouaghia.

Ils ont d’abord été entièrement déshabillés avant d’être torturés et abusés sexuellement. Ces actes dégradants durent depuis des mois, a révélé Abderrahmane.

Le CFDA s’insurge contre la persistance de ces pratiques inhumaines et odieuses en Algérie à l’encontre des jeunes algériens et demande au Rapporteur spécial contre la torture des Nations unies d’intervenir auprès des autorités algériennes pour que cessent ces violations graves des droits de l’Homme.

Paris, le 11 juillet 2008

P/le CFDA

Nassera Dutour/ Porte-parole

Commentaires

  1. k2raguelid dit :

    le CFDA vient de se réveiller on dirais , car celà fait des année que sa dure !!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Mohamed dit :

    Le ministre e la justice, Tayeb Belaiz, raconte autre chose.IL parle des prisons comme on parle des hôtels.

  3. Bougoufa Saïd dit :

    Je pensais que ce CFDA s’occupait des disparus ? Et voila qu’il nous pond des rapports (faits à …Paris) s’immisçant dans les problèmes de droit personnel, de code de la famille. Et maintenant de torture.triste Algérie où n’importe qui fait n’importe quoi de ce malheureux pays à partir de la capitale de FAFA.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER