Lettre à Ferhat Mhenni

fer.jpgLes Algériens se soucient de la démocratie et non des questions éthniques

A travers la demande qu’il a adressée à messieurs le président de la République et le chef du gouvernenent ainsi qu’au parlement et aux instances internationales, Ferhat Mehenni considère que l’on a affaire à un problème d’oppression farouche entre le pouvoir en Algérie et la région de Kabylie accusant dans son élan les partis fortement implantés dans la région et le mouvement citoyen des «arouch» de ne pas mener le vrai combat. A travers une telle vision, il apparaît clairement que l’activisme de Ferhat Mehenni vise à ébranler l’unité du peuple et de la nation.
Ferhat Mehenni est convaincu que la question de l’identité berbère (tamazight) empoisonne le climat politique dans le pays depuis que la Kabylie a revendiqué son droit à l’autonomie et fait en guise d’argumentaire un rappel des principaux évènements qu’à vécus la région.
Il commence son rappel des évènements par «l’opposition armée de 1963» visant en cela l’insurrection armée dirigée par Hocine Ait Ahmed contre le régime de Benbella oubliant ou feignant d’oublier que cette insurrection revêtait un caractère politique en ce sens qu’elle défendit la légitimité du gouvernement provisoire et l’ouverture du multipartisme et de la liberté d’expression.
Il poursuit en évoquant «printemps berbère de 1980» et enfin le «printemps noir 2001-2003» qui a vu également se réaliser des confrontations sanglantes.
Pour convaincre de la faible représentativité des partis implantés en Kabylie, Ferhat Mehenni évoque le dialogue que les pouvoirs publics ont mené avec des associations amazighes non officielles à l’occasion du boycott de l’école en 1994 puis avec le mouvement citoyen des «arouch» lors de la crise issue du «printemps noir».
Et monsieur Ferhat Mehenni conclut en affirmant qu’entre la région de Kabylie et le gouvernement, la relation ne se limite pas à un simple malentendu, mais qu’il existe bel et bien une crise profonde qui se caractérise par une oppression de la part du pouvoir et un souhait d’autonomie de la part des kabyles.
Devant une telle vision, nous tenons à rétorquer à Ferhat Mehenni et à ses adeptes que le mouvement citoyen de kabylie issu du printemps noir n’a jamais revendiqué ni de près ni de loin la question de l’autonomie de la région et que la plateforme en 14 ponts dénommée plateforme d’El-Keur contient essentiellement des revendications à caractère politique et social allant dans le sens de la défense des acquis arrachés par le peuple algérien grâce au combat incessant qu’il a livré pour libérer le pays du joug colonial puis pour instaurer la liberté d’expression et la démocratie.
Et lorsque le mouvement des arouch a tenté de s’étendre hors du territoire de la Kabylie, considérant qu’il s’agit d’un mouvement citoyen à caractère national, il s’est heurté à la pression qu’a exercé sur lui pouvoir politique qui n’avait pas analysé correctement la situation, ce qui avait constitué une grave erreur politique qui a été exploitée par les adeptes de l’autonomie qui n’ont pas hésité à diffuser leurs idéaux sans jamais être inquiétés par les pouvoirs publics ce qui n’a pas manqué de susciter de questionnements chez nombre d’observateurs.
Il y a lieu de souligner également que le phénomène d’évangélisation dans cette région a constitué un élément nouveau qui est venu renforcer le particularisme de la Kabylie par rapport aux autres régions du pays.
Cependant, nous voudrions rappeler à notre frère, fils de chahid Ferhat Mehenni, que les Algériens ont dépassé les questions ethniques grâce à l’islam et sa portée universelle et que depuis que nos grands-pères amazigh l’ont adopté, il sont arrivés à perfectionner la langue arabe et à contribuer à l’essor de la civilisation musulmane au Maghreb en Andalousie et en Afrique.
La preuve de l’inexistence de la question ethnique nous vient des berbères eux-mêmes qui ont choisi la langue arabe comme langue officielle dans les Etats qu’ils ont créées après leur adoption de l’islam et l’histoire nous a livré, à cet égard, l’exemple de Youcef  Ibn Tachfine, le créateur de la dynastie des «mourabitine» et qui, bien que ne connaissant aucunement la langue arabe, n’a pas manqué d’imposer cette dernière comme langue officielle de son Etat. 
Et si la région était la citadelle de la culture amazighe, elle était également une citadelle de la culture arabo-musulmane grâce à l’activité des dizaines de zaouïas et des centaines d’écoles coraniques qui ont été fréquentées par des savants de toutes les contrées et durant de nombreux siècles.
Et ne lui suffit elle pas la fierté d’avoir accueilli le savant Abderrahmane Ibn Khaldoun qui y a étudié et enseigné et dont un de ses plus prestigieux professeurs fut le savant Abou El-Abbas Ahmed Idriss qui s’était retiré de Béjaïa vers le pays profond des zouaouas pour y créer sa propre zaouïa à Illoula, le douar d’origine de Ferhat Mehenni !
Nous pouvons affirmer que contrairement aux allégations de monsieur Ferhat Mehenni, les zouaouas ont démontré, à travers l’histoire, leur amour et leur fidélité à la partie ; et nous n’en voulons pour preuve que leur participation à toutes les actions menées pour la défendre ainsi que leur contribution avec leurs frères des autres régions d’Algérie à tout effort de développement économique, politique, culturel et social.
Cela avec le témoignage de l’officier français Josef Neil Rouban qui a évoqué cette épopée en 1830 en précisant que les zouaouas avaient participé au combat à raison de 50% des forces qu’avait réunies le Dey Hussein, de même que Hadj Mohamed Ben Zamoum fût un des héros de la résistance dans l’Atlas de la Mitidja lors de l’occupation d’Alger par les forces coloniales françaises.
Il nous vient à l’esprit que lors de la famine de 1868, les habitants des autres régions d’Algérie qui avaient sollicité l’aide des zouaouas ont pu éviter le pire grâce à l’accueil et à la prise en charge dont ils ont bénéficié de la part de ces derniers.
Tout comme ont bénéficié du même accueil, les fidèles de l’Emir Abdelkader lorsqu’ils se rendirent dans la région. Et bien plus que tout cela, les zouaouas de Kabylie pousseront le sens de la bienveillance et de l’hospitalité jusqu’à offrir le commandement de l’une de leurs insurrections au moudjahid surnommé Boubaghla qui les avait rejoint à partir de l’ouest du pays.
Dans le courant du XIXe siècle, de nombreuses personnalités ont brillé dans le domaine du savoir parmi lesquelles les plus illustres furent cheikh Tahar El-Djazaïri (décédé en 1919 en Syrie) qui a grandement contribué à la renaissance de la pensée en Syrie et cheikh El-Mehdi Seklaoui (1785-1861) qui devint le maître des savants et des gouvernants après qu’il se soit expatrié en Syrie en 1847.
Durant l’occupation coloniale, le colonialisme français a tenté de désunir les composantes du peuple algérien à travers, notamment la politique abjecte du «diviser pour régner» et a élaboré, un traitement spécial pour la Kabylie en exploitant son particularisme et ce, en mettant en œuvre un arsenal d’actions :
– encouragement de la pratique des coutumes régionales kabyles au détriment du droit musulman (Sidi Khelil).
– encouragement de la politique d’évangélisation et de la diffusion du christianisme par les pères blancs.
– Ouverture d’écoles françaises à grande échelle.
– Mise sous pression et surveillance des zaouias en leur qualité d’institution de défense de l’islam.
Malgré les actions et les mesures prises par le colonisateur, les habitants de la région ont résisté grâce à leur grande foi dans l’islam.
Et lorsque le mouvement national à caractère politique a pris naissance, les populations kabyles y ont joué un rôle de premier plan. Tout comme elles ont participé avec force à la révolution de novembre 1954 et nous n’en voulons pour preuve que la tenue de son premier congrès dans les maquis de Kabylie (congrès de la Soummam en août 1956).
Cependant, cet élan a été freiné dès le recouvrement de l’indépendance nationale et ce, pour une double cause : l’absence de démocratie, d’une part et l’exclusion de la question identitaire berbère, d’autre part.
Cette politique a fait naitre chez les jeunes de la région un sentiment de frustration qu’ils ont retourné contre la langue arabe et qu’ils ont fini par considérer comme étant l’adversaire de tamazight.
Cette prise de position a donné naissance au mouvement culturel berbère qui a pris à cœur de militer pour la réhabilitation de l’identité berbère comme composante de la personnalité algérienne.
Et devant l’obstination du pouvoir à ignorer la légitime revendication berbère, d’une part et l’avènement des partis politiques, d’autre part, le MCB a fini par se scinder en deux tendances, l’une proche du FFS et la seconde inféodée au RCD.
C’est dans ce contexte particulier qu’est apparu l’extrémisme de Ferhat Mehenni ainsi que son idée d’autonomie, en parfaite coïncidence avec les évènements tragiques qui ont suivi (la disparition) le décès du jeune Massinissa dans le courant du printemps 2001.
Que dire de vos pensés, monsieur Ferhat Mehenni sinon qu’elles sont ségrégationnistes  et étrangères à la culture de la région et que vous vous faite le tambourin d’une machination politique étrangère, menée par la France, les etats-Unis d’Amérique et le Sionisme international.
Nous vous disons également que nous sommes désabusés par le fait que vous violiez les lois de la république et sa constitution et que le gouvernement vous laisse faire.
Malgré les différentes crises et les déchirements internes qu’il a vécus, malgré les complots impérialistes ourdis contre lui, le peuple algérien a pu sauvegarder les principes essentiels qui sont les siens, ainsi que les convictions nécessaires qui lui ont permis d’arracher son indépendance et sa souveraineté.
L’instauration d’un Etat algérien souverain a coûté des millions de martyrs durant 132 années de colonisation. Mais il est désolant de constater aujourd’hui que notre ambition s’amoindrit qu’ont à l’émergence de l’Algérie dont ont rêvé les martyrs et pour laquelle ils se sont sacrifiés.
Le peuple algérien dans son ensemble aspire à la stabilité dans le cadre d’un système démocratique et social, comme l’avaient souhaité des caravanes de chouhada.
Lorsque nous donnons le meilleur de nous-mêmes à notre partie, nous la sauvegardons de tous les maux ! Cela exige de nous une négation de soi de tous les instants.
Et si nous voulons vivre dans le bien-être et réussi sur tout les plans, nous devons donner la parole au peuple…. L’honneur de l’humanité.
 

Par Ahmed Lakhdar Bensaïd, membre fondateur de l’Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC).

NB: Le contenu de la contribution n’exprime pas l’avis du modérateur du blog sur la question de l’autonomie de la Kabylie. Vos contributions à ce sujet sont les bienvenues.

Commentaires

  1. k2raguelid dit :

    1- ce ferhat est un dictateur en puissance ( oser se prétendre représenter le peuple kabyle !!! )
    2- 10 eme aniverssaire de la mort de matoub , que fait-il ? il va feter l’indépendance du québec !!
    3-son parti , le mak , trouve des adhérent en grosse majorité à l’étranger !
    tout ce que nous voulons , c’est une reconnaissance pure et simple de la langue amazigh , national et officiel , écrite comme parlée .
    nous n’avons jamais choisie pour langue l’arabe , on nous l’a imposée !
    je rajouterais qu’il faut arreter de mélanger ethnie et religion !
    un chinoi musulman qui vous dit qu’il est arabe vous lui riez au nez ? non ?

  2. Mohamed dit :

    Avant de demander l’autonomie de la Kabylie, Ferhat doit arracher son autonomie.

  3. Salimane dit :

    je ne crois pas qu’il mérite toute cette attention quoique ces dernières années Monsieur F M’Henni a dépassé ses limites, avec sa prétendue autonomie, pour sombrer dans le ridicule.

  4. Wi Yilan' dit :

    D’accord, « … le colonialisme français a tenté de désunir les composantes du peuple algérien à travers, notamment la politique abjecte du «diviser pour régner» … » ; «  … le phénomène d’évangélisation dans cette région a constitué un élément nouveau qui est venu renforcer le particularisme de la Kabylie par rapport aux autres régions du pays » ; «  … des berbères eux-mêmes (qui) ont choisi la langue arabe comme langue officielle dans les Etats qu’ils ont créées après leur adoption de l’islam … » …
    Mais cela, c’est du passé. Il faut aborder les faits du jour sous leur jour actuel sinon, on entre dans des contradictions sans issue. Car, à alimenter le débat actuel aux sources du passé, il faudra accepter que les berbères d’aujourd’hui puissent faire valoir leur passé d’avant l’expansion de l’islam (en tout cas le passé de leurs ancêtres) pour justifier la légitimité de leurs revendications actuelles. A ce rythme, n’importe qui pourra avancer n’importe quel événement passé pour justifier n’importe quelle revendication. Admettons que cela sooit absurde et qu’en répondant pied à pied aux arguments des autonomistes, on fait comme eux : on se contente d’avancer des affirmations entre spécialistes de sensibilité opposée.
    Les revendications portant sur la spécificité kabyle ne sont pas plus un argument fondateur pour une autonomie de la région kabyle en Algérie que les revendications portant sur l’arabité musulmane de la région ne constituent un contre argument fondateur pour une unité nationale.
    L’unité nationale repose sur un sentiment d’appartenance à une réalité multiple (surtout en Algérie !), pas à des préjugés. On s’entendra mieux si on parle de la même chose : tenons-nous en pour commencer au fait historique, que personne ne peut contester à moins de manquer sérieusement de sérieux. L’Algérie existe sous sa forme cartographique depuis la définition des frontières par l’ancien occupant, qui comptait d’ailleurs sur ce fait pour tenter de s’attribuer le sud au moment de l’indépendance ! La Kabylie en fait d’autant partie qu’elle a participé à la guerre de libération. Qui peut remettre ce fait en cause, indépendamment de la nature des relations des berbères aux arabes d’antan ?
    Quant au sentiment national, de citoyenneté, c’est une autre affaire.
    Certains natifs du sud considèrent que l’état profite des richesses du sud tout en dédaignant le sud, oeuvrant à façonner la vitrine de l’état qui se trouve au le nord alors que les richesse de l’Algérie proviennent en grande majorité sinon exclusivement du sud. Il ne s’y développe pourtant pas de sentiment anti-national, encore moins des revendications autonomistes. En toute logique, ce serait plus légitime si l’on considère que le sud aurait largement de quoi assumer son autonomie sans le nord …
    Si l’on s’en tient à des faits objectifs, la revendications d’autonomie de certains mouvements kabyles n’a pas de fondements et les raisons de cette revendication restent très obscurs. Rien ne sert de s’envoyer des « vérités » contradictoires entre penseurs de part et d’autre. Pour aboutir, le débatD’accord, « … le colonialisme français a tenté de désunir les composantes du peuple algérien à travers, notamment la politique abjecte du «diviser pour régner» … » ; «  … le phénomène d’évangélisation dans cette région a constitué un élément nouveau qui est venu renforcer le particularisme de la Kabylie par rapport aux autres régions du pays » ; «  … des berbères eux-mêmes (qui) ont choisi la langue arabe comme langue officielle dans les Etats qu’ils ont créées après leur adoption de l’islam … » …
    Mais cela, c’est du passé. Il faut aborder les faits du jour sous leur jour actuel sinon on entre dans des contradictions sans issue. Car, à alimenter le débat actuel aux sources du passé, il faudra accepter que les berbères d’aujourd’hui puissent faire valoir leur passé d’avant l’expansion de l’islam (en tout cas le passé de leurs ancêtres) pour justifier la légitimité de leurs revendications actuelles. A ce rythme, n’importe qui pourra avancer n’importe quel événement passé pour justifier n’importe quelle revendication sur n’importe quelle carré de terre. Admettons que cela soit absurde et qu’en répondant pied à pied aux arguments des autonomistes, on fait comme eux : on ne débat pas, on affirme de sensibilité opposée entre spécialistes isolés.
    Les revendications portant sur la spécificité kabyle ne sont pas plus un argument fondateur pour une autonomie de la région kabyle en Algérie que les revendications portant sur le substrat arabo-musulman de la région ne constituent un contre-argument fondateur pour une unité nationale.
    L’unité nationale repose sur un sentiment d’appartenance à une réalité multiple et mouvante mais consentie et consciente (surtout en Algérie !), pas à des préjugés et partis pris. On s’entendra mieux si on parle de la même chose : tenons-nous en pour commencer au fait historique, que personne ne peut contester à moins de manquer de jugement. L’Algérie existe sous sa forme cartographique depuis la définition des frontières actuelles par l’ancien occupant, qui comptait d’ailleurs sur son autorité en la matière pour tenter d’en détacher le sud et se le réserver au moment de l’indépendance ! Deuxième fait historique : la Kabylie en fait d’autant partie qu’elle a participé sans compter à la guerre de libération. Qui peut en nier la réalité ou en détourner la signification et ce, indépendamment de la nature de la relation des berbères et des arabes d’antan ?
    Sortons du tabou par rapport à ce sujet : interrogation d’un profane :
    1/ En quoi cela consisterait l’autonomie ? Quelle relation avec l’état algérien ? Quelle vie et quel statut pour les non kabyles en Kabylie ; pour les kabyles hors de la Kabylie ; pour les mixtes, les primo-arrivants, les deuxièmes générations …
    2/ Sur quels critères ? Géographique, historique, régional ? C’est sans espoir : la Kabylie est là où elle est dans le temps et dans l’espace. Ethnique ? Il y a plus d’amazighs hors de Kabylie qu’en Kabylie en Algérie qui n’entrent pas dans le projet ! Economique ? Heu … Ou bien il y a des ressources avérées et non divulguées pour l’exploitation desquelles les kabyles (initiés) ont des garanties fermes (de la part de qui ?). Ou bien les autonomistes comptent sur des ressources colossales extra-territoriales sur lesquelles on peut divaguer en toute cohérence avec les divagations démocratico-libérales des temps moderne : pourquoi pas un bouclier anti-missiles américain ou européen, ou bien une déchetterie nucléaire occidentale … Une Kabylie au service des grandes nations dites libres avec des gérants kabyles. Belle autonomie.
    Quittons l’imaginaire et comparons. Certains natifs du sud considèrent (à juste titre sans doute) que l’état profite des richesses du sud tout en dédaignant le sud, oeuvrant exclusivement au façonnage de la vitrine de l’état qui se trouve au le nord. Considérant que les richesses de l’Algérie proviennent en grande majorité sinon exclusivement du sud, on pourrait croire qu’il serait plus légitime pour cette région de revendiquer son autonomie. Pourtant, Il n’en est rien.
    Si l’on s’en tient à des faits objectifs, la revendications d’autonomie de certains mouvements kabyles n’a pas de fondements « nationaux », et les raisons de cette revendication restent très obscures.
    Il faudra bien pourtant que l’on sorte de ce dilemme. Pour cela, il faudra sortir des ornières des commentaires spécialisés pour élargir la réflexion sur le terrain du vécu. Parions qu’il en ressortirait que les réclamations, partout sur le territoire national (national, pas balkanique) portent sur des revendications légitimes identiques relatives à une qualité de vie.

  5. inass dit :

    je serais presque d’accord avec l’analyse de maamar boudersa s’il poussait son raisonement jusqu’a imaginer une collectivité locale gerer uniquement par des élus « du peuple » tels que ceux que nous avons connus depuis la création de nos sinistres « assemblées populairesé.
    Quand à l’utopie de Ferhat M’henni d’une autonomie Kabyle je la considere que c’est une insulte à l’histoire de ce peuple… Depuis quand les « berberes en général  » ont etaient AUTONOMES et souverains ?
    S’il y’a une meilleure façon de les faires disparaitre à jamais et à moindres frais c’est justement de leur accorder l’autonomie ,quand ils auront exterminé l’élite ils supplieront un etranger pour venir les diriger …
    A mon humble avis je crois que le probleme des Kabyles n’est ni l’Islam, ni l’arabe ,ni le colonialisme ni meme le system mais eux meme et leur culture individualiste et égoiste.

    Un Kabyle qui n’a pas choisis d’etre né Kabyle et surtout contraint de vivre en Kabylie…

  6. Omar dit :

    D’où sortez-vous M. Bensaid ? je suppose que vous êtes un fils de Harki, légitimé en Moudjahed comme l’ont fait plusieurs algériens de ton espèce en 62-63 alors que les véritables Chouhada, se contentaient d’un devoir accompli pour leur pays.

    Le Père de Ferhat étant l’un de cela, mort au champ d’honneur et toi fils de Harki tu viens accuser un fils d,un grand moudjahid de tous les malheurs de la terre ?

    Tu cherches à te faire une place même en salissant, sache que tu ne te salis que toi-même sale harki

  7. Anonyme dit :

    La faune arabo-islamiste commence à s’agiter en constatant que cette histoire d’autonomie régionale est sérieuse. Ferhat Mhenni ne fait qu’essayer de sensibliser les kabyles et leur donner confiance pour qu’ils songent à gérer eux mêmes certains aspects spécifiques à la Kabylie. Ferhat Mhenni ne parle pas au nom des kabyles, mais parle de la perspective d’autonomie du peuple kabyle. Il le fait de la même façon qu’un chef de pari politique dans L,opposition parlerait d’une façon socialiste de gérer les affaires du pays, sans parler au nom de tous les citoyens. Dans une réelle démocratie, tout cela peut aisément se comprendre et s’envisager. l’auteur de la lettre à Ferhat Mhenni ne donne pas d’arguments démontrant que la Kabylie serait totalement perdante dans une situation d,autonomie régionale. Il se met à parler tantôt au nom des kabyles, tantôt au nom des imazighen (berbéres), tantôt au nom des algériens, tantôt au nom de l’état algérien. Si sa position de fils de chahid L,autorise à parler ainsi, pourquoi cette même position Ienfant de chahid) ,autoriserait pas ferhat à exposer et défendre ses idées?
    L,auteur a été chargé de « répondre » à Ferhat, mais en utilisant un maximum de démagogie, de populisme et de nationalisme primaire, voire primitif.
    L’auteur de cette lettre ne contredit pas l’idée de l’autonomie, mais essaie seulement, par sa diatribe haineuse et manipulatrice d’en éloigner les éventuels militants qui seraient tentés par le projet. Il affirme que les kabyles ont choisi l’arabo-islamisme, la langue et la culture arabes. Aucun peuple au monde ne choisit une langue, ni une culture. Tout peuple a une langue et une culture qu’il ne choisit pas, mais par lesquelles et dans lesquelles il vit (ou survit). Cet homme un militant d’une idéologie,un politicien anti-kabyle, qui n’a rien d’intellectuel, rien de sincère, rien qui mérite une quelconque attention. Qu’il nous dise seulement ce que le régime algérie propose à la région de kabylie comme projets d’envergure pour que le projet d’autonomie devienne inutile et indigne de retenir une quelconque attention.Qu’il nous dise par exemple que désormais, les walis seront élus localement dans toutes les wilaya ou que les programmes scolaires concernant les questions linguistiques et l’éducation religieuse reléveront désormais du choix des inspections académiques régionales à travers tout le pays. Qui sait, de telle mesures rendront peut être l’idée d’état régional kabyle dépassé.
    Mais l’idée du rédacteur de cette lettre est de détruire une idée nouvelle, non de proposer de meilleures. Il ne fait que nous dire: vous l’avez dans le baba, qaddouf Hallouf, vous devez collaborer à votre dépendance totale du régime.

    signé: Aghilés Aktit.

  8. S. ABID dit :

    Qu’est ce Ahmed Lakhdar Bensaïd? d’où il sorte? pourquoi maintenant, vu que l’idée d’automomie a été émise le 05 juin 2001? pourquoi attendre sept (07) ans après pour agir? Pourquoi demande-t-il l’arrestation de Ferhat Mehenni, ce maquisard de la chanson comme l’appelait Kateb Yacine et militant infatigable (même-si emprisonné 12 fois, nez cassé, fils assassiné et tous les malheurs du monde, n’a pas renoncé à son combat)

    Monsieur Ahmed, au lieu de demander l’arrestation de Ferhat, essaye de proposer une alternative ; car les idées on ne les tue qu’avec d’autres idée plus convaincantes, pas avec une langue de bois qui ne fait que renforcer l’idée qu’on combatte.
    Monsieur, pourquoi demandez vous l’arrestation de Ferhat, qui milite jusque là, pacifiquement et qui est contre toute forme de violence. Pourquoi vous réconciliez le terroriste, le tueur de nos enfants, le violeur de nos femmes, celui qui nous impose violemment une théocratie, celui qui a touché à la mémoire de votre père (si bien sûr vous êtes vraiment fils de Chahid comme vous dites)?
    C’est quoi cette démocratie que tu prône, celle d’incarcérer les gens d’idées et de pensées et de libérer les tueurs et les assassins?
    Basta! Y en a marre de votre discours ennuyant et haineux! Faut-il que tu sache que l’ère de la pensée unique est révolue?!!

  9. Hend OUCHEN dit :

    Azul A WI YILAN,
    Votre long commentaire n’en dit pas long sur la question : l’autonomie de la Kabylie. Vous reprenez les affirmations de ce triste sire(Bensaïd) que vous ne démontez aucunement et vous avancez les vôtres sans rien étayer. Enfin, pour tout vous dire, votre formulation est bancale et maladive. En clair, c’est du décousu.
    Modeste citoyen Lambda, kabyle (est-ce une tare ?), pas du tout spécialiste, croit que vous ne savez pas le sens des mots que vous utilisez : fondement, peuple, spécificté, autonomie, préjugés, légitimité et j’en passe.
    Alors, de grâce, taisez-vous et allez lire, lire, lire … pour apprendre … à dire.
    Kabylement vôtre A WI YILAN ULAC.

  10. SLIMANE HAMMOUCHE dit :

    Bonjour!
    Un pantin francophile,jette un poignée de couscous rassi à plat de main sur terre battue,et voilà que tout le monde se précipite pour donner son coup de bec et de fiel dans la mêlée!
    Question:
    Les Kabyles sont-ils des berbères ou bien une entité extra-africaine!
    S’ils sont des berbères,ils ne le sont pas plus que les chaouis,les mozabites les chleuh,les chenouis etc…
    S’ils sont une entité extra-africaine:(1)alors ils n’ont pas le droit de demander une autonomie sur une terre qui ne leurs appartient pas!
    Pourquoi n’essaient ils pas le sud de l’Espagne,ou la corse,ou la Sicile terres de leurs ancêtres ?!(2)
    Question:
    Il y a des arabes en Algérie ? prouvez nous votre corolaire de néocolonialistes en prélevant de l’ADN sur des individus des 48 wilaya que compte ce pays et la science donnera raison à qui de droit.
    Merci pour votre lécture!

    (1)à savoir européenne ,comme se plaisent à l’affirmer certains blogs extrémistes,

    (2) cette affirmation est avancé avec beaucoup de serieux sur certains blogs!

  11. Wi Yilan' dit :

    Es Salaaaam, Hend Ouchène
    Merci pour cette étude de texte expéditive, elle me permets de préciser. Je vous cite
    « Votre long commentaire n’en dit pas long sur la question : l’autonomie de la Kabylie. »
    Mon commentaire porte sur le contenu du texte de M Bensaïd et non exclusivement sur le sujet qui vous intéresse vous personnellement, et que j’aborde à ma façon.
    « Vous reprenez les affirmations de ce triste sire(Bensaïd) que vous ne démontez aucunement … ».
    De la même façon que VOUS abordez le côté qui éveille votre sensibilité, j’ai abordé le côté qui éveillait MA sensibilité, qui n’est pas la vôtre. Par ailleurs, mon intention n’était nullement de « démonter » mais de contre-argumenter. Il est vrai que mon commentaire est long, c’est peut-être pour cela que vous n’y aurez vu que du … feu.
    « .. vous avancez les vôtres sans rien étayer. » Je m’autorise à ne pas être tout à fait de votre avis. Donnez-vous la peine de prendre le temps de « lire » véritablement (comme vous me le suggérez avec insistance !) ; vous trouverez des arguments.
    « Enfin, pour tout vous dire, votre formulation est bancale et maladive. En clair, c’est du décousu. » Bon … C’est vous qui le dites, sans doute comme vous avez lu.
    La notion de « débat » ne semble pas être employée dans une compréhension partagée
    « Débattre » n’est pas imposer ses vues par la violence, s’attaquer à, combattre, agresser, se moquer. Les algériens (les kabyles le sont encore pour l’instant) sont mieux placés que quiconque pour le savoir. Comment se fait-il que, systématiquement, des foyers de violence émergent de-ci de-là, sans répit, sans issue, sans modification de stratégie, jusque dans l’exercice de la parole libre sur un forum ? A qui cela bénéficie-t-il de continuer à semer la suspicion et la discorde quand ailleurs dans le monde des exemples nombreux nous montrent que des voies sans violence sont possibles, et qu’elles mènent plus sûrement à ce que l’on cherche ?
    Au risque de vous contrarier, sans que ce soit là mon intention, je m’en vais donc continuer à « débattre » sans entrer dans le jeu de la déconstruction des idées, de la démolition d’adversaires imaginaires juste parce qu’ils pensent autrement, de la revendication, de la diffamation, de la désinvolture.
    Peu importe qui je suis et peu m’importe qui vous êtes : mes commentaires ne s’adressent à personne à titre individuel ; je m’exprime sur des idées et propos trouvés sur ce site. Eventuellement, je propose des réflexions personnelles. Ma participation étant libre, j’y mettrai librement un terme quand je serai convaincue que l’étroitesse d’esprit l’emporte sur la volonté d’ouverture. Mais j’ai bon espoir car d’autres trouvent intéressant de « débattre » en toute cordialité.

  12. mourad dit :

    les kabyles avant de penser a changer les choses doivent commencer a changer eux meme,nous vivons dans une phase de nombrilisme en se considerant comme les meilleurs en algerie et que les arabes sont tous des nuls je ne serais jamais d’accord car comme il y’a des cons chez les arabes il y’en a aussi en kabylie n’en deplaise a ceux qui sont resté dans leur archaisme et leur ignorance .
    comment voulez etre en paix alors que vous ne l’etes pas avec vous meme ,moi quand je fais le tour d’algerie je suis fier de rencontrer des personnes intelligentes de bechar de guelma de laghouat d’alger de medea et j’en passe les kabyles en agissant et et pensant de cette facon s’autodetruise et pourissent la vie de nos petits qui n’aurons rien de quoi etre fier plus tard car on leur laissera du vent et du wallou qui menera ce peuple a sa perte et a sa disparition
    j’aime les kabyles qui reflechissent et qui essaye de nous faire sortir de cette impasse et qui nous ouvrent l’esprit vers la paix et la fraternité avec tous les algeriens ,emsemble oeuvrant vers la liberté et la democratie etl’egalité en droits et en devoir et tendant la main a ceux qui non pas qui ne nous aiment pas mais ne connaissent pas notre difference et c’est ca qui menera tout le monde vers une nation diverse riche et solidaire
    heureux les gens intelligent qui reflechissent pour le bien de tous
    vive l’algerie,vive la kabylie vive tamazight vive l’arabe vive la laicité et vive la paixavec nous meme d’abord

  13. R.Z dit :

    Il y en a qui, comme ça, ratent de si belles occasions de se taire…Et commen taire cette bouillabaisse fade…?
    A bon entendeur.

  14. abdelatif dit :

    Ya si elmoutarem,certes,votre blog est intéressant,on y trouve des analyses percutantes,encore bravo,mais un peu de décence quand même,je crois que quelqu’un comme ferhat mhenni mérite plus que ce que vous dites dans vos propos,le jour ou le meilleurd’entres nous(lamkhiar fina)aura 1/1000 de son engagement,1/1000 de ses convictions,subira 1/1000 de ses souffrances physiques ou morales,1/1000 ,à ce moment on porra peut être parler de lui,sans porter aucun jugement sur lui,sinon pour le moment on devrait se taire à jamais.Ou étions nous durant les années de plomb,quand ferhat chantait tout haut ce que nous osons même pas penser dans nos têtes,comme si quelqu’un de la sm pouvait le voir ou le sentir,un livre entier ne suffirait pas pour parler de tout ce passé.Certes maintenant il y’a le net,on peut tout dire en se cachant derrière l’anonymat,ya si elmoutarem.
    sans rancunes
    abdelatif

  15. moièmoi dit :

    je ne susi pas plus intelligent que ferhat ni moin intelligent que se ben aissa une chose est sure les fils de chouhada nous pourissent la vie vous vivez avec le chauvonisme le peuple souffre c vrais que gènèrallement vous avez pas a niveau elevè d’etude pr gèrèré les affaires des autres ce qui concerne ferhat je susi d’accord avec lui avec un conteste d’autonomie purement kabyle cela veux dire rentrè règulièrement a la maison pr laborè les terres de nos parent et restè bien soudez car les ZARABE ET LES KABYLES sont pas des frères alores svp on as pas besoin de vous ni de vos aidèe pr gèrè notre kabylie ici ferhat je te comprends mais autonomie de kabylie faut jamais laissez une chance au arabe de rèver avec cette autonomie ou peut etre ton père lah irahmou a tore de tomber au champ d’honneur pr tte les terre d’algerie bien que dire tes ptit enfents de toi mister ferfhat. bein le neurone d’un arabe sont mal conssu pr comprendre ton autonomie a da ferfhat as tu interrogè ces vieux sage de ton projets ferhat ??????? ou c une idèe qui gèrbe dans un tas de complexe et mlanque perso ????? filamane

  16. abdelatif dit :

    Au fait pourquoi toute cette agitation autour de ferhat,un simple citoyen devant une république avec son président,son gouvernement,ses ministres,son armée,ses institutions,ses satellites,ses fusées,ses avions,ses sousmarins(les vraix et les faux)ses chameaux,ses tourterelles et j’en passe,tout ce beau monde là ne peut avoir peur d’un simple citoyen,même s’il s’appelle ferhat et qu’il parle de l’autonomie de la kabylie,soyons sérieux,et dépensons nos neuronnes pour plus utile que ça.

  17. wi Yilan' dit :

    Es Salam, Hend Ouchène
    Je reprends votre commentaire du 16 juillet et y réponds.
    « .. vous avancez les vôtres (affirmations) sans rien étayer. » Il est vrai que mon commentaire est long, c’est peut-être pour cela que vous n’y aurez vu que du … feu. Donnez-vous la peine de prendre le temps de « lire » véritablement (comme vous me le suggérez avec insistance !) ; vous en trouverez des arguments.
    « Enfin, pour tout vous dire, votre formulation est bancale et maladive. En clair, c’est du décousu. » Bon … C’est vous qui le dites, sans doute comme vous avez lu.
    Vous jugez là où on attend de vous, en tant que contradicteur, que vous apportiez des éléments de contradiction, ce qui s’appelle « débattre », un exercice pas facile, j’en conviens (ne me sautez pas à la gorge pour m’accuser de vous traiter de nul !). C’est peut-être pour cette raison que, malgré un potentiel de jeunesse inégalé, une dynamique culturelle immense, des ressources colossales, l’Algérie ne sort pas de la désorganisation et de la désolation ; on ne se parle pas, on se descend en flammes.
    Comment autrement expliquer que, systématiquement, des foyers de violence émergent de-ci de-là, sans répit, sans issue, sans modification de stratégie, jusque dans l’exercice de la parole libre sur un forum ?
    Par ailleurs, être kabyle n’est pas plus une tare que de ne pas l’être ; ou de l’être et de se vouloir algérien tout court. Je vous invite donc à faire un effort de maturité et d’accepter que l’on s’exprime comme on le sent, au risque de ne pas correspondre à vos exigences.
    Je m’en vais donc continuer à « débattre » sans entrer dans le jeu de la déconstruction des idées ou de la démolition d’adversaires (imaginaires), de la revendication, de la diffamation, de la désinvolture.
    Peu importe qui je suis et peu m’importe qui vous êtes, l’essentiel est de pouvoir aborder ensemble des sujets qui fâchent, sans se fâcher.

  18. wi Yilan' dit :

    Mea culpa !!! J’ai envoyé un doublon par inadvertance ! Toutes mes excuses …

  19. Anonyme dit :

    Dire des gros mots sur un site d’internet est d’une ignorance totale.
    C’est votre droit d’avoir une opinion,faite le avec intélligence et surtout ne parlez pas aux noms de tous les kabyles de cette façon.
    un outil de connaissance vous en faites une machine de destruction et vous bruler votre maison et nous avec .
    Quel héritage nous devons transmettre à nos jeunes.
    Nos ancêtres nous ont-ils pas laisser des principes.
    N’as t’on pas encore appris qu’un peuple qui n’avance pas recule.

  20. SLIMANE HAMMOUCHE dit :

    Bravo Monsieur TABOUADA!
    Votre réaction épidermique,est exactement ce que recherche FERHAT MEHANI et ses supo néocolonialistes.
    Votre Haine ,multipliée par 34 millions d’Algériens,ce n’est plus l’autonomie de la Kabylie;c’est l’effacement total de l’Algérie des cartes géographiques
    CQFD Messieurs!!!

  21. omar dit :

    est ce aussi les kabyles : krim, abane, amirouche, mecili et ait ahmed ,tués par des algeriens et non par des francais, ont été tous manipulés par la france les sionistes?
    toute l’algerie -45 wilaya- est unie (deriere le raideau et dans l’ombre)contre la kabylie, et donc Mr ferhat mhenni a le droit de demander de l’aide et ce proteger aupres d’autre puissance Democratiques.

  22. رسالة الى الصحافة العربية dit :

    هل فهمتم فرحات مهني.؟؟؟ّّّّ!!!.

    …لما اوردتم ذالك الرأي في تعليق..الجريدة..على راي سياسي لفرحات مهني…وحدث هذا عدة مرات..كان بالاولى ان تحاولو
    لماذا له راي سياسي كهذا ؟؟؟ واعطائه حق الرد على ما تعتقدون صوابا؟؟؟؟
    ولعلمكم ان فرحات مهني رجل مناضل لايحب الارهاب الفكري و يغار على ثقافته الام ويعتبر نفسه امازيغي فرنكفوني ويقولها كل
    مرة …وهذا رأيه يحترمه الجميع…؟؟؟ واختار الدفاع على الثقافة الامازيغية داخل الوطن وخارجه كما تختار جريدتكم الدفاع على العربية وفقط….؟؟؟؟؟حتى ولو كانت القضايا الاخرى عادلة…
    ابيّن
    .اليست اللغة الامازغية وطنية….؟؟؟ الم تكن في ارشيف التاريخ مدة طويلة…….. وما تعليقك على المناطق الجزائرية التي لا يوجد ولا حرف بالامازيغية …ام هذا غير مهم…… واما اللغة الفرنسية فهي لغة حية لغة العلم وموروث استعماري..
    سواء فرنسية او انكليزية المهم لغة عالمية ثانية لكل شخص.
    وفي الاخير اتمنى ان تطلب من السلطات ان يغيرو اللغة الفرنسية الى الامازيغية في المناطق الناقصة وطنية…..
    ونرى ردهم
    اليست الوطنية اولى من الاجنبية ..ام ماذا
    اليست جريدتكم ؟؟؟؟؟ اكبر مثال للبعثيين عفوا للوطنيين….
    ….ام تريد ان ترى ما يعجيك فقط….حتى ولو كان..؟؟؟!ظلما!!!…
    لماذا كل هذا الهجوم العنصري على القبائل…
    ..
    لكن كل هذا هو رد
    عفوي على نظرة الجريدة بصفة عامة الى القبايل من مقالات كتبت
    لاشخاص في السابق وحاليا… والتشكيك في الانتماء الوطني
    للمنطقة….وكأن لايوجد خونة في التاريخ الاّ في البربر…كما
    يحلو لاهل الشرق تسميتهم.. وتناسو ان هذه التسمية هي بالاصل
    رومانية استعمارية …رغم توضيح ابن خلدون في كتبه ذلك..
    وذكر ان سكان شمال افريقيا هم الامازيغ..وليس المغرب العربي التسمية الحديثة جدا هي المذكورة..؟؟ والامازبغ نسبة الى مازيغ
    بن حام بن نوح…وهو اجتهاد وافقت عليه الامّة…
    واتذكر اني في احد الايام قرأت مقالة لاحد الكتبة..في جريدتكم.. يذكر
    ان البربريعرفون بردتهم عن الدين والسلطة..وتناسى كالعادة ماقدموه الى
    هذا الدين من طارق ابن زياد الى المقراني والحدّاد…اهل هذا
    شخص يشرّف جريدتكم ؟؟؟؟؟؟؟؟وكنت اريد الرد عليه
    لكن قلت انه لا يستحق الرد عليه فسكوت افضل ..انّ الله مع الصابرين ..
    ولمّا لاحظت المسار العام للجريدة استغربت من تعليقاتها الموجهة
    والمدروسة جيدا كاتهام المنطقة بالتنصير والردّة ونشر مقالات
    تدين المنطقة وذكر ماطاب لهم من التاريخ المحرّف الذي ابدعو فيه..
    اذكر مثال خطير جدا في التحريف السلفي للتاريخ مع المراجع………..
    ابن تومرت او اميس نتمورث فقد قال احدالشيوخ السلفية انه ادعى المهدية
    اي انه المهدي المنتظر وهو…احمد بن يوسف الدعيج في محاضرات تاريخ المغرب والاندلس… ولم يبقى عند هذا بل استغرب من ابن خلدون لما وصف ابن تومرت ببحر من العلوم..وجرّح ابن خلدون في الشهادة…قائلا استغرب من علامة كابن خلدون لما يصف هذا دعيع ببحر من العلوم ولا ينكر عليه ما ادعاه …….
    وكأّن ابن خلدون العلامة الحافظ ناقص ايمان ودين……
    وكما قال …دا مولود..التاريخ حجة لك وحجة عليك..والسبب الرئيسي الذي اجبر الشيخ في جرح العلامة هو ان ابن تومرت كان بحرا من العلوم ومؤلف كتب كثيرة لكن بلغة امه البربرية….او بالاحرى الامازيغية
    التي لاتوجد ولا نسخة واحدة لكتبه والسبب معروف؟؟؟ كما لقي
    ابن رشد البربري نفس المصير؟؟؟ وهذه القصة المفبركة..المهدية.. بعد سقوط دولته يستشهد بها الكثير حتى من بني دمه …رغم محاولة ابن خلدون تصحيح
    مااستطاع بدهائه المعروف في ظل الطائفية القائمة انذاك…؟؟
    ورغم كل هذا يبقى كتابة التاريخ والتلفيق ….. حكرا للاقوياء…
    حتى صار بعض الكتاب يكتبون الكذ ب تاريخ..ويشتمون ويسخرون. .والاوفياء
    لوطنهم ينتظرون الحق والعدل اويهربون من فراسة السنتهم
    اما عن الردة عن الدين فرد يكون ان كان الامازيغ ارتدوا عن التابعين الذين جاؤو بقرون بعد النبي….فالسبب هو شدة ظلمهم على كل شيء ليس عربيا قحا او قحطانيا وذالك
    لتفش فكرة الموالي والجواري وملكات اليمين على اسياد العرب انذاك…
    اسمع تاريخ المغرب والاندلس-
    ……mp3 ..
    فما تعليقك عن العرب من الصحابة الذين ارتدوافي حياة و بعد وفاة النبي مباشرة..والاسباب معروفة ..الاسراء والمعراج ..والزكاة..الخ
    وحاربهم ابو بكر فيما بعد…. ثم معاوية مع علي وقصة ظهور الشيعة
    وقصة خلق القرأن مع الامام احمد….الخ…و الردة في المشرق
    كثيرة الى حد الان واخرها الاحمديين والبهائيين والقرأنيون..وقبلها الفاطميين والعبيديين والشيعة بانواعهم….
    فاي مقارنة تقارنها مع امازيغ الاحرارالذين غاروا على عرضهم
    وارضهم ان كنتم صادقين… بل هي حجة على اولي الالباب
    تاريخيا واجتماعيا وثقافيا…ودينيا؟؟؟.
    اما عن اسرائيل فما تعليقكم عن الدول العربية التي تعترف بها رسميا وعلنا… والعرب الذين يحملون جنسيتها وفاقو عشرات الالاف..وهل اصلا فلسطين عربية وهل عاش فيها النبي …وان كانت عربية او مسلمة فلماذا فتحت من طرف عمربن الخطاب..اذن؟؟؟…واين ولد النبي موسى و عيسى ؟؟وهل هو عربي ام عبراني ؟؟؟….وهل يؤ خذ التاريخ كاملا ام ما يعجبكم فقط…؟؟؟
    .هل فهمتم فرحات مهني..الان
    ولا نريد دروس في الوطنية من احد…خاصة من العنصريين.
    بدل ان تقدموا تحقيقات صحفية محترفة بشهدات و ادلة …تحسنون فقط التعليق و سخرية…………..هذه بالفعل الصحافة الصفراء ناشرة..
    ………..الفتن……… والسلام ختام………

  23. عربوا حتىالرموز.. dit :

    عربوا حتىالرموز..

    .ولعبو بالكلام حتى عربوا الأرقام وجعلوا الأرقام التي اكتشفها صانع الزجاج الامازيغي في المغرب في ظل دولة الادارسة التي كانت معادية للدولة العربية العباسية آنذاك …وتم وضع رموز تشكل زوايا وكان عدد الزوايا في رقم واحد هي زاوية واحدة ورقم اثنين زاويتان و الدائرة لا زاوية لها…الخ..وكان هدفه من هذا هو تسهيل عمله في الحساب و معرفة الزوايا المطلوبة في صناعة الزجاج و المرايا للناس لأنها كانت صناعة باهظة الثمن ومعقدة الزخارف كالرباعية والسداسية والثمانية …الخ واشتق هذه الرموز من الحروف البربرية التي تشبه الرموز كثيرة الزوايا…..انظر الصور…..و كانت الدولة العباسية لا تريد الاعتراف بهذه الرموز التي عرفت نجاحا بين الناس في الشمال الإفريقي لانه كان عيبا ان تأخذ الدولة العباسية العربية هذه الأرقام من دويلة صغيرة كالادارسة الامازيغية وفضلت البقاء على الأرقام الهندية ..والصفر كان معروف عند الهنود وكان رمزه النقطة وليس الخوارزمي هو من اكتشفه بل عرف به فقط …لكن بمرور الوقت اشتهرت هذه الأرقام في الأندلس بين صانعي الزجاج وأخذها البابا سيلفي ستر الثاني الى روما وأخذت بعدا أكثر مما كان متوقعا وصارت شهرتها في كل مكان ….بكل بساطة ….أقول… ناشرو الصفر في الصفر باقون واقصد العرب المسلمون…
    و عربوا الأرض و الحيوان وجعلوا الحصان عربيا والدجاجة كذلك …؟؟؟هل علموا أن الدجاجة أقدم عرقا من الإنسان؟؟؟؟ واصلها من الديناصورات..؟؟؟.هيهات من أصل الدجاجات..؟؟؟.

  24. Dahmen at Ali dit :

    Les Algériens lucides savent très bien quelle chance ils ont en ayant les Kabyles comme compatriotes, parmis les plus sincères que tous les peuples d’Algérie !!! Ca, ils le savent très bien et cela se révèlent à la déception qu’ils ressentent en apprendant que les Kabyles ont désormais changé radicalement de stratégie de développement. Ils ne veulent pas moisir dans le sous-dev que veulent leur imposer les seigneurs de la mafia héritière de la France coloniale sur cette terre trop chère à laquelle ils ont donné et sacrifié plus que toute la moitié des autres algériens.
    LES KABYLES VONT TOUJOURS DE L’AVANT: ILS ETAIENT INDEPENDANTISTES DES 1926 A L’ETOILE NORD AFRICAINE, PAS EN 1954 OU ENCORE LE 19 MARS 1962!!!!!!!!!!!!!!!

    LAISSEZ NOUS TRANQUILLES YARHEM BABAKOUM
    PRENEZ TOUT LE RESTE DE L’ALGERIE ET FAITES EN CE QUE BON VENT VOUS SEMBLE, SOUMETTEZ VOUS AUX ORIENTAUX A SATIETE. NUL NE VOUS LE REPPROCHERA PLUS, SOYEZ SANS CRAINTE. CREEZ VOTRE REPUBLIQUE ISLAMIQUE SI VOUS LE DESIREZ, SOUMETTEZ VOUS ET LECHEZ LES BOTTES A VOTRE PRESIDENT, NEGATEUR DE VOTRE PROPRE DIGNITE. LES KABYLES S’EN LAVENT LES MAINS, ILS SONT MAINTENANT DETERMINES A S’OCCUPPER DE LEUR AVENIR ET METTRE DE L’ORDRE DANS LEUR PROPRE MAISON, LA KABYLIE ANCESTRALE. VOS HISTOIRES NE LES INTERESSENT PLUS COMME AVANT.

    BYE BYE !

    DAHMANE AT ALI

  25. sam dit :

    إلى الإعلاميين المصريين المستفزين؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟

    استغرب كثيرا من الكلام الفارغ الذي يدعيه الإعلام المصري والنفاق المحترف في التعامل مع الجزائر…كيف وهو يحاول أن يجرح قلوب المشجعين بادعائه أن الإعلام الجزائري هو الذي بدأ التجريح …الم يعلم هذا اللواء الجاهل الذي أعلنها حربا ان هناك جرائد خاصة وجرائد وطنية الم يعلم أن الجرائد الخاصة تعبر عن رأي خاص بها والوطنية تعبر عن الرأي الرسمي للدولة ..الم يعلم هذا اللواء أن الجزائر لا تملك قنوات خاصة مثل ..مودرن و دريم و اوربت…التي تحمل أسماء غربية…. اتساءل أين النخوة و الحضارة…..ثم لماذا لم يفعلوا شيء لقناة الجزيرة والفضائح التي كانت تنقلها كل يوم من معبر رفح وحصار غزة وسياسات التوريث وفساد الإدارة والتطبيع مع العدو بكل الطرق…ولن تفعلوا شيئا…والأغرب من كل هذا أنهم عرب أكثر من العرب …الم يحتكروا حتى منصب الأمين العام للدول العربية…ثم لماذا ينتجون فيلما سينمائيا يؤهل مصر على حساب الجزائر…لماذا الجزائر وليس غانا او زمبيا مثلا..؟؟؟؟ وممضي عليه جمهورية مصر العربية..ألا يدل هذا على ما تخفيه القلوب؟؟؟؟.من يستفز الآخرين الجزائر أم مصر …وأقول إن مصر تستفز الجميع ليس الجزائر فقط…ولعلمكم فان كل اللاعبين الجزائريين لا يفهمو ولا كلمة مما تقولون لأنهم فرنسيو الثقافة… لكن الشعب الجزائري فهم كل ما تريدون قوله… ولاعبونا سيردون عليكم كما يجب لأنهم بعيدون عن كل الضغوط ….أما لاعبوكم فالله اعلم بحالهم…….

    تحيا … الجزائر و المجد والخلود لشهدائنا…..شكرا…

  26. SAM dit :

    إلى أعراب مصر…أقول هل تعلم سر …أم دنيا…من هم المصريين
    المعروف عند العام والخاص ان لما غرق جنود فرعون في البحر لم يبقى منهم الا النساء والعبيد في مصر مما استدعى تزوج النساء مع العبيد ذاك الوقت صارت العصمة بيد المرأة وصار تقليدا معروفا… وهذا يؤكد الروايات الاسرائلية عن المصريين هذه هي لعنة الله عليهم وتستمر الى يوم الدين
    ومن هنا السر….لأن لما نلاحظ الأصل العرقي للأعراب فنحن نفهم السبب ويبطل العجب والرواية المشهورة الموثقة تقول أن مصر هي.. أم الدنيا… فالجميع يتساءل ….لماذا…المقصود هو ما يلي… هناك في قديم الزمان عبراني يهودي زنى مع جارية قبطية ولما سمع أبنائه بهذا اشمئزوا كثيرا ….. ولما ولدت الجارية القبطية لم يسمو أولادها……لأنهم أولاد الزنا . ولم يبلغوا عنها..وهذا احتراما لشريعتهم ووالدهم … ويقدرون الوالد رغم الذنب الكبير الذي وقع فيه..وفي شريعة اليهود لا يجوز الزواج من الجواري أيضا.. .وبعد فترة.. سمع كبير القوم العبراني ما حدث فغضب كثيرا لآن المذنب ابنه وطلب ذبح الزاني حتى ولو كان ابنه لكن تراجع عن ذلك بعد ما وافق الوالد الزاني والقوم ان يسمي ابنه …أعار أبي…بمعنى اخطأ أبي ..بلغة العبرية القديمة.. وذبح ثورا كبيرا لقومه فدية عليه…ولما تزوج أعار أبي صار أولاده وأحفاده يلقبون …أبناء اعارابي…وأطلق عليهم فيما بعد اسم الأعراب…لان تاريخهم معروف لليهود ولم يختلطوا باليهود لأسباب التي ذكرناها من قبل …..ومن هنا نفهم سر خطيييييييييييييير جدا…وهو لماذا…. مصر هي ام الدنيا… فالجارية القبطية من مصر والمصريون الحاليون هم أبناء يهودي وقبطية من زواج مخالف لشريعة الناموس واسمهم الأعراب….ولا أريد ذكر أسماء الشخصيات ولا المراجع ولا المكان الأثري الذي يوثق هذا الكلام وذلك لعدم المساس ببعض المعتقدات المقدسة….
    …من هم البربر او الامازيغ
    فأسال الفراعنة عليهم لما استعمروهم وتزوج يوبا بكيلوبترا وشيشناق الذي فتح مصر وحكمها قرنين وتزوج النبي موسى من بناته
    والبربر لا يعرفون الرحمة بأعدائهم واسأل الرومان عنهم.. من حنبعل و اهل قرطاج ولماذا اسموهم بربرا
    ببساطة هم اشداء على المعتدي
    ولعلمك أن في هذه المرحلة العرب لم يكن لهم أي اثر تاريخي يذكر واسأل علماء الآثار قبل أن تتكلم
    و
    الى من يشتم البربر.. اقول….ابن رشد بربري واسأل يوسف شاهين عن المصيرواسأل نور الشريف الذي مثله في السينما الاعرابية
    طارق ابن زياد فاتح الاندلس بربري وهو من فتح الباب امام سبعة قرون من الحضارة للإسلام و أسأل احمد ماهر من هو… الذي شتمهم وهو من مثل البطولة في مسلسل الطارق…
    الذي بنى الازهر والقاهرة بربري شيعي..و ابن تومرت بربري وهو مؤسس دولة الموحدين ..ابن تاشفين بربري وهو مؤسس دولة المرابطبن… و معظم من حكم الاندلس بربر
    ومعظم علماء الاندلس بربر ….. والفرعوني 19 والفرعوني 22 بربري هو الذي وحد بين السومريين والاقباط واليهود ونشر السلام بينهم.. وزواج النبي موسى من احد بناته دليل على حكمته ….وفي كرة القدم يكفي ان اقول..
    لاعب القرن عند العرب بربري وهو رابح ماجر
    لاعب القرن عند الفرنسيين او حتى الاوروبيين بربري وهو زين الدين زيدان
    ومعظم لاعبي الجزائر بربر عصاد فرقاني وسرباح واخيرا زياني ومنصوري و حليش و شاوشي وقواوي..وسعدان بربري والرئيس بربري..وزوجة ملك المغرب بربرية امازيغية…وووووو ووووو.والقائمة طويلة .
    …وتحية كبيرة الى الاقباط اسياد مصر الحققيين وتحية كبيرة الى زكريا بطرس الذي كشف ان أعراب مصر هم ابناء زنا وملكات يمين لمجاهدي عمر ابن العاص وتحدى الازهر ان يقول العكس سواء في نسبهم او في علمهم وشهد شاهد من اهلها…يا حلاوة يلي مش عارف اصلك ايه……..صدقوني لقد صارت مصر عارية تجول بين الدول وتبكي بسبب اعلامكم المضلل….وصدق من قال ان لعنة الله قائمة الى يوم الدين والاهرامات ليست للسياحة بل للذكرى فهل من مذكر….
    تحيا الجزائر و المجد والخلود لشهدائنا ايها العنصريون

    إلى كل جزائري بكى لما سمع شتائم أل فرعون الأعراب لشهدائنا الخالدين أحفاد الطارق ابن زياد و شاهدوا العلم الوطني يحرق وقلبه يحرق معه……أقول…أشجع وأجمل وأكمل واقوي رد على مقاطعة الراقصات والفنانين المصريات للجزائر هو قرار شجاع لا يتخذه إلا الشجعان ومن غيره …انه طبعا العزيز ابن الشهداء…انه ببساطة عبد العزيز بوتفليقة…..وهو مايلي إلغاء اللحن…المصري…من النشيد الوطني الغالي الجزائري الذي كتب بدماء شاعر الثورة مفدي زكريا..وسيكون هذا القرار بإذن الجبار الصفعة التي تهز عرش آل فرعون وقصيدة توريث المختل عرش مصر…وفتح المجال لأحفاد الشهداء من الملحنين واعطائهم شرف الرد على من تجرأ وسمح للكلاب تنبح بدون قيود…ولمالا سيكون عزفه في بلاد الأحرار أمام منديلا في المونديال ويسمعه الملايير بدل من لحن المصريين الحاقدين العنصريين…وتأكدوا أن الشعب كله وراء قرار كهذا…من لم يرحم شهدائنا لا يرحمه أبناؤنا…المجد والخلود لشهدائنا…
    إمضاء ابن شهيد بكى و ونام وحلم بأبيه يقول له لا تبكي غير العود والجزائر ستعود…وتمنيت أن يكون شرف من يتخذ هذا القرار الأسطوري والتاريخي هو العزيز ابن العزيز المجاهد عبد العزيز بوتفليقة…وسلامي واحترامي لمن بكى يوم شتم الشهيد واحرق العلم الوطني واهين اجدادنا..سلام .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER