Enseignants contractuels: grève de la faim dès aujourd’hui

contrac.jpgLes enseignants contractuels entament à partir d’aujourd’hui une grève de la faim illimitée au siège du SNAPAP à Alger. Selon les membres du Conseil national des enseignants contractuels (CNEC), entre 20 et 25 wilayas seront représentées. «Cette grève est la dernière carte de notre combat. Un combat qui date depuis plusieurs années afin de sensibiliser la tutelle à satisfaire nos revendications», a indiqué, hier à Alger lors d’une conférence de presse, Marouf Meriem, membre du bureau du CNEC.

Il convient de signaler que le nombre d’enseignants contractuels est d’environ 45 000, dont un grand nombre exerce depuis plus de dix ans, qui vivent dans l’incertitude et l’instabilité, du fait qu’ils risquent de perdre leur poste à tout moment. La wilaya de Béjaia compte 1 400 enseignants contractuels qui n’ont pas été rémunérés depuis trois ans. A Adrar, ils sont 237 dans la même situation depuis une année. Les représentants des enseignants contractuels revendiquent également «la nécessité d’ouvrir des concours de recrutement à tous les diplômés universitaires en prenant en compte l’expérience » afin «d’organiser des sessions régulières et constantes au profit de tous». Dans la plateforme de revendications, figurent également la régularisation de la situation des enseignants contractuels et leur intégration, quelle que soit leur spécialité, la titularisation des enseignants contractuels après une année d’exercice, et la possibilité de bénéficier du salaire du congé annuel.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER