Réaction de l’APW de Béjaia à l’installation d’une brasserie à Tazmalt

interieurbrasserieduyck.jpgLes parents d’élèves de l’école chahid-Ziri Mohamed Said, située dans la commune de Tazmalt (Béjaia) ont ancé un appel aux autorités locales pour empêcher que cette école ne vienne à disparaître, du fait de l’installation, à proximité, d’une brasserie de boissons alcoolisées. L’APW de Béjaia a condamné les responsables de cette situation, tout en réitérant son soutien à l’association dans ses démarches: «Les parents d’élèves craignent à juste titre qu’à terme, on ne se dirige vers la fermeture de cette école, laissant ainsi la libre voie aux spéculateurs sans scrupules et bénéficiant, c’est le moins que l’on puisse dire, de complicités dans les rouages de l’administration…» «De l’examen du dossier dont nous détenons une copie, nous pouvons affirmer qu’à travers cette affaire, les lois de la République sont littéralement bafouées par ceux censés les appliquer et veiller à leur stricte application», lit-on dans le communiqué de l’Assemblée populaire de wilaya. «L’autorisation d’exploitation délivrée à cet investisseur est non seulement contraire aux procédures légales et réglementaires, mais chose gravissime, elle constitue le résultat de partis pris et de pressions de la part de certains services administratifs et techniques…», poursuit le communiqué qui s’étale également sur «le non-respect de la finalisation de l’enquête publique, l’autorisation de création ayant été délivrée a posteriori: le registre du commerce a été délivré le 24/04/2005, alors que l’autorisation n’a été signée que le 20/02/2007». «La question soulevée est par conséquent celle de savoir quelles ont été les motivations pour une telle intervention», est-t-il souligné dans le communiqué.
Plusieurs autres anomalies sont relevées par l’APW, comme le fait que «cet investisseur n’a pas déposé son dossier auprès des services techniques de l’APC de Tazmalt, conformément aux instructions de la wilaya (circulaire n° 2298/04 du 02/07/2000); la DRAG de Béjaïa a fait exception à l’usage en réceptionnant directement à son niveau ledit dossier». Et l’APW de conclure : «La commission désignée pour procéder au contrôle a été choisie sciemment, sinon pourquoi inviter les services de la DLEP à la place de ceux de la DUC qui ont les compétences requises et qui sont habilités à se prononcer dans pareil cas…» 
 

Commentaires

  1. tamurth dit :

    c n est k un detail dans le bordele algerien

  2. un tazmaltais dit :

    merci el mouhtarem pour l’information ,c’est mira smail qui a donné le feu vert au D.G de la brasserie aprés avoir eu 150 millions de « prime de signature » et qu’il utilise a chaque fois l’argent de cette usine pour ces voyages et achats.

  3. amlikech dit :

    merci pour khaled tazaghart pour avoir eu le courage comme toujours
    a dénoncerles crimes et les inégalités a tazmalt,aucun a eu son courage jusqu’a ce jour ,encore merci et nous sommes avec toi.

  4. mohand arezki dit :

    mes salutations mon ami et camarade khaled
    cela fait longtemps que je t’ai perdu de vu, voila tu es toujours le meme, le merite de la constance,
    SM est toujours à la manoeuvre a tazmalt, ce sont les architypes de la crise algerienne.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER