Assassinat de Matoub: « On ne peut pas fixer la durée du complément d’enquête »

Le procureur général adjoint prés la cour de Tizi-Ouzou a affirmé, hier, lors d’une conférence de presse, que la justice n’a pas encore entamé la procédure relative au complément d’enquête dans l’affaire de l’assassinat du chanteur Matoub Lounes. Par ailleurs, le représentant de la justice a souligné qu’il ne peut pas fixer la durée de l’enquête.

Commentaires

  1. assirem dit :

    Ce qui est très important , c’est que l’affaire continue et elle n’est pas close comme l’affaire Boudiaf .
    Je rend un grand hommage à la famille De notre regretté Lounas ( sa mère , sa soeur , son épouse et ses deux belles soeures pour leur détermination et leur courage ,.Je leur dis le peuple Algérien est derrière vous .
    Que justice soit faite meme si on sait , que ce n’est pas pour demain que les véritables assassins vont être jugés .
    Le tueur ( un proxénète ) de Ali Mecili est connu de tous , il a meme été arrêté puis relâché mais il est toujours en liberté .
    Que faire ?

  2. evader dit :

    a qoi ça sert de chercher la vérité aupres de la justice algerienne,une justice qui na jamais exister,je conseille a malika si elle cherche vraiment la verié sur l assassinat de matoub qu elle dépose une plainte aux tpi ou cpi.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER