Et votre confort M. Ould Kablia ?

« Le confort douillet » de Addi Houari n’a absolument rien à voir avec votre confort M. Ould Kablia, de vos compaires et le confort des béni-oui-oui du parlement. Ce n’est pas digne de s’en prendre à la personne qui est d’un avis contraire. Boussouf ou un autre ne sont pas des saints. On ne vous a pas entendu sur les victimes de Boussouf: Abane, Khider et autres illustres patriotes.
L’Algérie a vu comment les décideurs, enfants de Boussouf par excellence, ont soudoyé les moudjahine comme vous et les séparer du peuple. L’Algérie est devenue un butin pour vous. Vous avez des droits que nous les misérables n’aurons jamais. Au moment où des centaines de milliers de personnes croupissent dans les bidonvilles, vous vous arrogez le droit de tout rafler vous et maintenant vos enfants. Sans qu’ils soient dans le besoin.
L’Esprit Boussouf encore en vigueur, ne laisse pas de liberté de critiquer et crier très fort à l’injustice dans les médias en Algérie.
L’histoire ne manque pas des situations où des héros sont devenus la honte de leur peuple. Pétain, MNA, vous rappellent-t-ils quelque chose ?
Grâce à vous, de tels commentaires sont passibles de la peine de mort en Algérie. Alors que ce devait être une libre expression. On a le droit à l’autocritique. Y’a pas que vous qui savez parler. On n’est plus à la révolution où les divergences étaient interdites.

Par un anonyme

Commentaires

  1. Benouioui dit :

    Moudjahed en Algerie est devenu synonyme de butin.Il faut l’ajouter au dictionnaire des pseudomoudjahidine.J’ai honte d’appartenir à cette nation. EL MENFI souhaite longue vie à nos valeureux moudjahide et leur enfants aussi.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER