Ce que Bouteflika a dit en dehors du discours écrit

«Si la privatisation est de la limonade, on en a bu suffisamment» boutef1.jpg

«Si le privé, c’est uniquement les boissons gazeuses et les minoteries, nous lui disons, c’est bon ! Nous en avons assez ! L’Andi et toutes ces structures parasitaires doivent être revues. C’est fini ! On ne fait plus de vente en gros. Chaque chose a son prix et celui qui ne met pas le prix «Wallah» il ne prendra rien. J’espère que j’ai été très clair ! Je ne vise personne, ceci est une autocritique.

Attaque contre l’ANDI:

«Ce qui vient de l’ANDI, c’est élémentaire, on n’en a pas besoin ! Comment peut-on accorder 5 ans d’exemption de taxes pour un investisseur qui apporte un million de dollars et un autre qui apporte 500 millions de dollars ?. Cet investisseur, c’est celui qui met l’eau et le sucre et il dit que c’est de la limonade et on nous dit qu’il participe dans le développement du pays ! Je ne donne pas au privé qui, quelque temps après, commence à vendre le terrain au m². C’est inconcevable qu’aucune salle de cinéma n’ait été construite par le privé. Des hôtels au sud, qui représentaient le fleuron de l’industrie touristique saharienne, se retrouvent aujourd’hui dans un état d’abandon sans que le privé n’intervienne pour les restaurer et participer ainsi à la promotion du tourisme dans notre grand sud». 

Investir 700 millions de dollars et expatrier deux milliards ! 

«Quand quelqu’un vient pour investir 700 millions de dollars et, au bout de trois ans, expatrie deux milliards de dollars, est-ce de l’investissement, ça ? Non ! Cela s’appelle trébucher. Nous avons trébuché et nous nous sommes cassé le nez ! La mondialisation ? D’accord, mais tenons compte des spécificités de chaque pays. Je fais ici de l’autocritique et je ne vise personne. Nous avons emprunté un chemin que nous avons cru nous mener au Paradis. Eh bien, nous nous sommes trompés ! Il faut tout revoir. (…) Il est inconcevable que celui qui ramène avec lui un million de dollars et celui qui ramène 50 milliards de dollars soient traités de la même façon».

Les jeunes, administration et gardien de nuit !
« Tous nos jeunes chômeurs veulent travailler dans l’administration. Nous avons pourtant de l’embauche dans l’agriculture et le bâtiment. Mais non ! Eux ils ne veulent que l’administration. Même s’ils ne possèdent pas la qualification nécessaire, ils vous diront qu’ils peuvent travailler comme gardiens. Et de nuit de préférence ! Est-ce un chômeur, ça ? Non ! Ce n’est pas un chômeur mais c’est un fléau ! Nous sommes un peuple qui se déteste ! Il faut en finir avec ça !»

Cette presse amie…

«Il y a une certaine presse, pourtant amie, qui, un jour, écrit des articles qui nous caresse dans le  sens du poil, le lendemain, toujours dans le même journal, on nous bombarde. Nous, nous voulons ni  être caressés ni être bombardés. Nous voulons seulement que la presse dise la vérité.  Non ! ce n’est pas avec des articles de presse que l’on construit un pays !»      

Les ruines romaines: 

«Franchement, nous sommes un pays vraiment étrange ! Dans ce pays, dès qu’une réalisation est achevée, il n’y a ni suivi, ni entretien. Rien ! Voyez un peu nos universités, par exemple. A peine achevées, elles sont plus proches des ruines laissées par les Romains qu’autre chose.»

C’est quoi ce partenariat? 

« On donne 51% et on dit que c’est du partenariat ? Mon problème c’est que ceux qui nous donnent des fatwas, au lieu de nous dire comment régler les problèmes, nous rédigent des ordonnances qui nous compliquent les choses. Ca ne marche pas avec ce qu’il y a dans notre pays ! Je prends la moitié avec lui, il restera toujours gagnant.  Le partenariat et la privatisation, ce n’est pas la même chose (…) Nous nous rendons compte que nous avons fait fausse route ! D’autres nous diront que c’est la mondialisation. Non ! Cette politique n’est conforme ni à nos ambitions, ni à notre histoire, ni aux vœux de notre peuple (…) « 

Commentaires

  1. omar.D dit :

    Si quelqu’un a compris quelque chose qu’il nous explique!

  2. bilahoudoud dit :

    À Mesiou le prizidane

    « J’espère que j’ai été très clair !  »
    Oui oui c’est beaucoup tre clair.
    J’ai coumpri ke ta coumpri ke el afsa icounoumik takoum taa bekri ma jabet walou. c clair messieur le prisidane. Tu as beaucou de courage a le dire. i nou avon beaucou de courage a ne rien dire.
    Mesieur le prizidane maintenan tu fa inventer afsa wahdoukhra entaya we jamaa taak. I puis reveillez nous quand elle donnera dou fruits.
    Aya tesba ala khir.

  3. Jeff dit :

    C’est le caractère spécifique de ce qu’on a comme président désigné. Toujours versatile et pusillanime. Il s’attaque aux vents à l’image de Don Quichotte de la Mancha. Il est le Roi de l’indifini, les fameux « On » « Ils » jamais un nom propre défini. Il sait que la plus part sont des noms d’emprunts et derières les rideaux c’est toujours les ombres des gens aux Képis bien rond et des étoiles sur les épaules. Il sait très bien qui détient le marché des boissons, Biere et autres. Un peu de courage, pas de poltronisme. Et c’est la privatisation est un echec, et bien que ferriez vous de vos coopérants importés juste pour liquider le ptrimoine économique de notre pays. Temmar doit retourner à son Quebec chéri et Khellil à Austin dans la chaleur du Texas. Quant au petit Napoléon, finis tes jours chez toi à Geneve dans ton F2.

  4. khalimoh dit :

    Ah ya si Boutef ! Yak anta brasidane mountakheb?Wala batalt?Rak mnomi par les hommes aux kepis bien garnis de rubans de toutes les couleurs?Que fais-tu des prerogatives que t’a donné la Constitution , celle que tu n’as pas cessé de violer ? Aller, vas-y warina bourhanek ya si el braidane! Walakine , anta namoussa mataqdarch adir wallou m3a siadek les generaux!
    Tu ne peux t’attaquer qu’au petit peuple! Pkoi cherches-tu une 3ouhda thalitha? Vas-t’en laisses nous tranquille nous occuper d’enrichir notre pays

  5. wi Yilan' dit :

    Bon … A part le président, il y a des algériens en Algérie ? Des idées, des projets, de suggestions, des citoyens qui, une fois qu’ils ont élu leurs représentants, se présentent à eux avec des remarques, des constatations, des modifications … Il y a pourtant des partis, des journalistes, des associations dans ce pays ? Non ?
    A moins que, sur ce blog, n’interviennent pas ceux que l’on peut nommer des « acteurs » sur le terrain …

    Ce commentaire n’a pas l’outrecuidance de porter un jugement sur les commentaires. C’est une réaction épidermique à ce qui fait tourner en rond.
    En tournant tous en rond, on ne sort pas de l’oeil du cyclone. C’est cela qui est dommage.
    Il est aussi possible que je sois vraiment idéaliste … Ce n’est guère mieux.
    Allez, nous nous valons bien tous.

  6. algerien en fuite dit :

    Aucun , mais vraiement aucun developpements ou avancée positif n’est possible .. si la justice ne passe pas sur « la justice algerienne » ..

    Monsieur bouteflika , ignore l’impact psychologique de l’injustice sur les algeriens … les gens n’adhereront jamais
    a aucu projet

    Franchement , quand vous penser serieusement a la situation algerienne et prennez la pleine mesures des rapport de force interne et du degré de control et de pression que certains pays occidentaux ont sur nos « dirigeants » ..wellah je ne vois aucune issue.

    Pour les gens qui disent , la revolte populaire va eclater .. la revolution .. le peuple… etc … ca n’arrivera pas

    le pire a est a venir …

  7. fouad dit :

    je voudrais preciser qu’en ce qui concerne l’ANDI, Bouteflika oublie que c’est lui qui a nomme le D/G mr Bagdadli Abdemadjid encore un tlemcenien qui a regne en maitre absolu PENDANT PLUS DE SIX ANNEES au sein de cet honorable institution et a instruit tous les dossiers conformemet aux injonctions de la presidence de la republique.
    ce responsable que tout le monde s’accorde a dire qu’il pue la corruption,vereux ;au lieu de le foutre a la porte avec poursuites judiciaires,il lui accorde une promotion en le bombardant DAG a la presidence de la republique.

    SACRE BOUTEFLIKA

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER