Entretien avec Redouane Lemkhinek (Plus jeune P/APC en Algérie)

Avec un nombre de trois sièges obtenus lors des élections locales du 29 novembre 2007, Redouane Lemkhinek est consacré plus jeune président d’APC d’Algérie. Agé de 26 ans, ce jeune militant du FFS est élu à la tête de la commune de Djemaâ Beni Habibi, dans la wilaya de Jijel.

L’Expression: Vous êtes le plus jeune président d’APC en Algérie. Au vu de la lourde responsabilité dont vous avez la charge, qu’est-ce que cela représente pour vous?
Redouane Lemkhinek: Mon jeune âge ne m’empêche, en aucun cas, de diriger une entreprise ou une administration. Et l’histoire est là pour confirmer que des jeunes, à la fleur de l’âge, ont conduit, avec une main de maître, des nations entières. Il faut savoir que la loi électorale, en Algérie, indique que toute personne ayant 25 ans, a le droit d’être candidate aux élections pour la présidence de l’APC ou de l’APW.

Vous appartenez à la nouvelle génération d’élus. A votre avis, y a-t-il une différence dans la gestion des affaires de la commune faite par un jeune et un vieil élu?
Nous avons basé notre campagne électorale sur trois principaux critères: la transparence, la clarté et la bonne gouvernance. Maintenant, pour votre question, je réponds positivement: la gestion d’un président d’APC, appartenant à la nouvelle génération, est différente de la conception qu’ont les élus de l’ancienne génération.
Cette vérité, on ne peut plus évidente, est démontrée sur le terrain. En effet, la succession des élus, appartenant à l’ancienne génération, au poste de président d’APC, n’a pas fait beaucoup de bien à leurs circonscriptions respectives.
D’autant plus que, dans leur gestion, ils ne prennent jamais en compte la participation des citoyens. Ces derniers sont, à mon avis, la clé de voûte pour mener une bonne gestion de la commune.

Que pensez-vous de l’actuel Code communal et quelles sont vos suggestions pour son amélioration?
L’article 90/08, du Code communal, dans son contenu, est acceptable, seulement il a été vidé de son sens, à cause des notes, circulaires, décrets et autres décisions qui l’ont complètement dénudé de son fond.
Ce Code n’a pas besoin d’un changement radical, mais plutôt d’une révision visant à l’enrichir, notamment dans certains articles, à l’instar de celui dans lequel l’Assemblée populaire communale peut retirer sa confiance au tiers de ses membres sans pour autant citer la cause l’ayant incitée à cela. Ce qui est quand même dangereux, je dirais même que c’est ce genre d’articles qui ont conduit aux blocages dont souffrent plusieurs communes en Algérie.
D’autant que la majorité des membres de l’Assemblée visent à concrétiser des objectifs partisans au détriment de l’intérêt du citoyen.
L’autre lacune constatée dans ce Code communal est que celui-ci met le président d’APC sous tutelle, ce qui lui enlève toutes les prérogatives. Est-il pensable qu’un chef de daïra refuse une note signée par l’Assemblée populaire communale, qui représente le peuple?
A mon avis, il faut que le président d’APC soit soumis à une autorité élue et non désignée. Enfin, et le plus important, il faut donner au président d’APC, les prérogatives qui lui sont consacrées dans la loi 90/08, relative au Code communal.

Hakim KATEB

Commentaires

  1. dargaz dit :

    arrête tes bêtises et ta méchanceté envers Tabou, et personne n’a écarté ni Djadai, ni Ikhlef ni Abid ni autres
    il se sont écraté d’eux même

  2. khelil dit :

    Oh lala le gros boulet. Ce monsieur que vous avez cité a exclu Bouhadef. Il parle de syndicalisme alors qu’il n’a jamais eu de fiche de paies avant d’entrer au FFs.

    Tout ce qu’il sait , c’est de construire des phrases fleuves et parler au sens figuré. Eh oui, dommage que Djedai n’est pas psychiatre.

    C’est pas grave, la déconfiture du FFS a commencé meme avant lui.

  3. socialiste dit :

    le FFS c’est de l’histoire encienne, le socialisme c’est le catastrophe du siécle, regarder oul il a mené l’algerie. ait ahmed vient de vendre sa villa au chemin des glycines pour 37 milliards!! et vous continuez à insulter le pouvoir. Une seule question et ait ahmed vous donnera du chocola: c’est quoi la profession de hocine ait ahmed?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER