Karim Tabbou: « La rencontre a échoué »

mairedeguenzet.jpg« Zerhouni et Oul Kablia doivent comprendre que les élus locaux ne sont pas des fonctionnaires », a affirmé le premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, au quotidien El Khabar. Karim Tabbou a qualifié la rencontre de Bouteflika avec les Maires de cérémonie stalinienne  »qui démontre l’incapacité du président à l’imagination et à trouver des idées ». « Je ne comprends pas comment un président qui gère l’argent de la collectivité à sa guise et qui jouit de toutes les prérogatives, peut-il mener le pays à la ruine, puis accuse les partis politiques d’en être responsables? », s’est interrogé le responsable du FFS qui a souligné que depuis 1999, les partis ne sont plus pris en consédération.

Au sujet de la participation de certains élus du FFS à la rencontre avec Bouteflika, Tabbou a déclaré que leur nombre est très réduit. « Ils m’ont contacté avant de participer pour exprimer leur crainte des pressions qu’exerce sur eux l’administration », a souligné Tabbou. « Bouteflika a échoué dans son pari de s’imposer aux partis politiques, via leurs élus, comme candidat du consensus ». Considérant que la rencontre a échoué, le premier secrétaire du FFS a expliqué qu’outre le boycott de la rencontre par son parti, des élus n’ont pas réussi à imposer le slogan  »troisième mandat ». Pis, plusieurs élus des partis de l’alliance présidentielle ont exprimé, à leur collègues du FFS, leur déception de la rencontre »  El Mouhtarem.

Commentaires

  1. massine dit :

    je trouve inadmissible la déclaration de Tabbou. Il reconait indirectement que c’est lui qui a autorisé les élus à participer à la rencontre puisqu’il avoue qu’ils l’ont contacté avant de partir. Le fait aussi d’affirmer que des élus de l’alliance ont exprimé leur déception à leurs collègues du FFS signifie que Tabbou a rencontré les maires du FFS ayant pris part au conclave. De quelles pressions parle Tabbou? Quels sont les maires qui sont partis? Les maires de Draa Ben Khedda, de Tadmait, de Guenzet ou encore de Timizar ont-ils subi des pressions? Le pire pour ce parti c’est que M. Mehala , maire de Timizar, a été désigné par le président du parti comme membre du comité éthique qui veille au respect de la ligne politique du FFS alors que c’est lui même qui trasgresse cette ligne en participant à la rencontre. C’est quoi ce parti?

  2. lalafatma dit :

    Je pense que la critique ne se construit jamais sur des paroles vides sans une réflexion fondée. Car les préjugés peuvent détruire l’image de l’autre et parfois notre cheminement de pensée. Ho , c’est notre mentalité , on projette toujours nos défauts sur une autre personne pour se sentir dans notre peau . on veut comprend bien
    Si M Tabou est un malade mentale, il faut bien poser votre diagnostic. Et si c’est le cas, il pourra consulté son psy qui peut être aussi malade. Le fou ne se soigne que par le fou ?

  3. no comment dit :

    Zerhouni et Oul Kablia doivent comprendre que les élus locaux ne sont pas des fonctionnaires”, a affirmé le premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, au quotidien El Khabar. Karim Tabbou a qualifié la rencontre de Bouteflika avec les Maires de cérémonie stalinienne ”qui démontre l’incapacité du président à l’imagination et à trouver des idées”. “Je ne comprends pas comment un président qui gère l’argent de la collectivité à sa guise et qui jouit de toutes les prérogatives, peut-il mener le pays à la ruine, puis accuse les partis politiques d’en être responsables?”, s’est interrogé le responsable du FFS qui a souligné que depuis 1999, les partis ne sont plus pris en consédération.

    Au sujet de la participation de certains élus du FFS à la rencontre avec Bouteflika, Tabbou a déclaré que leur nombre est très réduit. “Ils m’ont contacté avant de participer pour exprimer leur crainte des pressions qu’exerce sur eux l’administration”, a souligné Tabbou. “Bouteflika a échoué dans son pari de s’imposer aux partis politiques, via leurs élus, comme candidat du consensus”. Considérant que la rencontre a échoué, le premier secrétaire du FFS a expliqué qu’outre le boycott de la rencontre par son parti, des élus n’ont pas réussi à imposer le slogan ”troisième mandat”. Pis, plusieurs élus des partis de l’alliance présidentielle ont exprimé, à leur collègues du FFS, leur déception de la rencontre” El Mouhtarem.

  4. no comment dit :

    ya tabou fakou ton niveau est en classe inferieur bac-16 6 + 3 + 3+ 4 tu nous a humilié .

  5. carim nebou dit :

    tahya ben ahmed tahya mouhand dem hand ya mouhend ou kaci le ridicule ne tue pas

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER