Un rescapé du massacre de Tibhirine est décédé en France

L’un des deux rescapés du massacre des moines de Tibhirine, en mai 1996, le père Amédée, est décédé dimanche dernier en France, au monastère d’Aiguebelle, dans la Drôme, où ses obsèques se sont déroulées hier matin, a rapporté El Watan. Agé de 88 ans, parlant parfaitement l’arabe, il avait vécu 50 ans en Algérie avant son départ forcé. Le père Amédée s’occupait beaucoup des familles en difficulté et de l’éducation des enfants. Avec le père Jean-Pierre et un groupe de personnes endormies à l’hôtellerie, il fait partie des deux moines dont les ravisseurs n’avaient pas soupçonné la présence. C’est lui qui, le lendemain, avait donné l’alerte auprès de la gendarmerie. En 2001, il avait quitté l’Algérie pour le monastère frère de Midelt, au Maroc, avant de se retirer en France.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER