Emeutes de Sidi Aissa: un témoin raconte à Liberté

sidi.jpg“La genèse de l’affaire remonte à une quinzaine de jours, lorsque le fils du propriétaire de l’hôtel Djebel En-Naga a heurté avec son véhicule un citoyen de la localité, le blessant grièvement. Evacué vers Alger, la victime a rendu l’âme mardi. Après son enterrement au cimetière du village, des centaines de citoyens en colère se sont dirigés vers l’hôtel. Après quoi, le propriétaire de l’hôtel et des agents de sécurité videurs ont ouvert le feu sur les manifestants qui voulaient défoncer le portail de l’établissement. C’est l’usage d’armes à feu par les occupants de l’hôtel qui est à l’origine de la mort de 4 personnes et de la blessure de 60 autres.

En réaction aux tirs, les manifestants défoncent l’entrée de l’hôtel. Une fois à l’intérieur, c’est la panique générale. Le personnel, les clients et les gérants tentent de résister à la foule, mais le nombre et la colère des citoyens étaient plus forts que les portails blindés et les fusils à pompe. Les manifestants s’en sont pris à tout, rien n’a été épargné. Avant de mettre le feu à l’hôtel, les manifestants ont tout cassé ou pillé. Pendant ce temps, des manifestants déchaînés ont réussi à mettre la main sur le propriétaire, B. L., âgé de 62 ans. Tabassé par la foule, il s’échappe vers l’extérieur où des centaines d’autres citoyens l’attendaient. La foule l’allonge sur la chaussée et le lynche à coups de pierres. Vers 22 heures, le propriétaire de l’hôtel succombe sous les coups de pierres ».

Commentaires

  1. karima&karim dit :

    c’est finalement ca les consequences d’un pays sans loi ni foie…
    Il n’y a pas de justice digne et equitable.
    Les citoyen(ne)s font leur propre justice et le pouvoir illegitime s’occupe des plus de 500 milliards de dollars us en surplus qui sont dans des banques etrangeres…
    Quand un pays a
    -un president mal-elu
    -une apn elue avec au grand max 15%
    -un senat pour proteger ses propres affaires et ses crimes
    -un gou-ver-ne-ment imposé non issu du choix du peuple mais par des militaires et autres forces etrangeres … avec
    -un 1er mini..stre ejectable á n’importe quel moment mais imposé pour des missions bien determinées
    -des mini…stres pions tous non elus mais anti peuple algerien…. etc
    c’est ca finalement cette algerie en 2M8.
    Mais il y’a un remede et il s’appelle un sursaut populaire pour sauver le pays.
    Amicalement tendre/votre

  2. inass dit :

    Merçi Aissa pour ton diagnostic tu as juste oublié de préciser que les juges ,les procureurs et les avocats sont aux ordres quand ils ne sont pas « affairistes  » et que tout ce beau monde baigne dans l’amnesie de ce qu’on appele communement »le peuple »
    Alge-Rien…

  3. badr dit :

    etat de voyoux droit de la jungle

  4. Lounés dit :

    rebbi yarham le citoyen mort par « hogra  » , et mes honneur a ceux qui se sont révolté,le reste sur notre houkouma,vous la connaissez tous,mabqa wache nqoul,salam alikoum

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER