Mobilisons-nous pour défendre les harraga!

Tariq ibn Ziyad a dit à ses hommes: «Oh gens ! Où est l’échappatoire ? La mer est derrière vous et l’ennemi est devant vous, et vous n’avez, par Dieu, que la sincérité et la patience.»

Présentés hier au procureur près le tribunal de Annaba, douze harraga comparaîtront le 13 octobre prochain. Agés de 22 à 31 ans, ces harraga étaient secourus samedi en fin d’après-midi à 10 miles marins du cap Rosa (El Kala) par les éléments des gardes-côtes.

Originaires de Khenchela, Skikda, Annaba et El Tarf, 11 d’entre eux ont bénéficié d’une citation directe fixée au 13 octobre prochain. Le 12e jeune harraga, quant à lui, a été placé sous mandat de dépôt.

Pour empêcher l’emprisonnement de ces jeunes innocents, nous avons le devoir de nous rendre massivement le 13 octobre 2008 au tribunal de Annaba. Pour tout contact: elmouhtarem2007@gmail.com

Commentaires

  1. jeff dit :

    Nos pauvres compatyriotes Haragas! Kima aikoulou: « Hrab ma la habss tah fi babou » L’Algerie est une grande prison!Rabi sattar!Alhqna l’epoque de la terreur construite par l’etat Français lors de la Revolution de 1789!Le Jacobinisme etc……….

  2. Anonyme dit :

    cette affaire et purement politique c’est au président de la république d’intervenir.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER