Zehouane n’est pas un défenseur des droits de l’Homme

zeh.jpgIl y a une semaine, le quotidien “Le Soir d’Algérie” a rapporté des informations relatives à la conférence de presse de Mr. Hocine Zehouane. Il n’a pas précisé quels ont été les personnes membres de la LADDH, version Zehouane qui étaient avec lui. Il a par contre rapporté les propos de ce monsieur concernant son concurrent Bouchachi qu’il a traité de “agent d’Ait Ahmed”. Ces propos montrent que ce monsieur n’est pas un défenseur des droits de l’homme, mais un parfait dictateur qui veut accuser ses contradicteurs et ses adversaires de faits tirés de son imagination stérile.
La charte des droits de l’Homme n’est pas la propriété d’aucun Etat, d’aucun parti. Elle est universelle. Si Bouchachi la défend ainsi que le FFS, où est le problème? Même le pouvoir algérien l’a ratifiée. Elle est devenue partie intégrante du droit national formel, c’est-à-dire écrit et non appliqué. Telle est la réalité des faits. Bouchachi l’a précédé par une conférence de presse, où il a relevé que les normes juridiques des droits de l’homme ne sont pas respectées en Algérie. C’est ce que vit tous les justiciables.
Il a eu une réponse officielle de la part de Ksentini qui a confirmé ses dires en utilisant d’autres termes pour sauver le système de pouvoir qui a fait de lui le porte-parole de la violation des droits de l’homme au nom des droits de l’homme.
Zehouane a pris la relève de Ksentini. C’est une division du travail de sabotage. Bouchachi a eu deux oppositions, celle du pouvoir et celle de l’opposition à l’opposition, c’est-à-dire celle du pouvoir. Il n’y a aucune différence entre Ksentini et Zehouane.
Le parcours d’Ait Ahmed est celui d’un héros et non d’un laudateur d’un régime qui a fait des Algériens de nouveaux indigènes. Quel est le parcours de Zehouane? Un laudateur de Benbella, l’adjudant des tabors marocains, devenu président par la force des armes, c’est-à-dire un usurpateur du pouvoir et de la légitimé historique. Zehouane est resté fidèle à son allégeance, c’est-à-dire un laudateur des dictateurs. Comme le politique du pouvoir est une alliance de fait entre Bouteflika et Benbella, Zehouane a été mandaté par Benbella au nom de Bouteflika pour dénigrer Bouchachi, comme Ksentini a été mandaté par Boutefkila pour déniger la même personne, Bouchachi, qui a les mains propres. Benbella a encore les mains souillées de sang de ses victimes de 1962, 1963 et 1964. Bouchachi non. Zehouane défend les personnes boureaux du peuple algérien au nom de l’habit des droits de l’homme.
Comme le disait Aissat Idir à ses codétenus:” si le dénigrement vous vient d’un vil, c’est la preuve de votre prefection”. Bouchachi a été parfait en dénonçant la violation des droits de l’homme.
Les vils ont apporté la preuve de cette perfection.

Par Maamar Boudersa

NB/ Le modérateur du blog n’est pas responsable du contenu de l’article

Commentaires

  1. rachid de paris dit :

    merci professeur Maamar Bouderssa.vous avez resumé tous.

  2. Hamouni S dit :

    Continuons à nous entredéchirer ! Le régime doit jouir de nos jérémiades et invectives. Personne n’a eu la sagesse de tenter de réunir autour d’une table Ali Yahia, Bouchachi, Zehouane, Daoud et d’autres et de mettre à plat leurs divergences afin de sauver la LADDH, la seule ligue autonome qu’ait connu l’Algérie.Pour l’Amour du Ciel, arrêtons ce massacre qui fait le jeu du système. J’en appelle à des hommes et femmes sages comme Mehri, Taleb, Sidhoum, Salima Ghezali…. pour réconcilier ces “frères ennemis”. Je vous en supplie AGISSEZ !
    Monsieur Boudersa, il est plus sage d’apaiser les esprits que de jeter de l’huile sur le feu, quelque soient les erreurs et les fautes des uns et des autres.

  3. Mourad dit :

    Il est maintenant clair que c’est M.Zehouaine qui ne veut pas calmer les esprits. Il ne se passe pas un événement ou une conférence de presse où il ne s’attaque pas au FFS.

  4. BOUDERSA MAAMAR dit :

    Merci pour toutes vos remarques.
    Je suis parfaitement d’accord avec vous sur le sujet de l’union la plus large et de l’alliance la plus forte pour permettre au peuple algérien de vivre sur son territoire dans la liberté, la sécurité, jouissant de ses droits et libertés naturelles ainsi que ceux et celles reconnues par les chartes des droits de l’homme.
    Mais la réalité nous impose d’être vigilants, à savoir que le système de pouvoir a toujours créée de fausses oppositions pour dénigrer la vraie opposition, comme il a été capable de créér une fausse ligue des droits de l’homme pour contre-carrer la vraie ligue des droits de l’homme créée par Ali Yahia Abdennour durant les années 1980 pour défendre les victimes du pouvoir, les enfants de chouhadas. Par la suite, Miloud Brahimi a présidé la ligue des droits de l’homme du pouvoir qui a fini par jeter l’éponge. Elle a constaté lors des évènements d’octobre 1988 que la justice n’est pas autonome. Ali Benflis était responsable de cette fausse ligue pour l’Est-algérien. Il a été récompensé par les postes qu’il a occupés par la suite, avant d’être jeté comme un citron pressé qui ne sert à rien. Depuis, il observe la loi de l’omerta comme tous les autres membres qui servent de couverture à une dictature qui refuse tout
    Si vous consultez le journal officiel de 1963, vous allez découvrir qui a signé le décret intertisant les partis politiques et en particulier le FFS.
    A votre demande, je vous donnerai volontiers les numéros du JO pour remonter notre histoire et identifier les responsables historiques du désastre algérien.

  5. samir dit :

    vous êtes des gros tarés de la politique.faire des liens entre un tel et un autre montre à quel point vous avez le cerveau d’un psychopate.comme tout algérien,vous êtes malade de la poltique.pensez à développer votre pays avant tout.la laddh est la cible des services du bled et etrangers,et des opportunistes comme vous.remerciez plutot zehouane.un algérien de france.et desintoxiquez vous de la politique.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER