L’affaire Hassani lue dans la presse algérienne

algeriejournaux23.jpgInfosoir (francophone) a consacré sa Une de samedi (grand portrait de Mecili) à l’arrestation d’un diplomate algérien Mohamed Ziane Hassani. Infosoir a publié une dépêche de l’AFP. 

Le Quotidien d’Oran, (francophone) dans son édition d’aujourd’hui (page 2), a repris une dépêche de l’AFP. Par ailleurs, le lecteur ne trouvera pas l’article dans l’édition électronique du journal.

El Watan (francophone) a donné l’information en deuxième ouverture de Une avec la photo de Mecili. « Rebondissement dans l’affaire Ali Mecili: Un fonctionnaire du ministère des AE mis en examen à Paris«  est le titre d’un article de Nadjia Bouaricha consacré à l’événement. La journaliste a travaillé sur la base des infos diffusées par l’AFP et le communiqué du FFS. Par ailleurs, MAO a écrit un article intitulé « Chronologie d’une affaire étouffée par deux raisons d’Etat ». L’auteur retrace toutes les étapes depuis l’assassinat de Mecili en 1987 jusqu’à l’arrestation de Hassani.

El Khabar (arabophone) a consacré la première ouverture de sa Une pour l’événement.  « Affaire de l’assassinat de Ali Mecili en 87: Un diplomate algérien sous contrôle judiciaire à Paris » est le titre de l’article écrit par Mohamed Iouanoughene qui a repris les infos contenues dans les dépêches et le communiqué du FFS. 

Sawt El Ahrar (arabophone) (journal du FLN) a publié un article en page 3 où il fait état de l’humiliation qu’aurait subie le diplomate Hassani. 

L’Expression (francophone) a publié un article en page 2. « Affaire de l’assassinat de Ali Mecili: Un diplomate algérien mis en examen en France«  est le titre de l’article qui reprend une dépêche de l’AFP.

Liberté (francophone) a consacré sa Une avec une grande photo de Mecili. « Interpellation d’un diplomate algérien à Marseille: La justice française relance l’affaire Mecili » est le titre d’un article consacré à l’événement. Le journal a publié un extrait du communiqué du FFS et une contribution d’un haut cadre algérien intitulée « L’Algérie humiliée ».

Algérie News (francophone) a consacré la Une à l’événement avec une grande photo de Mecili. « Affaire Mecili: une si longue enquête » est le titre choisi par le journal. Algérie News a consacré son édito et les pages 2 et 3 à l’affaire avec un entretien de Hocine Zehouane qui parle du chantage politique sur l’Algérie. Par contre Algérie News en arabe a préféré passer sous silence l’événement.

El Fadjr (arabophone) a consacré la deuxième ouverture de sa Une à l’événement. Le journal a publié un article sur la base de dépêches de l’AFP et le communiqué du FFS.

NB: Les quotidiens Ennahar (arabophone) et Sawt El Ahrar ont insisté sur l’humiliation qu’aurait subie Hassani. Les deux quotidiens et El Fadjr ont indiqué que le ministère des AE va réagir par un communiqué. Les autres journaux tout comme l’agence officielle APS, ont préféré passer sous silence l’événement.

Par El Mouhtarem

Commentaires

  1. nabil dit :

    cette arrestation ne constiue qu’une goutte d’eau dans un ocean,par rapport aux crimes commis par les « janvieristes » de 92 .
    au lieu d’ouvrir ce dossier noir et permettre a tout un chacun de connaitre la verite sans haine , ils ont prefere le clore .
    l’exemple de l’afrique du sud est assez edifiant et a constitue le seul moyen pour batir leur pays.
    le notre a pris un autre chemin dont on va payer le prix le plus fort.

  2. elhachemi djaaboub dit :

    Et puis quoi encore, ce n’est que justice faite, on doit se réjouir que les assassins soient arrêtés.Ce n’est pas l’Algerie qui est humiliée, alors si hassani représente l’Algerie , moi il ne me représente pas. il doit répondre de ses actes!

  3. Raouf dit :

    Les reactions d’une certaine presse aux ordres du pouvoir militaire en Algerie crie a l’humiliation quand il s’agit de rendre justice! Ce sont des reactions qui prouvent que le pouvoir en place et ses valets ont bien des choses a se reprocher! Ont ils peur de la Justice? Ou bien, croient-ils qu’ils sont intouchables? Des centaines de milliers de morts depuis le depart des colons un certain 19 Mars 1962 et l’arrivee de ceux qui ont confisque l’independance de l’Algerie jusqu’a nos jours.Ils doivent repondre de leurs actes!

  4. jeff dit :

    La justice doit etre au-dessus de tout le monde : elle doit d’appliquer dans toute sa rigueur!
    L’Algerie n’est nullement humiliée mais au contraire elle se fait debarasser de gens assassins etc …Pourvue que cela continue !

  5. Tounsi Ramdane dit :

    Hassani Rachid est natif de la ville d’Oum El Bouaghi, il est colonel du D.R.S. Hichem Aboud est aussi originaire de la ville d’Oum El Bouaghi, il est lui aussi officier du D.R.S.
    Certes , je confirme le fait que Rachid Hassani est incontestablement le commanditaire du meurtre de maître Mecili à Paris, mais Hichem Aboud , c’est un grand menteur, il n’a jamais rencontré Hassani Rachid à l’ hôtel Essalem à Skikda, lors de la remise de l’argent du contrat au tueur Amellou. Hichem Aboud et Hassani Rachid sont certes deux éléments du D.R.S , mais ils ne sont pas dans la même direction , Hichem Aboud s’occupait à l’époque du dossier du moyen orient, connu au liban sous le pseudonyme de  » Abou Anis » , il fréquentait au Liban tous genres d’organisations paramilitaires, tandis que Hassani Rachid , il était dans l’opérationnel , donc,la préparation et l’ éxecution de contrats pour éliminer les opposants au regime algérien , et autres personnes jugées nuisibles par le « service » ou les décideurs du régime.
    Ensuite , il a été chargé du dossier des Touaregs au Mali (AZAOUADS) durant plusieurs années.
    La question que je pose est la suivante: est-ce que l’homme arrêté par la Paf française à Marignane-Marseille est réellement Hassani Rachid commanditaire du meurtre de maître Mecili?
    -Tounsi Ramdane.
    P.S: la rencontre entre Hassani Rachid et le tueur Amellou pour la remise de l’argent du contrat, a eu lieu à Oum El Bouaghi , et non à l’hôtel Essalem à Skikda.

  6. la vérité dit :

    Ya si Tounsi, c’est Samraoui qui a raconté l’histoire de la remise de l’argent et non le r’khiss Hicham Aboud.

  7. citoyen dit :

    mes compatriotes bonjour. comment pouvez vous croire en quelqu’un qui a trahi son pays pour quelques euros. ces renégats qui passent de l’autre coté ils se savent qu’ils ne servent plus à rien et c’est la voie de garage qui les attend,alors pour eux la seule issue c’est de trahir cette algérie qui les a vue naitre et qui les a dorloter, les a éduquer jusqu’à l’université et GRATUITEMENT. tout ce qu’ils savent faire c’est la trahison. comment pouront-ils raconter à leurs enfants les raison de leur départ du pays. ils sont lamentables commes ces renégats de harkis de 1962. quant à M. hassani, c’est le fils de l’algérie profonde qui a son pays dans le coeur et qui est incapable de commettre un acte ignoble. barak allahou fel maraa elli djabtou oua eradjel elli rabbahh, que j’ai connu il y a exactement 40 ans. je lui envoi encore une autre fois une carte postale de timimoun.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER