Le journal de Anis Rahmani au secours de Hassani !

rahmani.jpgLe quotidien Ennahar de Anis Rahmani a indiqué aujourd’hui que les autorités françaises ont humilié le diplomate algérien, directeur central au AE, Mohamed Ziane Hassani. « Il a été maltraité, dépouillé de ses vétements et a subi des pressions », a souligné Ennahar. « M. Hassani a été transféré à Paris par TGV pour le présenter devant un juge chargé des affaires du terroriste. Il a été longuement interrogé, alors que les services français savaient que le diplomate arrêté n’avait aucune relation avec l’accusé cité par Samraoui…. La différence d’âge entre les deux est de 10 ans, leurs noms différent et sont issus de deux régions différentes. Le diplomate arrêté est de Tolga et l’autre est des Aurès », a écrit la journaliste qui a ajouté que M. Hassani a été  »traité comme un criminel de guerre ou à membre d’une bande de malfrats. » Par ailleurs, Ennahar a affirmé que les autorités françaises n’ont pas pris en considération le passeport diplomatique de M. Hassani, « alors que les diplomates français sont très respectés en Algérie ». « Les autorités françaises n’ont pas pris en considéartion les efforts consentis par Bouteflika dans le cadre de la consolidation de l’amitié algéro-française. M. Bouteflika a montré sa bonne foi lors de sa participation au sommet de l’UPM tenu en juillet dernier à Paris.  (Cette phrase on peut la lire également dans le papier de Liberté NDLR).  Ennahar a souligné, par ailleurs, qu’au moment de l’assassinat de Mecili en 1987,  M. Hassani était un haut fonctionnaire de la présidence de la République, chargé de la résidence. « Tout le monde témoigne de sa droiture et de son comportement expemlaires », a écrit le journal.   »M. Hassani a vecu 48 heures d’horreur suite à l’interrogatoire qu’il a subi », a indiqué Ennahar en précisant que le diplomate est contraint de signer un pv deux fois par semaine. « Les autorités françaises ont imposé à M. Hassani de résider à l’ambassade d’Algérie à Paris, puisqu’il est interdit de résider dans les hôtels français »,  a rapporté Ennahar.  Enfin, le journal de Anis Rahmani, a affirmé que Hassani sera jugé le 27 août prochain au retour des vacances du juge chargé de l’affaire.  Tout comme Liberté, Ennahar a joué sur le registre de l’humiliation.  

Par El Mouhtarem

Sur la photo: Anis Rahmani

Commentaires

  1. tamurth dit :

    Suite a l arrestation du presume comandataire du meurtre de ali mecili allah yarahmou,ya bcps de zone d ombre en premier pk les autorite algerienne on laisse ce mr hassani aller en france etant donne k 1 mandat d arret a ete lance contre amellou le proxo et hassani est cite dans l affaire,il sont pas aussi stupide le D R S pour les coups pareil pour laisse un des leurs tombe dans un piege, 2ement c possible ke l info donne par le mounafak abou djerra est vrai ke il s agit d un autre hassani pas celui ke la justice francaise recherche,et cela est possible ke c 1 coup monte pas le DRS pour voir la reaction de la justice francaise et possible aussi ke c un coup monte par les 2 service pour l algerie c 1 message ne pas envoye ceux implike dans l affaire mecili,pour la justice francaise voila plus d omerta sur ou raison d etat sur l affaire mecili,3 eme c possible ke il s agit du vrai hassni et la soit il va s evapore dans la nature avec un faux passoport et l affaire est close mais ce ke me laisse perplexe comment ke 1 diplomate arrete pas un pays tier et aucune reation des autorites concerne et cela dure depuis 3 jrs .wellah ya3lam

  2. elhak news 87 ait ouamar dit :

    Anis rahmani est un l ‘ami de sm ail mira . le journaliste fliq et le parlementaire assassin . el hak news quel duo ? enfants du systeme ,betise humaine .

    cent commentaires……..vive el mouhtarem et surtout l intenet ,ce support merveilleux de liberte…………………………

    ait ouamar

  3. tpi arrive dit :

    QUESTION A UN ANIS ?

    que pensez vous du tpi ?………une bonne chose …….une assez bonne chose ….ou un cauchemarrrrrrrrrrrrrr ah ah ah……

    ben dahman athouri

  4. Moul Chache dit :

    à Mr Anis: Comme toujours vous essayez de mener vos lecteurs sur des chemins de la somnolence. Il est où votre devoir d’informer les gens? Et en quoi l’arrestation d’un présumé coupable artisan de l’asassinat de ce monument defenseur des opprimés de la terre qu’est Ali Mecili vous fait crier au scandale. Vous n’etes pas sans le savoir, que le metier de journalisme est un contre pouvoir… Votre journal rapporte que (Hassani a vécu 48 heures d’horreur suite à l’interrogatoire qu’il a subi). Mais pourquoi la torture moral de la famille et amis d’Ali qui dure depuis vingt un ans ne vous a pas inciter à crier à l’injustice. De meme que la torture physique d’un grand nombre de nos compatriote qui dure depuis 1962 ne vous a pas toucher. et puis maitenant vous crier au loup, comme si cela vat changer le cours de la justice! En France les verdicts ne se négocient pas dans des bars comme c’est le cas souvent ici en Algerie . Si vous pensez , que c’est le faux coupable qui vient d’etre arreter, ne vous inquieter pas il sera libéré . Et si vous voulez accelerez le cours de l’hitoire, demander l’extradition du bon coupable , si ça rentre dans les régles du droit.

  5. samir dit :

    Voilà ce que Anouar Malek torturé par Boudjerra Soltani a écrit sur Moqadem Mohamed alias Anis Rahmani, remarquez que lui et Soltani ont vité réagi comme d’habitude lorsque l’un des leurs est mis en difficultés, les deux d’ailleurs sont impliqués dans une affaire de drogue.

    http://www.libyanwritersclub.com/arab/?p=1214

  6. samir dit :

    Pardon, une affaire de drogue qu’ils ont voulu mettre sur le dos de Malek.

  7. samir dit :

    Mille excuses une nouvelle fois, l’article en question a été écrit par Mohamed Tamalt qui connait parfaitement Anis et Naela Berrahal et de leurs scandales.

    Chapeau pour votre article qui suggère cette connivence entre les deux boudjerra et anis.

  8. benmahammed kamel (frere) dit :

    BENMAHAMMED MED SAMIR
    Commissaire Principal de Police
    Matricule 749

    Annaba, le 21/05/2006
    A
    Monsieur le Directeur Général
    De la Sûreté Nationale

    OBJET : A/S Suspension de traitement du chef SWRG
    de ANNABA.

    J’ai l’honneur de vous rendre compte des péripéties de l’affaire du CPP Benmahammed Med Samir Chef S.W.R.G de Annaba. (parcours professionnel )
    1991-1995 : Enseignant E.S.P
    1995-1996 : Chef Section Judiciaire S.D Berrahal Annaba
    1996-1998 : Chef B.E.FSW Annaba
    1998-2002 : Chef S.W.PJ Annaba
    2002-2005 : Chef S.D El Bouni
    2005-2006 : Chef S.W.R.G Annaba
    Monsieur le Directeur Général je vous informe que j’étais victime d’une machination pour la simple raison que j’ai fait mon travail avec Ame et conscience, et ce, depuis surtout mon installation au S.W.R.G de Annaba.
    Les dossiers que j’ai traité pendant cette année s’articule sur :
    - Dossier D.L.E.P de Annaba (pôle universitaire)
    - Dossier Holding Est Annaba
    - Dossier P. APC Annaba & Berrahal
    - Dossier Club Rotary International
    - Dossier Fausse déclaration concernant les attestations des étudiants tunisiens
    - Fausse déclaration de la Franchise Fiscale…
    Monsieur le Directeur mes cadres et éléments et pendant cette année ont porté un plus considérable au S.W.R.G et surtout après l’autonomie des S.W.R.G sauf que certain n’ont pas accepté cette autonomie et voulait créer des problèmes dont j’étais moi-même victime.
    J’ai envoyé beaucoup de dossier à Monsieur le D.R.G et je l’ai informé des dépassements des responsables de la Sûreté de Wilaya et le résultat c’était de proposer ma suspension parce que le Chef de Sûreté de Wilaya de Annaba ainsi que le commissaire Chef Service Régional Recherche opérationnel était et sont ses amis depuis Oum El Bouaghi et Constantine et on m’a choisi pour faire le sal boulot à leur accomplissement de notre tâche et à chaque fois te Chef S.W de
    Annaba déclare que ce n’est pas son service qui a fait ces rapports mais c’est le Chef S.W.R.G.
    Les dépassements enregistrés :
    l/ Convocation des citoyens sans aucune raison et en utilisant des moyens et des chemins détournés objet de mon rapport N°11 concernant le trafic d’influence et atteinte à ma personne par l’Adjoint Chef S.W ainsi que le Chef S.W et le Chef S.R-R.O de Annaba.
    2/ Enquête sur ma personne avec mes amis et proches sans aucune autorisation avec un trafic d’influence très haut après avoir refusé l’intervention de ces cadres concernant les dossiers de :’I/URBAN – la D-LJEJP Annaba.
    3/ Utilisation de faux rapport établi par le Chef S.W de Annaba et envoyé a Monsieur le Procureur de la République concernant l’utilisation d’un véhicule de marque étrangère par on élément «les renseignements généraux, sauf que plusieurs policiers stationnent devant la porte principale et ne sont jamais inquiétés… objet de mon rapport N0 17/SWRG/Sect du 29/04/2006.
    4/ Rapport concernant les faux taxieurs de Annaba qui étaient des policiers, le service à informé la D.R.G sauf que la S-W n’est arrivé a aucun résultat et le S.W.R.G de Annaba a vécu plusieurs problèmes concernant le secret professionnel qui a créé un climat de tension avec les policiers et le S.W.R.G de Annaba, les résultats étaient négatifs mais mon service a pris des photos de véhicules de policier taxi stationnant devant le siège de la S.W (photo en ma possession) complicité flagrante de Monsieur le Chef S.W concernant le résultat de l’enquête .
    5/ Rapport concernant un habitué de la S.W trafiquant de drogue et recherché envoyé le 30/04/2006 sous le N° 18/SWRd/Sect, ce dernier entre et sort comme il le veut sans être inquiété et qui fait l’objet d’une contrainte par corps, ce dernier entre par la porte principale.
    6/ Le dernier rapport envoyé à Monsieur le D-BLO avant ma suspension était celui de l’Escorte de Fonds au profit d’un opérateur économique proche du Chef S-W de Annaba par le biais da BCOP Draia Messaoud du SWSP en utilisant un véhicule NISSAN de la circulation photos prise avec téléphone portable et envoyé le 10/05/2006 à Monsieur le DSLG.

    Conclusion :
    Une enquête ouverte par I.R.P.E de Constantine concernant un opérateur économique que moi j’ai payé parce que te Chef S-W de Annaba à fauté en envoyant un véhicule de police pour auditionnes une personne à tord sachant que le PV d’un entrepreneur a été envoyé à Monsieur le D.R.G qui a préféré sas sanctionné mieux que de montrer que le Chef S.W de Annaba à commis une faute grave et ils ont essayés de mille à ma réputation avec les journalistes, des enquête sur mon propre compte étaient diligentées ( propagande illustrée de la part du dit responsable). Ils ont préfère me traduire par n’importe qu’elle moyen devant la Commission à tord parce que tout simplement j’ai fait mon boulot.
    Monsieur le Directeur Général, il y a un grand dépassement au niveau de la Sûreté de Wilaya, le Chef de Sûreté de Wilaya se permet d’intervenir an niveau des D.O.U de Annaba pour le transport, universitaire des bus de ces cadres commissaires, ainsi qu’au niveau des Douanes port de Annaba pour des simples commerçants de tissus moyennant des commissions…
    Monsieur le Directeur j’était victime d’un conflit entre les divisionnaires de la Sûreté de Wilaya à savoir: le D.R.G + le Chef S.W de Annaba conte Rahal toufik et L’I.R.P.E parce que le Chef S.W de Annaba à infamie le D.R.G que j’étais voir L’I.R.P.E de Constantine pour des raisons professionnelles ce qui n’a pas plot à Monsieur le D.R.G qui a appris la nouvelle le jeudi même et qui m’a suspendu aussitôt avant que l’inspection ouvre le dossier de l’opérateur économique. Tout a été calculé par ses responsables pour discréditer la commission qui va démontrer la complicité de Monsieur le Chef S.W de Annaba en se comportant d’une manière indigne d’un responsable de la Sûreté de Wilaya.
    Monsieur le Directeur Général de la Sûreté Nationale, j’étais victime de mon travail devant va Directeur des R.G et un Chef S.W de Annaba et le Chef S..R.R.O DE Annaba qui ont voulu me salir puisque leurs intérêts et que je fais ce que eux ils varient que je fasse.
    Je compte sar votre intégrité Monsieur le Directeur et je suis sûr que vous prendriez mon recours avec beaucoup d’attention et de perspicacité.
    Veuillez agréer. Monsieur le Directeur, l’expression de mon profond respect,

    Le Commissaire Principal de Police,
    Benmahammed Med samir
    PJ:
    -7 Dossier envoyés à la D.R.G (sous cachet secret)

  9. abdelkader dit :

    ennahar et elchourouk c’est du pareil au même!
    ces quotidien servent de plateforme pour faire passé des message bonne vieille technique barbouziénne
    les méthodes du DRS sont périmée pour cause les service français en connaisse plus que certaines personne qui exerce au sein même de la présidence algérienne alors il peuvent toujours essayée de canonisée monsieur hasseni mais en attendant la police des frontière de marignane et le quai d’orsay ne sont pas dupe
    puisque que ce monsieur a étais interpellez par une identification photographique puisque qu’il étais recherchée par « interpole » depuis quelque temps déja !
    tous ce que je peut vous dire ces que cette affaire et une bombe a retardement pour nos « gugus » qui on fait la pluie et le beau temps durant la décennie noir toutes disciplines confondue!

  10. alhak dit :

    la france n a pas humilier ce diplomate mais la majorite de ces diplomates font partie de la DRS et ils sont la en france et ailleurs pour effectuer du salle boulot ou a des affaire de finances avec de l argent salle vole et restituer du peuple algerien anis ramani ni autre que le porte parole der la DRS et non pas du peuple algerien ces pseudos diplomates ne sont en verite que desw assassins profissionnelös travaillant pour le compte des genaraux parins issus de l armee francaise

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER