• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 24 août 2008

Archive pour le 24 août, 2008

Exclusif: L’ancien colonel Mohamed Samraoui: « Je considère invraisemblable que la police francaise ait pu commettre une telle méprise »

samraoui.jpgNous publions en exclusivité la réaction du colonel Mohamed Samraoui à l’arrestation en France du diplomate algérien Mohamed Ziane Hassani.

« N´ayant pas été confronté à la personne arrétée, je ne peux évidemment pas émettre une quelconque opinion sur cette affaire, par contre je me tiens à la disposition de la justice pour apporter mon témoignage. D´un point de vue strictement personnel, je considère invraisemblable que la police francaise ait pu commettre une telle méprise, surtout qu´il n´y a aucune homonymie possible entre les deux noms Hassani et Hasni. Est-ce une diversion ? Est-ce une tentative de semer la confusion ? Est-ce un moyen de défense ? Je n´en sais rien. La prudence est recommandée lorsqu´il y a trop de zones d´ombre, comme c´est le cas actuellement, alors qu´une investigation rapide portant sur le parcours de Rachid Hassani depuis 1987 aurait pu facilement déterminer s´il s´agissait du commanditaire de l’assassinat de Me Ali Mecili ou pas.

Nous n´en sommes qu´au stade des hypothèses et par conséquent je me garde de verser dans la spéculation, même s´il y a beaucoup d´interrogations avec notamment le silence des autorités algériennes, les tentatives antérieures de l´intéressé visant à régler le contentieux avant son arrestation, le choix du moment alors que ce diplomate avait l´habitude de se rendre en France où d´ailleurs sa famille résiderait, l´incertitude sur son identité,…etc..

En tout cas, la Vérité ne saurait tarder à se manifester, ne serait-ce que pour rendre hommage au combat valeureux de la famille, des amis et des avocats de Me Ali Mecili. »

L’ex-colonel Mohamed Samraoui in www.ffs1963.unblog.fr

Le FFS organise un camp politique

camp.jpgDans le cadre de la finalisation de la mise en place de l’école de formation politique Ali MECILI, le Front des Forces Socialistes, organise un camp politique du 26 au 29 août 2008 à SOUK EL TENINE, dans la wilaya de Bejaia.

Il rassemblera des jeunes venus des différentes régions du pays et permettra, dans le débat, de répondre aux attentes et aux questionnements liés à la pratique politique.

 

Le FFS croit fermement qu’il est important pour notre pays et pour notre parti d’adopter des stratégies nouvelles pour faire barrage aux forces rétrogrades, révisionnistes et violentes qui veulent déposséder les femmes et les hommes de ce pays des fruits de toutes les luttes démocratiques menées depuis l’indépendance .

Une opportunité dedébat et d’échange sur des thématiques d’analyse et d’action pour une plusforte participation des jeunes à la politique. Il s’agit particulièrement delaisser s’exprimer la nouvelle élite politique.

 

 

Urgent: Dix terroristes éliminés par l’ANP à Aïn Defla

Dix terroristes ont été éliminés dimanche par les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) lors d’une opération dans la commune de Tarek Ibn Ziad, dans la wilaya de Aïn Defla, a annoncé le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. Le communiqué du ministère ajoute que 05 pistolets mitrailleurs automatiques Kalachnikov, 04 fusils semi-automatiques et 01 fusil lance grenades ont été récupérés au cours de cette opération.

Urgent: suspension de la grève de la faim des enseignants

Après 40 jours de grève de la faim, les membres du Conseil national des enseignants contratctuels (CNEC) ont annoncé, aujourd’hui lors d’un point de presse, la suspension de leur action en raison de la dégradation de l’état de santé des grévistes. Par ailleurs, le protestataitres ont réitéré leur détermination à poursuivre la lutte jusqu’a satisfaction de leur revendication qui consiste en leur intégration dans leurs postes. A cet effet, le CNEC prévoit l’organisation de rassemblements de protestation devant le ministère de l’Education nationale et les directions de l’Education au niveau des wilayas. Par El Mouhtarem  

« Rendez-moi Liberté et prenez ma liberté »

sadi.jpgIl est maintenant clair que le changement opéré au niveau de la rédaction du quotidien Liberté a pour objectif essentiel de faire du canard de Rebrab un instrument au service de la propagande présidentielle. La décision de nommer un militant du RCD et néanmoins membre de la famille de Said Sadi au poste de rédacteur en chef et la volonté d’écarter Mounir Boudjemaa de la rédaction de Liberté, est, semble-t-il, le résultat d’un compromis entre le chef du RCD et les chefs du DRS. En effet, il semble que le DRS a décidé d’offrir le quotidien Liberté, l’espace d’une campagne, au chef du RCD qui a affiché depuis quelques mois déjà son intention de prendre part à «la course » électorale d’avril 2009. A la lecture du titre de Une de Liberté d’aujourd’hui, dont le rédacteur de l’article est un militant du RCD écarté du journal par Mounir B depuis qu’il a pris son poste, «Présidentielle 2009, la liste est ouverte», nous nous rendons compte que le journal de Rebrab devient désormais un tract au service de la présidentielle et des lièvres dont le psychiatre Said Sadi. Nous pouvons affirmer dés à présent que Said Sadi, Louiza Hanoune et Moussa Touati (pour jouer le rôle de Boukrouh en 1995 et celui de Rebaine en 2004) prendront part à l’élection de 2009.  

Par El Mouhtarem

L’Algérie termine les Jeux de Pékin à la 65éme place !

pekin.bmpL’Algérie a terminé à la 65ème place des 29ème olympiades d’été de 2008, remportées par la Chine devant les Etats-Unis et la Russie, à l’issue de la fin des compétitions dimanche à Pékin. Avec deux médailles, dont une en Argent et une en bronze, l’Algérie se classe en milieu de tableau, précédée par la Serbie, l’Eire et l’Autriche. Les deux médailles ont été remportées en Judo par Soraya Haddad et Amar Benikhlef. Immense déception par contre pour la boxe et l’athlétisme, qui a vu Nabil Madi et Nadjim Manseur terminer derniers en finale du 800 m. En Afrique, l’Algérie est classée après l’Ethiopie (18ème), Zimbabwe (38ème)   Cameroun (53ème),  Tunisie (55ème), Nigeria (61ème). Par ailleurs, l’Algérie est en égalité avec le Maroc. Pour rappel, en 2004 à Athènes, l’Algérie n’avait remporté aucune médaille, terminant dans le bas du tableau. A noter que l‘ordre privilégie le nombre de médailles d’or au nombre total de médailles.

238 plaintes contre des banques !

banqueentreprise.jpgLa Banque d’Algérie a déposé pas moins de 238 plaintes en justice contre des banques publiques et privées en cinq ans, de 2003 à ce jour, après constat de multiples infractions. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du gouverneur de la Banque d’Algérie, daté de juillet 2008.

Le rapport affirme que les inspecteurs assermentés de la Banque d’Algérie ont procédé à l’établissement, depuis 2003, de 238 procès-verbaux d’infractions suite à la vérification. Les procès-verbaux ont fait l’objet d’une transmission aux juridictions concernées avec dépôt de plainte, précise le document.

Pour rappel, l’Algérie a vécu au rythme de scandales financiers dont des banques privées sont à l’origine. Il s’agit de Khalifa Bank dont le patron est détenu à Londres, de la BCIA dont le procès se poursuit encore, de l’Union Bank dont le PDG et ses enfants sont en fuite à l’étranger, de la CA Bank dont l’ex-DG attend d’être jugé, de l’Arab International Bank qui a été dissoute après un feuilleton judiciaire qui a divisé les actionnaires ou encore du Fonds algéro-koweïtien d’investissement (Faki) dont le DG et sa femme se sont enfuis à l’étranger avec pas moins de 30 millions de dollars.

Synthèse d’El Mouhtarem 

Hassani devant le juge le 1er septembre prochain

Le diplomate algérien, Mohamed Ziane Hassani, arrêté à l’aéroport de Marseille et mis sous contrôle judiciaire pour «complicité d’assassinat» de l’avocat Ali Mécili en avril 1987, doit être entendu sur le fond du dossier dans la matinée du 1er septembre prochain, selon Jean-Louis Pelletier, l’un des deux avocats de Hassani.

Colère citoyenne

colere.jpgOran: Echauffourées entre police et squatters à Médioni:

Au lendemain de leur évacuation, trois familles ont squatté des vieilles bâtisses dans les quartiers  de Médioni. L’opération d’expulsion de ces familles a été musclée. En effet, les passants ainsi que les automobilistes ont été contraints d’emprunter d’autres artères du quartier. Un groupe de jeunes s’est enfermé dans une chambre de l’immeuble avec une bouteille de gaz et menacent de tout faire sauter si les policiers se hasardaient à l’intérieur du haouch. Dehors, un jeune exhibait un gros couteau de boucherie avant de se mutiler le corps, au thorax et aux membres inférieurs, sous le regard hagard des curieux qui assistaient à la scène.  

Les jeunes ont campé sur leur obstination à ne pas céder le moindre pouce de terrain et à n’importe quel prix. Dix heures 30 passées, les policiers sont entrés dans l’immeuble, sous les cris des assaillants et aussi de la foule à l’extérieur. Quelques minutes plus tard, les policiers ont mis hors d’état de nuire deux jeunes et récupéré un arsenal impressionnant d’armes blanches. 

Djelfa: poursuite de la protestation contre l’absence de l’eau potable:

Les habitants de plusieurs quartiers de la ville de Djelfa poursuivent leur mouvement de protestation en raison de l’absence de l’eau potable depuis trois mois. En effet, les habitants de la cité Zariaa ont organisé hier un rassemblement avant de procéder à la fermeture de la RN1. 

Batna: les habitants d’El Djezzar demandent le départ du chef de daïra:

Des dizaines d’habitants de la commune d’El djezzar dans la wilaya de Batna ont organisé hier un rassemblement devant le siège de daïra avant de procéder à sa fermeture. Les habitants qui réclament le départ de leur chef de daïra ont protesté contre l’indifférence affichée par ce dermier à l’égard de leurs préoccupations quotidiennes.  Il convient de signaler que l’APC d’El Djezzar demeure bloquée depuis son installation en novembre 2007. 

Sétif: les habitants de la cité 360 logements protestent:

Les résidents de la cité 360 logements de la ville de Sétif ont organisé hier un rassemblement pour portester contre un projet de construction de 48 logements. En effet, une entreprise s’apprête à réalisé des immeubles au niveau du seul espace qui sert de parking aux résidents de la cité. Les habitants ont demandé aux autorités d’intervenir en urgence pour annuler le projet.

Synthèse d’El Mouhtarem 

Me Jacques Vergèsà Liberté: « L’affaire Hassani est un scandale »

verges.bmpRencontré en compagnie de Me Khaled Lasbeur, un des défenseurs de Mohamed Ziane Hassani, directeur du protocole au ministère des Affaires étrangères, le célèbre avocat Jacques Vergès, nous a livré son avis sur le dossier.

“Il n’a pas le même nom. Il n’a pas le même prénom. Il n’a pas la même date de naissance. Il n’a pas le même lieu de naissance. Il n’a pas le même métier. Et on l’arrête. C’est un haut fonctionnaire. On le fait voyager de nuit, menotté dans un train. Ensuite, on l’inculpe alors qu’ils disent qu’il y a une confusion d’identité. Ensuite on le met — et c’est une mesure prétendument généreuse — sous contrôle judiciaire. Je dis que c’est un scandale. Quand on a un mandat d’arrêt contre quelqu’un, ce mandat porte le nom véritable et le prénom et la date de naissance et le métier. Mais lui s’appelle Hasseni, autrement dit c’est un Maghrébin et on s’en fout. S’il s’était appelé Jean Martin, né à Courbevoie, médecin à Créteil on ne l’aurait pas arrêté parce qu’on recherche un individu nommé Pierre Marton marchand de chaussures à Marseille et né à Martigues. Là, il y a une discrimination, une désinvolture qui est proprement scandaleuse. Elle a été le fait de la police. Mais elle est confirmée par les juges. Et ce que je dirais de plus, c’est que si l’instruction de l’affaire Mécili a été conduite de cette façon, elle ne vaut rien. Et les soupçons portés contre Pierre, Paul et Jacques ne valent rien.  Pour la suite : ou bien les juges sont complètement fous, et ils le mettent en prison. Ou bien ils le mettent hors de cause (je souhaite que ce soit le plus rapidement possible). Mais il y a des gens qui l’accusent et si l’on va vers une confrontation, on prolonge le scandale. C’est-à-dire que l’affaire d’Outreau (un dossier de pédophilie où il y a eu des condamnations injustes, et qui est devenu un immense scandale judiciaire) s’applique à cette affaire. C’est proprement scandaleux. ?a mériterait qu’après il y ait une plainte contre la police et contre les juges.
Il a donc le tort de s’appeler Hasseni. S’il s’appelait Martin, Smith, on aurait examiné l’affaire avec beaucoup plus de prudence et d’attention. Pour ce type, en plus, on ne peut même pas parler de montage. Il a un acte de naissance. Cet acte de naissance a été fait par les Français à l’époque (pendant la colonisation). Les Français ne sont pas dans le coup ! C’est monstrueux ! La presse française s’indigne même qu’il ne soit pas au trou et on dit que la complicité avec l’Etat algérien continue (rire). Si ce type se sentait visé par le mandat, il n’aurait quand même pas pris l’avion et débarqué à Marseille. Moi, je crois que c’est la chasse au faciès.”

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER