Les mots n’ont plus de sens

corr.bmpLe vice-président de l’APN et néamoins ancien maire RND, issu de la fraude, de la commune de Kouba (Alger), Seddik Chihab, a déclaré à la presse que le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, n’est pas près de reculer, principalement en ce qui concerne la lutte contre la corruption. «Oui, Ouyahia est déterminé à aller de l’avant dans son combat dont nul ne peut ignorer les bienfaits sur l’économie et la stabilité du pays.» Les propos de Chihab Seddik me font vraiment rire. En effet, si le gouvernement décide réellement de lutter contre la corruption, l’ancien maire de Kouba (1997-2002) sera le premier qui sera jeté en prison pour corruption. Par El Mouhtarem

Commentaires

  1. indigene dit :

    Les corrompus font la guerre à la corruption,bravo et bonne chance.

  2. nacer dit :

    ce sinistre individu doit se taire a jamais.
    si son patron a la volonte de le faire,yasidi BESMALLAH CE NE SONT PAS LES DOSSIERS QUI MANQUENT , SANS TAMBOURS NI TROMPETTES
    qu’il remets les dossiers a la justice ,et surtout pas les lampistes mais les grands crocodiles.
    a ce moment on verra

  3. yazid dit :

    tamurth el tartuffe :)

  4. et oui dit :

    dzair tamurth yakhla waghyoule

  5. jeff dit :

    Tiens, tiens!Le premier ministre et également, le premier corrompu de l’histoire de la « Corruption en Algerie » a enfin decider de combattre la corruption! Etonnant quand meme! C’esr avoir beaucoup de courage de le faire! Si la justice algerienne venait à agir sans complaisance, dans quelques jours ou quelques semaines, nous n’aurons plus de Premier Ministre du nom de Ouyahia, car il serait enfermé dans une prison pour longue durée!
    Ouyahia se serait donc suicidé! Un grand Bravo Monsieur le Premier Ministre car tu rendrais un grand service au pays!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER