La Fondation du 8 mai 1945 réagit à l’affaire Hasseni

Réagissant à l’interpellation et la mise sous contrôle judiciaire du fonctionnaire des affaires étrangères Hasseni Mohamed Ziane, accusé de « complicité » dans l’assassinat de Me Mecili, la Fondation du 8 Mai 1945 estime qu’il s’agit là d’un viol manifeste des «principes et règles des conventions internationales ». « Comment peut-on expliquer l’entêtement (des autorités judiciaires françaises) à ne pas reconnaître l’erreur d’homonymie et, surtout, à ne pas confondre l’auteur (Samraoui) d’un livre sur la base duquel le procès Mecili a été ouvert », s’interroge-t-on. « D’autant plus, ajoute la Fondation, que Samraoui avoue être présent à une rencontre décisive juste avant la mort de Me Mecili. »

Commentaires

  1. amira&amir dit :

    Il y’a une haute trahison contre la nation algerienne
    Les aSSaSSins sont dans la sphere dirigeante du pays
    http://www.youtube.com/watch?v=_h5EH66mhOw&NR=1
    Au bon entendeur

  2. takfarinas dit :

    Azul,
    Encore une fois arrêtons de donné une considération des hommes d’Etat et d’homme politique a ces petits voyou tel que:oulakhra (ouyahia),aboud,belkheir,smain….j’usqu’au dernier d’aujourd’hui qui attend encore un autre mandat pour amnistié et libérer les assassins et les islamiste de merde, les hommes et les journalistes on les jete à la prison et le soir il vient à la télé (ce misslahram) nous chanté sur les droits et l’Etat de droit?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER