Zerhouni: «Le terrorisme sert des intérêts étrangers »

zerh.jpgLe ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, a déclaré mardi, en marge des travaux de l’APN, que «le terrorisme en Algérie sert des intérêts étrangers et frappe à chaque fois que nous parlons d’une meilleure défense de nos intérêts».

Commentaires

  1. TOUFIK dit :

    Pour une fois, je suis tout a fait d’accord avec zouzou la gaffe » le terrorisme sert des intêret etrangé  » C’est normal puisque vous-êtes Marocains, donc il sert vos intérêts, merci pour la précision.

  2. Jeff dit :

    Toujours le même refrain, bien sûr l’étranger c’est l’indéfini. Qui est cet étrange étranger? Personne ne peut le désigner nommément, pays ou organisation. Quand on est incapable d’assumer sa mission, celle de protéger les citoyens, on évoque l’étrange étranger. Le peuple vous maudira à jamais vous personnellement et votre clique de Tlemcen et d’Oujda. Heureusement, qu’il a la mort, peut être la seule justicière.

  3. nadjib dit :

    ce croquemort doit cesser toute activite et rejoindre la mecque implorer Dieu pour les crimes commis envers les algeriens.
    la sécurité est une chose vitale pour notre peuple et doit on la confier aux professionnels.
    venir après chaque attentat raconter des c….,et cela pendant 9 années , ne pas venir a bout d’une bande de criminels malgré tous les moyens dont dispose l’État nous donne a réfléchir.

  4. justice&verité dit :

    ce pauvre malade croque-mort mais dangereux pour toute l’humanité….
    s’il ne traite pas des etudiants comme Massinissa de terroriste, il invente sa maudite melodie de tjrs « la main de l’etranger » qu’il n’ose meme dire le nom ou la nationalité car il MENT comme á son habitude et originalité.
    Il est né menteur et il crevera ainsi
    PERSONNE ET AUCUN ALGERIEN NE LE(s) croit.
    A chaque fois que ce pouvoir illegitime becaille le peuple tourne le dos …. faqou!
    « le terrorisme sert des interets etrangers »
    En effet tous les nouveaux puis de petrole et meme les ancíens ne servent pas le peuple algerien mais des interets etrangers…
    quelle coincidence!
    Posons-nous la simple question
    pourquoi depuis 1991/92 aucun des dignitaires ne fut assassiné uniquement le peuple et/ou ceux/celles qui sont contre ce pouvoir assassin?
    pour valoir et servir ce que de droit

  5. jeff dit :

    Zerhouni ,la Malice, peux-tu nous éclairer sur le types d’étrangers que servirait le terrorisme qui frappe notre cher pays?Toi qui est dans le secret des Dieux, tu dois avoir certainement des noms à dévoiler!
    Tiens, je vais quand meme te guider en te citant un tout premier étranger qui s’appellerai ZERHOUNI .Qu’en dis-tu cher Zerhouni?Mais rassures-toi, il n’y a pas que toi comme étranger faisant l’équipe du systeme dirigeant le pays Etranger pour toi: « L’ALGERIE »!Alors fais un effort et divulgues – nous quelques noms, juste pour rire de nous!!!!!!

  6. jeff dit :

    Attention chers lecteurs , je constate qu’il y a deux jeff

  7. laigle dit :

    Le terrorisme en Algérie a été soutenu et nié en même temps par les occidentaux voulant mettre fin à l’Algérie de Novembre.
    Pour cela, ils ont utilisé les harkis de notre temps, à savoir les terroristes.
    De plus, ils se sont appuyés sur les forces anti Algériennes, tels que nos voisins, qui gravitent dans la sphère capitaliste de l’ancien monde bipolaire.
    Ils ont joué le rôle de supplétifs.
    Tout comme le Front des forces sionistes a joué le rôle de supplétif, en se faisant le suppôt des accusations.
    Chadli, Boutef, Ait Ahmed, même combat, c’est à dire, prêts à tout pour s’asseoir sur le koursi et en disposer sans aucun garde fou.
    les deux premiers cités, l’ont fait, le 3ème a tout tenté.
    Ils ont amnistié les haloufs terroristes, ils ont saboté le travail de l’ANP, ils ont écouté les conseils des occidentaux, de façon à mettre l’Algérie dans une situation grave. Tout était bon pour eux, pour ne pas avoir de gardes fous (l’ANP étant le meilleur en tant qu’institution) , tout pour surfer sur le populisme.
    Chadli croyait se construire une base populaire, il a réussit à mettre le pays dans une sale posture, en écoutant Mitterand au lieu d’écouter les conseils de l’ANP, qui ont été renouvelés à travers de nombreuses notes, appelant à être vigilant quant au danger.
    le niveau de compréhension politique de notre société est bas.
    Comme des moutons, les gens écoutent ceux qui ont la voix qui porte le plus.
    A ce jeu, notez la parfaite coordination des médias occidentaux qui ont adopté leur langage en fonction de l’évolution de la subversion et du rapport de force entre, d’une part, la Nation ( et son bouclier, l’ANP) et d’autre part, les terroristes.
    Au début, on a eu « groupes armés d’opposition » comme terme pour les qualifier. C’est en noir sur blanc sur un rapport du Rand Group, organe officieux de parole de la CIA, Février 1995, qui appelait à augmenter le soutien aux terroristes. C’est ainsi que le PS, le parti sioniste( avant qu’un second n’ait pris récemment la place de l’ex RPR), les qualifiait.
    Kouchner a même utilisé le terme de « combattants de la liberté », lui qui traite les résistants Afghans et Iraquiens de terroristes.
    Ensuite, quand le rapport de force était fichu pour leurs protégés, ils ont switché pour le « qui tue qui? » après avoir vainement organisé San Egidio pour sauver « politiquement » les terroristes.
    D’ailleurs, qui y étaient ?
    Les mêmes…Qui a organisé cela? la CIA ( haddam fera le voyage dans l’avion du départemement d’état), le BND (qui ramènera Kebir), la maudite DGSE, la Sapinière etc….

    Enfin, après les opérations US du 9/11 (notez que ce sont les mêmes médias qui ont fait le « qui tue qui? » qui essaient de disculper les institutions US dans les opérations du 9/11. Et à chaque fois, la conclusion viole les faits, que ce soit dans la théorie du « qui tue qui? » ou celle des 19 arabes armés de cutters), ils ne pouvaient pas adopter la même sémantique sans mettre en gêner la « war on terror », séries de guerres coloniales.
    De même, ils ne pouvaient pas se contre dire ouvertement.
    Alors, ils ont utilisé le terme de  » guerre civile » pour qualifier le terrorisme qu’une infime minorité d’ennemis de l’Algérie et de l’Islam, utilise contre le Peuple Algérien.

    Ouvrez les yeux bon sang.

  8. laigle dit :

    @jeff, tu veux des noms?
    Omar Nasiri, sujet marocain, qui en 2005 encore, appartenait au GSPC et , sous la direction d’un Officier traitant de la DGSE et avec le soutien des services marocains, livraient aux haloufs terroristes, armes et munitions.
    Le gars a témoigné, a publié, à expliqué son rôle, donc, s’est mouillé en disant les crimes qu’il a commis.
    Et ? Pas un mot dans toute la presse occidentale.
    Tu veux d’autres exemples?
    Haddam.
    Encore d’autres? Bonnet,homme intègre qui disait avoir les poignets liés.
    Encore d’autres? San Egidio.
    Encore d’autres? le rapport Rand fevrier 1995 .
    Encore? rencontre services Libyens et CIA , Mars 1996, à Chicago: sujet : transferts de fonds à destination des maquis terroristes en Algérie.
    Encore? les camps d’entrainements que l’ANP, par deux fois au moins, est allé bombarder au Maroc en 1994 et 1996.
    Les 2 énormes réseaux identifiés au Maroc, qui refusera de les arreter et qui ne livrera que Layada difficelement, ayant même proposé l’arret du soutien au droit inaliénable, du Peuple Sahraoui, de disposer de lui même.
    Encore? l’embargo sur les armes et matériels anti terroristes de facto, imposé à l’Algérie.
    Le terroriste qui a acheté du coté de Orly, un fusil à pompe avec lequel un colonel sera tué à Alger, en 1995. Il est un membre de la famille de l’un des webmasters du maol.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER