Enseignants de tamazight à Bouira: «Benbouzid n’a pas tenu sa promesse»

Le problème des enseignants contractuels de tamazight de la wilaya de Bouira est loin d’être résolu. A quelques jours de la rentrée scolaire, ces enseignants, au nombre de 35, se retrouvent sans travail en raison du non-renouvellement de leur contrat, expiré depuis une année, a rapporté El Watan.Le ministère de l’Education nationale leur avait pourtant promis, suite à leur grève de la faim de novembre 2007, une intégration dans le corps de la Fonction publique avant d’être détachés à l’école de formation de Ben Aknoun (Alger) pour obtenir une licence d’enseignement en tamazight. Pour rappel, ces enseignants, pères ou mères de famille, qui ont enseigné tamazight pendant plusieurs années (5 ans pour la plupart), ont vu leurs contrats de travail unilatéralement rompus par le ministère à la rentrée 2007-2008. Après avoir épuisé toutes les voies de recours, ils avaient observé une grève de la faim illimitée qu’ils avaient suspendue suite aux promesses du ministère de l’Education.

Commentaires

  1. rak dit :

    ben bouzid est un raciste comme l est le systeme.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER