Hicham Aboud : « Samraoui est un menteur »

 

aboud.jpgDepuis l’arrestation du diplomate algérien, Mohamed Ziane Hasseni, à Marseille, l’ancien officier de la SM, Hicham Aboud, est interviewé trois fois par le journal Ennahar de Anis Rahmani. Alors que son site internet n’est pas mis à jour depuis quelques semaines, en raison de son hospitalisation, Hicham Aboud a, une première fois, affirmé à Ennahar, sans même voir une photo, que Mohamed Ziane Hasseni n’est pas le commandaidtaire de l’assassinat de Ali Mecili.

Au lendemain de la publication des photos de Hasseni par Médiapart, Hicham Aboud est revenu à la charge pour dire que les photos ne sont de Rachid Hassani. Enfin, suite à la publication des photos de Hasseni par France 3, Hicham Aboud est intevenu dans les colonnes d’Ennahar pour déclarer que les photos ne sont pas celles de Rachid Hassani. Pis, Hicham Aboud a accusé l’ancien colonel Mohamed Samraoui de menteur.

 

Est-ce que Hicham Aboud peut répondre à ces questions :

Il est où Rachid Hassani qu’il connait parfaitement ?

Que devient Rachid Hassani ?

Qui vous a renseigné sur le parcours de Mohamed Ziane Hasseni ? (Vous avez affirmé à Ennahar que Hasseni était conseiller de l’ancien ministre de l’Habitat Abderrahmane Belayat)

Pourquoi vous n’avez pas donné cette information au début de l’affaire ?

El Mouhtarem

Commentaires

  1. justice&verité dit :

    Ce pauvre malade Aboud crevera comme un raton dans sa miserable vie.
    Le menteur s’auto devoile ….
    Il s’affole alors il dit n’importe quoi. Il defend et veut justifier l’horrible crime meme si cela ne tient pas la route:
    Dans un entretien paru aujourd’hui dans le quotidien Ennahar, l’ancien agent de la Sécurité militaire, Hicham Aboud, a carément justifé l’assassinat de Ali Mecili en avril 1987 à Paris.
    (ps: tjrs le meme torchon Ennahar)
    http://abdoumenfloyd.centerblog.net/5809609-URGENT-Hicham-Aboud-justifie-l-assassinat-de-Mecili-

    Les menteurs traitent le monde entier de menteur.

    Ce menteur Aboud traite le col. Samraoui de menteur c’est son probleme mais qu’il nous pointe alors le vrai Hassani commanditaire de l’assassinat de Mecili…s’il est sure de ce qu’il avance!!!
    N’est-il pas complice, s’il connait le vrai assassin et ne le denonce pas?

    Une plainte en justice contre Aboud sera la bienvenue car ce mec detient des informations capitales ou tout simplement il se fait coupable de complicité pour aider un commanditaire d’un crime.

    Anis Rahmani, Aboud Hicham et autres pions du drs vont certainement continuer d’aboyer comme des chiens enragés encore davantage mais la souffrance de la famille Mecili qui dure depuis plus de 21 ans aura finalement justice dans son propre pays des droits de l’homme.

    Un point final sera mis á l’impunité.

    Pourquoi ne pas poursuivre ces menteurs en justice pour tentatives de deformations de la verité?

    Nous etudions une eventuelle plainte contre ces chiens du drs dans une instance europeenne du danger qu’ils encourent á la securité des citoyen(ne)s europeens avec leur mensonge.
    Au bon entendeur.

  2. belaid dit :

    un minable restera un minable .
    Il est en service commandé .

  3. belaid dit :

    Je ne comprend rien . Les écrits restent .
    Bonne lecture et allez y comprendre .

    L’ASSASSINAT DE ALI MECILI
    Hichem Aboud rompt la loi du silence
    Dans une interview publiée dans le Nouvel Observateur le 14 juin 2001, l’ancien chef de cabinet du patron de la toute-puissante Sécurité militaire algérienne affirmait qu’Ali Mecili avait été assassiné sur ordre de la présidence de la République.
    LE 7 AVRIL 1987, l’avocat Ali Mecili, proche de l’opposant Aït Ahmed, est assassiné à Paris dans le hall de son immeuble du boulevard Saint-Michel. Deux mois plus tard, la police judiciaire arrête Abdelmalek Amellou, un proxénète parisien d’origine algérienne, qui détient un ordre de mission qui porte la signature du « capitaine Hassani ». Ce nom est celui d’un officier de la Sécurité militaire algérienne. Déféré devant la justice, Amellou est expulsé en procédure d’urgence vers l’Algérie, sur ordre du ministre de l’Intérieur, Charles Pasqua.

    Le Nouvel Observateur. – Que savez-vous de l’affaire Ali Meceli ?

    Hichem Aboud. A l’époque j’étais chargé du dossier du Moyen-Orient au cabinet du général Lakhal Ayat, le directeur central de la Sécurité militaire (la DCSM). Je sais que les ordres sont venus de la présidence de la République. Le général Ayat a eu une réunion à la présidence avec Larbi Belkheir, qui était à l’époque directeur de cabinet président Chadli (et qui était aujourd’hui directeur de cabinet du président Bouteflika, NDLR). Des instructions lui ont alors été données pour monter une opération contre Mecili.

    N.O. – Pourquoi Meceli, qui était un avocat inconnu de la majorité de la population et même de la classe politique algérienne ?

    H. Aboud. – A l’époque, il avait rapproché Aït Ahmed et Ben Bella, deux figures de la révolution algérienne. Aït Ahmed venait de reprendre le Front des Forces socialistes, le FFS, et Ben Bella avait monté le MDA qui était devenu le mouvement d’opposition numéro un. Ces deux hommes gênaient, il faillait les neutraliser. Mais si l’on avait touché à l’un deux, le scandale aurait été immense. Donc ils s’en sont pris à celui qui les avait rapprochés. C’était un avertissement pour les deux : « Comme on a pu tuer Mecili, vous aussi – vous n’êtes pas loin – on peut vous atteindre ». C’est le capitaine Rachid Hassani qui a pris en charge cette mission. Il venait d’arriver de la gendarmerie.

    N.O – Comment l’avez-vous appris ?
    H. Aboud. – C’est le capitaine Hassani qui m’en a parlé. C’était mon ami. Il est de mon patelin, pratiquement de la même tribu que moi, dans les Aurès. Hassani a pris en main l’affaire Mecili parce qu’aucun officier ne l’avait acceptée.

    N.O.- C’est ce qu’il vous a dit ?
    H. Aboud. – Oui. Ceux qui devaient traiter l’affaire, ceux qui avaient le dossier de l’opposition et ceux qui étaient dans l’opérationnel avaient refusé.

    N.O.- Pourquoi ?
    H. Aboud. – Parce que les gens refusent de faire des sales coups. N’oubliez pas que dans l’armée algérienne – si on bloque ces gens, si on ne les laisse pas apparaître – il y a une élite universitaire recrutée dans les années 70 pour apporter du sang neuf. Ces officiers ont des convictions, des scrupules. La culture qu’on nous a donnée, c’est le patriotisme. Nous sommes là pour servir le pays, pas pour commettre des assassinats ou servir des hommes des clans. On n’entre pas à la Sécurité militaire, dans la police ou dans la gendarmerie pour commettre des assassinats. Et là, c’était clair, il s’agissait de commettre un assassinat.

    N. O. – C’est pour cette raison qu’on a fait appel à un proxénète ?

    H. Aboud.- Oui, ils ne trouvent personne d’autre. Dans les services, il y a des tireurs d’élite, des professionnels. Personne ne s’est aventuré à prendre cette affaire. Hassani, qui a piloté l’opération, arrivait de la gendarmerie. Il n’avait suivi aucune formation d’officier de renseignement. En prenant le dossier, il avait ses raisons. D’après ce qu’il m’a raconté, Mecili, à l’époque où il était l’un des hauts responsables de la Sécurité militaire, avait fait du mal à sa famille, en particulier à son oncle, Moussa Hassani, un ancien ministre des PTT du temps de Ben Bella. A Paris, Hassani a embauché Abdelmalek Amellou, le proxénète qui a assassiné Mecili. Celui-ci a obtenu un appartement à Alger et une prime de 800 000 francs. Quand Amellou a été arrêté après l’assassinat, le gouvernement français (Jacques Chirac était alors Premier ministre et Charles Pasqua ministre de l’Intérieur, NDLR) a donné un sacré coup de main aux Algériens en l’aidant à fuir la justice française…

    Propos recueillis par Farid Aïchoune et Jean-Baptiste Naudet
    (Entretien paru dans le Nouvel Observateur du 14 juin 2001)

  4. yaz dit :

    mr aboud est un grand expert en insulte et sa téte de turc c mr benchicou mr rivoire mr tout ceux qui ne mangent pas dans la gamelle de son chef mr betchine. mr aboud est aussi un grand menteur puisqu apres tout c un ancien de sport et musique periode betchine . il semblerait que mr aboud a la possibilite d avoir un passeport algerien ce qui ce qui n est pas le cas de mr samraoui. mr aboud aime bien insulter les enfants nés de l immigration ce qui ne l empeche pas de vivre en france. bref pourquoi samraoui mentirait et pas lui. de toute facons hichem est le regime des chikour a casquette est aboud de souffle lol

  5. yaz dit :

    tres drole le coup de ceux qui rentre au drs dans les annees 70 sont des patriotes! elle est bien bonne :)

  6. yaz dit :

    tres drole le coup de ceux qui rentre au sévices pardon..euhh non services (ne faisont pas d anachronisme) dans les annees 70 sont des patriotes! elle est bien bonne :)

  7. k2raguelid dit :

    azul felawen ,

    je n’ais pas le meme ressentie que vous tous , pour moi hicham aboud est honnete .

    saha ftour nwen .

  8. belaid dit :

    Moi aussi j’avais ce pressentiment , je lui ai meme écrit pour l’encourager à faire bien son travail de journaliste .J’étais naïf , mais plus maintenant .Un minable reste toujours minable .

  9. Jeff dit :

    Sincèrement, j’ai eu une discussion avec Hichem Aboud suite au visionnage du document du Fr3. il m’a dit que ce n’est pas Rachid Hassani et qu’il est déçu qu’il ne le soit pas. je me souvient, comme aujourd’hui, lors de son hospitalisation je lui ai annoncé le jour même de l’arrestation du diplomate à sa descente de l’avion à l’aéroport Marignane. Je m’aprêtait à partir en voyage. Il était content. Car, s’il s’avère que le criminel Hassani est arrêté il est fort possible de parier que l’affaire ira jusqu’au directeur de cabinet du président de l’époque. Et, en France, l’argument avançait par l’Etat Français, la fallacieuse raison d’Etat, sera battue en brèche. Rien qu’hier, j’ai eu une discussion avec Aboud, il m’a dit que le bonhomme apparu sur la vidéo du FR3 n’a jamais fait parti des Services. En effet, il était au Ministère de l’habitat lorsque ce dernier était dirigé par Abderharman Ayate (alias El Pipa).
    Franchement, je me suis intéressait à cette affaire depuis le début. Je ne le cache pas, je me suis réjoui de voir le régime mis au banc des accusés, et que ses fantômes du passés refont surface. Et, que cette affaire entraînera dans son sillage les commanditaires du lâche assassinat d’un opposant. Moralité, est ce le fait d’honnir un régime nous donne le courage de jeter en pâture la dignité d’une personne et de le mettre en prison. Je me pose des questions en tant que simple observateurs, quant aux acteurs et témoins de cette affaire je ne peux les contre dire.

    Saha Ramadankoum

  10. Samir dit :

    Moi tout ce que je peux dire c’est que aboud m’a énormément déçu en tant que citoyen, cela fait trois ans que je suis ses interventions partout mais là c’est trop, déjà qu’il a choisi un canal auxilliaire du drs – dissidents du Shorouq – avec Hidha al moukhabarat à sa tête, ensuite il enchaîne trois interviews, dans la première, il dit, le monsieur pensait agir par patriotisme mais il pense qu’il a également agi par vengeance parce que Mecili Allah irahmou avait fait du mal à un proche parent de ce Hasseni, dans la seconde, il occulte carrément la question de la vengeance pour accréditer le mobile patriotique – c’est à dire FFS et MDA manipulés par la France – comme si Aboud qui était au coeur des services ne savait qui était Ait Ahmed – je ne parlerai pas de l’autre –

    Pour la troisième interview, je ne sais pas si j’aurai le courage de la lire parce que là, franchement il me dégoûte, Qalak Oulid Bab el oued quartier des hommes décents, honnêtes et Radjla et le bla bla bla, à mon avis, il faut se poser la question : qui n’a pas interêt à ce que Hasseni soit le vrai et passe aux aveux? certainement aboulker « belkheir » j’ai lu ici qu’un forumiste aurait rencontré ce Aboud et que ce dernier l’aurait informé que aboulker l’avait aidé à obtenir un passeport au consulat !!!!!

    Un mot à Aboud: Rabbi yakhad3ak kima khda3tna, tu n’as même pas le courage toi et l’autre – rahabi – de dire non, quitte à te faire griller. Cette fois-ci Rabbi ijiblak chfa dans ton coeur pas ailleurs.

    Saha s-horkom et siamkom

    PS: Tu ne devrais plus chercher la chanson de Ankis Redjla s3iba ya Si Aboud, dommage !!!

  11. khoukoum Samysamy 92 dit :

    En suivant de plus près les propos de Mr Aboud, on se rend compte au fil des jours que la probité intellectuelle au service de la vérité historique n’est pas son point fort ! Il se défend de ne pas être proche des services algériens…Soit ! Mais, à chaque occasion il se trahit lui-même avec des récusations systématiques quand il veut pas entendre certaines vérités…Ces pseudo-certitudes ne peuvent que laisser perplexes tout lecteur honnête ! Son manque de probité se conjugue à ses énoncés jamais étayés… ! Alors si tel est le cas Mr Aboud, dites-nous sur les véritables commanditaires de ce macabre assassinat. Donnez-nous des noms ! Non pour soulager votre conscience mais au moins pour l’histoire…!
    Et puis cette « rage de dent » contre Mr Samraoui est juste peu recevable… Quand on sait que depuis ses révélations spectaculaires (à juste titre) sur l’infernale machine des criminels, il a toujours donné des noms avec des faits dûment circonstanciés…!
    Bref, argumenter…étayer…etc, pour la vérité historique ne fait pas -semble-t-il- partie du lexique de Mr Aboud…Et pour cause ?? Allahou a3lem !
    En revanche, juste pour illustrer notre propos, voici un exemple attestant de la bonne foi et la probité de Mr Samraoui. lorsqu’il a révélé pour la première fois (sur le site Maol) une rencontre entre Abassi Madani et Mr Benhaj avec les dirigeants du DRS, à Zeralda (1990), personne n’y aurait cru !! Or, Mr benhaj l’a confirmé avec les dates exactes lors d’une interview téléphonique avec la chaîne arabe « al hiwar » basée à Londres (voir site, tv rachad) !!! A vous Mr Aboud d’être aussi perspicace et honnête !

    Khoukoum Samy.

  12. khoukoum Samysamy 92 dit :

    En suivant de plus près les propos de Mr Aboud, on se rend compte au fil des jours que la probité intellectuelle au service de la vérité historique n’est pas son point fort ! Il se défend de ne pas être proche des services algériens…Soit ! Mais, à chaque occasion il se trahit lui-même avec des récusations systématiques quand il veut pas entendre certaines vérités…Ces pseudo-certitudes ne peuvent que laisser perplexes tout lecteur honnête ! Son manque de probité se conjugue à ses énoncés jamais étayés… ! Alors si tel est le cas Mr Aboud, dites-nous sur les véritables commanditaires de ce macabre assassinat. Donnez-nous des noms ! Non pour soulager votre conscience mais au moins pour l’histoire…!
    Et puis cette « rage de dent » contre Mr Samraoui est juste peu recevable… Quand on sait que depuis ses révélations spectaculaires (à juste titre) sur l’infernale machine des criminels, il a toujours donné des noms avec des faits dûment circonstanciés…!
    Bref, argumenter…étayer…etc, pour la vérité historique ne fait pas -semble-t-il- partie du lexique de Mr Aboud…Et pour cause ?? Allahou a3lem !
    En revanche, juste pour illustrer notre propos, voici un exemple attestant de la bonne foi et la probité de Mr Samraoui. lorsqu’il a révélé pour la première fois (sur le site Maol) une rencontre entre Abassi Madani et Mr Benhaj avec les dirigeants du DRS, à Zeralda (1990), personne n’y aurait cru !! Or, Mr benhaj l’a confirmé avec les dates exactes lors d’une interview téléphonique avec la chaîne arabe « al hiwar » basée à Londres (voir site, tv rachad) !!! A vous Mr Aboud d’être aussi perspicace et honnête !

  13. slim dit :

    le peuple algerien est habitué à ce genre de falsification et ces coups de mensonge qui fait durer l’impunité,le pouvoir fidele à ses pratiques sait fabriquer de faux opposants qui lui servent d’atouts dans des situations qu’il juge dangereuse pour sa perennité.dans l’affaire mecili ,le regime a fabriqué un faux temoin qui dis une chose et son contraire,il s’appelle hicham aboud,ce dernier vient par ses affabulations alterer les temoignages credibles de samraoui ainsi que son courage.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER