Précisions de Idir Benyounes

benyounes1.jpgSuite à la publication dans le blog d’un article sur la librairie de Amara Benyounes sise au boulevard Bougarra à EL Biar, nous avons reçu ces précisions du Directeur de La Dépêche de Kabylie.

 

Précisions:  

La librairie “apostrophe ” est une filiale de la société B.Y.Editions; qui édite également le quotidien La Dépêche de Kabylie; que j’ai l’honneur et le plaisir de diriger. Le local qui abrite notre librairie est une location; et non un cadeau comme cela a été écrit. Amara Benyounes, mon frère, n’excerce aucune responsabilité dans la société.
Pour ce qui est de la librairie “apostrophe ”, nous espérons contribuer, un tant soit peu, à relancer l’activité culturelle algéroise.
Sincères salutations.

Commentaires

  1. amina&amin dit :

    Ce Ben-Youn-es, n’est-il pas le gendre de Nezzar?

    De façon générale, les professionnels des médias sont confrontés à la censure et l’autocensure, les sujets tabous restant encore nombreux : les droits de l’homme, l’influence des généraux, etc.

    Certains hommes d’affaires n’hésitent pas, par ailleurs, à acheter la presse pour qu’elle soit bienveillante à leur égard.

    La liberté de la presse victime de l’Etat de non-droit
    http://www.rsf.org/article.php3?id_article=4367

    Tendrement votre.

  2. KARIM dit :

    Tout à fait d’accord avec vous : Amina et Amine. Ces Benyounes ont critiqué autrefois les Nezzar et compagnie. Mais au fond ils sont pire qu’eux !!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER