Benjelloun appelle à l’ouverture des frontières maghrébines

bendjelloun.jpgL’écrivain marocain Tahar Benjelloun a appelé à l’ouverture des frontières maghrébines en vue de permettre aux jeunes des cinq pays de la région de « créer un seul et grand Maghreb, uni, démocrate et moderne ».

 

Si on songe à un Maghreb uni, doté de richesses exceptionnelles, telles que le gaz naturel, le pétrole, les phosphates et le patrimoine humain, on songe à un Maghreb soudé, en mesure de relever les défis de plus en plus complexes de la planète », a indiqué M. Benjelloun dans un entretien publié jeudi par l’hebdomadaire italien ‘l’espresso’, relevant que « le mot d’ordre est donc simple : A bas les frontières, laissez les jeunes des cinq pays de la région créer un seul et grand Maghreb, uni démocrate et moderne ».

 

Déplorant la fermeture des frontières de certains pays, l’auteur marocain a estimé qu’à « l’ère de la révolution des moyens de communication, quand aucune information ne peut être totalement bloquée et qu’elle apparaît sur les écrans de tous les ordinateurs de la planète, fermer une frontière relève de l’absurde ».

 

Pour l’auteur, le « côté absurde de cette situation est que l’Algérie et le Maroc se considèrent comme des ‘pays frères’, ils partagent une histoire dont les destins se sont croisés à plusieurs reprises, notamment durant la guerre d’indépendance algérienne, lorsque le Maroc servait de deuxième ligne pour les combattants du Front de libération nationale », ajoutant que « peu à peu, cette fraternité s’est transformée en inimitié, non déclarée, en raison de la délicate question du Sahara ».

 

Il a rappelé que le 30 juillet dernier, S.M. le Roi Mohammed VI « a demandé une nouvelle fois à l’Algérie d’ouvrir ses frontières déclarant injustifiée ‘la décision de prolonger leur fermeture, en raison des divergences de points de vues sur ce conflit’ », ajoutant que le Souverain a insisté que « cette mesure unilatérale est vécue par les deux peuples comme une sanction collective, incompatible avec les liens de fraternité historique, avec les exigences d’un avenir commun et les impératifs de l’intégration maghrébine ».

 

« Face à l’Union européenne, il est dans l’intérêt des Etats maghrébins de s’unir, du moins aux plans économique et culturel, afin de créer une entité pouvant se comporter de façon efficace par rapport aux européens pour le bien-être des peuples », a souligné Tahar Benjelloun, relevant que l’ouverture des frontières « ne signifie pas baisser la garde sur le volet du terrorisme, des trafiquants et des pirates: la police, les forces de l’ordre et les douaniers, seront toujours présents pour filtrer et contrôler les passagers ». Il a aussi indiqué que le fait d’ »empêcher un touriste d’aller passer ses vacances de l’autre côté de la frontière, interdire la circulation des produits culturels, ressemble fort à une sanction: les Algériens et les Algériennes sont punis par un gouvernement qui exclut toute possibilité d’aller en vacances dans le pays voisin, un pays qu’ils aiment, mais que leur Etat dépeint comme un ennemi ». « Cette situation, conclut l’auteur, dure depuis trop longtemps et il suffirait d’un petit effort d’imagination pour se rendre compte de l’absurdité de cette entrave à la liberté de déplacement imposée par l’Algérie ».

Commentaires

  1. boudersa dit :

    Bendjelloul sur les pas de son Roi.
    Bendjelloul, cet écrivain de talent en langue française vient de prendre le relais de son roi qui appelait à l’ouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc. Bedjelloul reprend la même devise avec des mots différents. Bendjelloul cite beaucoup de richesses naturelles qui ne peuvent être échangés entre les cinq pays, omettant au passage un fait géographique, devenu politique, le Sahara occidental que Bendjelloul omet ou oublie ou refuse de le reconnaitre comme un fait maghrébin. Bendjelloul oublie que les pays européens échangent entre eux les produits industriels, la création de leurs cerveaux, de leurs intelligence, de leurs créativité, ainsi que les richesses scientifiques, les idées, la philosophie, les sciences, les arts, etc..Bendjelloul ne donnent aucune place à ces produits, car ils ne sont pas produits. Les cerveaux maghrébins produisent la rareté, les dictatures, les tortures, les interdits, les terrorismes, les violations des droits de l’homme, la ségrégation raciale et sociale, les discriminations de toute sorte. Ce maghreb là doit être fermé, car chaque dictature veut exercer ce monopole chez elle. C’est triste de constater que Bendjelloul plaide pour l’ouverture des frontières au lieu de plaider pour l’ouverture des pouvoirs maghrébins sur leurs populations. Bendjelloul aurait plaidé pour l’élection d’un parlement maghrébin élu au suffrage universel, direct et secret y compris pour la population du Sahara occidental? mais il a préféré prendre le relais de son Roi. C’est triste de connaitre qu’un illustre écrivain, devienne un simple scribouillard de sa Majesté. L’avenir du Maghreb démocratique est encore loin, quand Bendjelloull devient royaliste au lieu de rester un écrivain et un intellectuel. Pauvre intelligence et pauvre culture au Maghreb, où la libre circulation de la presse, des livres, des romains n’est pas assurée. bendjelloul veut rendre un service au Roi et au Royaume et non au peuple marocain et aux peuples du Maghreb quand il ignore l’existance du peuple sahraoui. La propagande du palais royal est à son paroxysme, quand Bendjelloul devient un propagnadiste des thèses royales. Le Makhzen oriente aussi ses écrivains.

  2. amari MOHAND dit :

    Laissons les sahraouis s’autodéterminer librement, libérés du sinistre polisario, appareil de surveillance des otages de Tindouf et sous contrôle du DRS. Il faut avoir le courage de dire des vérités et toutes les vérités. Pas de nationalisme étriqué. Sans cela nous ne pourrons jamais créer notre Maghreb politique et économique.
    Benjelloun est une figure intellectuelle maghrébine respectable. On peut ne pas partager ses idées mais nous devons le respecter.

  3. benhalima dit :

    a propos de l’ouverture de la frontière ouest qui est responsable de sa fermeture drabni oua bka oua sbeghni oua chka

  4. laigle dit :

    Pourquoi ouvrir les frontières vers un pays qui a soutenu le terrorisme et qui nous empoisonne avec sa drogue?
    Pour faire plaisir au nouvel ordre mondial?
    Pour nous faire également avoir par ce processus visant à détruire les états nations?
    Par le haut, la dissolution dans des ensembles énormes, par le bas, le régionalisme.
    Et bien non, l’Algérie de Novembre n’a pas résisté au colonialisme ou à sa nouvelle forme indirecte ( les terroristes ayant remplacé les harkis , servant , comme leurs sympathisants , de proxy)pour se laisser dissoudre dans des ensemble où les identités seraient aseptisés, et mis au standard des maitres du monde.
    l’Algérie, c’est la diversité de sa population et l’unité dans les idéaux de Novembre.
    Vive l’Algérie.
    Vive l’ANP¨.

  5. rachid dit :

    réponse à l’aigle:c un discours de la mafia algerienne,vous melangez le destin du peuple maghrebin et vos interets.vous etes les terroristes.vive l’ANP.????Cette ANP A CAUTIONNE LA MAFIA POLITICO-FINANCIERE.
    MOI JE DIS VIVE L’ALN QUI A COMBATU LA FRANCE , L’ANP A CONFISQUE L’IND2PENDANCE DES ALGERIENS DEPUIS 1962.YARHM ALLAH ACHOUHADA.VIVE LE FFS ET AIT AHMED

  6. Abderrahmanne dit :

    Monsieur Benjelloun est certes un bon écrivain de langue française que je lis avec délectation ses écrits. Mais ses dires pour relier les lamentations de son roi est une aberration ou tout simplement il ignore les tenants et les aboutissant du problème des frontières.
    Pour lui rafraichir la mémoire en 1994 je traversais le Maroc pour retourner vers mon lieu de résidence la France, quand l’attentat de Marrakech s’est produite. J’étais loin de penser que je me retrouverais avec ma famille refoulé Mani militari par la police et gendarmerie de sa majesté vers l’Algérie par pudeur je tais la façon dont nous étions traité . Tous les Algériens étaient traité moins que rien. Nous étions coupables car nous étions des Algériens (terroristes potentiel). Donc la frontière a été fermée par décision unilatérale du roi Hassan II. Aujourd’hui ce royaume demande et ouvre sa frontière par une nouvelle décision unilatérale car il se trouve que ces Algériens ( Terroristes) étaient une manne d’argent qui faisait vivre ce peuple que je respecte puisque j’estime qu’il est le mien Maghrébin . Le problème du Sahara occidentale étais loin la cause. A ce moment là précis le roi n’a jamais parlé du peuple frère lié par l’histoire et autres ni Monsieur Benjelloun s’offusquer du traitement d’humiliation dont les Algériens ont étaient victime.
    Ah il étais certainement entrain d’écrire une lettre à sa fille sur le racisme en Europe on oubliant d’écrire une lettre ouverte à son roi décriant le racisme et la haine de l’Algérien. Alors c’est un problème de dignité et de souveraineté. Qu’il assume et il nous présente ses excuses aucun algérien n’est responsable des attentats au royaume. Pas d’ouverture des frontières et je ne passerais plus ce royaume qui m’a blessé avec ma famille dans ma dignité d’homme et d’algérien dont je suis fier c’est notre qualité. Bonsoir Monsieur Benjelloun vive le Maghreb du peuple libre, tout le Maghreb.

  7. lawat dit :

    Ben jelloun écrivain marocain de faible anvergure (prix goncourt décerné par un jury sioniste pour des services rendus dans les années 80)au service d’un roitelet alaouite.

    Cet « intellectuel » arabo-baathiste, francophone parlant à peine le français veut ce recycler dans la politique royale, car un nobel de literrature n’est pas à sa portée et demande beaucoup d’efforts intellectuels.

    Ben jalloum préfère probablement comme son cousin de Ben gourion la la fermeture du mur du sahara (j’allait dire le mur de Berlin ou d’israël),quel dommage!

    Ce malin Ben jaloum demande l’ouverture de la frontière algérienne pour éviter la faillite aux entreprises françaises du maroc, si non Sarkozy risque de lui tirer les oreilles.

    Ben jaloum peut aussi demander l’ouverture du mur de Berlin à la jeunesse sahraoui.

    Mieux encore,s’il avait demandé conseil à AZOULAY,il lui aurait suggéré l’ouverture des frontières de Ceuta et Mellila pour faire le grand maroc (jallait dire le grand israël).

    Il ne faut pas lui en vouloir, Ben jaloum vieillit mal au maroc et le cannabis l’oriente plus vers l’algérie.

  8. aryd dit :

    qu’est ce qu’ils ont ces marocains?Ils ne peuvent pas comprendre que les algériens ne veulent pas d’un maghreb alaouite?
    C’est le cannabis qui leur monte à la tête ou quoi?
    marocains, roitelet, ben jaloum … lâchez nous les baskettes, nous ne voulons pas de votre maghreb du hashish.
    Consommer votre cannabis avec la france, l’espagne, israël ou autre, mais sans nous.
    Demande votre adhésion à l’europe et oublier nous!
    Même les européen ne voudrons pas de vous car les droits de l’homme ne sont pas respecter au maroc et surtout dans votre colonie (sahara occidental),alors que les droits de l’homme son respectés à ceuta et lellila, curieux non?

  9. Almouhade dit :

    Le peuple marocain est peuple extraordinaire (La classe populaire), le peuple sahraoui aussi. Le peuple tunisien est formidable. le peuple algérien aussi. Malheureusement les pouvoirs politiques qui ne représentent pas leurs peuples notament pour cette question et les classes intellectuelles ne jouant pas leurs roles car déphasée des aspirations de ses peuples.
    L’unité du maghreb doit se concretiser par l’apport de tous les maghrebin et à tous les niveaux pour que les politiques se trouvent obligés d’aller dans le sens de l’unité. ce n’est pas la fermeture ou l’ouverture des frontière algéro-marocaine qui va regler ce probleme
    Le tribalisme, le regionalisme et le nationalisme deplacé sont reactivé par des forces occultés pour séparér les maghrebins au lieu de les unir
    en 1958, il y a eu le congres de Tanger et le sommet europeen de Rome.Voyez ou sont arrivés aujourdh’hui les européens et ou sont arrivés les maghrebins?
    le maghreb se realisera top ou tard

  10. Almouahade dit :

    Le temoignage de abderahmane est significatif de l’effet destructeur des politiques des pouvoirs en place. Les reactions violantes de nos compatriotes à l’egard de nos freres morocains sont aussi à denoncer. Seuls les pouvoirs politiques sont responsables de cette situation car ils sont responsables devant l’histoire de leurs actes

  11. dahbi dit :

    bonjour,

    Je pense que c’est une idée à élever, elle demande beaucoup d’audace et beaucoup de civisme, et là, c’est un peu compliqué…
    En tant qu’algérien qui vit à l’étranger, J’ai toujours senti la politisation du maghrébin. Le marocain méprise l’algérien, et vis versa. Le tunisien, la même chose. Quand l’algérien s’adresse au tunisien, ils se disent toujours frères, et proches, ah, mais les marocains, les marocains sont maudits, nous on est frères, on a fait la révolution ensemble, toz.
    Le même jugement est fait, entre l’algérien et le marocain à l’égard du tunisien, le petit pauvre. ça va dans tous les sens, et ça continue. Ce sont bien sur les séquelles de l’histoire, l’histoire du 20 ème siècle bien-sûr. Les ennemis de l’unité, c la classe plitique, cette classe ne cède jamais les privilèges. grosso modo, soyons civilisés, et oeuvrons pour l’unité. Si j’étais au pouvoir, j’encouragerais les mariages entre maghrébins, par tous les moyens, ça donnerait des fruits à long terme sûrement. merci, et merci à Bendjelloun le magnifique.

  12. dahbi dit :

    Bonjour,
    Je suis algérien, et je trouve l’idée de Mr Benjelloun est très grande et reflète l’immensité d’esprit de son initiateur.
    Le maghrébin ne peut presque plus bouger ou voyager verticalement, laissez le respirer au moins horizontalement ( message adressé aux dirigeants), après tout, on fait partie de la même histoire, et on est liés forcément par un même sort. Les fitulités qui séparent les maghrébins, et les reproches qui sont tenus en permanence entre eux sont caduques, débiles et sinsensées. Écoutons des esprits comme ce de bendjelloun.Et Pour en finir, je dis, Si je dirigeant, j’encouragerai parmi autres, les marigaes entre maghrébins, par tous les moyens y compris les moyens financiers. C peut être ridicule ce que j’ai dit, mais il y aura des fruits à long terme.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER