David contre Goliath

abdelhazizrahabi2001.jpgDès que les choses se corsent, les pseudo-téméraires capitulent, retrouvent la sagesse, se tiennent tranquille. Ils reviennent sains et saufs à leur nature. Bien sûr ils trouveront des motifs sophistiqués et élaborés, pour apaiser leurs consciences. Le cas de M. Abdelaziz Rahabi est représentatif d’une certaine opposition, passive, laxiste, conciliante et douce, nageant dans le vague en évitant volontairement de mettre le doigt sur l’abcès qui fait mal. Une opposition politicienne sans être politique. Bien que j’ai apprécié son altercation en live avec un vrai opposant sur un forum libre d’expression. Ce qu’il faut saluer tout de même. Mais son intervention a laissé un arrière-goût amer et un combat corps à corps avec M. Samraoui non achevé.

 

M Rahabi a trouvé facilement du courage et de la morale pour accuser de félonie un opposant aux généraux sans donner de preuves. Attaquer une proie sans défense devant un prédateur vorace est un exercice dans lequel excellent tous les carriéristes…C’est facile, ça ne coûte rien et ça rapporte gros. Abane Ramdane,.Khider, et bien d’autres illustres compatriotes ont tous été traités avec le même label avant de subir le sort que l’on connaît par la même instance qu’il défend. Ce n’est pas très objectif de la part d’un lettré de confondre une junte militaire et une Nation. Lorsque l’on montre notre désaccord avec les généraux on n’attaque pas le pays, on le sauve pour qu’il ne soit pas une chasse gardée pour un Pouvoir occulte. Pour qu’il ne soit pas manipulable qu’autrement pas des lois fortes, justes et démocratiquement établies.

 

Mais le courage manque à cette opposition feutrée et ses principes moraux deviennent élastiques dès qu’il s’agit de dénoncer l’exploitation par des criminels, d’une grande institution militaire et son détournement de sa vraie vocation pour la transformer en un instrument de terreur. Le courage lui manque pour demander ouvertement une enquête algérienne publique pour faire la lumière sur un crime qui a été commis au nom des Algériens. Il sait que le mal est là. Il pleure la victime, mais n’ose pas regarder les responsables en face. Il ne veut pas compromettre sa carrière ni mettre en danger sa vie ou l’avenir de sa famille. C’est les lignes rouges que tous les officiels du régime et cette pseudo- opposition, savent respecter à la lettre. Le pays est devenu celui de l’impunité. La conscience s’insurge sur une celle catégorie d’Algériens: la plus vulnérable. Et là, les valets du système se donnent à cœur joie, à qui mieux mieux.

 

Ils sont des politiquement correctes. Ils se donnent des airs de personnalités intransigeantes sur les principes. À la conscience bien tranquille et une vie professionnelle bien remplie. Des collègues seront toujours là pour témoigner de leur abnégation et leur dévouement dans leur service à la Nation. Des personnalités bon chic bon genre. Une belle villa, un ou deux appartements pour la progéniture, un compte en devise, et un accès facile vers l’étranger pour toute la famille, soit pour le dépaysement et la détente, pour les soins ou encore pour l’éducation. Bons pères de famille, une carrière à la discipline jamais démentie, à la réputation impeccable qui servira comme une carte de visite pour des passe-droits au besoin pour les enfants qui voudraient plus tard retourner et faire des affaires dans le Bled. Une belle récolte après un long séjour dans le système.

 

 

 

Cette opposition politicienne plus ou moins conforme à ce modèle, se risque rarement dans la première et principale revendication populaire. Elle n’osera jamais affirmer que les interférences des généraux dans les élections et dans le choix des hommes politiques dans différentes institutions publiques sont la racine, la matrice et l’incubateur de tous nos maux. Ils sont bien au courant que c’est la manifestation la plus évidente de la tyrannie. La hogra pure et dure. Cette implication par la force dans la vie politique, induit des restrictions graves des droits et des libertés de toutes sortes. Ces généraux sont obligés d’étouffer des contestations, faire appel à des mercantiles de tout bord, à des incompétences, à des compromissions, à la répression violente, à faire gonfler les prisons, des maquis, et des harragas, à tuer, à se salir les mains encore et toujours, à polluer l’air qu’on respire, à nous faire sentir que seuls eux, leurs familles, et leurs suppôts sont vraiment libres et “dignes” dans ce pays. Ainsi, les fractures politiques s’aggravent et les fossés sociaux s’élargissent, la cohésion se délitera, et la nation perdra son âme. Ce qu’ils n’arrivent pas à comprendre c’est que la contestation contre l’injustice ne s’arrêtera jamais. C’est le propre de l’homme. Même si toutes les oppositions, radicales, extrémistes, et figuratives, sont totalement éradiquées, l’injustice accouchera des tensions parmi les fidèles de l’armée. Des conflits et des phénomènes nuisibles inconnus auparavant sont apparus ces dernières années. Inexorablement l’Algérie ne fera que descendre dans l’anarchie et le démembrement.
Par Sniper

Commentaires

  1. Mourad dit :

    Analyse pertinente !

  2. Moha dit :

    Je m’adresse particuliérement à Monsieur Abdellaziz Rahabi pour lui rappeler qu’il a servi docilement le pouvoir dirigé par les généraux et que, malgré il reste toujours à leur service au moment où ces derniers auront besoin de lui pour instiller leur venin dans les corps amorphes de notre peuple!Carrieriste qu’il est, je ne crois pas le voir un jour renoncer à quelques uns des privileges qu’ils lui sont offerts gracieusement.Il ne manquera donc jamais la cible que ses prédateurs de la démocratie lui auront fixée.Il faut savoir que chacun des serviteurs du pouvoir en place, a un role particulier à jouer dans l’embrigadement des populations.Ce qui me ronge et, devrait normalement ronger Monsieur Rahabi, c’est le fait qu’un intellectuel comme lui, accepte de servir cet engrenage vorace crée par les tenants du pouvoir.
    c’est peut etre un reve, voire illusoire, de penser que nos intellectuels se reveillent enfin pour combattre la mediocrité! Mais j’émets un souhait , qu’un jour dans notre pays,le bon sens et le savoir puisse guider ce peuple , pourtant trés généreux!
    Saha ftourkoum

  3. sniper+ dit :

    Vous parlez d’une analyse ,soyons sérieux : des mts laignés , des insultes et du Hosd.net.Je vous envie Mr Rahabi d’être jalousé à ce point pour avoir réussi votre carrière diplomatique et votre ministère .L’ALgérie n’aime pas les modèles .

  4. Sniper dit :

    À Sniper+

    C’est votre droit d’envier M. Rahabi. Il sera très heureux de vous compter parmi ses fans. Vous n’apportez rien de nouveau au débat. Il y a des milliers de carriéristes qui ne demandent que d’être comme lui. C’est pour cela que certains ont payé le prix fort pour être élues et entrer dans le système des béni-oui-oui.

    Par contre ce n’est pas digne de vous de parasiter les pseudonymes. Si le mien vous rend envieux aussi je peux vous laisser de bon cœur.
    Mais je vous pose une question en échange. Et répondez-nous sincèrement. Que pensez-vous de l’assassinat de M. Mecili et des réactions des uns et des autres? Donnez-nous votre position.

    Saha shourek.

  5. miloud dit :

    A SNIPER

    Je pense que vous n ‘etes pas de bonne foi :vous invitez au débat et vous n’apportez pas une seule idée : Rahabi a dénoncé l ‘assassinat de Mécili , je l’ai fait loi même à plusieurs reprises sur ce blog .Mais au delà de ces positions de principe où est votre participation au débat sur les libertés , vos contributions écrites ,vos signatures , vos pétitions : en un mot votre combat politique .Sans tout cela on n’est qu’un valeureux chevalier du net .Vous avez le droit d’envier Rahabi mon collègue Directeur central au MAE à 28 ans ,ambassadeur à 36 et ministre à la retraite à 45 ans .Je lis ses interventions dans la presse algérienne régulièrement depuis 10 ans avant et en tant que jeune diplomate qui ne réponds au profil que vous vous efforcez d’accréditer sur le corps diplomatique algérien et je vous invite à y jeter un coup d’œil : vous verrez que vous n ‘apportez rien de plus . Faites un effort Sniper

  6. yazid dit :

    bon pour dires les choses clairement a part ceux qui lisent la presse en algerie qui connait ce monsieur ? croyez vous que ce qu il raconte préoccupe les algériens dans leurs problémes au quotidien ?

  7. miloud dit :

    a Sniper

    Vous écrivez « Il y a des milliers de carriéristes qui ne demandent que d’être comme lui… ».Ayez la sincérité d’avouer que vous en faites partie .

  8. anys dit :

    A YAZID

    C’est un homme politique algérien .vous voulez qu’il parle dans un blog comme vous pour être démocrate du Web.

  9. Sniper dit :

    À Miloud

    Au lieu de tirer les débats sur des questions personnelles, contribuez sur le sujet. Votre fonctionnaire modèle vient de traiter un compatriote de traître. En le menaçant de faire à faire à toute la tribu des Hasseni et toute la ville de Tolga par la même occasion. Rien que ça. Si votre personnalité préférée était un juge, personne ne dénoncerait une injustice dans son tribunal… Que lui reproche-t-il au juste? D’avoir radicalement rompu avec le système. D’avoir dénoncé haut et fort les pratiques d’une institution que la rue algérienne pense tout bas? Il aurait pu se contenter d’apporter son témoignage. Il serait plus convaincant. Mais moi je me méfie de ceux qui vendent leur virginité au système. On en a vu et on ne cessera jamais de voir. Moi je ne connaissais pas ce monsieur avant son intervention ici. J’ai même salué son courage de venir débattre sur un forum de libre expression. Rare ceux qui le font. Mais j’ai le droit d’analyser à la loupe ce qu’il dit. M. Miloud on peut être un saint pendant 20 ans et se révéler un jour vrai démon. En occident cela s’appelle une cellule dormante. Cela ne s’applique pas forcément pour M. Rahabi mais juste pour dire qu’il faut juger les faits les actes et les paroles et non les apparences.
    Pourriez-vous répondre à sa place. Pourquoi il ne peut pas utiliser sa notoriété, sa respectabilité pour poser publiquement la question de fond sur l’affaire de Mecili: où sont les commanditaires et l’assassin de M. Mecili? Qu’il nous le prouve. Et je me joindrais à vous parmi ses fans.

  10. miloud dit :

    A Sniper ,

    Je pense que vous n’avez pas lu sa déclaration dt 20 août sur l’affaire Hasseni-Mecili .je vais essayer de la trouver et de la passer .A plus tard

  11. miloud dit :

    A Sniper ,

    Comme promis je vous repasse la déclaration de Rahabi parue dans El Watan et liberté du 20 Août 2008 .

    « Un diplomate algérien de haut rang est retenu à Paris depuis une semaine sans susciter la moindre réaction officielle jetant ainsi l’opprobre sur un serviteur de l’État et entretenant le doute sur sa personne dans l’affaire de l’assassinat d’un patriote algérien Maître Ali Mecili dans laquelle il n’est concerné ni de près ni de loin .. Averti de cette confusion Mohamed Ziane Hasni n’avait pas cessé ces dernières années d’apporter aux autorités françaises une série de preuves matérielles destinées à lever toute équivoque ou méprise sur son état civil . Considérant suffisantes les assurances données par des représentants officiels français, il s’est librement rendu en France pour un séjour privé . Interpellé , il a subi d’insupportables pressions psychologiques , a été humilié pendant son interrogatoire avant d’être transféré à Paris comme un vulgaire délinquant et y être soumis à résidence surveillée dans les locaux de l’ambassade d’Algérie .Comment cela a t-il pu être possible ?.La réponse est simple et complexe à la fois : simple dans la mesure ou nous n’avons pas comme la France des traditions de protection des nationaux à l ‘étranger qui transcendent les considérations personnelles , l’homme n ‘étant pas encore chez nous au centre de tout . Les choses sont un peu moins simples dès qu’il s’agit de la France avec laquelle la surcharge émotionnelle n’ a pas pu être atténuée et l’on convoque chaque fois le passé pour ne pas affronter le présent .. La France officielle tétanise d’ailleurs beaucoup de nos dirigeants elle doit – on peut le supposer – avoir des raisons de le faire . La situation devient un peu plus complexe quand on sait – il n ‘est un secret pour personne – que depuis presque dix ans l’opérateur exclusif de politique étrangère en Algérie est la présidence de la République qui adopte en la matière des méthodes anachroniques en ce qu’elles privilégient les réseaux et les arrangements équivoques ou le spectacle au détriment de la mobilisation de l’appareil diplomatique qui maitrise les imbrications des relations internationales et les synergies possibles avec la situation interne .Il a dignement géré par le passé des crises diplomatiques bien plus délicates et pour ce faire , puisé dans la doctrine algérienne sur la souveraineté , rendu coup pour coup en tenant son opinion publique informée et mobilisée pour défendre ce qu’elle a de plus chère , sa dignité .
    Aujourd’hui les calculs internes animent la politique étrangère qui subit le contre coup d’un usage excessif de la diplomatie dans le jeu des rapports de forces dans une conjoncture préélectorale qui a fait , pour l’exemple , que le Ministre des Moudjahidine s’absente d’Alger , comme pour se repentir des ses malheureuses déclarations chaque fois que Kouchner nous rend visite ou que l’Algérie n ‘ait plus de positions claires et affirmées sur les dossiers d’actualités internationales .
    Mon collègue Hasni est plus l’otage des calculs internes que victime d’un dysfonctionnement français qui ne tardera pas – sans doute – à être levé pour le rétablir irrévocablement dans dans ses droits faute de quoi la crédibilité de l’État algérien sera entachée et la confiance que devrait légitimement lui porter ses serviteurs n’en sera pas épargnée .Très peu s’en soucient en ces temps de destins individuels . »

    abdelaziz rahabi
    Ancien Ambassadeur

  12. Sniper dit :

    À M. Miloud

    Le petit brûlot de M. Rahabi que vous nous avez montré qui date du 20 août 2008, ne répond pas à la demande que je lui ai adressée. Du fait qu’elle noie le poisson dans l’eau. Ses reproches vise le président de la République non pas pour lui demander d’élucider cette affaire et trouver les criminels et en même temps arriver enfin à la vérité, mais il le critique sur la gestion de cette affaire uniquement pour ne pas avoir tout fait pour sauver Hasani, son collègue. Les critiques contre le président est très fréquent. Rien d’extraordinaire. Je ne veux pas m’attarder trop longtemps sur cette question, mais Rahabi ressemble bien à celui qui « pleure la victime et n’ose pas regarder les coupables en face ». Le jour où Hasani sera libre, Rahabi va crier victoire, mais la vérité aura perdu devant les calculs politiciens et les intérêts entre la France et l’Algérie. La veuve de M. Mecili et ses enfants vont encore vivre dans l’amertume et la tristesse. L’image de l’Algérie a été ternie à jamais avec cette affaire et notre diplomate semble être motivé seulement par la solidarité corporatiste.
    Il y a beaucoup à dire sur cette attitude décevante d’un ex-ministre, mais je préfère attendre une autre occasion.

    À mon tour de vous dire de penser à ceci. Un diplomate n’accuse pas un compatriote de traitrise gratuitement. Un homme intègre doit chercher la vérité et la justice d’abord avant de témoigner sa solidarité à son ami. Un diplomate ne s’ingénie pas de faire ressurgir l’esprit tribal contre un témoin même si celui-ci est un menteur.

    Saha ftourkoum

  13. Loubia dit :

    Merci Sniper pour vos analyses clairvoyantes et pour l’ouverture du débat !

  14. miloud dit :

    A Sniper

    Je sens que vous réalisez qu’il y a méprise et que la justice française ne va pas donner raison à Samraoui , il risque même d’être poursuivi pour faux témoignage .Le lâche assassinat de Mécili n’aura été résolu et vous auriez accablé un innocent Hasseni pour rien .N est pas Sniper qui veut .
    saha f(torek

  15. anys dit :

    Merci Miloud,

    Je vois plus clair après avoir lu la déclaration de Rahabi .ça me change des « brûlots  » de notre sniper qui est apparemment tombé sur os cette fois .Le site était habitué à des cibles faciles et silencieuses il faut qu’il s’accommode d’une nouvelle génération d’hommes politiques …. Et oui les choses changent en Algérie , lentement mais elles changent .

  16. amari MOHAND dit :

    Quel homme politique !!laissez-moi rire. Je préfère sortir et aller m’amuser en regardant certains arrivistes sur la place d’Hydra sortir leurs caniches en attendant le f’tour.

  17. imazigren dit :

    RAHABI n’est pas un homme politique : IL N’A JAMAIS ETE ELU. Il parle cependant comme s’il en était un. C’est un carriériste qui a été ejecté d’une manière humiliante : BARA. Sa réaction est bien au-dessous de celle d’un homme politique. Maintenant, il veut débattre avec les algériens d’une affaire judiciaire qui se passe en France. Il veut nous faire croire que le juge français n’a aucun élément matériel à sa disposition. Il aurait mieux fait de se taire. Il aurait ainsi préservé l’INDIFFERENCE qu’on lui porte.

  18. anys dit :

    A Amari Mohand
    vous avez raison de trainer juqu’au f’tour fi la placette c’est plus facile que de chercher à débattre des idées de RAHABI .JE CROIS QU’IL A MIS POUR VOUS LA BARRE UN PEU HAUT .Allah ghaleb ya jho koul ouahed oussaadou .
    saha f’torek

  19. amari MOHAND dit :

    Après l’homme politique, voila qu’il parle d’idées? Quelles idées? Quand on défend des idées, on ne se met pas au service d’ignares mais au service de son PEUPLE. C’est vrai que la barre d’eroukhs est très haute pour les hommes dignes. Je préfère changer d’air. Bay.

  20. anys dit :

    A Imazigen ,

    un homme politique doit être élu ? qui a été élu imazigren , saad ; amri mohand ….des homonymes chevaliers du net .Rahabi au moins parle en son nom et se balade librement à Alger … et même dans la placette de Hydra qu’il connait bien parce qu’il a fait ses études de diplomatie à l ‘ENA de Hydra. Pas un arriviste tu vois ya mohand.

  21. Miriam dit :

    Anys et Miloud,
    il ne faut pas sortir de St Cyr pour deviner pour qui vous roulez.
    Vous n´aurez d´autre choix que de livrer à la justice l´assassin et ceux qui ont planifié le meurtre de feu Mecili.
    Pour le reste, vous pouvez toujours causer et cirer (pardon… lécher)les bottes de Rahabi et des feudataires de son accabit.

  22. imazighen dit :

    A Anys :

    je vois bien. Il se balade librement dans la placette de Hydra !!! Comme tous les gars du système. Les povres cloches n’ont pas eu la chance de faire des études à l’ENA de Hydra. Ils peuvent y mourrir, bark.

    Saad au moins parle en son nom et pour contribuer à l’éclatement de la vérité. Il assume sans se laisser aller à des amitiés disons bizarres.

  23. anys dit :

    A Amari mohand ;

    Je vois pourquoi il ne vous réponds pas .Niveau ya kho : insultes inc

  24. anys dit :

    A Amari Mohand ;

    Que des insultes : alignez deux idées et le site s’en portera mieux . Moins que vous ne soyez pas algérien et payé pour taper sur tout ce qui algérien .

  25. lamini dit :

    A IMAZIGHEN

    Arrêtez de dire n’importe quoi : l’ENA d’Alger c’etait concours national jusqu’en 90 . A partir de 14 de moyenne au bac depuis 15 ans .Je vous mets au défi de citer un seul pistonné sorti de l’ENA OU FILS DE PERSONNALITE.chiche !!!!!!
    SIGNE n. lamini
    ancien élève de l’ENA ( promotion 82 )

  26. anys dit :

    Le problème de bcp d’intervenants de l ‘opposition virtuelle ( c’est ça le web pour bcp )c’est de s’habituer à avoir affaire à des dirigeants ou ex dirigeants analphabètes .Dès que ça change ils sont perdus et se mettent à l’insulte , cherchent et inventent des « images  » auxquelles ils voudraient qu’on ressemble tous . Moi Je suis un cadre en fonction sorti de l ‘université algérienne et je sers mon pays comme je peux . c’est simple sauf pour ce qui voudrait que tout le monde tape sur tout le monde .
    saha f’torkom

  27. hozi dit :

    A IMAZIGHEN

    Yach kho toi si tu as l’occasion d’avoir une responsabilité tu dis no .laisse tomber frère .tu n’aurais pas fait mieux.

  28. LAMIA dit :

    bien dit Hozi , hozd et ghira pas plus

  29. Loubia dit :

    A Anys, Miloud, Lamia, Hozi, et consorts…
    A vous entendre on croirait que l’Algérie est la troisième puissance mondiale:
    Cadres non analphabètes dites vous!? et avec 14 de moyenne générale au bac…Vous nous faite rire…
    En attendant c’est des parfait analphabètes qui gèrent votre technocratie depuis 1962,et le résultat est probant,au delà de toutes espérances:
    UN PAYS DE BOUGNOULES, GÉRÉ PAR DES GRANDES GUEULES, ET CLASSE BON DERNIER PARTOUT !
    Shame on you Men! Shame on you!

  30. imazighen dit :

    MESSAGE URGENT !!! mon pseudo  »imazighen » est parasité. à compter de ce jour, je change de pseudo. je laisse l’autre imazighen s’embourber dans ses dénigrements stériles qui n’apportent strictement rien. je suis intervenu, en tant qu’Imazighen pour réagir sur le problème du diplomate injustement mis en examen. les déclarations contradictoires et incohérentes, notamment de l’ex colonel Semraoui m’ont amené à me poser la question de savoir pourquoi veut-on noyer cette affaire? en effet, en faisant grand bruit autour de la mise en examen d’un vrai diplomate, M. Mohamed Ziane Hasseni, né à Tolga, on tente tout simplement d’accréditer l’idée que cette affaire trouve ainsi son épilogue. la famille de feu Mecii n’aurait plus rien à demander, puisque un coupable est désigné. sauf que les concocteurs de ce plan n’ont pas prévu la réaction de  »l’électron libre » l’ex ministre M Rahabi qui a dénoncé cete machination en prouvant que le diplomate ne peut pas être le capitaine Rachid Hassani, né à Oum El Bouaghi. c’est pour cette réaction logique et aussi parceque je ne veux pas faire partie de ceux qui tombent sur l’establishment sans discernement que mon pseudo a été pris en otage. c’est une façon d’annuler mon commentaire en portant le débat sur les technocrates de l’ENA, lesquels n’en déplaise à M. Lamini ne sont pas tous des foudres de guerre loin s’en faut. ce qui me peine en vérité, c’est la bassesse du propos et la faiblesse du style. l’esprit et la lettre n’y sont pas. adieu donc mon faux alter ego. je vous laisse pérorer. mais je soutiens encore une fois que la mise en en examen du diplomate est très bizarre. il n’est manifestement pas le capitaine Rachid Hassani, alors pourquoi M. Semraoui dit qu’il l’a reconnu. je ne parle pas du témoignage hallucinant de M. Saad Lounes car il n’est basé que sur des oui dire et des faits qui n’ont rien à voir avec l’affaire Mécili. en fait ce qui a renforcé ma conviction c’est la diatribe de M. Semraoui contre M. Rahabi, là aussi avec des menaces au bas des paquerettes, alors que ses écrits sont habituellement d’un niveau plus relevé. c’est pitoyable de reconnaître que son seul travail en Allemagne consistait à espionner les allèes et venues des diplomates, pour savoir quels restaurants ils fréquentaient. dites nous M. Semraoui pourquoi tous ces amalgames? vous valez certainement mieux que cela.

  31. assirem dit :

    A anys , milou et consorts ,
    Nous savons tous pour qui vous roulez .
    Vous êtes en train de polluer le blog et c’est ça votre sale boulot que vous avez l’habitude de faire comme vos confrères du DRS qui, eux , par contre assassinent les meilleurs hommes de l’Algérie . Allez voir ailleurs chez vos amis les criminels .
    On n’est pas là pour jouer , il s’agit d’une affaire sérieuse , d’un père de famille qu’on a enlevé à sa femme et à ces deux enfants .

  32. forum psychologue dit :

    Alors david ou goliath ?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER