19 septembre: conférence de Abdelhamid Mehri et Djerbal

mehri.jpgLa naissance du GPRA est un événement important qui a marqué durablement la vie politique de l’Algérie. Que ce soit pendant la lutte de libération nationale et même après l’indépendance du pays.

 

Pour approfondir le débat et éclairer l’opinion sur la question, le FFS a invité M. Abdelhamid MEHRI membre du GPRA, M. Daho DJERBAL universitaire et historien, à animer une conférence le vendredi 19 septembre 2008 à partir de 21H00 au siège national du parti sis au 56 avenue Souidani Boudjemaa –El Mouradia -  

Commentaires

  1. Saâd Lounès dit :

    Très bonne initiative. Comme je ne serais pas à Alger ce jour là, j’invite les journalistes et toute personne militante et curieuse à assister à cette conférence et à poser 5 questions à MM. Mehri et Djerbal:

    1/ Pourquoi de nombreux dirigeants politiques cachent ou mentent sur leurs véritables origines et celles de leurs familles, notamment les « marocains ». Certains, toujours en poste, continuent de mentir sur leur lieu de naissance et on ne sait rien de leur passé pré-indépendance.

    2/ Est-il normal que de nombreux jeunes et fonctionnaires nés et ayant vécu au Maroc soient entrés en Algérie après 1962 avec la « qualité d’ancien moudjahid », alors qu’ils n’ont manifestement pas participé à la guerre d’Algérie.

    3/ Pourquoi les moudjahidines authentiques venant de diverses régions d’Algérie ont-ils laissé les « marocains » du clan d’Oujda prendre le contrôle de la Sécurité Militaire, la Diplomatie, l’Intérieur, la Justice, etc…

    4/ Est-ce que l’intégration de ceux qu’on appelle les DAF (déserteurs de l’armée française) au sein de l’ALN a été négociée secrètement dans les accord d’Evian (par exemple comme les essais nucléaires, les essais chimiques, Mers el Kebir, etc…).
    Ou bien était-ce le résultat d’une négociation secrète entre l’EMG d’une part, et les français d’autre part.

    5/ Le clan des généraux les plus puissants aujourd’hui est constitué en majorité de DAF. Est-ce un hasard ou le résultat d’une stratégie néo-coloniale qui a écarté « scientifiquement » les moudjahidines authentiques?

    Abdelhamid Mehri est un des rares acteurs vivants ayant vécu de l’intérieur notre Histoire. Merci de ne pas rater cette opportunité de le faire parler.

  2. yaz dit :

    et qu est que tu as contre les marocains ? c curieux la manie de certains algeriens qui commentent sur le web de s en prendre aux marocains pour un oui ou un non et réciproquement d ailleurs :)

  3. riad dit :

    l’ecrasante majorite du peuple algerien n’est nullement interesse par le GPRA, ce qui les interesse est comment s’en sortir de l’ENFER qu’ils vivent surtout apres ,le salaire de la honte des pseudo deputes.

  4. rak dit :

    une ou 2 question pour mahri.

    vous etes resté de 62 a 1988 au service du pouvoir . eyt maitenant vous nous donnez des leçon de nationalisme et de lutte . mais vaut mieux tard que jamais .

    -il parait que tamazight est un dialecte et vous avez declarez un jour a la tv au moment ou le mcb mobilisé les foule : de quelle tamazight vous parlez. j espere que mehri ait le courage d assumé sa faute politique relatif a tamazight et de demander pardon au peuple algerien. pour moi , en ne peut etre pariotique si on renie ses origines .
    nb on a tendance a ne parler que de la guerre de liberation oubliant et meprisant le passe glorieux de notre histoir. l algerie est milleinaire

  5. Saïd Senouci dit :

    Ce fut une conférence très intéressante où de nombreuses personnalités politiques ont pu débattre des questions de notre histoire contemporaine. Je félicite la direction du FFS pour cette heureuse initiative.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER