Algérie: Le sit-in des enseignants contractuels empêché

Les enseignants contractuels ont été malmenés, brutalisés, tabassés et insultés par des policiers venus en force empêcher leur sit-in prévu lundi devant la présidence de la République. Cinq manifestants ont été interpellés, menottés comme de vulgaires voyous, avant d’être embarqués pour les commissariats les plus proches. En toute vraisemblance, les policiers ont eu le même comportement adopté lors du premier sit-in tenu en juillet dernier. Ils étaient déchaînés et furieux contre des individus qui essayaient de manière pacifique d’atteindre le siège de la Présidence.

Pour rappel, les enseignants contractuels sont à leur 5ème sit-in devant le siège de la présidence de la République. Notons que les protestataires demandent leur intégration dans leur poste de travail, la régularisation de leur situation financière, la réintégration des enseignants exclus abusivement, la titularisation après une année d’exercice ainsi que l’ouverture de postes budgétaires dans les nouvelles filières comme l’informatique. (D’après El Watan/ Synthèse d’El Mouhtarem)

Commentaires

  1. TOUFIK dit :

    Comme d’hab, les enseignants ont les tabassent et les criminels du fis on leurs déroulent le tapis rouge comme le sang.

  2. Moha dit :

    Les enseignats aussi fihoum ma yakfihoum ! Il ne sont pas solidaires entre eux en premier lieu et en deuxiéme lieu certains d’entre eux sont trop orgueilleux

  3. dada dit :

    ils ne meritent pas d’etre tabassés ces pauvres marchands d’alphabet arabe.Attasse attase mazal alhal

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER