Me Jean-Louis Pelletier: “Samraoui se trompe complètement”

avocat.jpgMe Jean-Louis Pelletier, avocat du diplomate Hasseni, à Liberté

Liberté : Vous avez plaidé hier devant la cour d’appel de Paris l’annulation de la mise en examen de M. Hasseni. Sur quels arguments vous avez fondé votre plaidoirie ?
Me Jean-Louis Pelletier: Les débats ont duré trois heures sur un dossier qui me paraît bien étoffé. On a demandé à comprendre comment on est parti de Rachid Hassani pour en arriver à Mohamed Ziane Hassen? Quel a été le circuit ? D’où vient l’erreur ? À quel moment on a dévié ? On a fait des recherches, on a déroulé le fil. Hasseni n’était pas à Bonn en 1987. Il a eu des responsabilités consulaires mais bien plus tard. Il n’a jamais été à Bamako. Comme on ne trouve pas Hassani, on a ciblé Hasseni.
Quel était le nom précis porté sur le mandat d’arrêt lancé par le juge Thouvenot ?

 

C’est une incohérence du dossier. On recherche Hasseni ou Hacini, avec la même date de naissance que Mohamed Ziane, mais pas le même lieu puisqu’on le fait naître à Oum El-Bouaghi, alors qu’il est né à Tolga. Comment peut-on rechercher Hasseni ou Haceni ? Le libellé du mandat d’arrêt est choquant. En droit pénal, le doute doit profiter à l’accusé.

 

J’ai une pièce déterminante : c’est un vieux livret de famille du père de M. Hasseni. Il y a toute la filiation des enfants. Pour moi, cela clôt le débat. On ne peut pas faire de Hasseni un Hassani, de Mohamed Ziane un Rachid. Et on ne peut pas dire qu’il n’est pas né à Tolga.

 

Par ailleurs, le procureur de la République n’est pas associé au mandat d’arrêt. C’est une autre incohérence du dossier.

 

Pourtant l’accusateur Mohamed Samraoui affirme avoir clairement identifié M. Hasseni comme étant le commanditaire sur de récentes photos qui lui ont été présentées par le journal électronique français Médiapart…
Oui, Médiapart lui montre une photo en désignant quelqu’un. Samraoui dit que c’est bien Mohamed Ziane. J’ai fait faire des agrandissements au laser. Ce n’est pas lui. C’est incontestable. Même le juge d’instruction Baudoin Thouvenot a reconnu que l’implantation capillaire n’est pas la même. J’ai trouvé des photos de lui à 7 ans, à 15 ans. Ce n’est pas lui !

 

Autre incohérence de Samraoui : France 3 a filmé mon client, alors qu’il refusait de l’être. Elle a montré les images à Samraoui et il a encore dit que c’est lui, alors qu’il ne ressemble pas du tout à celui qu’il avait désigné sur les photos.

 

C’est incohérent, ce n’est pas sérieux. Samraoui se plante complètement.

 

Comment vous ont paru les autres parties durant la plaidoirie ?
Le procureur est d’accord avec nous, ce qui est rare. Ses réquisitions rejoignent nos conclusions. Le président a montré une connaissance du dossier assez exceptionnelle. C’était d’une impartialité totale.

 

Et la partie civile (adverse) ?
Les arguments de Me Antoine Comte ne m’ont pas convaincu. On est en train d’inverser les choses. C’est à Hasseni d’apporter la preuve de son innocence et non à ses accusateurs de prouver sa culpabilité.

 

Est-ce que M. Hasseni n’a pas fragilisé sa défense en refusant de se soumettre au test ADN et aux expertises graphologiques ?
La demande lui a été faite le 1er septembre en fin d’interrogatoire. Il en avait ras-le bol. Est-ce que c’était un coup d’épée dans l’eau du juge ? En tout cas, M. Hasseni s’y soumettra. Mais avec quoi son ADN sera-t-il comparé ? On ne va pas déterrer son père et sa mère pour prouver que c’est bien leur fils !

 

Y a-t-il une confrontation envisagée avec Samraoui ?
Pour l’instant, il n’y a rien de tel. Si nous gagnons, Samraoui n’est plus inculpé. Il aura le statut de témoin assisté.

 

Est-ce qu’il y a des risques de poursuite de Samraoui puisqu’il affirme avoir assisté à la remise de l’enveloppe à l’exécutant ?
On en parle entre nous. Moi, je veux sauver Hasseni. C’est un type très très bien, un homme digne d’intérêt et qui a beaucoup de classe. Vous savez, je suis un vieil avocat, je sens les gens. Mais M. Hasseni est complètement bouffé par cette affaire. Il est très malheureux de ce qui lui arrive.

 

Commentaires

  1. Loubia dit :

    Les Bâtonniers ont toujours eu ce don de noyer le poisson dans de l’eau claire!
    Maitre Pelletier ne déroge point a cette règle…
    Inversons les rôles:
    1er Postulat:Il y a bien eue une personne du Nom de Hassani,ou Hasséni ou Hacini,ou Hassaïne ou….etc, en poste à Bonn en 1987!
    Qu’est devenue cette personne???
    2eme Postulat:
    Il y a un mort,donc forcement il y a un tireur:au lieu de confronter Samraoui avec Hassani;Si j’étais Monsieur Pelletier,j’aurais demandé l’extradition de Amellou pour le confronter avec mon client et mettre en évidence irrévocablement son innocence!

  2. jazairia dit :

    savez vous ce que m’inspire l’interview de Maître Pelletiers? de l’indignation. Pourquoi veut-on à tout prix accuser le diplomate M. Hasseni alors que manifestement il n’est pas le capitaine recherché. merci à l’avocat d’avoir mis un point final à la mélasse que nous lisons depuis le commencement de cette affaire. j’ai vérifié les affirmations de l’avcat sur les sites qu’il mentionne mais aussi sur le site de Hicham Aboud agir pour l’Algérie et celui du matin et d’autres encore. eh bien je crois avoir compris une chose: A mon avis M. Semraoui est encore de la partie. car enfin pourquoi a-t-il asséné des contre vérités si facilement démontables. par exemple il a affirmé que le diplomate avait été consul à Bamako alors qu’il ne l’a jamais été. il y a là une preuve évidente pour moi qu’on veut définitivement brouiller le FFS avec l’opinion algérienne. en effet si les contrevérités de M.Semraoui sont soutenues par les amis (FFS) de feu Mécili c’est qu’ils veulent à tout prix accuser un haut fonctionnaire de l’Etat algérien même s’il n’est pas coupable. personnellement je suis sympathisante avec beaucoup d’idées de M. Ait Ahmed mais si demain on accuse un innocent juste parceque cela fait plaisir de coincer un rsponsable algérien eh bien je ne suis pas du tout d’accord car moi aussi je suis fonctionnaire et je peux affirmer qu’il y a de nombreux fonctionnaires qui sont honnêtes et travailleurs comme semble l’être ce diplomate. nous sommes nombreux aussi à être démocrates et à aspirer à un avenir moins triste pour l’Algérie et les algériens. chers amis internautes, allez voir les photos du diplomate et du capitaine qui sont publiées sur le site de M. Hicham Aboud, vous verrez par vous même qu’il s’agit de deux personnes différentes. bien que pas du tout confiante en ce personnage, un autre ex officier en rupture de ban pour parler poliment mais tous les deux avec M.Semraoui tentent de régle leurs comptes à mon avis.bon courage M. Hasseni.

  3. justice&verité dit :

    Le FFS se rejouit que la justice fait sont travail et juge le vrai coupable.
    Il s’agit d’un crime.
    Il y’a eu plusieurS FFS cadres et membres assassinés par le regime dictateur en Algerie et les assassins sont toujours libres, n’est-ce pas Mr Mahiou par ex., assassiné en plein Alger.
    La balle est entre les mains des assassins et commanditaires qui sont toujours dans le pouvoir d’alger.
    Le FFS est pour une justice et une verité. Point final.

    Mr les avocats,
    aidez votre client alors demandez au regime d’alger de collaborer et remettre Amellou á la justice francaise pour le confronter avec votre client.

    Si le pouvoir en algerie veut sauver son diplomate et citoyen, de ce crime, que ce pouvoir collabore avec le juge Thouvenot et remet Amellou á la justice francaise pour le confronter avec ce Hassani et mr Samrawi, puis le dossier sera clos.

    Sinon ca sent louche donc il reste coupable aux yeux de tout le monde sauf des vrais commanditaires cad Blekheir, Chadli, BelAyat, et leurs relais, jusqu’á ce qu’il prouve son innoncence.

    Madame Mecili et ses enfants ont le droit á une justice equitable dans leur propre pays la france pays des droits de l’homme et membre de l’UE.

    Est-ce difficile á mr Pelletier et l’autre avocat de Hassani de demander á Alger de remettre Amellou, cet assassin, á la justice francaise pour sauver leur client et rendre justice á madame Mecili et á leur client?

    Ou bien ces avocats font tout pour l’argent afin de sauver un assassin de la justice et ECRASER la vie de la famille Mecili…

    Oú sont les organisations des droits de la femme en france, europe et dans le monde?

    Annie Mecili et ses enfants ont le droit á la justice dans son propre pays en europe.

  4. amira&amir dit :

    Vraiment INCROYABLE ce chahut-bahu de Liber-and-Thé et autes taiebat-el-hammam,….qui pensent influencer le juge Thouvenot dans sa quete de rendre justice á la famille Mecili citoyen francais et europeen.

    ils sont entrain d’enfoncer davantage le presumé commanditaire du crime contre Mecili…

    si ces torchons jugent que ce Hassani n’est pas le vrai DONC ils savent exactement oú est planqué le vrai commanditaire,…
    dites alors á vos gouverneurs de collaborer avec le juge Thouvenot et les remettre á la justice pour sauver l’actuel detenu…
    la balle est dans le camp du regime d’alger qui protege et l’assassin et les commanditaires.

    Pourquoi ne font-ils (les medias sous le regne de la dictature) pas un travail digne du journalisme d’aller chercher le vrai pour sauver un innoncent d’apres leur dire?

    Ces « istes » taiebat-el-hammam adoptent les ordres de leurs maitres les vrais assassins du peuple algerien.

    Le regime dictateur a-t-il depeché le moindre avocat pour les MILLIERS d’autres algeriens qui gisent dans des prisons du monde?
    NON. AUCUN. Parcequ’ils ne sont pas des commanditaires/executeurs de crime… c’est si simple.

    Aller les medias du regime dictateur, vous etes encore minable pour acceder au titre de journaliste tout court car les vrais sont assassinés par ce regime dictateur qui tue/assassine le peuple algerien.

    La famille Mecili a le droit á une justice equitable, transparente et sans influence de quiconque.
    Merci.

  5. mohand dit :

    « Pour l’instant, il n’y a rien de tel. Si nous gagnons, Samraoui n’est plus inculpé. Il aura le statut de témoin assisté. »
    Voila ce qu’a répondu l’avocat Franaçais Pelletier à la question de savoir si des confrontations sont prévues avec les temoins déclarés. Quelqu’un a t il compris cette réponse incongrue. Il est assez fort dans sa catégorie , un homme qui est ni de droite ni de gauche, il nage au milieu disent ses confrères.
    N’avons nous pas assez d’avocat en Algérie? Ou bien on leur fait pas confiance. Dans cette hypothèse pourquoi ne pas désigner VERGES (l’avocat du FLN ) ou bien Karim Ch…. L’étoile montante à Paris.
    Avez vous compris ce qu’il veut dire maitre Pelletier,il nous envoie en douce une flèche empoisonnée , il essaie à sa manière de dissuader les temoins de témoigner.
    On aurait voulu aussi qu’il dise pourquoi PASQUA n’est pas inquiété, pourquoi connaissant le dossier parfaitement, il a laissé filé en douce le criminel. C’est lui qui en priorité doit être invité par la justice a donner les raisons de son geste absolument illégal. Il doit expliquer pourquoi il a empéché ses services de faire leur travail. Rappelons que Pasqua à envoyé l’assassin via la Belgique , en Algérie. Ils ont cependant gardé l’ordre de mission griffoné à la main et signé de Hassani le vrai. Bien evidemment c’est le black out en ce qui le concerne.

    L’Ambassadeur a écrit au garde des sceaux pour se porter garant sur Hasseni, pour qu’il ne soit pas mis en garde à vue et incarcéré. Le Consul a assisté à l’audience avec le juge ,l’Etat a désigné un avocat Algérien lequel s’appuit sur un avocat parisien. Le ministre de l’interieur téléphone à Dati etc…
    Toutes ses actions procédent de la même logique que celle utilisée par l’avocat Pelletier, on fait aussi pression sur le juge chargé de l’affaire.
    Si ce Monsieur ,diplomate est vraiment innocent. L’Algérie ne doit pas seulement faire ce qu’elle a fait, « laisser la justice française faire son travail »… non ce n’est pas ce qu’il faut s’il est innocent il faut déclarer la guerre et rappeler l’Ambassadeur et tous les diplomates Algériens dans l’hexagone. Voila ce que ferait la France ou un autre Etat si un diplomate est injustement incarcéré. A moins que les presomptions sont importantes, mais pas encore de preuve , on veut à la manière algérienne couler le dossier pour éviter des éboulements beaucoup plus grands.
    En tout cas il est loisible de relever comme l’a fait un intervenant sur ce site, l’Etat algérien via son démembrement parisien intervient et vite , c’est une bonne chose si cela était une régle et non un cas d’espèce. Des centaines d’Algériens sont incarcérés (en Espagne, en Ukraine, en France, en Belgique..) certains sont assassinés ,mais force est de dire que nos représentants à l’Etranger ne sont pas intervenus, n’interviennent pas et si vous avez le malheur de leur faire des remarques sur leur mission, vous commettez un parjure on vous fiche comme opposant ou même terroriste.
    Pour conclure je dirai pour être tout à fait juste avec ce diplomate algérien, s’il est innocent ,j’espère qu’il puisse être entendu.
    Il ne doit cependant pas s’étonner que la Justice française recherche par tout moyen à dissiquer ce mic mac dont les acteurs principaux sont des dirigeants algériens mais aussi français.
    Il est vrai qu’en Algérie on n’a pas l’habitude de voir ce genre de situation.
    Par il faut reconnaitre que les Français savent tout et le juge aussi sait qu’en Algérie pour être membre du protocole, grand ou petit chef , il faut faire partie du corps de sécurité, il n’y a pas de concours libre pour ce genre de postes sensibles, aux affaires étrangères comme au ministère des moudjahidines … ils sont tous des malgaches comme dirait les spécialistes.

  6. za3zmaza3ema dit :

    je relève une déclaration faite par l’avocat : « C’était d’une impartialité totale. » Je n’en attendais pas moins. Pour les reste, on verra.

    Je relève aussi une chose que n’a pas dit l’avocat : l’analyse graphologique et le CV. Pourqoui ? Par contre, Il s’est longuement étalé sur l’ADN tout en avouant ignorer l’usage qui pourrait en être fait. C’est pas bien tout ça !!!

  7. mourid dit :

    Il est de plus en plus évident que le « déserteur » samaraoui s’est remis en service pour sauver un collègue rachid hassaini quitte à sacrifier un innocent Mohamed Zine Hasseni. Nous avons déjà un complice du crime qui a assisté d’après ses propres dires à la remise de l’argent du crime en service commandé en l’occurrence sameaoui commençons par lui en attendant de faire juger rachid hassaini et l’exécutant amellou dont viendra le tour car la justice fini tjs par triompher.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER