• Accueil
  • > Affaire Mecili
  • > Affaire Mecili: En France, il y a des marchandages, mais il y a des hommes et de femmes qui ont de l’honneur

Affaire Mecili: En France, il y a des marchandages, mais il y a des hommes et de femmes qui ont de l’honneur

tribunal1.gifQue de sornettes nous lisons, que d’imbécilités et de déclarations incongrues nous supportons…
Ainsi donc on commence par condamner un témoin (celui qui a assisté à la remise de la somme d’argent). Celui qui est le seul témoin à charge. On oublie le vrai assassin et celui qui lui a donné l’ordre. On oublie aussi les commanditaires qui seraient l’ancien Président Chadli, lakehal Ayat et Belkhir sans oublier Lamari Smain (l’ami de ses collègues français), on oublie aussi Charles Pasqua, et l’ex responsable de la DST, tous on les laisse en paix. On juge donc comme le suggère Pelletier et une catégorie d’intervenants sur ce site et ailleurs, le seul témoin déclaré à charge. On voit qu’ils sont de plus en plus nombreux. C’est vrai que pour eux affirmer des vérités et leur contraire est un style, un comportement, une conduite et un mode de vie.
Il est difficile de supporter “ce cirque” entretenu par les plus hautes autorités du pays, pour laisser planer des doutes et des suspicions. On donne un os à ronger et on observe. On observe aussi ce silence devenu légendaire, chaque fois qu’un Algérien est concerné. Ce monsieur Hasseini ou Hasni ou Hassani est rappelons-le un militaire avant d’être un diplomate, il a le grade de colonel, il est responsable du protocole aux AE , un poste sensible. On ne parvient pas à ce niveau de responsabilité et de confiance par un concours interne, ou un recrutement externe, il n’est pas non plus un diplomate formé par l’ENA, il fut disent certains conseiller d’un ministre de l’Habitat, allons donc ! Je suis désolé de dire que c’est un fils, assidu et discipliné de la grande muette. Logiquement on devrait s’attendre, en situation normale, a une totale collaboration pour faire éclater la vérité. Lui non! Il refuse même les analyses graphologiques et d’ADN. Il ne veut pas non plus rendre public son CV. A-t-il honte de son parcours ? Est-il analphabète bilingue comme beaucoup de ses chefs?
Le drame dans cette affaire, c’est qu’on oublie qu’il y a mort d’homme, un enfant du pays, un membre de l’ALN , puis membre de la SM de Kasdi merbah, lequel a refusé comme Ait-Ahmed, la suprématie d’un clan. Clan qui a bafoué la constitution et les libertés individuelles élementaires. Tout comme beaucoup de ses compagnons, il fallait l’éliminer, ils l’ont fait de la pire des manières c’est à dire en le tuant.

Je reste persuadé que la meilleure défense pour un innocent est d’éviter d’adopter des tactiques de TAGHANANT, connues dans ce milieu justement du secret, les conseilleurs ne sont pas les payeurs, El hadj Lamari n’est plus de ce monde pour faire jouer sont réseau de relations, Belkhir a perdu ses suppôts.
S’il continue à adopter l’habitude du persécuté en fuyant les caméras et la Presse, c’est qu’il est devenu un sujet négociation. Or nous ne sommes plus dans une période de dissimulation, nous sommes dans une ère de transparence. Quand bien même, les profiteurs de l’ombre et de la nuit font tout ce qui est en leur pouvoir pour maintenir le statut quo , vivre encore le temps que cela est encore possible dans la situation qu’il affectionne particulierement celle de CHOUAKER, qui peuvent tout et qui sont impunis.
En France il existe bien sûr des marchandages, mais il y a une ossature forte constituée d’hommes et de femmes qui ont de l’honneur et qui font leur travail en leur âme et conscience.
La meilleure preuve de l’existence de cette race d’homme , est ce directeur responsable des prisons au ministère de la justice qui a refusé d’exécuter un ordre illégal de la chancellerie. Il a fallu une récquisition du Procureur général pour ouvrir la prison de nuit, afin qu’un membre de l’Ambassade algérienne rende visite à Hassani.
Ce dernier est dans un situation peu enviable, il est partagé entre la décision de dire tout et celle de se taire. Il a choisi la deuxième option que lui dicte ses chefs. Deux raisons à cela, il veut préserver sa carrière ou bien il a peur pour sa vie. Même pendant l’audience du juge un autre membre de l’Ambassade a demandé d’assister à l’entretien. Je ne vois pas dans ce fait qu’une explication, on le surveille, on surveille ce qu’il dit et dira. C’est aussi une pratique dans ce genre de métiers ou la suspicion prime sur la confiance. S’il ne suit pas à la lettre ce que le laboratoire décide pour lui, on risque de le lacher. On peut tout faire y compris inventer un autre vieux livret de famille, comme celui dont parle Pelletier.
Par Mohand le Vrai.

Commentaires

  1. za3maza3ma dit :

    Merci Da Mohand pour avoir remis les pendules à l’heure. Inutile donc de revenir sur éléments que vous avez soulevé. Tout de même j’ajouterais 3 choses :

    1 – le contexte a changé en France. Cela peut se déduire de deux façons : a) la présence de KHOUCHNER qui est membre du comité MECILI dans le gouvernement, et b) ZERHOUNI a semble-t-il téléphoné à R. DATI plutot qu’à son homologue, la misitre de l’intérieur. Cela peut ne rien signifier mais peut être que c’est le signe de l’influence algérienne.
    2 – le contexte a également évolué en algérie. L’attitude ahurissante mais sage de Boutef. mérite d’être soulignée.
    3 – je suis à demi convaincu que les commanditaires du crime soient ceux que vous cité. Ils sont trop visibles alors que nous avons l’habitude de parler de pouvoirs occultes, de gens tapis derrière le rideau. Pour moi, il s’agit de personnes siègeant dans une sorte de conseil de sécurité qui n’apparaissent jamais mais qui sont derrière toutes les décisions désastreuses qui vont faire sombrer le pays. Pour ils sont aux commandes depuis l’ére Boumediène.

  2. jazairia dit :

    Merci beaucoup pour votre anlyse Da Mohand car elle me convaint davantage encore de l’innocence de ce diplomate dans l’Affaire Mécili que par un tour de passe pass on a réussi à transformer en Affaire Hasseni. j’ai moi aussi trois choses à dire:

    1- je consate que vous êtes plusieurs à connaître des détails qui ne sont pas du domaine public comme par exemple le fait que M. Hasseni aurait travaillé comme conseiller du ministre de l’Habitat. cette info je ne l’ai lue nulle part. je n’ai pas souvenance non plus d’une preuve quelconque qu’il est un militaire.

    2- vous affirmez que  »Ce monsieur Hasseini ou Hasni ou Hassani est rappelons-le un militaire avant d’être un diplomate, il a le grade de colonel ». Premièrement pourquoi continuer à utiliser plusieurs patronymes alors que même l’avocat des parties civiles parle du diplomate en l’appelant par son vrai nom. est ce pour entretenir le flou artistique qu’on nous impose depuis le début de cette affaire dans l’objectif de nous détourner de l’essentiel: la recherche de la vérité sur le fond, c’est à dire pourquoi a-t-on tué Mécili au lieu de nous faire baver sur l’identité d’une personne dont tôt ou tard nous connaîtrons les genes. deuxièmement, je m’étonne de la floppée d’informations que vous détenez sur M. Hasseni.comment savez vous avec cette certitude qu’il est colonel dans l’armée? alors même que l’intéressé et plusieurs collègues notamment des hauts fonctionnaires tels que MM. Rahabi et Abou Djerra Soltani affirment pour leur part qu’il est diplomate de carrière cela veut dire qu’il est un fonctionnaire du ministère des AE connu et reconnu par ses collègues comme tel. et de toutes façons supposons qu’il ait été colonel dans l’armée avant de rejoindre les AE, cela suffit-il en faire un criminel? vous introduisez un amalgame aux conséquences redoutables, car en assimilant les militaires à des criminels vous les rendez coupables de tous les dépassements et de toutes les violences et cela est complètement faux. vous souvient-il de l’appel lancé par notre cheikh suprême M. Ait Ahmed qui a réussi à mobiliser plus de 500.000 personnes dans une marche historique entre les deux tours de l’élection présidentielle en décembre 1990. les manifestants scandaient tous à bas l’intégrisme, vive la démocratie mais aussi vive l’armée, j’y étais vous ne pouvez pas nier ce fait. Alors de grâce ne mêlons pas les torchons et les serviettes.des pourris, des corrompus, des voleurs, des criminels, il y en a dans tous les corps de métiers comme il y a aussi des hommes et des femmes honnêtes travailleurs, qui effectuent leurs taches dans le respect des valeurs ancestrales des algériens comme semble être le cas de ce diplomate que vous diffamez sans savoir et que vous condamnez sans preuves.

    3- pourquoi continuez vous à affirmer qu’il refuse les analyses graphologiques et les tests ADN alors même que son avocat Maître Pelletier soutient le contraire et a clairement déclaré que son client a accepté finalement de se soumettre aux expertises demandées par le juge? est-ce que cela ébranle votre confiance en l’ex colonel M. Semraoui? précisément vous accordez votre bénédiction à ce militaire parcequ’il a avoué qu’il avait participé à la remise à l’assassin du montant de l’exécution à Skikda en 1987 aux côtés du capitaine Rachid Hassani. quelle est cette logique qui dicte q’il faut absoudre un coupable de complicité de meurtre, de son propre aveu, afin de condamner son complice présumé. si on suit votre crédo, Hasseni ment car il st colonel et Semraoui dit la vérité car il est colonel. où est la logique.

    j’avoue que plus on charge le diplomate plus j’y vois une tentative d’enfouir le dossier Mécili aux tréfonds de l’Histoire au profit de la raison d’Etat et même de deux Etats.

    Croyez vous que la justice française que vous semblez porter aux nues soit à ce point légère en laissant le présumé coupable en liberté? de même pensez-vous qe le parquet soit si fou pour appuyer la demande d’annulation de la mise en examen s’il n’avait pas la preuve que la personne en cause n’était pas la bonne prise? au contraire nous avons tous lus que l’ex ambassadeur en Algérie M. Bajolet était parti en Algérie pour enquêter, chargé en cela par le Président de la République. pensez vous réellement qu’il puisse faire et dire n’importe quoi alors qu’il est investi par le sommet de l’Etat français? eh bien à mon avis si le parquet donne raison à la défense de M. Hasseni c’est qu’il doit avoir des preuves irréfutables que M. Hasseni est innocent. qu’il est bien un responsable du protocole aux AE , un poste sensible certes mais tout autant je pense que d’autres postes politiques aux AE . A ce propos comment savez vous qu’on  »ne parvient pas à ce niveau de responsabilité et de confiance par un concours interne, ou un recrutement externe, il n’est pas non plus un diplomate formé par l’ENA » il s’agit là d’un argumentaire digne de brèves de comptoirs à la Coluche. A ma connaissance il n’est pas obligatoire d’être de l’ENA pour être diplomate, d’ailleurs soit dit en passant ce n’est pas un label de qualité- et en plus ils sont légion ceux qui sont entrés aux AE par les fenêtres pourquoi s’en prendre à lui précisément? pour cacher tous les autres peut être. enfin, je crois que dans tous les pays du monde il faut de l’ancienneté pour gravir les échelons et être promu. si l’on se refère encore une fois aux déclarations de M. Rahabi, son ex collègue M. Hasseni répond à ces exigences puisqu’il dit que cela fait vingt ans qu’il est aux AE. si cela est vrai alors c’est normal qu’il soit aujourd’hui responsable du Protocole. apparemment c’est un monsieur très respectable puisque tous ceux qui en parlent disent qu’il est parle bien qu’il est respectueux et affable. donc c’est normal qu’avec ces qualités il soit nommé chef du protocole, un emploi qui nécessite justement ces vertus. qe voulez vous qu’on nomme un hurluberlu, un fou furieux dont les diplomates étrangers essuiraient les foudres. je crois franchement que ces arguments là sont tout à fait anecdotiques et qu’ils ne résisteront pas face à la réalité factuelle. n’oubliez pas que contrairement à nous tous les avocats, le juge et le parquet ont eux le dossier en mains et les documents certifiés. et finalement les tests génétiques sépareront le bon grain de l’ivraie.

    aidkoum mabrouk à tous et spécialement aux victimes de cette Affaire: Mme veuve Mécili, ses proches et les amis de feu Mécili ainsi que la nouvelle victime expiatoire M. Hasseni, sa famille et ses amis. bon courage à tous et confiance la vérité finira par sourdre.

  3. mohand dit :

    Une plaidoirie d’avocat, bravo , djazairia. 2 ou 3 petites choses à vous dire. Il faut faire la différence entre un pamphlet , plus précisemment un réquisitoire, et une plaidoirie.
    Vous en faite une et vous nous montrez tous vos talents. J’ai fait un commentaire d’un observateur extérieur, qui est intéréssé ni de loin ni de près à la querelle entre Samraoui et les autres. La seule recherche de la vérité, toute la vérité est mon seul but. Que certaines d’entre elles vous étonnent cela va de soi pour un défenseur, mais n’en faites une question centrale alors qu’elles sont loin de l’être. Toutes les informations rapportées sont véritables et vérifiables et de surcroit publiques. Il s’agit d’analyser sans parti pris des faits et tous les faits me portent à croire que celui qui a besoin d’être défendu aujourd’hui n’est plus de ce monde , c’est MECILI. Si on continue à se contenter des scénaris , alors continuons…
    Par contre si on participe à la manifestation de la vérité alors oui on peut dire nous faisons de l’action civique.
    Pour ne pas nous méprendre , l’un sur l’autre, je veux suggérer de ne plus nous cacher derrière des pseudos , aussi abrancadabran les uns que les autres. Je signe mes commentaires de mon prénom véritable, je peux aussi ajouter mon nom de famille.
    Que cela soit dit ni les retraités actifs, ni les agents dormants,ni les opposants de chambres, ni les contestataires invetérés de pure forme, ni les spécialistes de la désinformation, ni les pigistes attachés au service de ce colonel à mille têtes qui régule soit disant toutes les informations et les données, etc… rien de tout ça , ne me dicte ma conduite, seule ma conscience me guide. Mais bien évidemment tout ce qui est humain ne m’est pas étranger. Je ne parle cependant que de choses que je connais.
    Merci à ceux qui pensent que j’effleure la vérité par mon apport.
    J’ajoute bien évidemment que la critique saine est également une manière d’ajouter de l’information. On ne peut prétendre avoir raison tout le temps et dans tous les cas. Dans ce dossier Mecili, nous sommes près de la vérité, elle ne viendra pas de Pajolet ni de Pelletier croyez moi.
    Bien à vous tous et Saha alaidh anouen.

  4. belaid dit :

    Mon cher Mohand ,
    Tout d’abord Saha Aidek et je vais juste dire ce mot qui est bien de chez  » THOUROUED YAMAKH  »
    Mais vraiment chapeau pour ce commentaire , il n’y a rien à ajouter et ce n’est pas la peine de répondre à ces valets du DRS .Je suis comblé de lire des intervenants comme toi , Ammi Said le sage , Justice et vérité , il y en a d’autres et j’en suis très heureux de ce débat très élevé et constructif .Je rend un grand hommage à El Mouhtarem le respectueux comme son pseudo l’indique , grace à lui , nous nous exprimons librement et beaucoup de nos amis et frères Algériens nous apportent du nouveau .
    Merci encore à M.Djaml Benchenouf qui , lui aussi , dans le quotidien d’Algérie , fait un travail formidable .
    A vous lire tous et toutes , on a de l’espoir .
    Vive l’Algérie .
    Saha Aidkoum .

  5. za3zmaza3ema dit :

    @ Jazaîria

    Vous m’étonnez beaucoup. Nous avons lu le même texte, celui de Mohand, et nous arrivons, chacun pour sa part, à des conclusions différentes. A milles lieux l’une de l’autre.

    Il est vrai que, en ce qui me concerne, je ne suis intéressé que par l’espoir de voir la justice arriver à la vérité. Et que ce soit le début de notre délivrance .

    Sans aller jusqu’à dire que vous attachez peu d’interet à l’affaire MECILI, vous mettez tout de même tant d’acharnement (d’entêtement ?) à présenter HASSANI comme la victime d’une cabale que vos arguments deviennent incompréhensibles. Relisez votre écrit : vous défendez avec tellement de passion l’innocence de HASSANI que vous en devenez partial. Mais qui espérez vous convaincre maintenant que le dosssier est aux mains de juges ?

    Patientons donc.

    Et bonne fête.

  6. jazairia dit :

    bonne fête aussi Mohand, je vois que nous sommes du même bord,celui de l’clateent de la vérité et pas seulement dans l’affire Mécili mais aussi dans toutes les autres qui attendent une issue patriotique c’est à dire qui restitue vraiment la dignité  »akhamnagh ». je ne suis pas avocate, je suis seulement outrée, en permanence d’ailleurs, par les dépassements et les violations des droits, devenus notre pain quotidien. Oui je suis passionnée par cette affaire parceque je ne supporte plus qu’on assène des vérités toutes faites. Akhi Mohand, en ce jour béni, il y a quelque chose de rigolo dans notre perception mutuelle car moi de mon côté j’étais persuadée que tu étais à la solde d’un cabinet occulte et que tu essayais de nous manipuler pour qu’on condamne ce malheureux diplomate. en fait je suis convaincue qu’on essaie de nous  »vendre » cette solution : inculper ce diplomate malgré l’absence de preuves en s’appuyant sur 1 seul témoin l’ex colonel M. Semraoui ce qui m’a paru louche. et c’est pourquoi j’ai déjà dit qu’à on sens le diplomate doit être complètement désemparé, écrabouillé par l’énormité de l’accusation et en plus manifestement complètement lâché par sa hiérarchie. en d’autres temps on aurait eu droit à la main de l’étranger et même à son bras et tout son corps. en d’autres temps un seul cheveu d’un sergent aurait déclenché des déferlentes de condamnation et dénonciation del’humiliation subie. or, nous assitons à quoi? un mutisme pour ne pas dire des ricanements. pour moi c’est clair le gouvernement sait que ce diplomate n’a rien à voir avec l’affaire Mécili et il sait aussi que ce sera prouvé scientifiquement. donc il laisse faire pour reccueillir les fleurs des observateurs: voyez comme on est sage et respectueux de l’indépendance de la justice.
    comme vous dites si sagement nous verrons. nous aussi laissons faire la justice mais merci beaucoup à ce blog de laisser fleurir les débats fructueux entre algériens assoiffés de démocratie et de transparence.
    aidkoum mabrouk à tous et pardon si je vous ai ulcérés, mon intention première était de nous poser tous des questions avant d’affirmer quoi que ce soit. à bientôt.

  7. mohand dit :

    Merci à tous , je suis d’accord avec vous. Ce site, dirigé sainement par le modérateur est ma fierté aussi.
    Car rien n’est plus insupportable que d’empêcher quiconque de se délivrer. C’est le seul champ de liberté. Alors usons en sans retenue. Je dois préciser que ce site est assez loin des élucubrations que l’on lit sur certains autres sites et forums.
    Avons nous la force de le préserver? j’espère que oui.
    Nous continuons à vivre une période de l’histoire de l’Algérie extrêmement difficile sur le plan politique, économique et social, n’ajoutons donc pas nos querelles personnelles.
    On peut ne pas être d’accord sur tout; c’est le signe de l’indépendance des uns par rapports aux autres.
    Je sais que je peux me tromper , j’ai la modestie de le reconnaitre et d’écouter les autres plus que je ne parle moi même.

    Je fuis les modèles , ceux qui aiment écouter que le son de leur voix, comme les dirigeants Algériens (Président, Ministre, génral, wali , PAPW, PAPC, Deputés ou sénateurs PDG ou Commissaires) qui n’écoutent personne, ils se contentent d’entendre la belle melodie trompeuse des accalamations intéressées et des applaudissements sacadés des applaventristes et des opportunistes… Ils sont choisis puis modelés , de telles sortes qu’ils sont tous du même moule.
    L’Algérie est au bord du précipice et que font ils ? ils se font faire des habits sur mesure, et se prépare à « sortir » … ils hésitent à le faire, mais ils le feront. EL FAHAM YAFHAM.
    Pour terminer en ce jour d’allegresse pour les familles Algériennes. Je vais vous raconter deux histoires.
    Un groupe de fellahs assis autour d’un café comme ils se retrouvent souvent.Parmi eux il y a un paysan plutot démuni et un fellah assez riche. Ils regardent au loin et le plus pauvre dit vous voyez labas sur la colline il y un corbeau! vous le voyez ? Le riche lui rétroque mais non mon ami, c’est une chèvre , la preuve: elle broute… bien évidemment c’est le pauvre qui avait raison mais l’autre ne le reconnaissait par fierté beaucoup plus qu’autre chose , devant ces camarades il ne voulait absolument pas lui le noble perdre la face. Au bout d’un moment le corbeau s’est envolé , le pauvre a dit aux autres voyez j’ai raison , le corbeau s’est envolé. Le riche a appostrophé le pauvre en lui , MAAZA MAAZA OULIKAN TARET (c’est une chèvre même si elle s’est envolée).
    La deuxième histoire est du même acabit.
    Jabril (Ange Gabriel pour les francophones) voulant remercier 3 personnes pour leurs actions humaines et bienfaitrices, leur a dit : « le Bon Dieu voudrait vous remercier tous les trois pour votre comportement , il m’a chargé de vous dire à chacun , que vous pouvez choisir ce que vous voulez , le Bon Dieu vous satisfera, mais il fera de même en double pour votre voisin. Il commence par l’Américain, qui demande un ranch , puis le Français qui demande une maison et une grosse somme d’argent, puis enfin l’Algérien qui dit : crevez moi un oeil ainsi mon voisin aura les deux yeux crevés.
    Moralité c’est comme ça qu’est devenu l’Algérien contemporain, c’est ça que nous devons changer. Si on veut tout juste devenir comme les autres … sans plus.Reconnaissons que la tache est lourde et que de surcroit cette mission est contrecarrée par l’absence de valeur d’exemple dans les hautes sphères dirigeantes,et pourtant l’arène est pleine.
    Bonne fête à tous.

  8. SALAH DE DJELFA dit :

    saha aidkoum.je ne suis pas juriste,mais je cherche à comprendre pourquoi l’état algerien si elle n’est pas coupable identifie le vrai assassin et l’arreter et le faire échange avec la justice francaise avec l’assassin de MECILI ALLAH YARHMOU la nouvelle victime expiatoire M. Hasseni………ou est l’interpole

  9. amina&amin dit :

    Saha eidkum

    Algerienne – Algerien
    GPRA-2M8 bientot operationnel…question de jours

    Nous venons de recevoir un coup de fil de la part de certains intellectuels algeriens pour soutenir le GPRA-2M8

    Nous avons un devoir envers notre peuple d’Algerie alors soyons tous avec notre GPRA-2M8 qui n’a comme seul but
    la SOUVERAINETE DU PEUPLE ALGERIEN DE DECIDER DE SON PROPRE DESTIN
    le train GPRA-2M8 est rails, seul le peuple algerien peut le derailler alors DEMANDONS L’AVIS/CHOIX SACRÉ DU PEUPLE
    entre
    le pouvoir actuel qui a peur de demander l’avis/choix libre au peuple de decider de son destin
    ou bien
    le GPRA-2M8 pour remettre le pays sur le droit chemin cad une IIeme republique et une alternative democratique.

    Le programme politique, economique et social est deja fin pret.

    Un gouvernement de transition avec une assemblee constituante d’une durée maximale d’une année pour preparer des elections libres et honnetes sans fraude d’ouyahia ni du laboratoire du DRS de la fraude connu mondialement ni de certains generaux qui decident des presidents dans leur salon…etc

    Chacun de nous a un devoir et droit envers sa propre nation.
    AGISSONS ET OSONS DIRE BASTA A L’INJUSTICE ET LA HOGRA EN ALGERIE.

    Nous y reviendrons pour d’amples informations Historique.

    GPRA-2M8 pour une IIeme republique et une alternative democratique.
    VIVE L’ALGERIE
    Saha Eidkum.

  10. justice&verité dit :

    un nouveau né en ces jours de l’Eid

    http://rajalgerie.unblog.fr/

    pleins d’infos 100 censures

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER