• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 1 octobre 2008

Archive pour le 1 octobre, 2008

Point de vue incrédule sur une rumeur

enfant.jpgSeptembre 2008 Saha îdkoum et plus si le coeur vous dit

Saha îdkoum.

Je n’y crois pas mais saha îdkoum. Tout le monde y croit ou veut y croire, alors saha îdkoum. Mais je ne peux pas y croire. Ça fait des siècles que les musulmans se souhaitent saha îdkoum, ils n’en sont ni plus apaisés ni plus disponibles ni plus fraternels. Ça devient un parjure de prononcer ces paroles de fraternité en l’absence de toute fraternité.

En tout cas, quand on lit les infos sur le blog d’Elmouhtarem, on ne peut pas y croire. Quoi ? Des Marocains feraient la chasse à des enfants algériens pour les vendre ? Des musulmans ! Les vendre pour qu’ils soient tués et vidés de leurs organes, comme si c’était du poisson. Qu’en fait-on après, des organes et des enfants ? Ça sert à quoi à qui ? Les Marocains n’ont tout de même pas faim à ce point ! Et même, on ne mange pas avec la main d’un enfant, ni sur son dos. On cultive des terres en friche, on sème, on arrose ! Les séguias, ça sert à ça, hein ! Il y a tout de même des hommes qui savent encore installer un réseau d’irrigation potable dans un pays comme ça ! En tout cas, en Algérie, il y en a. Du moins je l’espère … La liberté d’expression nous hante et nous coupe nos moyens. On n’y comprend plus rien ; n’importe qui peut diffuser n’importe quoi, il n’y a personne pour nous garantir que c »est bien la réalité. Par exemple, on raconte que les attentats suicides sont commis par des kamikazes mais personne ne peut prouver qu’un kamikaze n’est pas un robot téléguidé. Si, c’est possible ! Parce que, si on réfléchit un peu, personne n’a intérêt à se faire exploser puisque, une fois déchiqueté, on ne peut pas vérifier qu’on avait raison ou tord et si, en tuant autant de monde que possible avec soi, on agit véritablement dans les desseins d’Allah.  

Mais saha îdkoum, j’allais oublier.

Ça ne coûte rien de faire comme tout le monde, ça fait vivre à l’unisson. On appartient à une communauté de sensibilité et ça fait du bien, même à ceux qui n’y croient pas. Saha îdkoum alors. Sauf que, si les Marocains font ça, il y a un problème: soit ils ne sont pas musulmans au même chapitre, soit que, en passant une frontière, un musulman est libéré de toute raison, n’étant plus soumis aux lois de son créateur unique de paix et de miséricorde mais à une puissance psychotrope.

Pourquoi attraper des enfants algériens ? Il n’y a plus d’enfants dans la misère au Maroc ?  Pardon, cette pensée est odieuse. C’est tellement frustrant ce genre d’infos ! Ça donne envie d’éliminer tout le monde juste pour oublier qu’on en est, qu’on est responsable de tous les dérèglements puisque, dès qu’on se souhaite saha îdkoum, on devient frères et soeurs … Un enfant est un enfant, et un enfant est sous la responsabilité de tous les adultes, de la mienne aussi par conséquent. C’est ça qui me fait très peur: je participe à tout ce qui leur arrive dès lors que je le sais. Pourtant, le souverain marocain est, en tant que cousin proche du prophète, une garantie absolue de justesse de gouvernance. Cette histoire d’enfants algériens volés, vendus et vidés est pure calomnie de la part des Algériens … Ils sont tellement frondeurs ! 

Seulement voilà, avant de tirer à bout portant sur les Marocains, ils ont ri aux larmes aux dépens des Tunisiens, pour leur manque de virilité. Leur président d’alors avait décrété la libération de la femme dans sa globalité sur l’injonction de la femme d’un autre qui voulait devenir la sienne parait-il. Une  histoire de drague idiote sauf que, pour les Tunisiens, ça arrosait les histoires de bistrots des Algériens. Rien de méchant non plus, ça manquait juste franchement de retenue. Le problème, c’est que les Algériens ne se moquent plus des Tunisiens … Leurs femmes se seraient-elles libérées aussi ? Tout bien réfléchi, il vaudrait mieux qu’ils continuent à s’en prendre aux marocains, pas trop tout de même, les frontières sont fragiles …  

Cette accusation ne peut pas être fondée. Cependant, l’idée d’enfants algériens kidnappés pour être vendus (à des cliniques en plus ! Vous voyez bien que ce n’est pas sérieux) est troublante car, c’est prouvé scientifiquement, il n’y a pas de fumée sans feu. Mais c’est impossible ! Stratégiquement, historiquement et spirituellement, c’est im-po-ssible. D’abord, l’état algérien est garant de la souveraineté du territoire : pas l’ombre d’un étranger malintentionné, aussi fugace soit-elle, ne peut effleurer le sable de la  République Algérienne Démocratique et Populaire sans qu’une tornade de l’engloutisse à l’instant. Cependant, «Algérie» c’est très beau tout seul. « RADP », ça donne une étrange sensation, comme une colombe qui prendrait gracieusement son envol mais qui, avant de parvenir à la stabilité, laisserait tomber ses ailes, se tordrait le cou et, ne maîtrisant pas son atterrissage, se briserait les pattes dans sa chute. La seule partie intacte de son corps serait la queue mais que peut une queue sans la tête qui va avec ? Ensuite parce que les marocains ne sont pas des fanatiques adorateurs de Satan, ils nous ressemblent trop. Alors, saha îdkoum frères de tous les pays musulmans, même si vous ne l’êtes pas. 

Et si c’était tout de même le cas, les ragots dans le blog de Si Elmouhtarem comme quoi des Marocains (invisibles en plus, sinon ils auraient été pris la main dans les sac aux enfants et… oust, dans le Sud !) font ça, que l’état algérien s’en tape, que le descendant du prophète de tous les musulmans n’en dédaigne que plus ses sujets, ainsi contraints à devenir des vautours cornus à deux pattes sur le sol algérien. Im-po-ssible ! Mais dans le doute, avec quel coeur souhaiter saha îdkoum à qui ? Peut-être que les musulmans ne savent pas qu’ils se conduisent ainsi, qu’ils se croient sincèrement croyants et loyaux, que, dans leur bonté innocente, ils ne voient de mal à rien et que tout ce qui se passe sur terre leur semble conforme à la volonté d’Allah … Comment savoir ? Saha îdkoum aux hommes et femmes qui se croient sincères.

D’ailleurs, même si c’était vrai, ça ne pourrait pas se produire pour la raison que des instances internationales veillent sur deux registres irréversibles de la charte des Nations Unies : les droits de l’homme selon lesquels les marocains étant des hommes, ils sont aussi humains, au même titre que les algériens entre autre. Et le bien-être des enfants. Ces instances ne rigolent pas avec ce chapitre en particulier. Que les algériens cessent de blôguer comme des gamins teigneux dans une cours d’école de ZEP (« zone d’éducation prioritaire », autrement dit « la zone ») ! Ouf ! Je parviens à me rassurer.  

D’ailleurs, même si elles ne parviennent pas à faire appliquer les lois inviolables qu’elles promulguent pour garantir aux enfants une vie paisible partout où il y a des enfants, en Algérie par exemple, il reste une solution radicale et facile à mettre en place. Mais elle ne regarde que les enfants car eux seuls ont en eux l’innocence requise pour la réaliser sans se sentir les maître du monde.

Shshsh… Faites silence, l’enfant s’endort. Tu peux laisser tomber tes paupières, enfant, nous sommes là pour te protéger. Endors-toi sans crainte. La lune immense émerge derrière le massif et répand sa poussière de safran sur nos plaines. Tu entends le cliquetis imperceptible des grains qui s’entrechoquent ? Faites silence, de grâce … 

Saha îd man sâ’ma li nafsihi wa taharaha. Bonne fête à qui a jeûné pour son compte et purifié ses pensées, ses sentiments et ses projets. 

Pensée inédite qui n’engage que l’auteur, qui vous prie de ne pas lui faire dire ce qu’il ne dit pas. Tous droits réservés. 

Wi Yilan’ 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER