Alice au pays des merveilles

heart.jpgJe suis fier d’avoir été un gamin « teigneux » d’une école « ZEP » algérienne. Je le prends pour un compliment. Au moins dans ces écoles on se frotte à la dure réalité de l’Algérie. Dans ce genre d’école, on peut voir et vivre de très près les fruits amers de l’iniquité et la tyrannie du système oligarchique algérien. Un système imposé pas les généraux qui ne jurent que par notre bien-être.

Je suis fier de n’avoir pas été un enfant de bourgeois, ni fils à papa. Je n’ai pas fréquenté une école privée, je n’ai pas grandi à Hydra, je n’ai pas reçu un ordinateur personnel pour mes dix ans, ni reçut une bagnole à mes 18 ans. Mais j’ai reçu assez d’éducation de mes pauvres parents pour me garder d’être impoli quand je proteste et quand je désavoue quelqu’un. Comme j’ai appris d’eux à ne pas entacher la quiétude et la joie des jours de fête par des invectives acerbes. Je me contente donc de réagir calmement à une attaque surprise en règle dont je suis la cible puisque je crois j’ai été le premier à avoir suscité dans mes précédentes interventions le sujet du trafic d’organes par un réseau marocain. Je ne pensais pas une seconde recevoir, pour ça, en ce jour de l’Aïd cette congratulation si chaleureuse…

À toute fin utile, si on veut voir clair, bien sûr, il faut recadrer le débat, sur les faits et s’éloigner le plus possible de la rhétorique qui pèche par un altruisme emphatique, par un pacifisme béat et par la forme et le style plus que par le fond. La nouvelle effroyable de l’existence de ce réseau de trafic d’organe, n’a pas été inventée, n’a pas été transmise par ouï-dire, mais elle a été révélée brutalement par le ministre de l’Intérieur et publiée par la plus part des organes de presse algérienne. Je présente ici, pour les sceptiques, une source concernant cette affaire et une autre source que ce genre de réseau activer depuis bien longtemps.

Par Sniper

Commentaires

  1. wi yilan' dit :

    Bonjour Sniper
    Votre pseudo résonne comme un coup de … fouet (!) et votre réaction aussi …
    Je vais sans doute vous décevoir, mais je n’ai pas cru un instant que l’information était « volatile ». J’ai pris très au sérieux cette terrifiante nouvelle et j’y ai donné suite parce que je n’en ai pas douté un instant. Voilà pour ce qui est de me « désavouer ». Poliment en effet et c’est réconfortant ; mais un peu hâtivement aussi. Vous avez fait de ma pensée une lecture unique, raide, impitoyable. Vous vous êtes défendu bec et griffes alors que je ne vous attaquais pas ; j’ai juste pris un détour (du coté du style évidemment) pour presser l’idée au maximum, ce qui revient plutôt à appuyer votre information.

    Vous n’êtes pas obligé de croire à cette précision. Mais si vous mettez ma parole en doute, c’est que en plus, vous êtes incrédule. Cela pose un gros problème de communication.

    Je n’ai toujours pas le courage de souhaiter une bonne fête. C’est ma façon à moi de prendre ce sujet à cœur. Je ne doute pas que vous me l’accorderez.

    Bien à vous,
    wi yilan’

  2. Anonyme dit :

    ce réseau existe bel et bien et il couvre toute l’Algérie et en particulier la region ouest. pour information, ce réseau préfere les bébés en bas âge ne dépassant pas les trois ans parce que ses anges sont transportés dans les mains après leur anesthésie et en plus ils ne se débattent pas et ne créent pas autant de tapage.

  3. histoiregeo dit :

    le commentaire précédant est écrit par histoiregéo

  4. Sniper dit :

    À Wi Yilan

    Après votre mise au point, je vous présente toutes mes excuses. En effet, c’était un problème de communication. Mais vous me pardonnerez de vous dire que sans cette précision, votre article pourrait porter à confusion. On pourrait y conclure que les nouvelles sur le trafic d’organes d’enfants sont des rumeurs calomnieuses qu’il ne faut pas propager.
    Je suis heureux d’apprendre que vous êtes très sensible à ce sujet. Ce n’est pas le cas de tout le monde. C’est ce que j’ai signalé à une ex-journaliste. L’incident est clos, mais le dossier reste ouvert dans nos consciences et nos coeurs.

    Si nos enfants courent toute sorte de dangers, c’est à cause de l’absence d’une prise de conscience générale contre les abus et les violences dont ils sont victimes chaque jour. C’est comme s’il y a plusieurs virus dans notre mémoire collective qui annihilent tout instinct de survie et tout soubresant salutaire. Cette mémoire doit être reformatée. Les nouvelles, comme celle du trafic d’organes des enfants, n’auraient pas pu voir le jour s’il y avait une justice sévère et implacable à l’égard des criminels qui osent s’en prendre à nos chérubins. On n’aurait pas pu entendre parler de telles ignominies si notre gendarmerie et nos services secrets, mus avec les mêmes sentiments humains que nous, faisaient leur boulot là où il faut et traquer les criminels aux quatre coins du monde. Main non, il ne faut pas rêver, il n’y a que le pouvoir et la domination qui les attirent.

    Sans rancune

  5. amina@amin dit :

    Le trafic d’organes existe et le comble se repand avec une vitesse effarante…
    il existe bel et bien des reseaux maffieux monstres
    il y’a dans ce monde des diables de differents business de la drogue, kif et autres maledictions alors le trafic d’organes a ses laboratoires illicites dans les 5 continents de la planete qu’il faut les combattre.

    http://users.skynet.be/web/drt/trafic.htm
    http://www.youtube.com/watch?v=Safi9FwED_k
    http://www.stopvivisection.info/article.php3?id_article=132
    http://www.amnestyinternational.be/doc/article490.html

  6. cruella dit :

    wé wé chui dacord avec toi en se moment je réalise 1 projet sur le trafic d’organe et je peux vous dire que ca exist bel et bien et c’est vrément se qui nous manqué pck comme ca on peu enfin le dire PAUVRE ALGERIE.

  7. Sniper dit :

    Une autre histoire qui s’est passée entre 2001 et 2005, deux ans après l’avènement du duo de choc Bouteflika et Zerhouni.

    D’après le quotidien d’Oran Du 29-12-2005.
    Titre: « Mise à nu d’une monstrueuse affaire de 33 nouveau-nés
    Des bébés volés en Algérie vendus à l’étranger » (M. Mazari Et Belhadj Djelloul)

    « Un important réseau de malfaiteurs, composé de 13 personnes, s’adonnant au trafic d’enfants, vient d’être démantelé dans la wilaya de Tlemcen. Au total, pas moins de 35 enfants ont été enlevés et acheminés vers Oran, depuis 2001, pour être par la suite expédiés vers l’étranger.
    Après une enquête minutieuse, les éléments de la police judiciaire de Tlemcen, qui ont dévoilé cette affaire, viennent de procéder à plusieurs arrestations. En effet, composée de 13 individus dont des femmes, cette bande s’était spécialisée dans le rapt d’enfants âgés de un à quatre ans pour les envoyer à l’étranger à travers une filière agissant dans plusieurs wilayas de l’Ouest, précise-t-on. C’est à partir de Sebdou (33 km au sud de Tlemcen) que ce réseau a été démasqué suite à l’arrestation d’une jeune femme, âgée de 21 ans, en flagrant délit de kidnapping d’un bébé d’un an qu’elle s’apprêtait à remettre à ses deux complices à Aïn Tellout (30 km de Tlemcen). La jeune femme en question s’occupait de l’enlèvement des enfants moyennant des sommes variant entre 1.000 et 4.000 dinars, selon l’âge des enfants, apprend-on. Ensuite, les enfants étaient remis à des individus, notamment de la wilaya d’Oran, qui se chargeaient de les transférer à l’étranger, précise-t-on. Sur les 10 personnes arrêtées, neuf ont été placées sous mandat de dépôt et une autre a été laissée en liberté provisoire.
    A noter que les personnes impliquées dans cette affaire sont originaires de Bechar, Aïn Témouchent, Tlemcen et Oran. Trois autres membres de ce réseau, qui a kidnappé, entre 2001 et 2005, 35 enfants de sexe masculin, sont en fuite et activement recherchés.
    D’autre part, les personnes chargées de transporter les enfants vers Oran se faisaient payer 6 à 9 millions de centimes, avant de les remettre à ceux chargés de les faire sortir hors du pays. On ignore, toutefois, ce qu’il est advenu des enfants transférés à l’étranger, s’ils étaient destinés à l’adoption ou, plus grave, s’ils étaient victimes de vols d’organes. L’enquête se poursuit et mettra à nu tous les tenants et aboutissants de cette affaire, ainsi que les ramifications de ce réseau à l’étranger. » ……..(Fin de citation)
    ——————————————————-

    L’enquête sur cette affaire des 33 nouveau-nés disparus sera terminée à la saint-Glinglin. Interpole n’a jamais été saisie pour ces affaires et le sort de ces enfants algériens n’est pas connu à ce jour. Ils sont définitivement perdus. Les deux journalistes comme la gendarmerie, ont brillament terminé leur « travail » en annoncant un pronostic d’experts…: les enfants sont destinés soit à l’adoption soit aux vols d’organes. Faites vos jeux.
    Notre Etat, nos valeureux journalistes et nos politichiens soucient de nos nourrissons comme d’une guigne. C’est normal, ces bébés ne sont pas nés au club des pins ni dans les casernes.

  8. wi yilan' dit :

    3 Oxctobre
    Bonjour Sniper
    Votre pseudo résonne comme un coup de … fouet (!) et votre réaction aussi …
    Je vais sans doute vous décevoir, mais je n’ai pas cru un instant que l’information était « volatile ». J’ai pris très au sérieux cette terrifiante nouvelle et j’y ai donné suite parce que je n’en ai pas douté un instant. Voilà pour ce qui est de me « désavouer ». Poliment en effet et c’est réconfortant ; mais un peu hâtivement aussi. Vous avez fait de ma pensée une lecture unique, raide, impitoyable. Vous vous êtes défendu bec et griffes alors que je ne vous attaquais pas ; j’ai juste pris un détour (du coté du style évidemment) pour presser l’idée au maximum, ce qui revient plutôt à appuyer votre information.

    Vous n’êtes pas obligé de croire à cette précision. Mais si vous mettez ma parole en doute, c’est que en plus, vous êtes incrédule. Cela pose un gros problème de communication.

    Je n’ai toujours pas le courage de souhaiter une bonne fête. C’est ma façon à moi de prendre ce sujet à cœur. Je ne doute pas que vous me l’accorderez.

    Bien à vous,
    wi yilan’

    5 octobre
    Pour juger d’un fait de façon objective, il nous faut considérer les choses dans leur réalité et re-situer le phénomène : la maltraitance des enfants est une pratique répandu en Occident (peut-être chez nous aussi mais on en parle peut-être moins). Des scandales éclatent de temps à autre sur le sort réservé aux orphelins dans les orphelinats (tenus par des religieux à l’origine) et ce depuis que les orphelinats existent.
    Il y a peu de temps, c’est à New Jersey, paradis fiscal autonome de la couronne britannique que se sont révélés des faits terrifiants, non imaginables dans une société musulmane. Et pourtant …

    Je m’adresse tout spécialement aux algériens qui condamnent/pleurent sur les arriérés de l’Algérie en matière de « modernité » ; de consommation de multimédia en particulier. Je signale que l’Algérie (mais il faut être juste, tous les pays dits « en voie de développement » y sont confrontés) est plus attentive à correspondre aux exigences des puissances financières et économiques qu’à développer la paix sur son territoire (alors qu’avec les revenus pétroliers, on devrait au moins être autonomes !).
    Entendons-nous cependant : quand nous disons « Algérie », il faut aussi entendre « les algériens » ; pas seulement les responsables politiques, dont la responsabilité se situe à un autre niveau, qui n’est pas à notre portée.
    Que les algériens boycottent les produits Carrefour (par exemple), ou se mettent à organiser la vie des quartiers, on imagine difficilement que l’état algérien subventionnerait l’hypermarché juste pour que son sigle continue à illuminer la baie d’Alger, ou saboterait les initiatives citoyennes.
    C’est du moins ma conviction.

    Par conséquent, nous sommes tous responsables. C’est ce que je dis dans mon « saha ïdkoum » qui a choqué Sniper (et d’autres aussi sans doute). Le problème reste de se donner les moyens de coordonner les efforts et les compétences de chacun pour en faire quelque chose ensemble.
    Pour cela, il faut y croire ; et un peu de rigueur.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER