Lettre ouverte à Sarkozy:l’affaire Mécili contre la raison d’Etat

anniemecili2.jpgPar Annie Mécili | Veuve d’Ali Mécili in www.rue89.com

La justice française doit rendre mardi 14 sa décision concernant Mohamed Ziane Hasseni, l’organisateur présumé de l’assassinat, en avril 1987 à Paris, de l’avocat et opposant algérien Ali Mécili. Arrêté en août dernier, Hasseni nie être le commanditaire du meurtre du porte-parole de l’opposition algérienne. A la veille de cette échéance importante, la veuve d’Ali Mécili, Annie Mécili, a adressé une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy.

Monsieur le président de la République,

Le 7 avril 1987, un tueur venu d’Alger a assassiné mon mari, l’avocat Ali Mécili.

Ali s’appelait aussi André. Il était français et algérien à la fois par l’effet d’une histoire douloureuse liant deux peuples de la Méditerranée. De cette double appartenance, il a fait une force au service de la lutte qu’il a menée aux côtés de Hocine Aït-Ahmed pour le respect des droits de l’homme et pour l’instauration de la démocratie en Algérie.

Interpellé dès le mois de juin 1987, son assassin présumé, trouvé porteur d’un ordre de mission de la sécurité militaire algérienne, a été expulsé en urgence absolue en Algérie et ainsi soustrait à la justice française.

En d’autres temps, sous la présidence du général De Gaulle, l’assassinat d’un opposant politique marocain, Mehdi Ben Barka, à tout le moins, donna lieu à un procès le 17 avril 1967 et à la condamnation par contumace du général marocain Mohamed Oufkir.

Pour Mécili, rien de tel, mais un lourd silence de vingt ans et une impunité assurée jusqu’à ce mois de décembre 2007 où le juge d’instruction en charge de l’affaire délivra des mandats d’arrêts internationaux et où la justice parut reprendre son cours.

C’est ainsi qu’au mois d’août 2008 fut interpellé et mis en examen celui qui aurait été l’organisateur de l’assassinat. Depuis, ce dernier crie à l’erreur d’identité tout en refusant de se soumettre aux expertises génétiques et graphologiques et d’apporter ainsi la preuve de ce qu’il avance.

La journée du mardi 14 octobre sera décisive : c’est en effet à cette date que les magistrats de la chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris décideront de suivre les réquisitions du parquet général favorable à l’annulation de la mise en examen ou se prononceront pour la poursuite de l’instruction afin qu’il soit permis de faire enfin la lumière sur cette affaire.

Aujourd’hui, monsieur le président de la République, je veux croire que tout sera fait pour que justice puisse être rendue. Lors de l’élection présidentielle vous avez déclaré que vous veilleriez à l’indépendance de la justice et je ne peux douter de votre engagement à promouvoir les libertés et les droits de l’homme. Vous avez eu, à cet égard, des paroles fortes lors d’un discours prononcé le 28 février 2007 :

« Je ne prétends pas que la seule évocation des droits de l’homme puisse constituer le socle d’une politique étrangère. Mais valeurs et intérêts, en réalité, se rejoignent (…). L’histoire montre que le sacrifice des valeurs au nom d’intérêts à court terme ou d’une stabilité d’apparence n’engendre que la frustration, le désespoir et la violence. »

Il est clair, monsieur le président de la République, que «le grand rêve méditerranéen de fraternité» auquel vous avez appelé lors de votre discours à Constantine au mois de décembre dernier ne pourra se réaliser tant que la raison des Etats se dressera contre la raison des citoyens, contre celle des peuples.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma lettre et vous prie de croire en l’expression de ma très haute considération.

Annie Mécili

Commentaires

  1. belaid dit :

    Ce que je n’arrive pas à comprendre , c’est le fait que Bernard Kouchner reste muet par rapport à cette affaire .
    Par hasard , j’ai filmé la rencontre que Anie Mecili a organisé en 2007 , quelques moi avant qu’il ne devienne le numéro deux de la France .Incroyable et formidable intervention de Kouchner ce jour là mais maintenant ,son silence me laisse perplexe .

  2. Benderouiche dit :

    Salut Belaid, je ne sais pas s’il y a possibilité de nous envoyer une copie de la K7. Merci

  3. belaid dit :

    Ce n’est pas une cassette , mais c’est plutôt un CD et je ne sais pas comment vous le remettre et dans le cd , il n’ y a pas seulement la rencontre organisée par Madame Mecili .
    J’ai un cousin fort en informatique , avec son aide , j’essayerais de voir comment sélectionner seulement la partie de cette journée et c’est avec un immense plaisir que je le ferais .

  4. Idir 16 dit :

    madame Mecili, pourquoi ecrire au president francais la veille du prononce du verdict? cherchez-vous a influencer la justice, fusse au prix de la condamnation d’un innocent? j’aimerai comprendre votre demarche car j’appuie votre combat pour la recherche de la verite et pour que les assassins paient. mais faut-il reparer une si lourde injustice en en perpetrant une autre? je me pose toutes ces questions car je suis perplexe et je veux comprendre vos motivations. et puis je crois que le mis en cause a accepte de se soumettre aux tests, som avocat l’a dit publiquement… merci de me repondre.

  5. jazairia dit :

    je viens de lire cette très belle lettre de Mme Veuve Mécili. de nouvau, je voudrais lui dire combien nous sommes nombreux algériens d’Algérie à vouloir que la vérité apparaisse et que jutice soit rendue. pour autant, de nouveau ma question récurrente demeure posée: faut-il condamner un innocent pour clore cette malheureuse affaire? Mme Mécili emploie elle même le conditionnel cela veut dire qu’elle n’est pas sure qu’il s’agit du vrai commanditaire. POURTANT, TROIS PASSAGES DE CETTE LETTRE ME TROUBLENT AU PLUS HAUT DEGRE.
    1- Mme Mecili PARLE DE MONSIEUR MOHAMED ZIANE HASSENI, JE FAIS REMARQUER Qu’IL S’AGIT DE L’IDENTITE DU DIPLOMATE AU LIEU DE CELLE DU CAPITAINE COMME POUR EFFACER LES NOM ET PRENOM DE CELUI QUI A SIGNE???

    2- POURQUOI MME MECILI, QUI ETAIT PRESENTE A L’AUDIENCE VEUT ELLE FAIRE CROIRE QUE LE DIPLOMATE ALGERIEN REFUSE LES EXPERTISES JUDICIAIRES, ALORS QU’AU CONTRAIRE IL LES A BEL ET BIEN ACCEPTEES. MME MECILI ETAIT PRESENTE A L’audience lorsque l’avocat a dit que Monsieur HASSENI acceptait ces expertises. nous sommes tous pressés de voir la justice rendue à la mémoire d’Ali Mecili mais pas au prix d’une violente injustice. pas en condamnant d’avance un fonctionnaire algerien juste parcequ’il est haut fonctionnaire et que ce serait jouissif de condamner  »le pouvoir algérien ». Mme Mecili, vous savez, n’est ce pas que je dis vrai. et que nous savons que Monsieur Hasseni n’a pas refusé les tests ADN et graphologiques et tous cux que voudront faire la justice française.

    Enfin, JE M’INTERROGE SERIEUSEMENT SUR LES MOTIVATIONS CACHEES. POURQUOI RAPPELER QUE NOTRE ALI EST AUSSI LE FRANCAIS ANDRE; POUR DIRE QU’IL Y A DES LIENS FAMILIAUX TRES ETROITS ET MËME ENCHEVETRES ENTRE ALGERIENS ET FRANCAIS? CE SERAIT MIEUX DE RAPPELER AU PRESIDENT FRANCAS QUE LA JUSTICE EST AU DESSUS DE TOUS SANS DISTINCTION DE RACES, DE TITRES OU DE RELIGIONS. D’AILLEURS MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VIENT DE DONNER LA PREUVE IRREFUTABLE DE SES SAGESSE ET LUCIDITE EN MATIERE JUDICIAIRE PUISQU’il VIENT DE RENONCER A L’EXTRADITION VERS L’ITALIE DE L’EX BRIGADISTE ITALIENNE PRECISEMENT PARCEQU’ELLE AURAIT PAYE TOUTE SEULE POUR TOUS LES CRIMES DES BRIGADES ROUGES EN ITALIE.
    POURQUOI VOULEZ-VOUS FAIRE PRESSION SUR LE CHEF DE L’ETAT FRANCAIS AFIN DE FAIRE CONDAMNER UN DIPLOMATE ALGERIEN DONT MANIFESTEMENT LA MISE EN EXAMEN EST UNE ERREUR. LES NOMBREUX DOUTES, LES FAITS RIEN QUE LES FAITS ONT DEMONTRE DURANT L’AUDIENCE, OU JE LE RAPPELLE MME MECILI ETAIT PESENTE ET A PU LE CONSTATER ELLE MEME, que LE DIPLOMATE n’A RIEN AVOIR AVEC L’ASSASSINAT DE MAITRE MECILI, DONT LA DOUBLE IDENTITE ALGERO FRANCAISE NE PEUT SERVIR DE PIECE DE PRESSION SUR L’EXECUTIF FRANCAIS AFIN D’ACCUSER UN ALGERIEN INNOCENT. N’EST CE PAS MES FRERES ET AMIS. DE GRACE OUVREZ LES YEUX ET NE TOMBEZ PAS DANS LE PIEGE FACILE DE CLASSER UN DOSSIER PAR TOUS LES MOYENS.

    JE REPETE ALGERIENS COMME FRANCAIS? ICI OU LA BAS NOUS SOMMES NOMBREUX A ATTENDRE LA VERITE.J’AVAIS COMME BEAUCOUP DES QUESTIONS ET DES DOUTES NOMBREUX ET VARIES DU FAIT MEME DE L’IDENTITE DOUBLE DE LA VICTIME ET DE SES SERVICES ANTERIEURS EN ALGERIE.
    AUJOURD’HUI JE VOUS DIS UNE SEULE CHOSE: LE DOUTE N’est PLUS PERMIS/ MONSIEUR MOHAMED ZIANE HASSENI EST DIPLOMATE. IL N’A RIEN A VOIR AVEC LE MEURTRE DE ALI MECILI.

  6. ammisaïd dit :

    Assalam aliekoum
    Je ne pense pas que mme Meceli demande la condamnation de l’accusé qui est Monsieur Hasseni. Elle demande que justice soit faite comme toutes les victimes et les familles des victimes de la terre. Y a t-il meilleur reméde pour un deuil secondaire à une injustice (ce qui est le cas ici, Maître Meceli a été très injustement assassiné, il a été, uniquement pour ce qu’il était un juste parmis les justes)Qu’une justice juste et honnête. L’assassin est vivant, les commanditaires sont vivants et la famille de la victime est vivante, il suffit que le justice fasse son travail pour que cette affaire soit close une fois pour toute. Mais la justice ne pourra se faire que si elle independante de toute influence qui soit (raison d’état, intérêt particulier, raison politique…). Ce qui n’est pas le cas pour l’instant dans cette affaire (après vingt). D’ou sans doute les multiples interventions (de toute sorte, sérieuses ou loufoques, sincères ou mensongères, délirantes ou réelles…)des deux côtés de la méditérannée. Néanmoins, rendre justice à la famille du Maître Meceli est important car cela signifirait que l’impunité des crimes et assassinats de personnes qui défendent les valeurs universelles des droits de l’homme ne sera plus possible et cela signifirait aussi que les rapports entre la France et l’Algérie seront désormais basés sur le droit, le respect mutuelle de la souverainté des deux peuples et sur des échanges sincères et amicaux et donc sur une indépendance réel du peuple Algérien car le peuple Français l’avait été depuis fort longtemps. Pour tout cela, j’espere et j’ai l’intime conviction que la majorité des justiciables de la terre sont pour le traitement juste, effective et une fois pour toute de ce crime abject, bête, honteux et des plus injuste.
    Fraternellement à toutes et à tous

  7. Idir 16 dit :

    reponse a amisaid

    asalam alikoum. je suis entierement d’accord avec vous. ce qui importe vraiment est que la justice soit rendue, enfin rendue et que les vrais coupables soients enfin condamnes pour leur crime ignoble. mais dans le meme temps, et vous le dites tres bien, il ne faut pas laisser quelle qu’intervention que ce soit polluer le cours de la justice et je pense vraiment que Madame Mecili aurait pu faire l’economie de cette lettre car, en fait, elle fait ce qu’elle reproche aux autres: amenet le pouvoir politique a peser sur le judiciaire pour obtenir une condamnation. alors la, je rejoins le point de vue exprime par jazairiya, pourquoi mettre en avant le fait que Andre mecili etait francais? Madame mecili pense-t-elle que, ce faisant, elle obtiendra plus? cela me perturbe car je pense que la justice doit s’exercer quelle que soit l’origine, la race ou la religion… alors gardons-nous de tomber dans de tels travers: et puis vraiment, si Mohamed Ziane Hasseni etait Rachid Hassani, pensez-vous que lui l’officier du DRS aurait ete amateur au point d’opter pour un pseudo si proche du sien et qui lui a valu les graves demeles judiciaires que l’on sait? ainsi que l’a dit Mr patchwork sur un autre site, falsifier pour falsifier, et ayant les moyens de le faire, je me serai appele Amar Bouzouar plutot… c’est la logique meme. allez, aujourd’hui un verdict sera rendu et nous n’avons pour autre but que la recherche de la verite et la justice francaise dira le droit en toute impartialite et il conviendra de respecter ce verdict et de ne pas crier aux loups s’il n’agree pas certains. cordialement a tous.

  8. belaid dit :

    Madame Mecili a raison de ne pas avoir confiance car en 1987 , la police française a fait son travail , elle a arrêté le proxénète Amellou et pour raison d’état l’affaire a été camouflée , raison d’état oblige .
    Laissons faire la justice son travail .Je me pose la question , pourquoi certains deviennent tout d’un coup les avocats des « pauvres  » et quels pauvres !
    Des milliers de disparus ,plus de 200000 morts , des boats people ( une personne dépassant la soixantaine et une femme avec son bébé ont tenté leur chance pour fuir ces suceurs de sang , ces gens que l’on veut défendre qui nous ont mis dans cette situation catastrophique .Défendez les véritables pauvres qui sont des millions en Algerie et laissez une femme et ses deux enfants faire le deuil de leur cher époux et père .
    Ali Mecili était avocat en France , il défendait tous les pauvres Algériens , je dis bien les véritables pauvres , il a crée un journal à lui tout seul dans les années quatre vingt .
    Il a organisé des séminaires de formations politiques en France pour des jeunes cadres qui sont actuellement présidents de parti politique ou députés , malheureusement , ces platventrismes ne sont pas reconnaissant car en aucun moment , nous n’avions entendu quelqu’un parmi eux citer le nom de Mecili dans l’hémicycle .
    En 1989 , j étais militant actif d’un parti politique , j’ai voulu récolté quelques signatures pour le comité « justice et vérité  » qui était présidé par Annie Mecilie , j’étais accablé par des coups de téléphone à une heure tardive , ils ne me laissaient pas un moment de répit .
    Au début , c’était des insultes et après , c’était des menaces de mort , je n’étais qu’un petit militant anonyme qui ne représente rien par rapport à Ali qui a réunis l’opposition algérienne de l’époque ( FFS MDA ) , malheureusement Ben Bella fait la danse du ventre à son âge pour Bouteflica .
    Ali , était avocat et pas n’importe quel avocat , il pouvait vivre comme un roi en France , mais il s’est sacrifié pour son peuple .
    Il est au paradis .
    Si je vous disais que la seule chose de bien que j’ai faite dans ma vie et que je n’oublierai jamais , c’est le jour ou j’ai avec mon ami Mohand C., dans une salle de cinéma pleine à craquer , j’ai parlé pendant presque deux bonnes heures de mon frère Ali
    Mecili Afelas yafou Rebi.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER