Une blague … en 12 mots

dp.jpg” Les députés s’inquiètent des retombées de la crise financière mondiale sur l’Algérie”

Je ne sais pas pour vous, mais moi, en tous cas, j’ai ri,  ri et tellement ri que je me suis dit finalement, “nos” députés servent au moins à quelque chose: à nous faire rire, c’est toujours ça, par les temps qui courent…

Fixez bien cette photo … (La Tribune) Ce sont « nos » députés… Comme ils sont photogéniques! Comme ils sont sages, « revendicatifs », ”Les mains en l’air ! », Parfaitement droites et rectilignes, le jour « historique » où ils ont voté l’augmentation de leur salaire à 300.000 DA. Des mains qui touchent presque le plafond de l’hémicycle… Sacrés députés ! « Ils sont inquiets des retombés de la crise financière mondiale sur l’Algérie! » Ben voyons ! Les places boursières, dans la tourmente,  doivent  s’en inspirer …

R. Zenati

Commentaires

  1. Sniper dit :

    Qui c’est ces deux dames au premier rang? Elles semblent désapprouver ce vote de la honte. Si c’est le cas, elles méritent des ouhdas parlementaires tania wa talita en tant qu’indépendantes. De quelles circonscriptions débarquent- elles? Refuser 30 millions par mois, ce n’est pas facile comme le montre la photo. Sont-elles l’exception qui confirme la règle?
    Elles devraient présenter cette photo lors des prochaines élections parlementaires comme une véritable carte de visite. Elle est plus claire que mille discours.
    Les femmes au parlement sont-elles plus intègres que les hommes? Sont-elles plus résistantes aux sirènes du gain facile et rapide?
    Cette photo est une preuve irréfutable de culpabilité des députés et des partis de l’alliance sclérosante de Bouteflika. Elle montre tout le cynisme et le mépris des députés et « des partis politiques » face au destin d’une nation en même temps qu’elle met en exergue des contradictions des plus insolites.

  2. elhachemi djaaboub dit :

    De toutes les manières j’éprouve une immense nausée à la vue de ces « dépités » de la honte, les harkas des temps modernes, niveau des bas fonds ces enculés , ils sont à l’hémicycle commes les concubines dans un harèm…..avec mes respects pour les blogueurs

  3. ammisaïd dit :

    Assalam aliekoum
    C’est comme même une blague chèrement payée par le peuple Algérien. C’est une blague tragique et dramatique pour notre pays. Si les Algériens étaient payés 1/10 du salaire de ces députés qui ont les mains en l’air comme s’il y avait un pistolet silencieux sur leurs dos, pour toutes les blagues (Souvent rigolotes, intélligentes et originales)qu’ils avaient inventé depuis l’indépendance aucun problème n’existerait dans notre pays. En somme, il n’y aurait ni chomage, ni harragas, ni hoggra, ni suicide, ni divorce, ni probléme de logement, ni exilés, ni toutes les dégâts causés par les castrophes naturelles, ni le primtemps bérbére, ni le 5 ocrobre, ni les milliers de morts de la décennies noires, ni les présidents que nous avions eu, ni la corruption, ni les meurtres impunis, ni l’assassinats de :djaout, hachani, benhammouda, mekbel, assait, matoub…ni le nombre impressionant de « fous » qui errent de nos villes et villages, ni des illétrés, ni autant de divorces…C’est à dire le travail qu’aurait du faire les députés qui ont souvent les mains en l’air:
    -les mains en l’air qui votent pourque nous soyons gouvernés par des menteurs, des criminels, des pervers et des voleurs.
    -les mains en l’air qui votent des lois qui nous maintiennent en permanence en état de siége et en état de guerre
    - les mains en l’air qui votent pour eux des salaires en or et des avantages en saphirs et pour la majorité des Algériens et des Algériennes des salaires de misère
    - Les mains en l’air qui votent des lois qui nous maintiennent dans un feu brûlant comme celui de l’enfer pendant qu’eux dansent, chantent et calment leurs ventres avec des mets exquis et des petites douceurs
    - Les mains en l’air qui votent des lois qui rendent ennemis des frères, qui rendent mendiant le riche d’esprit et de coeur et qui élevent dans les hauteurs les ignorants, les courtisans, les assassins et les serviteurs
    - Les mains en l’air qui votent pour eux et leurs princes la sécurité globale et totale nuit et jour et pour le peuple la mort par surprise ou par erreur
    - Les mains en l’air qui votent pour eux la liberté de tout faire et pour le peuple la liberté de fuir, de suicider, de se détruire, de les servir ou de se taire comme les muets ou les morts
    - Les mains en l’air qui votent pour eux,leur roi et leurs princes le droit: de se nourrir de mets rares, d’étudier dans des écoles du vrai savoir, de boire l’eau fraîche dans les grandes chaleurs, de respirer l’air pur, de se doucher à n’importe quelle heure, de dormir dans les bras de la douceur et de jouir dans le lit parfumé par odeurs des roses et des fleurs rares et pour le peuple le droit: de souffrir physiquement, intellectuellement, psychiquement, socialement, affectivement, moralement, famillialement, professionnellement et éconiquement de la naissance jusqu’à la fin des jours.
    - Les mains en l’air qui vivent le coeur léger et plein d’espoir, l’âme satisfaite et apaisée et le visage detendu et au mille sourire pendant que le peuple est tourmenté, soucieux, térrorisé et avec des yeux qui pleurent des larmes de sang et de désespoir.
    Fraternellement

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER