Affaire Mecili: Medelci rencontre Kouchner

kouchnermedelci241107.jpgPARIS, 15 octobre (Xinhua) — Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a rencontré mercredi son homologue algérien Mourad Medelci pour discuter de l’affaire Mohammed Ziane Hasseni, diplomate algérien soupçonné d’implication dans le meurtre d’un opposant algérien en 1987, a confirmé le Quai d’Orsay.

La rencontre a été tenue sur la demande de M. Medelci, a expliqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Eric Chevallier, lors d’un point de presse.

M. Medelci a présenté à son homologue français le point de vue algérien sur l’affaire Hasseni, pour laquelle une procédure judiciaire est en cours en France, selon M. Chevallier.

Le diplomate algérien Mohammed Ziane Hasseni a été arrêté par la police des frontières française le 14 août dernier, à l’aéroport de Marseille alors qu’il venait d’Alger. Il est soupçonné d’avoir commandité le meurtre de l’opposant algérien Ali Mecili en 1987 à Paris. La cour d’appel de Paris a confirmé mardi la mise en examen de M. Hasseni pour “complicité d’assassinat”, a rapporté la presse française.

M. Hasseni a dénié son implication dans l’assassinat d’Ali Mecili. Sa défense conteste les motivations de la mise sous contrôle judiciaire du diplomate algérien, faisant valoir l’erreur judiciaire induite par une confusion d’identité entre son client qui était en poste en Allemagne en 1987 et le coupable recherché, selon le quotidien El Watan.

Commentaires

  1. mohand dit :

    Il y a quelques semaines nous avions appris par la presse qu’un Algérien a été injustement incarcéré en Ukraine. Il aurait été condamné à 12 ans de prison pour une délit dont on le dit étranger. Il n’a pas eu droit à un avocat, et notre consul informé aurait demandé 5000 € pour organiser sa défense , je suppose mais le père ne le dit pas dans sa lettre (information publiée par le père du garçon). Il s’agit bien d’un citoyen comme vous et moi et ce monsieur Hassani. Pourtant on a enregistré aucune manifestation de soutien ni réaction des organes de l’Etat.
    Dans le cas présent, l’ambassadeur, le consul, le ministre de l’interieur, deux avocats désignés au frais de l’Etat, et voila son ministre qui se dépêche à son secours. Cela s’appelle quoi, l’équite en vertu d’un Etat de droit? pardon non , l’Etat est un paravent qui ne s’ouvre que pour certains. Solliciter kouchner c’est une grave erreur , c’est mettre le pied avec ses grands sabots dans un marécage qu’organise les tenants du pouvoir de la honte. EL FAHAM YAFHAM.

  2. Loubia dit :

    LETTRE OUVERTE A MONSIEUR B-KOUCHNER ALIAS MONSIEUR INGERENCE HUMANITAIRE!
    Monsieur,
    Nous attendons de votre honneur la même impartialité,
    la même diligence,la même pugnacité,les mêmes sentiments humanitaires nobles et le même empressement,dans le reglement de l’affaire Mecili;que dans l’affaire d’Ingrid Betancourt.
    En effet,Mecili n’est pas moins Français que cette chère Ingrid!
    Recevez ,Monsieur,nos salutations,distinguées et le respect qui sied à votre rang

  3. davidlemac dit :

    LES CHOSES SERIEUSES COMMENCENT … au moment où EL KHABAR publie la photo de Boutef pratiquant le baise main auprès de Mme Chirac sur un article à propos de la francophonie ?
    Humiliant pour l’Algérie !
    Alors donnant donnant ? Boutef intégrant la francophonie contre la libération du diplomate ? Wait and see. Et Kouchner si critique contre le régime d’Alger, que va-t-il faire ?

  4. Idir 16 dit :

    ya Mohand Khouya, pouruoi ne t’es-tu pas indigne de la manipulation de la partie civile, a laquelle une certaine presse a assure une mediatisation tous azimuts et prealablement au prononce du verdict ?

    apres tout le diplomate algerien a droit a la protection de l’Etat qu’il represente et je ne pense pas qu’il ait ete servi en la matiere!!

    je suis d’accord avec vous, par ailleurs, c’est un scandale que des Algeriens ne puissent pas pouvoir compter sur leurs representations diplomatiques et consulaires a l’etranger en cas de besoin. on ne peut plus se taire et tolerer cela.

    Ne croyez pas a ce propos que le consul general de Paris et l’Ambassadeur sont mobilises ou meme concernes par le diplomate algerien. Les connaissant de reputation, ce sont deux sales opportunistes, pas nets, affairistes et egocentriques. A ce propos quand ces 2 lascars seront-ils debarques ? voila le vrai scandale a mon avis. je sollicite des reactions et des informations sur ces 2 tristes sires et je suis sur qu’autant les membres de l’ambassade que le consulat general auront des choses a dire! cordialement.

  5. Sniper dit :

    C’est très touchant la sensibilité de certains Blogueurs pour M. Hasseni. Ah le pauvre malheureux. Il subit les affres de la mise sous contrôle judiciaire. À… Paris. Son nom est traîné dans la boue. Le pauvre haut fonctionnaire mérite que l’on soit à ses côtés. Il faut même exiger sa libération puisqu’il dit que ce n’est pas lui. Il suffit qu’il le dise et on doit le croire sur le champ. On ne peut pas démentir un diplomate, comme on ne peut pas contredire un militaire et encore moins un président. Ces gens-là, lorsqu’ils affirment une chose alors il faut les croire. C’est la vérité absolue. Vous n’avez aucune preuve du contraire de ce qu’ils avancent alors taisez-vous. Il ne faut pas regarder les zones d’ombre qui entachent l’affaire de Hasseni, ni se poser des questions qui restent en suspens. Le moindre doute sera interprété par nos humanistes algériens de circonstance comme une grande injustice contre M. Hasseni. Alors, arrêter de penser, arrêter d’analyser, arrêter de bloguer. Apportez votre soutien ou continuez votre chemin. Si vous entêtez à le faire alors c’est que vous le connaissez et vous lui en voulez personnellement. C’est la seule raison à laquelle pensent nos touchants avocats de Hasseni… Oui il n’y que les questions personnelles qui font réagir.
    Heureusement, pour eux, le gouvernement vient de se réveiller après le dernier rebondissement pour sauver son poulain. Après la visite de notre ministre à Paris Thouvenot va céder. L’histoire du M. Hasseni va connaître un happy-end. Hasseni va se fondre dans l’anonymat, reprenant son beau train-train de haut fonctionnaire bien engraissé qui ne lève pas le petit doigt sur le mépris que reçoivent les Algériens à l’étranger de la part des diplomates. Et ses avocats de circonstances vont disparaître, à leur tour, et fermer les yeux sur el-hogra et les injustices qui criblent l’Algérie de bout en bout. Le sentiment de justice leur reviendra au moment où un autre membre du gouvernement serait en difficulté. Bref.

    Il est clair qu’il est inutile de palabrer plus longtemps avec de telles « sensibilités ». Pour finir ces diatribes qui évitent toujours de se référer aux faits et ne scrutent pas les zones d’ombre ni les dessous de table, chacun est libre de prendre la position qu’il croit être juste en son âme et conscience.

    Pour M. Medelci qui vient à la rescousse, il aurait été préférable qu’il soit accompagné par son ambassadeur posté à Rabat. Il est très bien placé pour sauver M. Hasseni. Il pourra témoigner, qui est le véritable commanditaire. Il connaît le dossier mieux que quiconque. Un ministre de l’extérieur a le pouvoir de convoquer son ambassadeur, vous ne croyez pas?!…Mais on ne doute pas que, notre ministre, n’est pas un vulgaire exécutant éjectable par certains de ses subordonnés de prestige qui se la coulent douce ici et là. On ne doute pas qu’au MAE tout fonctionne dans les normes…

    Ah M. Hasseni si vous saviez combien votre amour pour la France a pu causer de tort…

  6. mohand dit :

    cher Idir, je ne suis pas un journaliste, même si je consacre une partie de mon repos quotidien à m’interesser à ce qui se passe et à ce qui touche l’Algérie, j’interviens qu’épisodiquement. Si j’ai bien compris vous vous interrogez pour savoir pourquoi je ne me suis pas manifesté à un moment donné, c’est possible. Qu’à cela tienne ce n’est pas pour autant que je ne suis pas solidaire de la partie civile. Mais est ce vraiment important? Je pense que ce que nous faisons tous sur ce site est tout de même utile, aussi.

  7. justice&verité dit :

    Nom de Dieu …
    le pouvoir illegitime d’alger tremble car son ambassadeur un certain Belkheir au Maroc ne dort pas bien du tout…

    Le comble dans cette histoire, il semble que cette famille Mecili n’existe pas sur terre, on l’oubli personne ne parle de son droit qui depuis plus de 20 ans est bafoué et ne dort pas bien mais exige qu’une justice leur sera octroyée.

    Maintenant,
    -si ce Hassani renie qu’il est le bon ou le mauvais Hassani malgré que 2 ex. officiers du drs le pointent,…
    -si ce Hassani refuse les tests ADN que le juge lui avait demandé,…
    donc ni ce politichien de Medelci meme Kouchner ne peuvent influencer le cours de la justice CAR la famille Mecili a le DROIT d’aller au tribunal penal europeen…
    Kouchner sera-t-il complice d’un complot du crime?

    IL FAUT CONFRONTER le col Samraoui á Hassani et PUBLIQUEMENT cad dans un tribnal securisé car des tueurs á gages sont deja recrutés par la mafia sanguinaire/terroriste d’alger pour faire taire et Samraoui et/ou bien Hassani.

    Mais bon sang de bon sang, qu’attend le pouvoir d’alger de remettre Amellou á la justice francaise (tout le monde sait et reconnait qu’il est le meurtrier et il se cache á Alger)?

    Faire confronter Amellou á Hassani … la balle est dans le camp du pouvoir ILLEGITIME d’alger.

    Et d’une pierre 2 coups si ce Hassani n’est pas le commanditaire il sera libéré et la famille Mecili aura sa justice cad Amellou sera jugé …

    Le juge Thouvenot est-il integre et fort d’aller jusqu’au bout cad le verité et rien que la verité et Dieu nous est temoin…

    Au bon entendeur.

  8. yakhi yakhi dit :

    pour koi le gouverment algerien ne livre pas le vrai hassani rachid et le tueur amellou abdelamlek et le probleme est regle etant donne ke tt la presse algerienne reconais ke c pas la bonne personne

  9. mohand dit :

    C’est officiel , dans un point de presse cette après midi, il est clairement dit que le ministre algérien Medelci a demandé à rencontrer Kouchner en urgence. Les sujets alibis sont les affaires d’intérêts communs ,le cas du président Soudanais, inculpé par le TPI, mais aussi l’arrestation du chef du protocole du MAE algérien. Kouchner aurait indiqué qu’il ne pouvait interférer sur un dossier en cours d’instruction.Il faut évidemment s’attendre à des prolongements dans cette affaire. Monsieur Medelci aurait fait part de l’inquiétude du Gouvernement algérien au sujet de la décision de justice de Paris. Il a donc certainement avancé « les arguments » et les atouts de la partie Algérienne. Sachant que dans ce genre de situation c’est Sarkozy qui doit arbitrer. Tout dépend de ce que Medelci a avancé comme cartes du jeu. Le cas de l’affaire Soudanaise est explicitement mentionnée, ce qui laisse supposer qu’il y aurait des similitudes possibles et des sujets voisins et ou similaires et qui pourraient être amplifiées à dessein et qui ont pu être abordés en apparté avec Kouchner. J’ai comme une impression que cette affaire a plus d’importance qu’on ne le dit. La guéguerre entre les tenants des deux visions différentes de la politique intérieure algérienne est pour quelque chose. Sans vouloir être parano …je pense que c’est la conséquence de la guerre souterraine qui trouve en cette question un moyen pour les uns de l’utiliser contre les autres et inversement. Ce qui me fait dire cela est qu’habituellement les dossiers « dits sensibles » de sécurité nationale sont traités en douce,par des « sous marins », jamais sur le terre ferme qui est le domaine des diplomates et des politiques.MEDELCI se déplaçant à Paris, et divulgant à la Presse et à l’opinion l’objet de sa visite relève plus d’une stratégie moins explicite et plus sournoise que ce que l’on dit.

  10. Sniper dit :

    Les arguments de M. Medelci sont repoussants ( puisque Hassani et le présumé Hasseni, sont Algériens) mais les atouts sont plutôt bavant…Comment Bouteflika va-t-il conjuguer tout ça.
    Triste situation pour l’image de notre pays. Si l’enquête est baclée, outre que Thouvenot et Kouchner seront fustigés, Sarkozy passera pour un deuxième Pasqua. L’opposition, qui l’attend au tournant, le flinguera politiquement sur ce terrain. En effet, les prolongements sont aussi divers qu’imprévisibles.
    Cette affaire ressemble à une boîte de Pandore pour les deux partis. Wait and see. Notre coeur va d’abord vers Mme Mecili.

  11. boudersa dit :

    Mr. Médelci se croit à Alger, où la justice est sous le contrôle du gouvernement. Il y a eu plusieurs tenatives du pouvoir d’Alger pour pousser le pouvoir français d’infuencer le cours de la justice. Il est vrai aussi, selon le témoignage non démenti à ce jour de Hocine Ait Ahmed, dans son livre « l’affaire Mécili », que le pouvoir français a retardé l’instruction judiciaire en expulsant le présumé coupable sur Alger. Pasqua et Pandreau ont refusé de livrer la décision d’expulsion à la justice française. C’est comme cela qua cela a fonctionné. La justice française n’a pas encore convoqqué ni Pasqua, Pandreau. Il est vrai que son équipe est impliquée dans plusieurs affaires dont la vente d’armes illicite à l’Angola qui pourrait être qu’un simple intermédiaire dans la transaction. Pasqua a été sauvé, une fois élu sénateur? de Paris. C’est une affaire trop dangereuse pour qu’elle puisse être jugée. Elle prendra beaucoup de temps, mais la vérité finira par triompher, même si ses débuts sont difficiles et les vrais commanditaires du crime des deux côtés de la méditerranée trembles, dès qu’ils n’entendent parler du procès de l’assassinat de Mécili, en attendant le procès des assassins de Khider, Krim Belkacem, Khémisti, Abbas, Chaabani, Merbah, etc..La liste est encore longue. Bon courage, enfants de la vraie Algérie, l’Algérie éternelle. Seul le courage, seule l’audace peuvent vaincre le crime. Il faut penser aussi à ceux qui ont donné l’OS aux autorités coloniales. Notre histoire est pleine de trahisons, de crimes, mais aussi d’audace, de bravoure, de courage. Ces derniers ont toujours triomphé.

  12. za3maza3ma dit :

    Coucou à Boudersa. Il est évident maintenant que l’affaire sera difficile à arréter. Elle peut être retardée mais pas arrétée. Tout le monde le sait y compris ces honorables fonctionnaires du MAE. Alors pourquoi décarcasse-t-on maintenant le plus intelligent d’entre-eux ? S’agit d’une instruction obscure des services ou d’une position élaborée avec le fameux cavalier triomphant (Boutef) ? Cette sortie a-t-elle un lien avec l’interview de Mr X ? Maintenant que les hostilités sont déclarées avec Paris, les couteaux sont-ils tirés à Alger ? Contre qui ? Beaucoup de questions s’entrechoquent dans ma tête et ça me fait mal. SVP aidez moi en me fournissant au moins quelques pistes.

    Pour le reste, moi je fais partie de ceux qui font confiance à la justice de mon pays : n’est-ce pas Ali Bessad ? (A. Bessad est un intellectuel constantinois viscéralement anti islamiste qui a été condamné à mort pour terrorisme avant d’être bien plus tard innocenté). Mais je fais aussi confiance à la loi française devant laquelle tous se prosternent.

  13. ammisaïd dit :

    Assalam aliekoum
    Personne ne pourra échapper à la justice. Ne la méprisons pas et nous sous-estimons pas sa force et sa puissance. La justice est comme un sabre invisible, elle frappe sans cesse, tu peux échapprer à plusieurs des coups, à des millions des ses coups et peut-être même à un nombre infini de coups mais l’un de ses coups va un jour (soyons et soyez tous confiants et certains, je m’adresse ici à tous les victimes de la terre, des temps anciens, des temps présent et des temps à avenir) te tranchera sans pitié. Elle tranchera la main injuste qui a tué, celle qui a frappé et celui qui a volé. Elle tranchera la langue injuste qui a menti pour prendre le pouvoir, qui a diffusé des fausses rumeurs pour entraîner des tueries, qui a médi sur des patriotes et des nationalistes sincères et qui a ordonné à une main pour assassiner, emprisonner et menacer les innocents qui aiment leurs pays et qui veulent le servir. Elle coupera un coeur qui est avare, hypocrite, orgueilleux, qui aime et qui laisse vivre et dormir dans son atre le mal tout en étant son srviteur zélé et soumis et qui n’a jamais une bonne intention jusqu’à ce qu’il devient poussière. Elle traquera sans jamais renoncer les criminels, les tyrans, les insouciants, les despotes et corrompus jusqu’à ce que justice soit rendu, intégralement, aux victimes faibles, fragiles et innocentes. La justice attend son heure, elle ne panique jamais car son juge est patient, omnipotent, toujours vigilant et au courant de toutes les injustices dans leurs fonds, leurs formes et leurs poids. La justice voit et entend parfaitement, dans le moindre détails (même ceux qui échappent au criminel, au commanditaire…)la scène du crime (dés l’instant ou elle a gérmé dans le coeur du commanditaire jusqu’à sa fin sur terre….)la personne qui a commis le crime, sa nature, ses intentions et ses raisons et qui est la victime. La justice ne donne jamais son accord à ceux qui l’utilsent pour lui échapper, pour sauver le coupable ou pour s’enrichir. Ceux qui croient se servir d’elle se trompent lourdement et gravement car en réalité ils se servent du mensonge et de l’ hypocrisie (sans le savoir). La justice a la pureté du christal, elle est comme un miroir propre et net dans lequel toutes les intentions, les propos et les actes des hommes se voient tels qu’ils sont mais jamais tels que nous voudrions qu’ils soient. C’est comme ça (aka), cela ne peut pas être autrement. Si les hommes ne sont pas capables de rendre justice (voyez-vous chèrs frères humains, il y a des hommes qui defendront le diable en personne pour jouir, impuninement, des plaisir de la vie)à la victime, celui qui a crée la justice lui rendra justice et rendra justice à tous ceux ou celles qui sont victimes de l’injustice. La justice trimphera comme trimphera la vérité. En attendant, chèrs frères et chèrs humains, continuant à avancer sur le chemin de la justice, de l’échange, du partage et de la vérité. Ne soyons pas tenter de suivre, ceux qui veulent nous mettre sous la coupe de leur justice à eux (tout le monde la connaît, il n’y a rien à ajouter pour l’instant)
    Fraternellement

  14. Le quotidien Liberte(édition d’aujourd’hui) regrette qu’il y’ ait séparation des pouvoirs en France, ce qui , bien entendu interdit à la politique de prendre le relais dans un dossier qui relève du seul ressort du pouvoir judiciaire.
    Ne nous énervons pas, la presse aux ordres,les journaux « Tombola », Liberté à leur tête, monte des plaidoiries de toutes pièces.C’est son rôle, elle l’assume avec un rare acharnement. C’est « son devoir d’informer »…
    C’est tout juste si Liberté n’évoque pas le nom du chanteur, regretté Chab Hasni… Laissons la justice faire son travail, et Liberté le sien: « Assassiner » une deuxième fois Ali Mecili…
    R.Z

    Dernière publication sur Mots de Tête d'Algérie : + Ce que que la cocaïne doit à la viande

  15. Idir 16 dit :

    A Mots…Amizour,

    vous faites une lecture tronquee des articles du quotidien Liberte. ce journal a gagne ses titres de noblesse en des temps ou etre journalistes vous mettait en danger au quotidien et il a montre regulierement du courage dans l’expression de sa ligne editoriale.

    il n’est donc pas aux ordren, ne vous en deplaise, simplement parce que depuis le debut de cette affaire, il a fait etat d’un point de vue constant…on peut ne pas le partager mais on doit le respecter…

    Assassiner une deuxieme fois notre frere Ali Mecili serait se tromper et voir une justice, pas aussi independante qu’on veur nous le faire croire, condamner un innocent. cordialement.

  16. Idir 16 dit :

    A Mots…Amizour,

    vous faites une lecture tronquee des articles du quotidien Liberte. ce journal a gagne ses titres de noblesse en des temps ou etre journalistes vous mettait en danger de mort au quotidien et il a montre regulierement du courage dans l’expression de sa ligne editoriale avec laquelle je n’ai pas toujours ete d’accord.

    il n’est donc pas aux ordres, ne vous en deplaise, simplement parce que depuis le debut de cette affaire, il a fait etat d’un point de vue constant…on peut ne pas le partager mais on doit le respecter et eviter les invectives deplacees.

    Assassiner une deuxieme fois notre frere Ali Mecili serait se tromper de coupable, s’acharner sur un innocent et voir une justice, pas aussi independante qu’on veut nous le faire croire, condamner un innocent. cordialement.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER