Dupont et Dupond, Hasseni et Hassani

Par Noureddine Khelassi, La Tribune

Ubuesque. Le quiproquo à propos de la mise en examen et sous contrôle judiciaire, en France, de Mohamed Ziane Hasseni, diplomate algérien de haut rang, l’est à plus d’un titre. L’homonymie, foyer de méprise, et, à ce propos, un témoignage instable, érigé en fil rouge d’un dossier d’inculpation bancal, ont vite transformé l’affaire en un salmigondis judiciaire. Voila une affaire qui aurait dû être simple comme l’eau de source cristalline.
Pourtant, il n’en fut rien. Fait rarissime dans les annales de la justice française, le procureur général du parquet de Paris va plus loin que la défense dans la demande de levée des charges contre un accusé. Il a, en fait, demandé l’annulation de la mise en examen pour une substitution vers le statut de simple témoin assisté. Pour autant, le procureur n’a pas été suivi et le juge d’instruction a jugé que la preuve irréfutable d’une erreur de personne n’était pas, à ce stade, établie. Sur quoi le juge Baudouin Thouvenot, réputé pour son inflexibilité et son intégrité, a-t-il fondé son jugement ? Sur un témoignage unique qu’il n’a pas recueilli officiellement et directement.
Sur le fait que le témoignage en question a été jugé «capital» par la veuve éplorée de l’avocat André Ali Mécili, assassiné, à Paris, en avril 1987. Sur le doute que pouvait instiller dans les esprits le refus initial de l’inculpé de se soumettre à des expertises ADN et des examens graphologiques. Ou encore, de détailler son CV. Ahurissant ! Le témoin est un ex-officier supérieur des services algériens, réfugié en Allemagne, et opposant à la tête d’un mouvement exilé appelé «Rachad».
Son témoignage est singulièrement erratique. La première fois, il déclare «qu’il n’y a même pas d’homonymie possible» mais laisse tout de même planer un doute. Une légère présomption pouvant donner à penser que le diplomate arrêté à Marseille, l’été dernier, et le commanditaire présumé de l’assassinat de Mécili, Rachid Hassani, ancien officier subalterne de la défunte DGPS, ce serait finalement Hadj Moussa et Moussa El Hadj (cf.
www.ffs1963.unblog.fr, 25/08/08). Quelques jours plus tard, le témoin à charge, qui a rencontré le juge Thouvenot en 2003 en Allemagne, affirme au journal français en ligne Médiapart, après avoir vu la photo de Hasseni, qu’il serait «bien» le capitaine Rachid Hassani. L’affirmation est appuyée mais un petit doute subsiste : le témoin demande quand même une confrontation directe avec le diplomate.
Le 27 septembre 2008, le même témoin, visionnant des images de la chaîne FR3 déclare, un tantinet péremptoire : «Il a perdu un peu de ses cheveux, mais c’est lui, il n’y a pas de doute.» «Même de dos», lui rétorqua le journaliste ? «Ah oui, même de dos», fusa la réponse. Mais encore une fois, après l’affirmation survient le doute. Il demande de nouveau une confrontation avec le diplomate, laquelle n’a pas encore eu lieu. Et, du doute à la rétractation, il y a un pas que le témoin aurait finalement franchi. Selon Me Jean-Louis Pelletier, avocat de Hasseni, l’ex-commandant Mohamed Samraoui a «disculpé» le diplomate «dans cette histoire d’identification de ce Rachid Hassani qu’il n’a pas reconnu en mon client».
Dans cette affaire, le juge n’a pas pris en compte le témoignage d’un autre ancien officier des services algériens, Hichem Abboud, qui, lui, n’a jamais confondu Ziane Hasseni avec Rachid Hassani qu’il connaît bien car originaire comme lui d’une ville de l’Est algérien.
Dans ce dossier qui aurait pu être vaudevillesque s’il n’était dramatique, la défense de Hasseni voit aujourd’hui plus clair : la thèse de l’homonymie et de la méprise judicaire est plus que jamais solide ; le témoignage à la base de l’accusation s’est avéré bancroche et l’accusé, une fois passée la phase d’humiliation, d’indignation, de colère et de repli sur soi, a accepté de se soumettre au test salivaire qui va l’innocenter. Sa défense en a foi et certitude.  

Commentaire: A la lecture de ce papier, il est à se s’interroger s’il s’agit de Noureddine Khellassi qui était journaliste à La Nation ou il s’agit plutôt d’un homonyme. El Mouhtarem

Commentaires

  1. davidlemac dit :

    Il a bien changé Khelassi depuis le temps où il était le correspondant de l’AFP à Alger et couvrait les activités de Hocine Aït Ahmed…à Annaba. Te souviens tu Khelassi ? Et maintenant aux ordres du DRS ou de la DGSE ou des deuxà la fois. Ah la mangeoire où est ce qu’elle nous mène ! Pourquoi tu ne chercherais pas à t’informer en prenant contact avec Semraouiou ou avec les avocats de Mme Mecili. Ils ont pignon sur rue à Paris ils font honneur à la profession de défenseur des droits de l’homme. Vous le savez bien Môsieur Khelassi. Et Mme Mecili, la veuve « éplorée ». Honte à toi Khelassi !

  2. idir 16 dit :

    Decidemment, aucun point de vue contradictoire ne peut etre donne sans soulever l’ire d’aucuns ! et le plus remarquable est que cette intolerance provient de prsonnes se presentant comme democrates et croyant aux vertus de la liberte de la presse… quand cela leur convient seulement…

    pour ma part, j’ ai apprecie cet article qui pose les vrais problemes et traduit ce que nous sommes nombreux a ressentir. je vous renvoie aussi a Liberte d’aujourd’hui qui par le biais d’un editorial et de deux articles a couvert cette affaire comme il se doit.

  3. mohand dit :

    Voila qui symbolise la Presse algérienne, un copier/coller ou un fax transmis à la hate, et on remplit une page, pour apprendre aux lecteurs à comprendre les situations , pour leur expliquer que la justice française n’est pas aussi indépendante qu’on l’imagine et qu’elle se trompe de la même façon que l’Algérienne la soumise. L’analyse de ce « journaliste aurait être comprise s’il nous avait cités quelques exemples mémorables de la compétence des notres au regard de l’idiotie des autres.
    C’est un article de propagande certes, il ne trompe personne de nos jours. C’est le retour du temps où les personnes misaient sur les mauvais chevaux et ils se sont imaginés faire leur devoir civique. Que pense ce journaliste de la « tribune » de la nouvelle affaire Benchicou. Est ce de la Justice ou de l’injustice? Peut il nous expliquer en quoi un journaliste fut il rebelle peut ébranler les institutions pour ainsi justifier l’envoi de corps d’armée pour le désarmer et détruire son oeuvre. Peut être faudrait il pour ce journaliste qu’il attende que la « tribune officielle » lui dicte son message, il parait que l’ordre vient d’en haut de très haut selon un flic. Un jour ils justifieront leurs actes barbares par des ordres venus du « Bon Dieu » lui même tellement ils se prennent au jeu et ils se donnent des pouvoirs surnaturels.
    Ils sont capables de tout comme leurs frères de combines, eux ils écrivaient des messages au laser dans le vide et faisaient trembler les profanes.

  4. mohand dit :

    J’ajoutes une chose, j’ai écrit mon commentaire avant d’avoir lu celui de Sniper , que je trouve objectif, intelligent et qui pose les véritables questions. Celui de Idir me déçoit encore. Car tant de questionnements au sein du blog m’aménent à dire qu’il aime la contradiction pour la beauté du texte et du verbe. Que la Presse s’en mèle subitement est le signe avant courreur d’un affolement. Les methodes changent de l’autre côté de la méditerranée, car les hommes ont changé. La stratégie a également été modifié, puisqu’elle s’est inséré dans le giron de ceux au plan planétaire conçoivent et définissent les rôles. L’Algérie est une proie facile ne nous trompons pas. L’esprit révolutionnaire qui faisait mouche et avait une certaine audience au plan international notamment auprès des non alignés et des pays sous developpés , s’est évaporé avec ses précurseurs. Qui croira aujourd’hui encore que la France en veut à l’Algérie? Qui donnera de l’importance à nos opinions quand nous nous mettons à table sans rechigner avec le diable au besoin , seulement pour faire plaisir aux pouvoirs de l’ombre et de la honte du monde. Les Hommes politiques maghrébins boivent dans la main de Sarkozy , ils répondent oui à chaque appel , il signe et ils disent ouah sidi, on est là que voulez vous que l’on fasse.
    Ne nous trompons pas également la justice Française est indépendante et elle recele en son sein des hommes capables, et qui connaissent leurs limites. Ils ont cependant des principes. Quel principe avons nous et nous respectons pour qu’aujourd’hui on peut se permettre de donner des leçons à la France. Nous qui connaissons aucune limite. Et notre exces d’orgueil est d’autant plus grand que nous croyons détenir des pouvoirs sur les biens sur les hommes, l’égocentrisme dévorent le peut de raison des chefs.Nous faisons des lois et nous nous asseyons deçu. Nous avons une Constitution que n’importe quel agent peut enfreindre. Lorsque nous pourrions être des exemples pour notre peuple et ceux ci nous reconnaissent comme tels alors lui, nous pourrions lever la tête.

  5. za3maza3ma dit :

    Coucou à Mohand qui a tout dit. J’ai relevé dans le reportage l’expression suivante :
    « 1 – la thèse de l’homonymie et de la méprise judicaire est plus que jamais solide ;
    2 -le témoignage à la base de l’accusation s’est avéré bancroche
    3 – et l’accusé, une fois passée la phase d’humiliation, d’indignation, de colère et de repli sur soi, a accepté de se soumettre au test salivaire qui va l’innocenter. Sa défense en a foi et certitude. »

    Non seulement la thèses de l’homonomie est solide (comme du roc?) mais aussi que SEMRAOUI s’est dédit (voir sa déclaration de ce jour) et enfin que Hasseni va se soumettre au test salivaire après une énérgique détente. C’est vraiment du solide.

  6. Kaddour dit :

    « salmigondis judiciaire, bancroche », nous raconte ce journaliste. Rien que des gros mots pour nous dire finalement et de façon sentencieuse: « la thèse de l’homonymie et de la méprise judicaire est plus que jamais solide ». La Tribune de PCH lave plus blanc que blanc et n’attend même pas les résultats des tests adn. pourquoi ce canard ne creuse pas la piste du aboud hicham qui dit que c’est pas le bon hassani ?

  7. Kaddour dit :

    « salmigondis judiciaire, bancroche », nous raconte ce journaliste. Rien que des gros mots pour nous dire finalement et de façon sentencieuse: « la thèse de l’homonymie et de la méprise judicaire est plus que jamais solide ». La Tribune de PCH lave plus blanc que blanc et n’attend même pas les résultats des tests adn. pourquoi ce canard ne creuse pas la piste du aboud hicham qui dit que c’est pas le bon hassani ? c qui le bon hassani ? il est ou ? Et le amellou ?

  8. Idir 16 dit :

    belaid,
    azul meme si vous deshonnorez ce site et ceux au nom de qui vous parlez…

    et ca se pretend democrate et defenseur des droits de l’homme et autres grands principes respectueux. de grace revenez a la raison et acceptez les points de vues des autres sans vous donner en spectacle… bien triste d’ailleurs. allez, sans raucune.

  9. ammisaïd dit :

    Assalam aliekoum
    Y-a-t-il quelqu’un (surtout de ceux qui innocentent Mr hasseni par des mots et phrases mielleux et creux)qui n’offrir au moins une photo de celle de ce Rachid Hassani? Nous avons vu celle de hasseni, celle de l’assassin, celles de la majorité des généraux et celles de la majorité de ceux qui ont rendu l’Algérie tel un tombeau à ciel ouvert pour son peuple. Wanted la photo de Hassani Rachid. Il doit bien avoir un Algérien qui sait qui il est, où il vit et qu’est ce qu’il fait. Il suffit de le livrer lui (le commanditaire et ensuite ceux qui ont décidé d’éliminer à jamais Maître ali MECELI) et l’assassin pour que cette soit close et satisfasse les defenseurs zélés des « innocents »:
    - ceux qui sont pour la justice mais ne laisse pas la justice mener sereinement à terme l’enquête et le procès, ceux qui insultent la veuve et les enfants d’un homme lâchement assassiné par un proxénéte qui vit comme un prince protégé, nourrit et logé avec l’argent d’un peuple qui survit
    - Ceux qui refusent toute autre analyse qui leurs déplait
    - Ceux qui critiquent un juge qui veut que justice soit faite et qui résiste vaillement à toutes les pressions, les fausses pistes, les menaces et à toutes les tentatives de déstabilisation (feutrées, sournoises, hypocrites, perverses…)
    - Ceux qui cherchent à inculper un temoin qui affirme haut et fort tenir des preuves de qui est ce hassani, hasseni, hessissou, ahcene, hassana, hacine, ehssissen et je ne sais quoi!!!
    - Ceux qui pleurent, qui sont outrés, indignés, horrifiés et meurtris qu’un juge inculpe un monsieur et le met en accusation mais le laisse libre sous contrôle judiciaire. Pendant ce temps il vit comme un pacha, defendu gratuiment et accompagné d’avocats réputés et combatifs.
    - Ceux qui ne s’offusquent pas du tout, qui n’écrivent et ne disent rien sur ces criminels pervers qui tuent et volent tout un peuple(3aynani) depuis plus d’un demi siècle.
    - Ceux qui disent ce qu’ils leurs disent et qui écrivent ce qu’ils leurs dictent les lâches qui terrorisent des milliers et des milliers innocents sans défense
    - Ceux qui croient que le mensonge est le frère de la vérité, l’hypocrisie est la soeur de la sincèrité, que l’imagination tortueuse et insensée puisse diriger et conduire L’Algérie à la propérité et que la justice et la réalité ne vont pas un jour les coincer.
    - Ceux qui cherchent à polluer nos coeurs, nos esprits et nos sites avec leurs fausses modesties, leurs patriotismes intéréssés et leurs servitudes obligés à des maîtres ignards et sans aucune dignité…
    Laissez ce qui pensent: penser, laisser ceux qui écrivent: écrire, laissez ceux qui proposent: proposer, laissez ceux qui rêvent: rêver, laissez ceux qui réflichissent: réfléchir, laissez ceux qui veulent avancer: avancer, laisser ceux qui cherchent la vérité: la chercher et peut-être la trouver, laissez ceux qui veulent essayer de sortir l’Algérie de despostisme, de la tyrannie, de sa mort annoncée et du marsme dont lequel vous l’avez, sciemment, plongé: essayer
    LAISSEZ LE PEUPLE ALGERIEN ESPERER ET REVER
    Fraternellement

  10. Idir 16 dit :

    Ammisaid,

    j’appuie beaucoup de ce que vous dites. je suis par contre perplexe quand tous ceux qui defendent Ali Mecili et sa famille, et ils ont raison de le faire et je le fais egalement mais en gardant toute ma lucidite, s’entetent a presenter un barbouze et un expert dans la manipulation et l’intox, je parle de Samraoui, comme un temoin alors qu’il etait en service commande dans cette affaire, haut responsable et donc partie prenante.

    pourquoi s’il est aussi vertueux a-t-il attendu 14 ans pour parler et seulement apres avoir decide de deserter apres que les avantages juteux qui lui etaient jusque-la servis aient ete stoppe?

    relisez donc son livre pour comprendre qu’il a les mains tache de sang et que 22 ans dans les services operationels l’ont amene a commettre tout ce que vous denoncez.

    alors, oui Samraoui est aussi coupable que les autres et le droit est la pour garantir qu’il aura a rendre compte de sa complicite, au moins pour non denonciation de crime…

  11. jazairia dit :

    c’est incroyable comme on tente de manipuler les uns et les autres.
    1- ce n’est pas démocratique d’accuser les gens d’être à la solde du DRS ( qui après tout n’est qu’un service administratif tout à fait nécessaire dans tous les pays) dès lors qu’on ne partage pas les mêmes hypothèses. par principe je n’aime pas les convictions définitives, je crois que ce n’est pas humains d’être à ce point rigidement fermé au doute. je suis d’accord avec Idir 16 il faut se poser des questions et les bonnes questions A qui sert cette tragique méprise? quelles sont les preuves irréfutables de la culpabilité du diplomate? et pourquoi tant d contre vérités dans cette affaire?
    1- des témoignages contradictoires de deux ex officiers des services. eh bien tout juge normalement constitué douterait d’une manipulation au moins. et le benéfice du doute va toujours à l’accusé. M.Mohamed Ziane Hasseni est diplomate et chargé du protocole à la présidence, né à Tolga. il ne vient pas du néant: son état civil, ses proches ses camarades d’école ses collègues peuvent témoigner. M.Rachid Hassani lui est capitaine né à Oum El Bouaghi. son état civil ses proches, ses connaissances peuvent en témoigner comme l’a fait Hicham Aboud. pourquoi accable t-on ceux qui tout naturellement et au vu de l’évidence même pensent que ce diplomate n’est manifestement pas le capitaine recherché. et on crie haro sur le baudet sur ce pauvre journaliste, on l’insulte même car il ne fait que constater l’évidence. en plus comme j’ose le supposer dans une réaction à un autre débat sur ce même site, ce sont les journalistes qui ont fait bouger le gouvernement et non pas le contraire ce qui fait que M. Khellas est tout à fait juste dans son écrit et il ne fait que réfléter la vraie réaction des algériens notamment les intellectuels qui pensent que le diplomate fait les frais d’un jeu politicien multidirectionnel qui s’est révélé très malfaisant pour tous.

    je voudrais aussi dire à Ammisaid qu’en général ses réactions patriotiques honorent tous les algériens et en particuliers nos chouhadas mais je voudrais lui dire très fraternellement que le diplomate algérien n’est pas le pourri qu’il subodore, selon de nombreux témoignages il serait même l’anti thèse. un homme bien éduqué d’une famille honorable et qui n’a rien à se reprocher. son seul tord est d’êtreun haut fonctionnaire algérien. allons allons on sait tous qu’il y a des fonctionnaires algériens bien plus démocrates que certains opposants serviles complètement aveuglés par les antiennes genre ‘le régime d’Alger » qui ne veuent plus rien dire tant la donne a changé. même

  12. jazairia dit :

    c’est incroyable comme on tente de manipuler les uns et les autres.
    1- ce n’est pas démocratique d’accuser les gens d’être à la solde du DRS ( qui après tout n’est qu’un service administratif tout à fait nécessaire dans tous les pays) dès lors qu’on ne partage pas les mêmes hypothèses. par principe je n’aime pas les convictions définitives, je crois que ce n’est pas humains d’être à ce point rigidement fermé au doute. je suis d’accord avec Idir 16 il faut se poser des questions et les bonnes questions A qui sert cette tragique méprise? quelles sont les preuves irréfutables de la culpabilité du diplomate? et pourquoi tant d contre vérités dans cette affaire?
    1- des témoignages contradictoires de deux ex officiers des services. eh bien tout juge normalement constitué douterait d’une manipulation au moins. et le benéfice du doute va toujours à l’accusé. M.Mohamed Ziane Hasseni est diplomate et chargé du protocole à la présidence, né à Tolga. il ne vient pas du néant: son état civil, ses proches ses camarades d’école ses collègues peuvent témoigner. M.Rachid Hassani lui est capitaine né à Oum El Bouaghi. son état civil ses proches, ses connaissances peuvent en témoigner comme l’a fait Hicham Aboud. pourquoi accable t-on ceux qui tout naturellement et au vu de l’évidence même pensent que ce diplomate n’est manifestement pas le capitaine recherché. et on crie haro sur le baudet sur ce pauvre journaliste, on l’insulte même car il ne fait que constater l’évidence. en plus comme j’ose le supposer dans une réaction à un autre débat sur ce même site, ce sont les journalistes qui ont fait bouger le gouvernement et non pas le contraire ce qui fait que M. Khellas est tout à fait juste dans son écrit et il ne fait que réfléter la vraie réaction des algériens notamment les intellectuels qui pensent que le diplomate fait les frais d’un jeu politicien multidirectionnel qui s’est révélé très malfaisant pour tous.

    je voudrais aussi dire à Ammisaid qu’en général ses réactions patriotiques honorent tous les algériens et en particuliers nos chouhadas mais je voudrais lui dire très fraternellement que le diplomate algérien n’est pas le pourri qu’il subodore, selon de nombreux témoignages il serait même l’anti thèse. un homme bien éduqué d’une famille honorable et qui n’a rien à se reprocher. son seul tord est d’êtreun haut fonctionnaire algérien. allons allons on sait tous qu’il y a des fonctionnaires algériens bien plus démocrates que certains opposants serviles complètement aveuglés par les antiennes genre ‘le régime d’Alger » qui ne veuent plus rien dire tant la donne a changé. même au sommet on le sait

  13. belaid dit :

    Je ne comprends pas pourquoi on a supprimé mon commentaire et laisser celui de Jazairia en double exemplaire et de ce Idir K pollueur .

  14. belaid dit :

    J’ai fait du copier coller du site de  » Quotidien d’Algérie  » .Mon commentaire n’a pas été censuré et je ne vois pas pourquoi , on fait passer les commentaires des pollueurs en double exemplaire et pas le mien .
    Vous allez me dire que le site de Monsieur Djamal Benchenouf , n’est pas un site respectable ?Je ne pense pas .Voila mon commentaire qui a été censuré et cette fois ci j’aimerais qu’il soit publié :

    oct 18, 2008 18:14
    Idir Kakah et compagnie , je vous trouve dans tous les sites , vous commencez à nous faire chier à défendre les assassins et les suceurs de sang .
    Je vous fais savoir qu’il y a des milliers de disparus en Algérie , enlevés par ces gens que vous défendiez allez aider leurs familles ils en n’ont besoin et ils ne demandent que ça .
    Hasseni qui n’est autre que Rachid Hassani .
    Les faiseurs de basse besogne ont les moyens d’avoir plusieurs identités et meme changer de nom si bon leur semble .
    Vous polluez le site et basta , tout le monde a compris pour qui vous roulez .
    La SM est partout .Foutez nous la paix et laissez la justice faire son boulot .( Je m’excuse auprès des lecteurs de la manière avec laquelle je me suis exprimé )

  15. boudersa dit :

    Chers internautes.
    Je suis fier et content que vous soyez assez passionnés par l’actualité algérienne. J’ai certains commentaires sous un autre angle. Ceux qui nient que le monsieur arrêté à Paris n’est pas le vrai monsieur et qu’il est un faux monsieur, il s’agit là d’un vrai faux débat et d’une vraie manipulation. Le pouvoir peut faire cesser les enchères et les surenchères en remettant à la justice française le vrai monsieur, car celui qui est arrêté est le faux monsieur. Ceux qui connaisent le vrai monsieur doivent publier sa photo pour prouver leurs bonnes intentions de sauver le faux monsieur de la sentence éventuelle de la justice française. A vous défenseurs du faux monsieur d’apporter les preuves du faux et du vrai, pour terminer cette phase de l’instruction et passer à une autre phase. Pourquoi le pouvoir algérien si francophile dès qu’il s’agit de ses intérêts devient francophobe dès que ses intérêts sont remis en cause. C’est la perversion, la double personnalité. C’est une grave maladie. Si le pouvoir algérien aime la France, il doit aider la justice française. Si le pouvoir algérien déteste la France, il doit prouver que sa justice a gaffé en mettant en examen un innocent en lui envoyant le vrai coupable. Chiche messsieurs les nouveaux bas-triotes. Chiche messieurs les démo-khrates. Chiche messieurs les justiciers en dehors des tribunaux. Pourriez-vous commenter et critiquer les décisions rendus par la justice du pouvoir algérien? Chiche, courageux-poltrons! Chiche partisans sans condition de la couardise! Pourquoi, vous n’avez pas critiqué la participation de Boutef au sommet de la Francophonie, au sommet de l’Union pour la Méditerranée. A moins qu’en ces temps, il n’y avait ni encre, ni papier, ni pression, ni intérêt national, ni honneur algérien. Il n’y avait que l’intérêt du pouvoir. Pourquoi ne pas avoir lancer des pétitions de 50 seulement et de 1,5 millions de fausses signatures pour une fausse pétition, à moins que des mains invisibles étrangères sont derrière la montée aux extrêmes pour hausser la francophobie et préparer de nouvelles échéances plus dangereuses pour la sécurité nationale et la souveraineté du pays avec Africa-coprs. Pourquoi ne pas faire une pétition contre l’installation des bases militaires étrangères en Algérie? Pourquoi pas une pétition contre le bradage des richesses nationales, des entreprises publiques? Contre la misère? Pour la solidarité avec les victimes des dernières inondations? A moins que les drames du peuple algérien ne sont pas les votres? Messieurs les néo-bas-triotes, montrez-nous vos actes et sentiments nationaux? Des preuves que vous êtes vrais et non faux, comme vous essayez de faire pour ce monsieur que vous considérez faux sans apporter la preuve et sans nous montrer le vrai caché dans vos esprits ou imaginés par eux, comme pour tous les pervertis.Maaza wa law taret, traduit en c’est une chèvre, même si elle vole. Taghanet, takhassaret.

  16. Idir 16 dit :

    Merci Arezki,

    apres votre intervention, je n’ai vraiment plus rien a rajouter.tres cordialement.

    PS: comment les propos indignes de ce triste sire ont-ils pu etre publies?

  17. belaid dit :

    A Arezki
    Adorateur de HOCINE AIT AHMED et fier de l’être .HAA est l’une des seule personne qui a refusé à prendre un poste au détriment des pauvres .
    Boumédiene , voulait le soudoyer eu nui envoyant Kasdi Merbah en 1968 pour qu’il arrête la politique et prendre un poste de ministre , la véritable en 1992 , on lui propose le poste de Président ( « ils voulait sa tête sur un plateau d’argent « ).
    Il a toujours refusé .Il voudrait etre élu comme dans toutes les démocraties du monde .
    Les gens du DRS comme Souadia , Samraoui , Tigha et tous les autres , je leur dit chapeau et vive ce DRS des gens que je viens de citer ,  » il n’ y a que les hommes stupides qui ne changent pas  » Les phrases entre guillemets ne sont pas de moi , mais d’un grand homme que je vénère . Sans rancune aucune mon cher Arezki .

  18. boudersa dit :

    Témoins à charge et témoins à décharge.
    Décidemment la folie a atteint toutes ses dimensions. Le procès Khalifa a eu lieu sans témoins à décharge. Il y avait énormément de témoins à charge, chargés d’accuser les déjà accusés. Relire ma contribution sur le net relative à l’incompétence du tribunal criminel de Blida et les violations flagrantes de la procédure. C’était le procès de pouvoir. Aujourd’hui, alors que l’instruction n’est pas terminée, on exige de la justice française d’entendre les témoins à décharge qui ont déjà chargé le présumé coupable. Pourquoi ceux qui savent n’apportent pas leurs concours à la manifestation de la vérité pour sauver le faux accusé en montrant le vrai accusé. Pourquoi ceux qui prétendent savoir se taisent et font des commentaires sans fondement juridique aucun. Rien n’empêche la presse algérienne de publier la photo du vrai pour montrer que celui qui est arrêté est le faux. Il pourra alors demander la réparation du préjudice. Si le pouvoir se respectait, il retirera l’ambassadeur de l’Algérie de Paris et lui donne l’ordre de rentrer chez lui. C’est Missoum Sbih toujours? Alors, un peu de nif, messieurs du pouvoir: renvoyez l’ambassadeur de France à Alger! Une pétition nationale pour le renvoi de l’ambassadeur de France à Alger. Une pétition de cinq millions d’Algériens d’Algérie et du monde pour le renvoi de l’ambassadeur de France d’Alger. Un peu de nif messieurs les néo-bas-triotes.

  19. jazairia dit :

    je ne comprends pas du tout l’ostracisme dont je suis victime. deux de mes contributions ont été censurés. je crois que ce n’est pas démocratique du tout. pourquoi? juste parceque je soutiens que ce journaliste non seulement est courageux de dire tout ce qu’il dit et en plus de bien belle manière mais aussi parce que j’ose direque ce sont les journalistes et de nombreux fonctionnaires qui ont rué dans les brancards contre l’inerti d’Alger que le pouvoir a bougé alors que les amis politiques de feu Mécili voyant que leurs thèse prend l’eau de toutes parts commencent à s’affoler et à dénigrer les journalistes comme ils ont l’habitude d’injurier les fonctionnaies et d’une manière générale tous ceux qui ne partagent pas totalement et surtout aveuglément leurs poitions politiques. c’est un vrai cauchemar que vit ce pauvre diplomate algérien. il doit non seulement se sentir humilié par cette triste affaire mas il doit encore se préparer à se laver de toutes connivences.
    il est à présent très clair que les uns et les autres s’en servent à des fins politiciennes.

    @Hasseni: courage tenez bon et bravo d’avoir réitéré votre bonne disposition à vous soumettre à tous les tests que la justice française voudra bien vous faire passer. bien sur certains lorsque les résultats des tests apporteront la preuve que vous n’êtes pas le coupable recherché crieront au scandale et diront qu’il y a eu des pressions politiques et toutes leurs antiennes coutumières. nous sommes habitués à cela. ce qui est sur c’est que la mobilisation a obligé les autorités algériennes à enfin réagir. vous me direz que trois mois après et de si maladroite manière ce n’est pas très intelligent mais enfin ils disent enfin que M.Hasseni n’est pas Hassani et c’est bien là l’essentiel. en outre ils ont la preuve que le diplomate n’a rien à voir donc l faut bien les croire. de toutes façons il faudrait être dans le coma pour ne pas voir cette évidence: le diplomate et victime d’une horrible machination politique qui est en train d’exploser entre les mains de ceux qui l’ont tricotée.

  20. jazairia dit :

    merci d’avoir remédier.

    le double exemplaire c ‘est de ma faute j’ai double cliqué.mais cher webmaster et médiateur il manque encore une contribution.

    je voudrais me joindre à Arezki et Idir pour dire que c’est dommage que dès qu’on soutient un autre postulat que l’officiel du FFS ont est traité de pions à la solde ou carrément d’agents du DRS.vous pouvez m’écrire à mon adresse e mail je vous répondraiset vous verrez grâce à l’adresse IP que je n’en suis pas. ceci dit la DRS encore une fois est un service administratif tout à fait banal dans tous les pays. il n’y a d’ailleurs que les dépités du pouvoir qui lui en prête justement un tout à fait démesurés. en revanche il est clair que eux qui passent leur temps à maniganser contre l’Agérie ceux là oui ce sont des pions à la solde des ennemis du peuple algérien.

    M. Hasseni est innocent tous les éléments convergent vers cette conclusion n’en déplaise à ceux qui soutiennent le contraire en dépit du bon sens.

    au fait pourquoi un forum libre, et il l’a grosso modo prouvé, doit -il être uniquement hanté par une seule ligne politique. n’est ce pas le propre de la liberté de parole le débat contradictoire. alors merci de nous laisser dire et lire plusieurs sons de cloche et à chacun de se faire sa religion si j’ose dire.

  21. mohand dit :

    Cet appel est mal venu.L’appel ne devrait-il pas être lancé au premier magistrat du pays?
    D’aucuns se mettent en rang pour critiquer la France et sa Justice pendant que d’autres se disent honorer de rejoindre le cercle de la francophonie.
    Ce mouvement est créé à l’initiative de la France, pour renforcer son rang et défendre sa culture. Les initiatives oeuvrent de la même manière que leurs ainés d’hier. Ils avaient employés les indigènes pour renforcer leurs rangs , défendre et reconquerir leur territoire. Puis quelque temps après ils ont combattu ces mêmes indigènes parcequ’ils voulaient plus de droits.
    Hier c’est l’UMP , au détriment de l’UMA , bientot l’OTAN pour bien encadrer nos petites initiatives. Car beaucoup d’hommes Algériens épris de liberté sont toujours une force de refus qu’il faut domestiquer aux yeux des grandes puissances. C’est Kissinger qui disait de certains pays et du notre « des pays et des peuples à portée de mains ». Nous y voila !
    Rappelez notre Ambassadeur c’est du délire, si cela se ferait les milliers de diplomates et de fonctionnaires en tout genre en France , que feront ils? vont ils accepter les méandres algéroises et la mal vie ou vont ils se couper de leur peuple et demander à rester en Europe au besoin pas demande d’asile?
    Au lieu de ces appels maladroits, je suggère de faire appel aux personnes compétentes, justice et gendarmerie pour enquêter sur les cas d’injustice flagrants connus de tous. Si on arrive à faire le nettoyage chez nous, alors oui on pourra agir au plan international et notre parole serait entendu. Elle sera entendue si on agit comme il convient, si on ne couvre pas les criminels et les assassins et si on libère la justice et qu’on encadre les hommes et les acteurs de la vie politique sociale et administrative dans des règles ou la main de l’homme , son intervention sont absentes. C’est ce que les gens de bonne volonte veulent, il en existe partout, peut être même parmi ceux qui nous lisent et nous désoriente de leurs propos tellement ils se trompent sur notre perspicacité à les reconnaitre. Nous n’en tenons pas compte car ils jouent des rôles que même leur coeur et leur foi condamne mais il faut bien vivre, donner la réplique pour que nous continuons à nous déchirer et à nous discrediter …c’est la tactique qui a beaucoup d’adeptes et qui il faut le dire obtient des résultats.
    Liberons les consciences, désapprouvant les perfidies et les actes qui font de notre pays la risée du monde. Pour être reconnu par les autres il faut d’abord être sain et libre. Comment peut on dire que l’Algérie est un pays de droit et permettre les ignominies que nous connaissons. Il y en a des milliers. Comment déclarer qu’un Gouvernement ou une assemblée nationale est l’émanation de la nation et que ces derniers acceptent les injustices comme celle rapportée sur le cas de Benhammad à Annaba, ou la morsure des ogres touchant l’un des meilleurs journalistes algériens? Comment des associations de tous genres se taisent se complaisent dans leur rôle de figurants? Comment les citoyens acceptent de laisser faire, ceux qui hier ont dit vouloir pour toujours être libres et souverrains, se plaisent à nous ressasser ce qu’ils ont fait hier , et font mine de ne pas voir ce qu’ils font aujourd’hui.
    Nous avons beaucoup à nous reprocher à nous même avant de s’attaquer aux autres. Sur la plan de la justice et du droit international, comment osons nous parler , nous qui hier seulement un Etat frère à été attaqué par les hordes sauvages américaines, qui ont aneanti le pays ,et aucun pays Arabe n’a pu ouvrir sa gueule. C’est justement le ROUMI qui a osé défier les Américains et qui ont dit non, nous ne pouvons pas accepter et être complice. Alors que les chefs politiques et les journalistes de pacotille se taisent. De toute manière qui les écoute ? Ce n’est pas ce directeur de journal qui croit le moment venu pour lui de monter plus haut, pour nos montrer ses dessous qui fera changer les choses… l’histoire nous apprend que ceux qui sont les premiers à s’émouvoir ne sont pas souvent les modèles . Pendant la colonisation on avait des collabos et des traitres ainsi que des laisser faire … aujourd’hui aussi. Nous avons les gènes de nos ascendants parfois il faut toujours se poser des questions et essayer de connaitre ce que nous fussions nos parents et arrières puis nous mêmes.

    Soyons terre à terre cependant, aidons Benhammad à sortir de sa geole et Benchicou à nous irradier de son travail , c’est le mieux que l’on puisse faire. Une fois cela fait, nous aviserons alors à nous attaquer au pays des droits de l’homme et des libertés cette France aimé de comme la prunelle de leurs yeux par tous nos dirigeants y compris le Président lui-même. Ce pays coloniale d’avant et qui a su , grace à ses élites devenir un havre de paix et d’égalité. livrons nos « horreurs » ceux qui tuent pour de l’argent ou pour le bon vouloir de leur chef. N’acceptons pas que le pays tout entier soit complice de dépassements de personnels, qui par manque de sagacité adopte « l’ultime solution » pour régler des problèmes de politique politicienne ou de rancoeur, de rancune et pour faire taire leurs vis à vis sur leurs basses besognes. Ces manquements à l’éthique qui laisse les ennemis de l’Algérie rirent de nos contradictions c’est ceux la nos ennemis d’aujourd’hui. D’un côté on signe et on ratifie des accords et de l’autre on les applique qu’avec parcimonie et on les bafoue aussi pourquoi pas. Un pays sans constitution est un pays lié, livré à un tas de « phénomènes », et nous recueillons les fruits de notre lachete.

  22. assirem dit :

    Voila un des commentaires de Idir 16 ou de Idir K comme le prénomme Belaid( dans le site  » Le Quotien d’Algérie « )à qui je donne raison .Il n’interviens que pour casser du FFS .

    Idir 16
    oct 16, 2008 9:29
    a tous ceux qui qualifient Madame mecili de “soeur” êtes-vous surs qu’elle vous considere coome tels? a-t-elle pris la nationalite algerienne? que connait-elle de l’Algerie?

    et puis, je n’oublie pas que dans sa lettre au president Sarkozy de 13 octobre, elle met bein en relief qu’Andre etait francais… cela m’a profondemment gene car ou est le probleme s’il n’avait ete que Kabyle et Algerien? pense-t-elle que le president francais aurait ete moins efficace envers Ali ?

  23. Benderouiche dit :

    Arezki tu n’es qu’un petit flic. Je t’invite à trouver d’autres espaces pour les polluer.

  24. confidence dit :

    photo d’un honnete diplomate ?? bien sur elle est tombé du ciel, largué par un drone du drs

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER