Anis Rahmani lâche son journaliste et défend Hasseni !

Le journaliste Noureddine Boukraa, du quotidien arabophone Ennahar de Anis Rahmani a été condamné à la prison pour «divulgation du secret de l’instruction par l’utilisation de documents classés confidentiels », d’« atteinte à l’honorabilité d’un corps constitué » et enfin de « diffamation ». La plainte a été introduite par le chef de la sécurité publique, le nommé Draï Messaoud.  Le journaliste d’Ennahar a rapporté l’affaire de l’ancien chef des RG d’Annaba, emprisonné depuis 2006. Au lieu de se solidariser avec son journaliste, Anis Rahmani a préféré le virer. D’après ce qui filtre, cet officier de police est un honnête homme qui a fait son travail, mais il a géné ses collègues indélicats aux bras longs. C’est une affaire, et, un homme qui méritent d’être soutenus . Malheuresement la majorité des journaux ne veulent pas y toucher. même le journal vedette de annaba “L’Est républicain” n’en fait pas cas. Il faut rendre public au moins les informations contenues dans le dossier judiciaire.

Par Mabdekka

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER