Censurez la plume rebelle

censure4.pngCensurez la plume rebelle
Murez l’esprit critique
Muselez la langue incisive.
Purifiez dans les écrans et les médias
La parole et l’opinion.
Par l’opium et le bâton.
Chassez les hommes libres
Tuez-les
Étouffez-les
Persécutez-les
Utilisez tous les moyens qui vous conviennent
Qu’a cela ne tienne
Vous ne faîtes qu’anoblir leur idées
Vous ne faîtes qu’avérer leur combat
Vous ne faîtes que préparer leur auréole
Leur douleur est un pinceau magique
Qui peint sur les murs et les toiles
Vos portraits piteux et sombres
Vos âmes hideuses et sans scrupules
Vous les bourreaux de l’ombre
Vos bâillons et vos bandeaux
Sont autant d’instruments
Qui sculptent à merveille
Par la mains des esprits libres
Vos crimes et vos lâchetés cruelles
Piètre fin
Que réserve le destin
Pour vous, qui vivez et mourez assassins.

Modeste hommage au troubadour de la sagesse et de la justice
À Ammisaïd qui appréciera…. j’espère

Par Sniper

Commentaires

  1. mohand dit :

    vous parlez de censure mais vous la pratiquez à votre façon cher sniper et Benderouiche … je vous laisse à vos agissements autoritaires. Vous faites pas moins que ceux que vous dénigrez tous les jours. Aurevoir bonne continuation.

  2. Sniper dit :

    M. Mohand

    Ne laissez pas l’amertume prendre le dessus sur votre clairvoyance. Comme vous, je n’ai aucune autorité sur le site. J’ai moi-même été censuré parce que le modérateur trouvait que mon poste était hors propos. J’ai respecté son avis. Si vous avez remarqué, hormis l’extrêmisme, toutes les opinions contradictoires sont présentes sur n’importe quel sujet un sujet.
    Pour le sujet de la liste j’ai pris part simplement au débat auquel vous nous avez invité. J’ai donné mon avis sans aucune injonction. Ne prenez-pas des décision à l’emporte-pièce demandez d’abords des explicationau modérateur.
    C’était un plaisir de lire vos interventions de qualité.
    Concernant la liberté d’expression, j’ai dû mal à trouver un autre site algérien aussi ouvert que celui-ci. Tous, sans exceptions, pratiquent la filtration avant la publication. Des poste instantanées sont rares.

    Amicalment

  3. belaid dit :

    Mon cher Mohand
    Je suis entièrement d’accord avec vous pour la liberté d’expression , moi même , j’ai demandé à ce que la liste des « députés soit retirée car j’ai pensé qu’on est pas en mesure aujourd’hui de parler de la véritable histoire de l’Algérie , beaucoup de blessures vont surgir et peut etre des compatriotes honnêtes et intègres pourront en souffrir .
    Mon cher Mohand , vous êtes très en avance par rapport à notre société et j’aimerais vous lire et vous relire car vous nous apportez beaucoup comme notre ami AMMI SAID , sniper , Ahmed de Paris qui nous a abandonné , Sniper , justice et verité , Miriam , Kaddour , Radjef Said , Jeff, et tous les autres car ils y en a beaucoup et je les remercie pour leur franc débat .
    Restez avec nous et je vous en prie .
    ———–

  4. Benderouiche dit :

    Je demande à tous les amis de m’excuser pour avoir retirer la liste. Il est vrai que ça peut blesser des familles. Merci Mohand et merci à tous

  5. dada dit :

    Cher Moderateur,
    J’approuve le fait que tu aies retiré la liste des députés algeriens élus à l’époque coloniale.Effectivement, cette liste divulguée et mise à la connaissance de tout le monde, pouvait choquer des familles algeriennes.
    Encore une fois merci,ce n’est pas du tout de la censure.

  6. ammisaïd dit :

    A SNIPER
    J’ai senti un frisson de bonheur malgrè la crauté de ton poème. J

  7. ammisaïd dit :

    Assalama aliekoum
    Suite, J’ai vu défilé comme dans un film les criminels et les victimes. Les victimes sont comme des anges, leurs visages brillent de la lumière divine, les censeurs sont comme des démons, leurs visages sont d’une noirceur térrifiante. C’est ça la poèsie, elle ment, elle dit et puis elle se tait, elle n’écoute ni les critiques, ni les flatteries. C’est ça la poèsie, avec des mots simples et puissants, elle raconte l’histoire cachée, celle qui ne peut-être cachée malgré la ruse satanique de ceux qui essayent de la cacher, de la faire enterrer et de l’éffacer comme si elle n’avait existé. Ce poème aussi rend héros les oubliés et rend insignifiant les puissants, ceux qui ne sont puissants que parceque le peuple, naïvement, leur a offert toute sa puissance, c’est à dire son union qui aurait dûe être naturelle car nous ne sommes pas différents malgrè nos différences.
    Merci SNIPER, au plaisir et au bonheur de relire et relire encore et encore inchallah

    A mohand
    Si tu parts dis-moi ou tu vas écrire, j’irais pour te lire avec joie et plaisir, mais si tu restes cela me fera encore plus plaisir. Ce site est l’un des meilleurs, il faut l’aider à grandir et à mûrir. Pour cela, il a besoin de plumes incisives et sincères, de plumes qui reveilles et qui nous aideront à bien réfléchir et à voir de plus en plus clair. Tes écrits, mon chèr et frère Mohand, remplissent bien ce rôle. Alors, s’il te plaît, reste même si tu dois partir et reviens si tu es dèjà parti.
    L’intélligence est une des cellules de la patience qui est peut-être le coeur de la sagesse. Le chemin est long et difficile, l’Algérie a besoin des gens comme toi mohand.
    Au plaisir de lire ici…………………………. O% ailleur mais pas très loin d’ici.
    Fraternellement

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER