L’ambassadeur Djoudi écrit à El Watan

amba.jpgLa personne mise en cause par votre journal dans son édition de ce jour, mardi 21 octobre 2008, étant en poste hors d’Algérie, je vous prie de bien vouloir publier la mise au point suivante comme réaction d’un citoyen algérien à une erreur gravissime de votre quotidien.

«Lecteur assidu d’El Watan dont j’apprécie souvent le sérieux et le professionnalisme, j’ai été scandalisé de voir en première page la photo d’un de nos meilleurs jeunes diplomates avec la mention « personne présentée comme étant Rachid Hassani ». Par delà la douloureuse épreuve que traverse notre ami Mohamed Ziane Hasseni, dont l’innocence, j’en suis intimement convaincu, ne fait aucun doute dans l’exécution d’un crime auquel rien ne le rattache, sinon le douteux « témoignage de visu » d’un ex-officier félon, il est particulièrement pénible de voir un quotidien respecté manquer à ce point de vigilance. Il vous souviendra que M. Hasseni a été interpellé sur simple dénonciation d’un ex-colonel, Semraoui en l’occurrence, qui affirme avoir reconnu sur un document photo le commanditaire de l’assassinat de André Ali Mecili. Au demeurant, ce délateur a été confondu par une chaîne de télévision française qui a démontré que le témoignage de Semraoui était entaché de nullité de par sa confusion des personnes et des visages.

Publier en première page la photo d’un de nos ambassadeurs les plus respectables, actuellement en poste en Europe, avec la mention en question, et compte tenu du climat qui règne autour de cette affaire, n’est-ce pas risquer non seulement de jeter la suspicion sur un diplomate algérien de plus, mais également de le rendre bien malgré lui acteur potentiel dans cette affaire ultra ubuesque où l’apparence physique et l’orthographe prennent le pas sur l’authenticité de l’acte d’état-civil ? Mais n’est-ce pas aussi et surtout ajouter, par manque de vigilance, de l’eau au moulin de ceux qui n’hésitent pas à user de tous les moyens pour s’en prendre à l’image de marque de notre pays et, accessoirement, ajouter un élément de discorde de plus dans nos relations avec la France ? Connaissant la probité, le souci de vérité et l’attachement profond de M. Belhouchet au respect de l’image de marque de notre patrie, je ne doute pas que vous saurez réparer comme il se doit cette malheureuse faute que je ne peux considérer comme intentionnelle. » Nourredine Djoudi

Commentaire: la photo a été publiée depuis plus d’un mois dans le site Mediapart et reprises par plusieurs sites internet. Pourquoi ni l’ambassadeur mis en cause ni les autorités algériennes n’ont réagi pour « rétablir » la « vérité » ? El Mouhtarem

Commentaires

  1. Sniper dit :

    À M. Djoudi

    Voyon M. L’ambassadeur! ne paniquez pas. Calmez-vous. Il n’y pas pas encore le feu. On ne sent chez vous que de la fumée… Quelle méprise encore! Et dans la même maison… Ça tourne carrement à du théatre au MAE. Pour couper cout à tout les ragots qui vise le MAE, peut-être auriez vous la lumineuse idée de publier les photos de tous le personnel du MAE pour que personne ne tombe encore une fois dans les confusions…Franchement ce Aboud dit n’importe quoi…

  2. jazairia dit :

    aie, aie, aie, voilà maintenant que les diplomates se mettent à table. très franchement nous sommes en train de devenir la risée du monde entier. je vois d’ici, nos frères tunisiens, marocains etégypiens se poiler et ils ont raison. des professionnels de la discrétion se mettent à tout déverser sans parcimonie et surtout sans pudeur. après les espions venus du désert voici maintenant les ambassadeurs de nulle part qui s’associe à cette mascarade si ça n’était pas aussi dramatique pour les vctimes originels (ou presque) et le consul général actuellement indument inquiété. pour une fois je suis d’accord avec Sniper, j’aimerais bien voir leurs têtes à ceux qui nous représentet mais aussi connaître leurs parcours, leurs diplomes et surtout les raisons de leurs promotion. je suis sur que dans le lot il y des analphabètes trilingues et une grande majorité de tlemcen wa dawahiha comme ils disent à la télé.
    cette contribution de l’Ambassadeur Noureddine Djoudi me paraît bien suspecte car si mes souvenirs sont bons il y avait un Ambassadeur Djoudi à Paris il n’y a pas si lontemps. mais je crois qu’il se prénomme Hocine et non pas Noureddine. donc à mon avis ils fnt exprès de nous embrouiller davantage avec cette contribution de mn point de vue apparemment en faveur de M. Hasseni mais au fond pour complique encore sa situation avec des réactions officielles. taisez vous el kabache a dit Marchais. de grâce pour aider le diplomate, ses collègues devraient écrire une pétition ou encore mieuxdemander à témoigner devant le juge Thouvenot avec des pièces justificatives sur le parcours de leur collègue. un point c’est tout.

  3. Idir 16 dit :

    Quel triste spectacle que celui offert par ceux qui sont supposes nous representer…

    cet Ambassadeur aurait du reagir plus tot car ses photos circulent sur le net depuis longtemps et qu’il a ete mis en cause frontalement par Samraoui, alias Colonel Habib, qui l’a reconnu comme etant Rachid Hassani sans l’ombre d’un doute…

    ce temoignage disculpe, a l’evidence, Mohamed Ziane Hasseni, le diplomate retenu en France…

  4. justice&verité dit :

    Ils commencent á trembler ces dignitaires du regime sanguinaire dictateur depuis 1962 á 2M8.

    On se demande son role dans l’assassinat du feu Mecili???

    Ce Djoudi est un serviteur des regimes dictateurs anti peuple algerien.

    Oú etait-il cacher ce « Haffag » sur le dos du peuple algerien quand ses maitres assassinaient tous les opposants au regime dictateur sanguinaire et des innoncents?

    Quel est sa part dans le crime des opposants algeriens?
    Pourquoi n’avait-il pas reagit aux assassinatS de Mecili, Boudiaf, Kasdi, Matoub, Mahiou … etc?

    Pourquoi ne reagit-il pas aux crimes perpetrés contre le peuple algerien?

    Une plainte au TPI/CPI contre ce Haffag/suceur du sang du peuple algerien est indispensable.

    Il a l’air d’avoir des preuves sur le vrai commanditaire du crime contre la famille Mecili. La justice francaise doit le trimballer pour s’expliquer exactement sur sa reaction SINON il s’auto declare complice d’un crime odieux.

    Il detient certainement des informations interessantes pour resoudre ce crime odieux. Il faut le poursuivre…

    La balle est dans le camp du regime dictateur d’Alger,
    si ce Hassani n’est pas le bon alors ce regime detient le vrai/bon, que ce regime sanguinaire fasse l’echange (remet et le vrai Hassani avec Amellou) et les choses rentrent dans l’ordre SINON ce regime sanguinaire avec ses dignitaires de zouje douros sont complices de ces terribles crimes.

    Plus ce regime sanguinaire et ses dignitaires becaillent plus ils enfourchent leur diplo-mate/echec dans la merde.

    Bon au suivant, apres Rahabi, Djoudi d’autres diplo-mate/echec vont certainement se manifester soient ils sont complices soient ils etaient au courant de la planification de ces crimes.

    Il est judicieux á ces dignitaires de passer au confession pour tenter de minimiser leur part des crimes contre le peuple algerien.

    La question que nous posons á Nourredine Djoudi,
    combien d’assassinS possedent des passports diplo-matiques???

    Trop de sang avait coulé et coule toujours des etres humains innoncents algeriens.
    Gagnent-ils son salaire proprement/honnetement?

    Nous y reviendrons sur le cas Nourredine Djoudi prochainement.

    Au bon entendeur.

  5. Taous dit :

    il faut se calmer et arreter de tomber a bras raccourcis sur les gens comme ca.

    je trouve que Samraoui, qui a ete le Colonel Lahbib, et non pas Habib, et qui est familier de la manipulation et de la desinformation a reussi son coup puisqu’il designe 2 personnes qui ne sont manifestemment son collegue Hassani…

    il doit, en effet, tout faire pour que ce dernier ne soit pas arrete car alors il le livrerait et donnerait des details sur ls role joue par le colonel Lahbib dans l’assassinat de Ali Mecili.

    Vous pouvez encore manipuler et faire de l’intox comme cela LSamraoui mais il y a fort a parier que vous ne reussirez pas a bluffer Thouvenot. vous aurez a vous expliquer sur le role joue a Skikda en votre qualite de haut grade du DRS…

  6. The Kbil dit :

    Pourqoui se tromper de debat et cibler ls corps des Affaires Etrangeres qui compte en son sein des fonctionnaires competents, honnetes et patriotes, comme partout ailleurs…

    il faut aussi se garder de cibler des regions car le regionalisme est une plaie sur laquelle il convient de ne pas jeter de sel…

    Que Mohamed Samraoui s’explique sur le fait qu’il designe par 2 fois des personnes appartenant, jusqu’a preuve du contraire au corps diplomatique.

    il serait bien a ce propos que les collegues de ces 2 diplomates se fassent entendre…

    je suis sur que beaucoup ont du s’associer a la lettre de El Watan d’hier pour dire leur mecontentement…car ce corps renferme des gens bien et ils sont nombreux…

  7. Sniper dit :

    À M. The Kbil

    Il n’y pas que le corps des Affaires étrangères qui recèle des compétences et des gens honnêtes. Toute l’Algérie est un vivier qui produit des wled familia, des gens de principe, respectables et scrupuleux. De gens qui étaient éduqués dans l’amour de la patrie et le sens du sacrifice. Le problème est que ces derniers ne trouvent pas un milieu social ou professionnel sain et propice pour s’épanouir et faire profiter le pays avec leurs compétences et leurs qualités.. Les déboires du MAE ne sont qu’une des facettes sombres de la gangrène politique algérienne.

    La malédiction qui affecte aujourd’hui ce corps où deux hauts responsables sont impliqués, bon gré mal gré, à un crime perpétré par des gens des services de renseignement n’est pas du tout fortuite. Ce corps apprend maintenant, à ses dépens, ce à quoi il devait s’attendre quand il s’est laissé squatté (a-t-il vraiment le choix) par les gens du service de renseignement (depuis le MALG, SM et ensuite DRS) dont les mains sont tachées de sang. Ce corps a perdu toute crédibilité dès qu’il est devenu une maison de retraite dorée pour les généraux et les suppôts de l’Etat. Il est devenu un corps vermoulu par les parasites qui interfèrent dans sa mission. Ceux qui le pleurent de l’intérieur ne peuvent pas le défendre malheureusement. Il porte trop de stigmates des scandales qui l’ont ébranlé et de la gestion catastrophique qui s’appuie sur les tractations partisanes et les allégeances claniques.
    C’est un organisme sensé défendre nos intérêts partout dans le monde par la force de conviction professionnelle et l’amour profond l’Algérie. Le peuple algérien souffre du sous-développement et l’aliénation politique. Il n’a rien vu venir de cet organisme à part des questions protocolaires stériles ou la gestion administrative des communautés algériennes à l’étranger.
    Qu’a-t-il fait pour nous ce corps? Donnez-nous un exemple de retombées financières conséquentes ou des relations internationales étroites, dont il a le mérite, et qui auraient pu contribuer de façon éclatante dans le transfert technologique ou le développement économique, pour tirer ce peuple de sa misère.
    Tels les barbus, les généraux et les courtiers du palais présidentiel, qui le fréquentent ou qui le convoitent crient à l’unisson: « pour elle on vit et pour elle on meurt » en pointant le MAE.
    L’affaire de feu Mecili ne cesse de soulever des questions sur nous même. Comme si M. Mecili avant de se venger ses vrais bouchers, il nous contraint depuis 20 ans à regarder de face, toute la laideur de notre système.

    Pour ceux qui veulent approfondir la question, je leur recommande de visionner un débat sur le sujet qui a été organisé par la chaîne Eljazeera. Vous allez être sidéré par ce qui se pratique dans les ambassades arabes et algériennes en particulier. Mais cela est un secret polichinelle…Le débat est compilé en 9 clips sur youtub.

    http://fr.youtube.com/results?search_query=diplomate+arabe&search_type=&aq=-1&oq=

    Préparez, du maïs soufflé, un antidépresseur et éloignez de vous les objets fragiles…Bon vent.

  8. mark wanes dit :

    Nous qui donnons nos avis à titre individuel et sans prétendre détenir les secrets de dieu devons répondre par une spontanéité sans faille .Réagir à une situation évolutive comme c’est le cas (comme c’est toujours le cas devrais-je dire) doit tenir compte de la spécificité algérienne, équation très complexe, au couleur d’un melomer…de joué en deux temps et à cheval sur les deux rives de la méditerranée. La légitimité de nos gouvernants s’achète à paris dans des salons obscurs arrachée sur le dos des travailleurs migrants.

  9. dada dit :

    Les loups ne se mangent pas entre eux , dit l’adage bien connu de nos anciens!
    Evidemment que tous les dignitaires du pouvoir vont défendre leur compére ! Le contraire nous aurait étonné sinon plus de convivialité entre eux! Voyons chers amis, ne ne vous étonniez point!Ils ne peuvent laisser à la traine un des leurs, ils le défendront bec et ongle et diront meme que tout ceci n’est que parodie!
    Ne dit-on pas dans notre jargon : » youkhar hadhragh, yagoul oumnagh » ( Lorsqu’il a volé j’ai vu, mais lorsqu’il a juré j’ai été obligé de le croire)
    Salut

  10. The Kbil dit :

    M. sniper, entierement d’accord avec votre constat mais une chose m’intrigue tout de meme: comment porter un tel temoignage sur la SM et neanmoins accorder a Samraoui Lahbib le benefice du doute alors qu’il a a son actif 22 annees de bons et loyaux services et les mains tachees de sang… il a tout de meme ete le collaborateur du n 1 de la SM et devoile dans son livre des choses inouies que seul un acteur comme lui de premier rang pouvait etre en mesure de livrer…

    merci de me repondre.

  11. Sniper dit :

    @ The Kbil

    Je vous réponds à chaud par ceci. Je me suis déjà posé cette question, pourquoi ne pas le considérer comme tous les autres du DRS qui doivent avoir la conscience bien chargée. A priori et sous toute réserve, je considère que le colonel Samraoui est un transfuge qui a passé aux aveux. Il le fait non seulement pour se racheter et soulager sa conscience, mais il s’active et use de tous les moyens en sa possession pour combattre l’ignominie de la junte militaire qui détient tout les pouvoirs en Algérie.
    S’il était un criminel, il aurait fait profil bas le restant de sa vie comme Amellou et le vrai Hassani. Ou tout au moins il ne se serait pas empêtré dans ce présumé faux témoignage qui, il le savait, ne lui rapportera que mépris et bannissement.
    Par son grade et sa longue expérience au cœur du vrai pouvoir algérien, il est à même d’aider la cause des démocrates mieux que quiconque. Le cas de Kasdi Merbah est similaire. Ce dernier a voulu combattre le monstre auquel il a appartenu de manière démocratique et sur un terrain politique. Il l’a payé très cher.
    Et puis je ne sais sur quel site je suis tombé sur une réflexion très rationnelle. Quelqu’un a fait un analigie entre M. Samraoui et Khalid ibn El Walid. Après avoir combattu l’armée du prophète et tué des dizaines de musulmans, celui-ci n’était-il pas devenu leur grand héro et un des grands stratèges? D’autres cas existent. Donc lorsque quelqu’un change vers le camp du bien, il n’est pas condamnable pour le mal qu’il a fait dans le passé.
    Je dis ceci sous toute réserve bien sur. Etant un allié de taille pour la cause de la démocratie et de la justice, je souhaite qu’il en sorte plus fort, et qu’on ait la preuve de sa sincérité. Car il est l’homme à abattre derrière cette histoire de Mecili. Et si on est honnête, quand bien même il se serait trompé sur la personne dans son dernier témoignage, il faut admettre que lui-même a émis des réserves sur son témoignage et a dit qu’il n’aura la conscience tranquille que lorsqu’il aura vu en personne le mis en cause. Malheureusement, et très curieusement, la confrontation, à la quelle il a appelé et s’est montré disponible, n’a pas eu lieu. On ne pourra pas tranché sur sa sincérité si il se trouverait que M. Hasseni est innocent.

    Pouvez-vous nous aiguiller vers la page web dans laquelle il confond Mezdoua et Hasseni. Merci

  12. Sniper dit :

    Rectification

    lire : « Quelqu’un a fait un analogie entre M. Samraoui et Khalid ibn El Walid. »

    Merci

  13. The Kbil dit :

    De grace si Sniper, pas ca…je veux bien aller aussi loin qu’il est possible sur cette affaire mais des comparaisons aussi odieuses que celle faites entre le colonel Lahbib Samraoui et Khalid ibn el walid, la, vraiment je crois vraiment que c’est excessif…

    je vous rappelle que quand meme nous parlons du bras droit du general Smain Lamari…

    j’ai lu un article ecrit par un membre de l’opposition, enseignant de son etat, sur samraoui qu’il qualifie de fonctionnaire du crime, je vous invite a le lire car il est tres edifiant sur le pretendu repentir d alias Lahbib…

    pour les sites reportez-vous au site de mediapart, algeria watch et tahia bladi ou samraoui a donne une interviw dans laquelle il soutenait que Mesdoua etait bien Hassani et puis reportez-vous a son temoignage sur FR3 et vous noterez ses incoherences et sa manifeste manipulation. il ne peut reconnaitre 2 personnes et les accabler comme cela en dissimulant son vrai collegue qui s’il etait attrape le coulerait….

    j’espere avoir ete utile. A bientot.

  14. Miriam dit :

    @ Sniper,

    Ne perdez pas votre temps avec Idir16 et Kbil, leur acharnement incessant sur le colonel Semraoui rend leur attitude suspecte. Il ne faut pas être grand clerc pour deviner pour qui ils roulent.

  15. Idir 16 dit :

    et vous chere Miriam, pour qui roulez-vous ?

    vous etes incapable d’argumenter comme le font M. Sniper et M. Mohand, vous manquez singulieremenr de courtoisie et ne savez qu’agresser comme je vous l’ai deja dit. Un peu de tenue et elevez le niveau de grace car c’est avec des contributions telles que celles qui sont faites par les 2 personnes precitees que ce site a de la tenue, ce dont je me rejouis vivement car, en un clin d’oeil amical Si Mohand s’etait precedemment refere a mon attachement pour les debats d’idees et les echanges contradictoires.

    rejoignez donc ces gens de bonne compagnie au lieu de vous limitez aux injures et autres propos malseants et ARGUMENTEZ!!

    au fait, nous roulons tous , quelque part, pour quelque chose, non ?

  16. mohand dit :

    Mais qu’est ce que cette manie que nous avons de mettre tout sur le dos de ces fonctionnaires de l’ombre. Je n’aime pas les services secrets pour la simple raison qu’ils n’ont pas été à la hauteur de leur rôle noble pour la défense de notre nation contre les vautours intérieurs et extérieurs.Ils se sont laissés entrainer dans des voies sinueuses et vils, inventés de toute pièce pour nuire à l’Algérie et à ses pensées, restées tout de même au plan international ancrées sur celles des fondateurs du FLN. Personne n’approuve les tueries, les insultes, les enfermements, les déshonneurs, les assassinats, les complots, le favoritisme, les magouilles que qu’aucuns fomentent sur le dos de leurs frères. Les uns le font pour briller, d’autres pour le plaisir beaucoup pour montrer qu’ils font partie de la caste des dirigeants intouchables. Nous aurions voulu qu’ils se posent en barrières contres les maux et les mots qui font de l’Algérie la risée des nations. N’est ce pas aussi simple que ça? Evidemment il y a toujours des personnes qui limitent les problèmes de l’Algérie à cette règle simple de dire tout est de leur faute. N’est ce pas en somme une question à plusieurs inconnues qui nous a sombré dans cet abime sans fin ? Je conclus en disant à idir , eh bien si tu es un Agent ce que je ne pense pas (sinon tu aurais été déjà banni par eux) et alors ? pourquoi ne pas nous opposer? chacun de nous avec ses arguments. Mais dans ce genre de dialogue sain et constructif , personne ne peut dire d’emblée eh bien voila , tu es là parceque tu es dirigé, tu essaie de nous noyauter. Si ces gens ont l’intelligence de nous mener en bateau et bien nous le méritons , nous sommes des moutons de panurge. Nous serions tout, sauf ce que je pense que nous sommes, c’est à dire des hommes et des femmes de raison qui savent se défendre par des mots et des arguments et non par des insultes et des railleries. Ceux des agents dont le travail est de nous surveiller, de nous influencer, il y en a , c’est sur, mais je ne cite pas de nom. Je dis si vous ête très fort pour m’amener à penser et à dire ce que je ne crois pas bon alors je ne suis qu’un imbécile je le mérite et vous vous meritez de vous élever dans les grades … mais attention pas trop pour ne pas géner ceux qui ne veulent pas lacher du lest en formant une autre génération d’hommes et de femmes , capables de poursuivre ce que les meilleurs de nous ont commencé en 1954.

  17. Idir 16 dit :

    Bravo, Si Mohand, je ne saurais expriemr mieux qze vous la mise au point que vous venez de faire et je la partage totalement.

    non, je ne suis pas un agent du DRS mais un citoyen libre, capable de penser et de defendre ses vues sans tomber dans l’hysterie et les invectives vaines et contre-productives.

    oui, nous ne sommes pas manipulables car alors, apres tout ce que nous avons vecu, nous n’aurions que ce que nous meritons…

    nous ne sommes pas systematiquement contre les services algeriens car d’abord ils sont necessaires comme dans tous pays, mais nous denoncons les derives et les dysfonctionnements quand il le faut… et, en l’occurence, je m’exprime sur les manoeuvres cousues de fil blanc de Samraoui, mais qui font tant de degats – signe que sa formation d’agent n’a pas ete vaine – et je pense sincerement que le fait qu’il ait deserte ne l’absout nullement de ses exactions.

    D’ailleurs, a-t-il fait son mea culpa publiquement? pas que je sache…

    c’est trop facile de ses defausser sur les autres et surtout peu honorable… un loup ne devient jamais un agneau…

    merci encore de ce point de vue eclaire et responsable. cordialement.

  18. Sniper dit :

    D’un côté vous évoquez le mea-culpa de Samraoui comme signe de sincérité. Très bien! Attendons l’avènement de la liberté et la démocratrie. Le jour où quelqu’un, vrai opposant politique, pourra librement s’adresser au peuple à la télévision nationale, on pourra l’éprouver sur le mea-culpa. D’ici-là on lui accorde au moins le bénéfice du doute. Mais d’un autre côté on sent une indulgence un petit peu naïve pour être sincère, envers le DRS qui, lui, il n’aurait été l’objet que d’une ingnifiante « dérive ». Alors soit-que le mea-culpa n’est pas exigible du Sieur Samraoui soit que toute cette institution confirme les accusations de M. Samraoui et procède à ses propres aveux.
    Il y a un contraste abérrant et troublant dans le jugement de deux parties qui ne faisait qu’un.

    Vous n’avez-pas l’air de savoir ce que sont les « dérives » du DRS de cette « institution » et de son service de l’action psychologique. Une club de tueurs professionnels qui au nom du peuple massacre et terrorise et réussi l’ultime exploit d’effacer de la terre 8000 âme et d’effaccer, par une manipulation médiatique efforayable ,de notre mémoire tout témoignage qui prouve la monstruosité de leurs actes. Faites une comparaison avec la dictature de Pinochet ou la junte militaire argentine et vous découvrirez l’ampleur de l’hétacombe dont se sont rendu coupable cette funeste institution, qui a été sauvé in-extrémis par le 11 septembre. Pour les négationistes je les invite à visiter le site d’Algeria watch pour commencer.

    Pour finir, contrairement à ce que vous dites, la nature humaine permet au loup ou même pire de redevenir un être humain. L’histoire est plein d’exemples de tortionnaires qui se sont reppentis et ont fait leur mea-culpa. Le renpentir et la contriction sont une notion fondamentale de toute les religions du monde. J’invite d’autres officiers qui se sont embringués, contre leur gré, dans les assassinats politiques et la torture de suivre l’exemple de M. Samraoui et de M. Aboud. Une poignée encore comme eux et le peuple est sauvé de la dictature.

  19. Idir 16 dit :

    A M. Sniper

    Ne voyez aucune naivete dans mes propos ou d’indulgence a l’egard de nos servies.

    j’essayais simplement de repondre a Si Mohand, en gardant le sens de la mesure…

    Oui dans l’absolu certaines de vos vues sont pertinentes meme si je vous trouve, vous, tres indulgent a l’egard de Samraoui..

    je retiens, car le fait vaut d’etre remarque et note, que, pour une fois, Aboud n’est pas voue aux gemonies et je m’en felicite car en cette affaire n’oublions pas qu’il a ete le premier a apporter son temoignage en 2001 et a repeter avec constance qu’il connait bien le capitaine Hassani et que ce n’est pas le diplomate mis en examen.

    Nous avons donc 2 temoins qui tous 2 connaissent le commanditaire presume de la liquidation de A .Mecili mais sont en desaccord sur la personne retenue en France…

    comment expliquez-vous cela ? cordialement.

  20. ammisaïd dit :

    Salam aliekoum
    Il n’y a qu’une véritable démocratie avec une justice indépendante qui pourront rendre clair ce qui, maintenant, paraît obscur et qui pourront rendre aux victimes la dignité que les bourreaux leur refusent depuis maintenant plusieurs années. Mais, Dieu sait tout, à tout vu et à tout entendu. L’erreur des criminels, destructeurs…est qu’ils font confiance comme des aveugles et des sourds aux mensonges, à la ruse, à l’orgueil, à la haine, à l’intolérance…Ils ont fait, ils font et ils envisagent(au mmoment ou je vous écris) du mal à leurs pays et à son peuple en ayant la conviction qu’ils ne sont pas, déjà jugés moralement et qu’ils seront jamais jugé concrétement par le peuple et/ ou par Dieu. Sortir et quitter (même par la fuite)cette secte redoutable qui dirige notre pays par le crime, la trahison, la lâcheté, la corruption, la terreur, le vice, le mal…est la meilleur chose qui peut leur arrivée et qui pourra arrivée à ce pays qui achetera la paix, la liberté et la solidarité avec sa vie. Personne ne peut défendre l’horreur. Notre pays a été plongé dedans et n’est encore ressorti.
    Fraternellement

  21. belaid dit :

    A idir cacah.
    Vous ne m’avez pas répondu sur le commentaire que vous aviez posté sur le site du Quotidien d’Algerie de notre ami Djamal Benchenouf sur Mad

  22. belaid dit :

    A idir cacah.
    Vous ne m’avez pas répondu sur le commentaire que vous aviez posté sur le site du Quotidien d’Algerie de notre ami Djamal Benchenouf sur Madame Mecili .
    Vous avez du temps et vous êtes payé pour nous fatiguer avec vos âneries .
    Changez de site , ahcham .

  23. Idir 16 dit :

    Belaid,

    decidemment vous etes indecrottable et il ne sert a rien de vous faire l’honneur d’une reaction ou de debattre avec un personnage aussi inculte que vous et qui semble, a defaut de pouvoir argumenter et tenir un debat reellement contradictoire, exceller dans l’innomable.

    vous etes decidemment une cause perdue et je vous laisse reflechir, si tant est que vous soyez en mesure de le faire, sur l’adage plein d’enseignement sur la caravane qui passe…

  24. Miriam dit :

    @ Idir,
    les arguments que j´apporte sont irréfutables et se résument à tes posts sur Mme Vve Mecili que tu as dénigrée, puis sur ton acharnement contre le seul témoin susceptible d´inquiéter les monstres de la DRS, par ta connaissance méticuleuse du dossier (tu sembles bien connaitre les différents Djoudi, c´est à croire que tu bosses au MAE) et enfin on ne vois tes interventions nulle part lorsqu´il s´agit des victimes de Ghardaia, la censure du livre de Benchicou, l´ex policier emprisonné à Annaba pour avoir voulu faire boulot, l´algérien retenu en Ukraine, les algériens détenus en Libye, …
    Avoue qu´il y a de quoi se poser des questions, non?

  25. Idir 16 dit :

    a Miriam,

    je consens a vous repondre maintenant que votre ton est plus courtois et que vous semblez manifestement desireuse d’engager un vrai dialogue.

    Alors, voila, le point de vue exprime sur la lettre de M. Mecili avait ete induit, et j’ai eu a le dire, sur cette insistance a presenter Si Ali, Allah yerahmou, comme etant francais aussi et je me suis aussitot demande : et s’il n’avat ete qu’Algerien, cela aurait-t-il fait une difference concernant le combat pour que son assassinat soit puni ? a l’evidence, non.

    donc, je n’ai en rien denigre M. Mecili dont nous partageons le combat.

    Ensuite, je ne m’acharne pas sur Samraoui, je cherche a comprendre et ne peut lui accorder un blanc seing en raison de son passe au DRS qu’il a su si bien servir et ses affirmations contradictoires me laisse perplexe sur sa sincerite dans cette affaire.

    et s’il tentait de mettre la justice sur une fausse piste pour ne pas avoir a repondre de son role joue dans cette affaire alors qu’il etait haut responsable du DRS ?

    Pourquoi ne parlez-vous pas de l’ex -officier Aboud qui est, lui, le premier temoin en cette affaire et qui contredit le temoignage de Samraoui ?

    voyez son site  » Agir pour l’Algerie ».nous apprenons que Rachid Hassani est non seulement de son patelin, Oum El Bouaghi, mais qu’il est aussi son cousin. et il l’accuse quand meme d’etre le commanditaire de ce crime, alors meme qu’il subit des pressions de sa famille et de sa region pour laisser condamner le diplomate mis en examen.

    je trouve cela troublant et me pose des questions, tout simplement.

    je vous assure que je ne travaille ni au DRS ni au MAE et que ma connaissance de ce dossier est induite par l’interet personnel que je porte a cette affaire douloureuse. je lis tout ce qui la concerne, depuis le debut et quand je le peux, et tout ce que je dis ou ecrit a ete lu sur internet.

    faites cet exercice et vous verrez que vous ne pourrez tout lire tellement ce sujet a ete disseque.

    Bien sur que je compatis et suis de tout coeur avec les tragiques affaires que vous avez cite, mais reconnaissez que la mediatisation de l’affaire Mecili fait que nous soyons tous plus mobilises quelque part pour que justice soit rendue.

    voila, j’espere vous avoir repondu et reste a votre disposition pour tout echange ulterieur. sans rancune.

  26. belaid dit :

    J’ai fait du copier coller du site du Quotidien d’Algerie .
    J’aimerais que les internautes voient le vrai visage de Idir 16 :

     » Idir 16
    oct 16, 2008 9:29
    a tous ceux qui qualifient Madame mecili de “soeur” etes-vous surs qu’elle vous considere coome tels? a-t-elle pris la nationalite algerienne? que connait-elle de l’Algerie?

    et puis, je n’oublie pas que dans sa lettre au president Sarkozy de 13 octobre, elle met bein en relief qu’Andre etait francais… cela m’a profondemment gene car ou est le probleme s’il n’avait ete que Kabyle et Algerien? pense-t-elle que le president francais aurait ete moins efficace envers Ali ? « 

  27. jazairia dit :

    @Idir 16,

    Monsieur sachez que vous n’êtes pas sel à vous poser des questions, dans toutes mes interventions, je ne cesse de demaner à ceux qui manifestement sont trés initiés du côté de M. Samraoui, de bien vouloir éclairer ma lanterne sur les trois points suivants:
    1- pourquoi dit-il qu’il est simple témoin à Skikda de la remise du prix de l’exécution à Amellou tout en disant qu’il ne savait pas de quoi il s’agissait et que c’était Hassani qui l’avait informé?

    eh bien comme bon nombre des commentaristes je ne crois pas du tout qu’il ait été présent à cette réunion funeste par hasard. ceci déjà le discrédite totalement. c’est à mon sens à ce moment là qu’il aurait dû ragir et quitter les services pour dénoncer ces pratiques criminelles. lui non il assiste benoitment et 20 ans plus tard il accuse une personne d’être ce Hassani.

    2- A propos de son témoignage et de sa certitude, pourquoi continue-t-on à le croire alors qu’il s’est trompé et lourdement dans la reconnaissance de Rachid Hassani?

    on lui présente la photo de quelqu’un qu’il reconnaît formellement comme étant Hassani alors qu’ il est à présent avéré que ce n’est MEME PAS M.HASSENI MAIS M. MESDOUA son collègue au MAE.

    pour moi c’est quand même très révélateur de son intention véritable : détourner les regards vers le MAE pour tenter de camoufler les tristes affaires des services c’est gros comme le soleil au Zenith.franchement, Sniper et compagnie, me semblez vraiment intelligent(sans jeu de mots) pour croire la version très douteuse de Samraoui. C’est vrai que pour l’instant la seule personne qui reconnaît qu’elle a participé à l’assassinat de Maître Mécili c’est l’ex colonel Samraoui. c’est lui qui nous mènera vers la vérité: tout ce qu’il a fait lui déjà est une somme de crimes qu’il faut juger. donc mes amis ne perdons pas le nord. je rejoins tout à fait Si Mohand dans ses reflexions concernant la manipulation. nous sommes peut être en train d’être manipulés par les services à travers Samraoui. je crois que le vrai repenti c’est Hicham Aboud et non pas Lahbib Samraoui. la preuve c’est qu’il n’interresse pas les services ni algériens ni français. il dit trop de choses dérangeantes et surtout accablantes pour tous les pouvoirs.

    3- c’est cette situation qui est troublante au plus haut point. pourquoi accorde-t-on crédit gloire et respect à l’ex colonel Samraoui et pas à Aboud? que je sache , du moins c’est eux qui le disent, tous deux sont des ex officiers des services. est ce que parce qu’on présume que l’ex colonel du fait de son grade a pu être informé de plus d’affaires que son collège moins gradé? ou parceque justement il dit ce que plusieurs veulent entendre, c’est à dire tout est de la faute des services? avant que certains d’entre vous notamment le scatologue ne m’accuse de rouler pour les services, sachez que je suis convaincue que ce sont ceux qui refusent de voir l’évidente méprise qui à mon sns sont téléguidés. car ne pas voir que M. Samraoui s’est trompé dans la reconnaissance visuelle alors que les preuves sont là c’est qu’on est payés pour disculper les services en accusant un diplomate qui n’a rien à voir avec cette affaire. ses collègues commencent enfin à transgresser l’omerta en témoignant clairement en sa faveur et en isant tous la même chose, c’est un carriériste qui n’a jamais été militaire. Si quelqu’un peut me prouver le contraire qu’il le fasse ça fera avancer l’affaire.

  28. jazairia dit :

    bravo Mohand exactement ma pensée. merci mon frère. il faut être clair. on ne peut pas accorder de blanc seing à des gens qui dans le passé récent ont été des acteurs de premier plan. ceci dit comme vous je suis pour une approche pragmatique, juste et rationnelle. les nervis de tous poils (sans jeu de mots , là aussi, déplace le débat. faut-il accuser une personne, sans preuves, d’un crime aussi abject, juste parcequ’il s’agit ‘un haut fonctionnaire, le transformant ainsi en défouloir de toutes nos frustrations et colères. mille fois non. de même je ne partage pas la façon de voir de certains de condamner définitivement et sans autre forme de procès M. Samraoui juste parcequ’il est ex colonel des DRS. ce genre de convictions définitives sont à mes yeux suspectes. pour autant la question se pose encore et toujours: pourquoi accorde -t-on tant de crédits à M. Samraoui et pas à Hicham Aboud? est ce parceque le deuxième s’est nttement démarqué d’une ligne partisane? j’ai pleins de question et pas de réponses. juste beaucoup de doutes comme le permet cett affaire incroyable, ubuesque, kafkaienne et j’en passe et des meilleures. d

  29. mohand dit :

    A jazairia
    ça me rassure un peu que mon opinion traduit un peu la votre sur cette question ambigue.
    Il reste que nous n’accordons pas de crédit à l’un au détriment de l’autre. Il y a que l’un dit blanc l’autre noir. L’un dit c’est Hassani et l’autre dit non car il le connait il est de sa tribu. Il ne faut pas oublier que ces deux personnes qui se déchirent ont été à la même école, ont été tous les deux à une période donnée des officiers, l’un été responsable de région puis à la direction du contre espionnage et l’autre plus dans le renseignement après avoir été longtemps au journal « Eldjeich ». l’un et l’autre ont quitté leurs corps , et l’un et l’autre sont des exilés politiques avec le statut qui va avec. Une indémnité une protection etc…
    Leur querelle est relativement récente, après avoir essayé de composer et de s’allier ils se sont séparés. Les raisons de ce divorce ne sont pas claires. Il y avait à l’origine une question en rapport avec la rédaction du livre de Samraoui et probablement d’autres raisons cachées.
    Ceci m’amène à dire que nous ne donnons pas plus de crédit à l’un ou l’autre. Nous les mettons au même pied d’égalité. Tous les deux sont des témoins importants pour ce dossier et d’autres. Chacun a sa version et le juge Thevenot qui a beaucoup d’autres éléments tranchera avec son intime conviction. Les témoignages de l’un et de l’autre ne sont pas complétement à l’opposé l’un de l’autre, chacun l’exprime avec ses mots et sa fougue particulière. Mais je retiens cependant de leurs interventions l’essentiel c’est à dire que tous les deux sont d’accords pour dire que c’est bien Hassani Rachid l’organisateur de ce crime et amellou est le bras assassin.
    Aussi, la question à laquelle le Juge va répondre en se fondant sur les preuves, les témoignages, la position du Gouvernement algérien, la position de la police française, le DST, les lois spécifiques et notamment les accords internationaux et Interpool + son intime conviction , est Hasni est il Hassani ? et si oui il dira clairement pourquoi et comment il est arrivé à cette convition pour DIRE LE DROIT. Qu’il suive les uns ou les autres cela se saura et les voies de recours existent pour les parties civiles. En conclusion, ce dossier d’assassinat restera ouvert et on finira maintenant ou plus tard à y voir clair.

  30. hallowen fi dechra dit :

    je propose d’envoyer tous les dirigeants algeriens au TPI sans distinctions depuis 1954 a ce jours je suis persuadé qu’il n’y en a pas un qui n’ a pas un cadavre caché dans son placard

  31. djoudi dit :

    salutation je vous pris de bien preciiser ce que la loi de finance soi claire pour tous ceux qui manque la culture figurant sur le sgt ,, soyer a la hauteur de bien determiner votre mission a la loi ,, salutation d’un frere djoudi ,,

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER