UNE SOCIÉTÉ CHINOISE MISE À L’INDEX PAR DES TRAVAILLEURS DE BÉJAÏA

chi.gifLa société chinoise réalisatrice du projet de construction d’une importante prison régionale, dans la commune de Oued-Ghir, aux portes de la ville de Béjaïa, est mise à l’index par quelque 63 travailleurs algériens qui ont entamé hier un mouvement de grève pour dénoncer les dures conditions de travail au sein de ladite entreprise.
Les ouvriers grévistes ont jeté un véritable pavé dans la mare en parlant des pratiques de l’entreprise, au plan notamment des recrutements et des salaires octroyés aux travailleurs algériens, qui seraient «sous-payés», relève-t-on, par rapport aux travailleurs de nationalité chinoise. Ne bénéficiant pas d’assurance et des primes de transport et de restauration, les ouvriers algériens recrutés par ladite société chinoise toucheraient finalement un salaire mensuel de 15 000 DA, indiquent les grévistes. Une affaire qui promet assurément des rebondissements. Le Soir d’Algérie

Commentaires

  1. lieutenant MORANO dit :

    c’est à EL mouradia qu’il faut construire cette prison.un projet qui procede de la volonte du pouvoir d’etouffer toute revendication syndicale,identitaire et d’ouverture democratique en KABYLIE.j’appelle les habitants de la glorieuse vallee et de l’eternel DJURDJURA a proceder a la demolition de cet edifice de la honte.

  2. prison a 06 dit :

    une prison pour les kabyles . c ‘est ce qui manque

  3. prison a 06 dit :

    .la honte la honte . une prison a zerhouni a alger

  4. prison pour zerhouni dit :

    . une prison a zerhouni a alger

  5. prison pour zerhouni dit :

    . un tpi pour zerhouni

  6. prison pour hassani dit :

    une prison pour hassani est autre……………………………………………

  7. yazid dit :

    ben c est déja une prison l algerie. bon si c est pour emprisonner des voleurs et criminels why not ?!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER