Où étiez-vous messieurs les néo bas-triotes ?

patrie.jpgrah1.bmpRéponse à Mr. Davidlemac.
Merci pour l’inérêt que vous portez aux commnentaires et en particulier au mien. Je vous réponds tout de suite: je ne connais ce Monsieur l’ambassadeur du pouvoir en France que de nom et des signatures dans le journal officiel. IL était déjà Directeur Général de la fonction publique. DG de l’Ecole Nationale d’Administration, conseiller de Bouteflika, peut-être ambassadeur.

Selon la presse, son fils a été impliqué dans une affaire de milliards, le principal accusé, un certain Achour est toujours en prison. Selon la presse, le fils de Missoum Sbih a quitté le territoire algérien et il est à l’étranger. Combien d’Algériens ont été condamnés en France et dans le monde sans que personne ne bouge le petit doigt. Pour ce monsieur du protocole des affaires étranges, où on signe des décisions de désistement de palais et villas au dinar symbolique, il y a eu une mobilisation permamente, c’est dire que ce monsieur est important pour le pouvoir, car il est un algé(rois). Les autres étaient des Algé(riens). Pour celà, il n’y avait pas de mobilisation, il n’y avait pas de lettre ouverte, il n’y avait pas de pétition nationale pour relever le défi lancé par le pouvoir français.

Quand Sarkozy a annoncé à Alger même que la France ne présenterait pas ses excuses pour les crimes coloniaux et colonialistes, il n’y avait pas de réplique, de commentaire, de défi à relever. Il n’y avait rien. Il y a une grande confusion dans l’égo de certains et leur identification nationale. L’affaire dite Hassani ou Hesni etc..est une affaire personnelle, car le droit pénal personnalise les actes. C’est un Algérien ou Algérien-Français, employé aux AE qui a été arrêté. Point final. Il répondra de ses actes et seul. S’il est complice du meurtre, il répondra aussi. S’il est innocent, il demandera la réparation du préjudice causé. Mais quand Sarkosy déclare à Alger, au siège de la présidence que la France ne présentera pas les excuses, il s’agit d’un acte d’agression de la France contre l’Algérie.

Où étiez-vous messieurs les néo bas-triotes. Etes-vous sensibles au cas de ce monsieur et insensible à tous les innocents tués par la France coloniale et ses valets d’hier et d’aujourd’hui ? Quand la France tient en ôtage le peuple algérien en refusant de lui remettre les archives de son histoire, où étiez-vous messieurs les néo bas-triotes? Quand la France brûlait au napalm les Algériens à la recherche des fellagas, où étiez-vous messieurs les bas-triotes ? Quand la France violait l’espace aérien pour bombarder au Tchad, où étiez-vous messieurs les bas-triotes ? Décidemment, les bas-triotes ne réagissent au nom de l’Algérie que lorsque leurs intérêts sont en jeu. Cette Algérie de la minorité préviligiée qui considère le pays comme sa propriété privée n’est pas l’Algérie de tout le monde.

Ennahar veut rassembler un million et demi de signatures pour laver l’affront de la France en inculpant ce monsieur. Ennahar n’a pas levé le petit doigt quand Sarkozy a lancé un défi au peuple algérien en Algérie, à Alger, au siège de la présidence de la République, que la France ne présentera pas ses excuses pour ses crimes coloniaux. Tout le monde s’est tû, comme s’il n’y avait rien. Aujourd’hui, le verbe est différent. Si la France va faire autre chose encore contre ses alliés d’Alger? Elle les a aidés en expulsant le présumé coupable Abdelmalek Amellou. Pourquoi le pouvoir n’envoie pas Amellou témoigner que ce Hasseni n’était pas celui qui lui a signé l’ordre de mission et lui a remis l’argent du crime. Le silence complice. Noyer le poisson dans l’eau. Pourquoi ne pas ouvrir le dossier ici en Algérie? La peur, la peur que la vérité ne viendra éclater aux yeux de tout le monde.

Maamar Boudersa

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER