Alger: 20 000 policiers en 2010

revolteflic1.jpgLe directeur général de la Sûreté nationale Ali Tounsi a indiqué, hier à Alger, que le taux de couverture sécuritaire au niveau national oscille entre 70 et 75%. En procédant à l’inauguration hier de 9 nouveaux sièges de sûreté urbaine au niveau des circonscriptions administratives de Baraki, El-Harrach et Bir-Mourad-Raïs, Ali Tounsi a affirmé que «le taux de couverture sécuritaire au niveau national atteindra les 100% dans les deux prochaines années».

Par ailleurs, Tounsi a déclaré qu’actuellement «il y a 155 000 agents travaillant dans le corps de la police». D’après le programme 2009-2010 de la Dgsn qui continue de recruter annuellement 15 000 nouveaux policiers conformément aux directives du gouvernement, l’effectif de ce corps de sécurité atteindra 200 000 policiers d’ici deux ans dont 20 000 dans la capitale.

Photo (Newpress) prise lors d’une marche du FFS à Alger

Commentaires

  1. netcom dit :

    200 000 policier au lieu de 200 000 fellah tahya el bordel el djazairi

  2. mohand dit :

    Il n’y a qu’un animal qui a du plaisir à torturer son semblable , l’homme. Meme les animaux ne le font pas .
    Regarder la haine qui se lit sur ces trois defenseurs de la loi , dans leur oeuvre frapper, bousculer torturer ce jeune homme.
    Ils ont été à une bonne école, la Police française certains de leurs experts étaient d’ailleurs à Alger pour donner des conseils, des retraités pour ne pas éveiller des soupçons. Ils apprenaient aux Algériens comment sévir, l’un d’eux est un ancien controleur général de la Police française.

  3. mohand dit :

    lire animaux sauvages ..

  4. za3maza3ma dit :

    Ce nombre (200.000) est démultiplié par 10 si on tient compte de l’impunité ambiante. Comme ils sont gérés par des incapables, ils sont le premiers à verser dans le vol, le racket, le kidnapping, les agressions, l’extorsion de fonds … Ils sont partout plus honnis que ceux qu’ils sont censés combattre. Faut dire qu’ils n’ont rien à foutre à part dresser des PV contre ceux qui ne glissent pas la pièce.

    Ce n’est pas un bloc qui suffirait pour raconter leur sale histoire.

  5. abdelkader dit :

    le rétablissement d’un état de droit et la seul alternative pour avoir la pérennité en algérie
    et en finir une bonne fois pour toute avec cette état policier qui réprime a tout bout de champs
    et en toute impunité avec la bénédiction de ce régime corrompue a deux vitesse
    qui trouve comme seule solution la mises en place de 20000 policier d’ici 2010
    une initiative qui en dit long sur ce qui nous attend et en ce qui concerne l’image de l’interpellation
    la photo et révélatrice du manque de sang froid et de la désorganisation
    de ces policier notamment de celui qui et casqué outrepassant sa fonction et excellent dans le zèle
    tel et la triste réalité de la situation en algérie concernant les force de l’ordre ou plutôt « les
    force de l’ordre de ce régime » le pire et a venir !

  6. elias dit :

    si le prix du pétrole dégringole,Tounsi va les payer de sa poche pour garder le fauteuil.

  7. mohand arezki dit :

    heureusement que le pétrole dégringole, peut etre c’est pour le malheur des généraux meme si cela ne conduit pas automatiquement au bonheur du peuple.
    désormis les bush, aliberton ne seront plus aux commandes le 200109

  8. farid dit :

    c’est bien beau de critiquer a tout va, si ce n’etait pas l’intervention quotidienne des policiers , les voyous, les drogués en manque, les terroristes viendraient casser nos portes , violer nos seurs et nous tuer comme ils deja fait auparavant , alors cessez de crotiquer pour critiquer, la police est un outil necessaire qu’il faut baliser, les derives des policiers sont sanctionnés, y a qu’a voir dans les tribunaux le nombres d’affaires liées aux policiers verreux. essayez d’immaginer un instant un pays sans les forces de securité, c’est l’anarchie totale surtout chez un peuple qui ne connait pas ses limites dans tous les sens, tout le monde fait sa loi, du commercant qui reserve son trotoir, de l’automobiliste qui s’arrete au milieu de la chaussée et qui fait des queues de poissons pour arriver a son boulot, des adolescents qui jouent au balon sous ta fenetre et les exemples ne manquent pas. les policiers font le sale boulot a notre place, on est content de voir un malfrat menoté et ecarté de la rue ou il traumatisait ses semblables, alors arretons de dire n’importe quoi , dormez profondement dans vos appartements les flics sont la dehors toute la nuit a veiller sur vos biens.

  9. za3maza3ma dit :

    Ya Si Farid,
    Heureux de vous entendre dire que le « peuple qui ne connait pas ses limites dans tous les sens ». Comme les policiers n’émanent pas du peuple, ils connaissent eux leurs limites.

    Heureux de vous entendre dire « y a qu’a voir dans les tribunaux le nombres d’affaires liées aux policiers verreux. » Ce n’est pourtant que la partie visible.

    Maintenant s’il advenait que vous fassiez agrésser devant un policier vous le verrez tourner la tête et vous l’entendrez dire : ce n’est pas de ma compétence. Voyez avec ….

    Comme vous dites, dormons !!! Mais enfin qu’attendre de flics qui ne sont pas au service de la loi mais au service de flen et surtout felten ? La saisie d’un livre ?

  10. mohand dit :

    farid , vous êtes peut être flic, vous faussez le débat, vous introduisez des éléments justes certes dans la discussion mais vous confondez entre la critique constructive et la satisfaction beate qui est négative dans les faits.
    Un policier n’est utile à la société que lorsqu’il fait son travail dans le respect des droits de l’humain et en conformité avec la loi. Un policier n’est pas la loi, il est son bras. Et quand ce bras se fourvoit dans des agissements malsains et inhumains il doit être condamné dans l’intérêt justement des hommes de loi loyaux. Il y en a sans doute, mais ne niez pas que les autres sont plus nombreux… Les policiers ne rendent pas service au CITOYENS qui « dorment » ils font le travail qu’ils ont choisi et pour lesquels ils sont payés.
    Vous savez autant que, peut être davantage si vous êtes policier . Combien de fois un délinquant n’est pas arrété, ni pas juger tout simplement parcequ’il est couvert par un quelconque responsable ? des milliers de fois, les braves policiers et hommes de loi honnêtes sont dégoutés que de tels agissements se font dans l’impunité la plus totale. Combien de fois de pauvres citoyens sont trainés en justice et végétent dans les cellules obscures des commissariats pour avoir été la cible de quelques personnes mal intentionnées et agissant au nom de l’Etat? Inutiles ici de relever aussi des faits précis car cela serait trop rébarbatif et augmenterait encore notre désavoeu de la manière dont le citoyen est « traité ».Je vais rester sur des généralités et je vais une chose dans ce domaine particulier. Si une autorité policière ou autre respecte un administé dans l’anonymat de l’exercie sa fonction c’est pratiquement toujours parce qu’il a peur que son interlocuteur fasse agir des leviers divers de l’autoritarisme outrancié. Rarement pour des raisons de respect des roles et devoirs.
    En ces occasions d’ailleurs lorsque vous déclinez vos qualités vous voyez alors clairement comment les situations prennent des tournures différentes selon que vous soyez parent ami ou exercant une profession particulière , ou simplement citoyen refusant d’user de ces subterfuges … vous voyez donc distinctement la différence de traitement. Ces agissements sont odieux et contraires à la loi. Cette loi sensée être au dessus de tous.
    Quant tous les citoyens seraient traités de la même manière alors nous sortirons de la spirale dans laquelle nous vivons. La spirale ou les bons policiers sont fatigués de confondre les leurs et les autres dans des actes délictueux et qui par la force des habitudes et des inerties coutumières sont toujours couverts.
    Quant tous les hommes sont égaux devant la loi, ce jour nous applaudirons et nous exprimerons notre gratitude à ceux que l’Etat paie et arme pour instaurer la paix sociale. En attendant nous continuerons à constater, impuissants, des actes répréhensibles impunis et quelques fois de pauvres bougres tabassés devant les citoyens. De tels actes de tortures à ciel ouvert nous rappellent plus les paras ou les gendarmes maltraitant nos compatriotes pendant la guerre, que la volonté de prémunir les personnes des écarts de conduite des voyous.
    Un être humain est sauvage pour son projet, c’est le seul être qui retire un plaisir à torturer son semblable. C’est un fait sociologique. il faut donc commencer par le reconnaitre et puis faire en sorte que cela soit un délit grave plus grave que les queues de poissons ou les vols et que sais je encore. Il ne faut pas répandre la peur pour justifier des dépassements , il faut les banir et les condamner c’est ainsi que la société sera sauvée des uns et des autres. Bon continuation dans votre profession , vous êtes probablement du bon côté de la société et nous vous en sommes grés de bien faire votre travail.

  11. assirem dit :

    J’ai voulu répondre à Farid , mais je ne peux pas faire mieux que notre ami Mohand .

  12. mohand dit :

    Je suis flaté Assirem ,ne dit on pas (sans vouloir nous flater) que les grandes ames se rencontrent et que le droit est l’art du bien et du juste.Bon courage.

  13. Anonyme dit :

    c bien mohand rak filkimma

  14. ziani dit :

    vive l’algerie bientot le mondial inchallah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ahahha one two three viva lalgerie

  15. ziani dit :

    one two three viva lalgerie bientot le mondial 2010 inchallah

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER