L’emprise des anciens du Malg se poursuit

bouss.jpgL’emprise extraordinaire des anciens du Malg de Abdelhafid Boussouf dont une dizaine vivent en Suisse se poursuit.
Les généraux ne sont qu’un trompe-l’oeil. Le Malg de Boussouf né à Berkane dans une ferme de la famille Belhadj Bouabdallah, des Marocains d’origine algérienne n’esgt plus ni moins qu’un brouillon du KGB.

Devenu Sécurité Militaire (SM) en 1962 puis DPS en 1989 pour devenir DRS et DRE, ces services reçoivent des ordres d’anciens seconds couteaux de Boussouf devenus depuis la mort de leur chef les “patrons”de l’Algerie.

Algerie, mon pauvre pays, incarne aujourd’hui par une armeé qui vit clandestinement dans un pays qu’elle est censée défendre, allez voir nos “chers officiers”comment qu’ils vivent à la cité du 11 décembre de chéraga (Alger). Pas d’adresse, pas de numéro, tous en civils;  leur seul repère si vous y alliez est de vous dire: ”demandez la villa rose, c’est à côté”.
Quel honte, une armée ? des déliquants plutôt.

Alors quand on parle de Constitution dans ce pays, on ne peut s’empêcher de sourire , une tartufferie de plus. La première est signe de Ben Bella quand il envoya Abbas et ses députés se réunir à la salle de cinema Majestic, aujourd’hui Atlas.
Mais Ferhat Abbas n’était pas un mouton, il démissionna et écrira entre autres dans sa lettre de démission: ”Je ne dis pas qu’il n’ya pas eu de developpement, mais je dis qu’on n’a pas commencé par le commencement, en Algérie on assiste à un provisoire qui dure”.
44 ans après, il dure toujours

Par Bencharif

Commentaires

  1. Sniper dit :

    D’après Wikipédia, l’année de décès de Houari Boumédienne, 1978, coincide avec celle du Service civil effectué par M. Ouyahia dans l’enceinte d’El Mouradia. Cette information est escomptée dans les sites officiels algériens.

    Quelqu’una-t-il des précision de cette periode dans el parcours de M. Ouyayia?

  2. mohand dit :

    Il distribuait le courrier , vaguemestre en quelque sorte, selon ceux qui le connaissent bien. Il a fait du chemin ! mais ce n’est pas le seul, il y a en Algérie des illétrés DG, des employés de bureau PDG, des administrateurs minitres, des chauffeurs cadres supérieurs ou diplomates, des sécretaires cadres supérieurs et députés, des agents du renseignements ambassadeurs, consuls, walis, chefs de daira et danseur des tbablas , président d’APN, sans oublier des Conseillers improvisés…

  3. ammisaïd dit :

    Assalam aliekoum
    Un dictature pour vivre et propérer à besoin d’un soutien de tout instant. C’est une vérité immuable. Ce soutien lui est offert par les enfants du peuple, il est constitué : les serviteurs, les courtisans, les soumis, les corrompus, les haineux, les rancuniers, les envieux et les jaloux de vrais patriotes, les voleurs, les incapables, les ignorants, les méchants, les lâches, les peureux, les hypocrites, les pervers…Ces Hommes infiltrent l’armée, la gendarmerie, la police, la sécurité militaire, l’administration, les usines, les organisations de masse, les ambassades, les ministéres, les partis politiques, les associations, les journaux, les communes, les dairas, les wilayas, les organes de communications…Et, ensuite, ils surveillent, ils manipulent, ils corrompent, ils divisent, ils menacent, ils fragilisent, ils affaiblissent, ils torturent, ils emprisonnent et dans certains cas ils assassinent et ils massacrent. Le tout, pour durer autant que possible. Ouyhia est l’enfant légitime de ce pouvoir et le plus fidéle et le plus zélé. Enfin, peu important qui sont les vrais dirigeants: de l’exterieur ou de l’interieur, des étrangers ou des nationaux, connus ou inconnus, visibles ou invisibles et réels ou virtuels, sans ce soutien et sans la diviision du peuple et des oppsants sincères, ils tomberont comme des mouches.
    Fratenellement

  4. Saad Lounès dit :

    Ce que je vais dire est très osé!
    Regardez sur la photo l’attitude équivoque de Boumediene à côté de Boussouf: on dirait une « nana » à côté de son mec ??

    C’est un autre volet très noir de l’histoire du clan d’Oujda que des anciens maquisards ont raconté. Il se passait de droles de « test » parmi les critères de recrutement.

  5. Sniper dit :

    Je vois dans la posture de Boussouf, un élève trop révérencieux pour son maître. Les mains derrières le dos, est un signe de soumission et de crainte.
    Est-ce que la lutte contre la dictature est servie pas des allégations « osées » gratuites, sans fondement. Je ne le pense pas. C’est l’effet inverse qui se produirait.

  6. jeff dit :

    Pour Sniper

    D’après une source sûre, le Sieur Ouyahya accomplissait son service national dans l’enceinte même de la présidence en tant que membre de la sécurité. Il était en fait chargé d’organiser l’encadrement sécuritaire en distribuant les badge aux personnes pouvant avoir un accès temporaire au palais d’El Mouardia, mettre à jour l’agenda des visites, ainsi que la collecte informations et les raisons des visites de simples citoyens à la présidence . En même temps, il exerçait, occasionnellement mais illégalement, la fonction de pigiste dans un hebdomadaire sportif algérois connu en signant ses articles sous le pseudonyme Oumourad. Illégalement, car la loi algérienne interdit l’exercice d’une fonction durant la période du service national. Ces informations son vérifiable.. Quant à Boussouf, il est mort comme une « Galoufa » dans une cabine téléphonique dans le VI arrondissement de Paris terrassé par une attaque cardiaque.

  7. Sniper dit :

    Merci Jeff

    C’est donc vrai. Le chouchou de l’armée a été adopté très tôt par les décideurs. Il a su bien se conduire pour avoir un tel privilège on dirait.

    Mais pourquoi il ne le mentionne pas dans son CV officiel? A-t-il honte de révéler qu’il a trouvé le tapis rouge déroulé devant lui depuis sa tendre enfance…

  8. mohand dit :

    Je suis en tout point d’accord avec sniper. Je n’ose pas imaginer ce que sous entend le blogueur précédent. L’Algérie n’a jamais existé en tant que nation crainte et respectée que pendant la présidence de Boumédienne. Elle n’a jamais aussi bien travaillé, elle n’a jamais aussi bien développé l’enseignement, l’esprit de sacrifice, le nationalisme et les vertus du travail. Je ne nie pas cependant que pendant son temps, il y avait des lacunes. L’une des plus hasardeuse est d’avoir couvert et permis des frasques et des fugues d’un certain petit malin.
    Qu’il a autorisé dans les rouages de l’Etat des collabos etc… mais dans l’ensemble l’homme a plus fait que nul autre depuis. On oublie de dire que cet individu est l’intégrité personnifiée. Quant il est décédé , on a trouvé 6000 DA seulement dans son compte CCP et pourtant il pouvait tout faire. On ne peut dire la même chose de tous ceux présents ou passés qui dirigent le pays du policier au Président en passant par les députés les PAPC , les juges et les sous marins ainsi que les flics et les douaniers enfin tous…

  9. piripou dit :

    il n’a pas a dire boumediene n’est pas un revolutionnaire il n’a jamais tiré une cartouche contre les français sauf contre les siens il est le malheur de l’algerie d’aujourd’hui.combien d’opposants a t-il assassiné et combien sont éxilés? il a assassiné amirouche et si el houes en les donnant aux français non content a l’independance il a séquestré le corp d’amirouche tous ceux qui parle du bien de boumediène sont des harkis déja pendant la révolution ensuite femmes de boumediène a l’independance

  10. juba dit :

    En lisant l’article d’origine et les commentaires,je me suis senti en retard!d’où est ce que vous sortez toutes ses affirmations? je ne vous cache pas que c’est le livre de Said Sadi et les réactions virulentes d’un certains nombres de personnalités connues ou non qui m’ont ouvert les yeux sur l’existence même de ce fameux MALG!!!je suis universitaire et hors sujet concernant l’histoire de on pays!!!quoique l’on dise je remercie le Dr Said SADI pour son courage politique.je ne suis pas du RCD Mr Benachenhou!!!!

  11. houcine dit :

    la question qui se pose aujourd’hui est comment tirer le peuple algerien des griffes du monstre DRS.

  12. belhabib dit :

    tôt ou tard la vérité se saura.peut être que les gens de mon age (54 ans)ne seront plus la , c pour dire que cela peut durer beaucoup.
    mais une chose est sure la vérité finira par avoir le dessus.c’est comme le jour qui fini par chasser la nuit.
    c très simple Boumediene n’a jamais été un révolutionnaire non plus un nationaliste.
    il est tout juste un assassin et un sanguinaire.la preuve « regardez ou en est l’algerie gerée par ces assassins de l’armée des frontieres et du sinistre MALG dont certains se targuent encore sous notre nez d’appartenir.c ‘est une honte messieurs.
    taisez vous!

  13. belhabib dit :

    pour houcine
    il faut que les algériens soient conscients de ce danger!a savoir la peste nommée DRS.
    DESOBEISANCE CIVILE jusqu’a ce que les choses rentre dans l’ordre.
    on ne veut de mal a personne.
    rendez nous notre algerie.

  14. Messabih dit :

    Comment faire une revolution sans les illetres,et les analphabetes ou peut etre sans qu’ils dirigent et chapeautent le mouvement,et pire à contrario sans les islamistes actuellement ?

  15. Messabih dit :

    La culture de l’etoile nord-africaine,etait elle meme biaisée,et Messali El Hadj etait lui meme,jusqu’auboutiste,avait-il une strategie sociale et politique,à cette epoque ?
    -Rien,Walou
    Il se contentait de reunir ses conseils,et leur commendait des ordres à accomplir ,tout le monde obeissait !
    La contamination Ho – Chimin ,faisait son chemin!

  16. Messabih dit :

    N’en deplaise à Benjamin Stora,juif français qui a ete incapable de defendre,et coupable de ne pas avoir defendu et les arabes,les juifs ,et les français de cette epoque,et qui a fait l’apologie du FLN
    en tant que Chaoui-borné,il n’y a pas de meilleur exemple d’aveuglement !

  17. Messabih dit :

    La verite est que ,a part ecrire leur nom et leur prenom ,appartenir à des tribus montagnardes comme Krim Belkacem d’obedience coranique malfaisante,Benboulaid chaoui autisteet inculte,Didouche sa psychanalise lutte des classes et son pere boulanger vermoulu par l’odeur du mauvais bois et de la mauvaise farine,Benbella et sa trajectoire maffieuse entre PPA,MTLD,et organition..
    ces gens ne savaient rien faire d’autre,que battre le rappel de la racaille,criminelle et assassine !

  18. Anonyme dit :

    Ya bokoko,les Bouabdallah sont d autentiques Algeriens c est pourquoi ils ont ete expropries de leurs terres au Maroc.avant d ecrire des betises reflechis d abord .

  19. ALI BOUMGHAR MAQUISARD dit :

    CES GENTS QUI PARLENT DANS LE VIDE ET QUI N ONT RIEN VU NI DU COLONIALISME NI DE LA MISER DU PEUPLE ALGERIEN DOIVENT DEMANDER A LEURS GRANDS PARENTS POUR POUVOIR JUGER LA GENERATION POSITIVE DE LA REVOLUTION 1954 LES ARABES DISENT NE SENT LA BRULURE QUE VELUI QUI MARCHE SUR LE BRAISE NOUS SOMMES D ACCORD SUR LA DEMOCRATIE MAIS CETTE DMOCRATIE IL FAUT LARACHER PAR LE LUTTE DE TOUS LES JOUR PAS PAR LE BLABLA ET LA DIFAMATION ET LES MONSONGES GRATUITS SOYER DES ALGEREINS DIGNES DE VOS PERES ET GRANDS PERES MERCIE POUR VOTRE COPREHENSION BMR

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER