CLASSEMENT DES BANQUES DANS LE MONDE: l’Algérie à la 134e place

billetbanquealgerie3214.jpgWorld Economic Forum’s Global Competitiveness Report a établi un rapport basé sur les opinions de cadres de banques et attribué une note comprise entre 1 et 7 aux banques du monde entier. Il a, à cette occasion, donné une mauvaise note à l’Algérie et à son système bancaire, en la classant à la 134e place, avec une note de 3,9, soit juste au-dessous de la Libye (4,0), le Lesotho (4,1), la République de Kirghizie (4,1) et l’Argentine et le Timor-Oriental (4,2).
Il est reproché aux banques algériennes leur système archaïque et leur service à la clientèle très en retard par rapport aux autres pays. Malgré une bonne réputation de leurs cadres et de leurs compétences techniques, la gestion des comptes et des crédits est remise en cause.

Source l’Expression

Commentaires

  1. mohand dit :

    Ce commentaire n’est pas à proprement parler en relation avec les banques ,mais enfin il parle de gros sous … bonne lecture.

    Sommes nous riches ou en cessation de paiement? Si le pays est riche pourquoi alors vendre les 50% des ports d’Alger et de Djendjen ?
    Quelle stratégie économique et quelle logique est à l’origine de cette vente ?
    Nous avions espéré une stratégie industrielle et économique nouvelle qui préserverait le patrimoine restant de l’Algérie et de définir une politique industrielle nationale pour relancer la production de biens et des services, il en est rien ce fut des mots pour tromper son monde.

    « Les deux accords paraphés avant-hier soir à l’hôtel Sheraton par le président du groupe DP World, M. Ahmed Bin Sulayem, et les directeurs généraux des Entreprises portuaires d’Alger et de Djendjen. En vertu de ces accords, le groupe DP World bénéficiera, à parts égales avec chacune des deux entreprises algériennes, d’une concession de la gestion pour ces deux ports, et ce pour une durée de trente (30) années. ».
    ». Deux sociétés mixtes verront le jour avec un capital commun de 50 % pour chaque partie. Le président du groupe DP World s’est dit «satisfait» de la signature de ces deux accords ».

    Mais combien ont été vendus ces deux ports à nos « frères » de Dubai. Le PDG a bien parlé de 108 millions de dollars d’investissement sur trois ans pour accroître les capacités de traitement notamment du port d’Alger. Mais personne n’a donné le prix de cession.
    L’investissement quand à lui, on a pas besoin d’être expert pour savoir que les investissements prévus seront supportés par les deux parties et que les investissements futurs n’ont rien à voir avec l’achat du patrimoine considérable que constitue ses deux ports… l’un rapporte déjà des millions de dollars à l’Algérie , le deuxième qui a bénéficié de fonds considérables les années 80 pour le construire peut aussi être rentable. On a besoin ni d’un sultan ni d’un roi pour cela, nos cadres suffisent, il suffit de les laisser travailler.

    Le syndicat après avoir manifesté un refus catégorique se laisse amadouer et les dirigeants syndicaux on accepté en contrepartie d’engagements théoriques que la logique de fonctionnement d’une entreprise peut à tout moment remettre en question.
    N’avons-nous plus d’argent pour justifier ce bradage.

    Lorsque DP Dubai a acheté PetO britanique, il avait offert au départ 5,7 milliards de dollars, puis le prix a été porté à 6,8 milliards de dollars en raison de l’existence d’une concurrence.
    Alors que les Algériens ont négocié en catimini,dans le secret, les Anglais on assuré une grande audience et publicité ce qui a fait porté le prix à un niveau considérable car les concurrents de DP Dubai à savoir PSA international et Hutchinson Whampoa asiatique se sont aussi manifestés.

    Alors que le PDG se trouve à Alger sa société DP Dubai créée en 1999 avec des capitaux publics est en très peu de temps devenue « l’une des plus grands opérateurs portuaires mondiaux ».
    DP Dubai a entamé début novembre la vente d’une partie de son capital pouvant aller jusqu’à 20%, marquant l’une des plus grandes OPI dans la région du Golfe.Lors d’une conférence de presse, la compagnie a précisé qu’elle mettait en vente 2,822 milliards d’actions, soit 17% de ses 16,6 milliards d’actions, à un prix indicatif de 1 dollar à 1,3 dollar l’action.Cette offre publique, qui court jusqu’au 15 novembre, pourrait être ensuite portée à 20% du capital avec la mise sur le marché de 498 millions d’actions supplémentaires (3%), indique la compagnie.
    L’offre est ouverte aux Emiratis ainsi qu’aux résidents et ressortissants des monarchies pétrolières du Golfe dans les Emirats arabes unis, outre les investisseurs institutionnels dans le monde.
    Au risque de me tromper, la précipitation affichée dans la vente de ces deux ports à un prix inconnu du public me pousse à penser que des échanges malins se sont produits à cette occasion et que probablement des actions gratuites du géant seraient une monnaie qui a du inciter nos négociateurs à concrétiser rapidement cette opération. Opération inopportune surtout en ce moment où les pouvoirs publics ne savent pas que faire des excédents financiers induits la vente du pétrole et du gaz. A brève échéance nous allons découvrir qu’une fois encore des intérêts particuliers ont pris le pas sur les intérêts du pays. Bien sur dans la meute de parvenus on trouve toujours des signataires d’actes pour concrétiser des accords pris en d’autres lieux et pour le bien propre d’autres personnes qui ne ratent aucune occasion de se mettre plein les poches. Chaque société et usine vendus est une occasion pour les prédateurs et leurs lobbyistes de se partager les gains noirs et sales.

  2. za3maza3ma dit :

    Ce classement ne peut étonner que les naifs. Les banques algériennes font office de repoussoir pour alimenter les banques étrangéres, et accessoirement pour déstabiliser les entreprises publiques qui ne peuvent pas s’extraire de ce carcan. Actuellement il faut vraiement être taré pour traiter avec une banque publique !!!

  3. mohand dit :

    L’Algerie et la Libye ont une banque à Paris qui fait le bonheur de son personnel, de ses clients et de ses responsables.
    En 2007 , la banque a déboursé 4.049.845 € de salaires + 2.130.913 € de sécurité sociale et oeuvres sociales soit en tout 6.180.758 € . Son PDG occupe deux postes de PDG , celui de la BEA à Alger et celui de PDG de cette banque des beaux quartiers de Paris. Il est également membre du conseil de surveillance de l’Union des banques Arabe et Françaises à Paris, membre du Conseil d’Administration de la British Arab commercial bank de Londres, membre du Conseil d’Administration de Arab bank for investment and foreign Arabe d’Abu Dhabi, et enfin membre du Conseil d’Administration de la Banque du Maghreb Arabe pour l’Investissement et le Commerce à Alger.
    Comment fait il pour être partout? A t il une baguette magique? Ces mandats sociaux sont importants car ils rapportent des jetons de présence juteux.
    Pour la seule Banque à Paris , en 2007 , le montant des jetons de présence , pour les 6 Administrateurs de la banque est de 213.000 € soit 35.500 € l’un.
    Ce montant est distribué pour l’exercice 2007 aux 6 membres du Conseil d’Administration pour s’être réunis au minimum une fois durant l’année pour l’approbation des comptes. Ajoutons que leurs frais sont pris en charge par la Banque. Ce montant est un revenu net qui s’ajoute à leurs salaires royaux.
    Je dis royaux car,l’effectif total moyen de l’année fut de 71 personnes (50% environ de techniciens et 50% de cadres).
    La banque a enregistré un cout du personnel comme il est mentionné ci avant de 4.049.845 € soit une moyenne par personne de 4.049.845/71 = 57.040 € par an et donc 4.753 € par mois. Si on ajoute les charges sociales et les charges des oeuvres sociales évaluées à 2.130.913 € soit en moyenne 2.500 € par personne. Les Agents de la banque à Paris coute donc 7.254 € par mois et par personne.
    Notons que l’effectif comprend bien sur les femmes de ménages, les secretaires etc… ce qui suppose que les salaires des cadres sont au moins 3 fois supérieurs au personnel d’exécution, je vous laisse déduire que les cadres qui ont la chance de travailler dans cette banque, sont hautement priviligiés.Il y aurait beaucoup d’Européens, dont un Hollande notamment.

    Notre banque détient par ailleurs des actions dans 3 pays différents (l’Egypte , le mexique et à Bahrein) en Egypte sa participation dans AICHT Caire lui a rapporté 303.000 USD de dividendes, celle de Manama de Bahrein 110.000 USD , et enfin sa participation dans Labos cabos hotel Mela , sa participation de 2.090.496 USD lui a rapporté 0 (zero) dividende au titre de toute l’année 2007.

    Quand on parle d’une meute de priviligiés , nous nous trompons , nous sommes loin du compte. Ils sont des milliers à ne pas vouloir la transparence, les priviligiés de l’histoire et de la conjoncture du dure feront tout pour que la situation perdure. La démocratie, et son corrollaire la transparence, la visibilité comme disent les démocrates sincères est la pire ennemi de la meute de profiteurs. Comme disait Ouyahia qui sait bien ce qu’il dit « l’opposition en Algérie ne sera jamais au pouvoir ».
    C’est une montagne de situations délictuelles, de favoritisme et de non droits qui foisonnent partout chaque fois que l’on regarde de près comment sont gérés les biens de la nation. C’est un travail gigantesque et nous n’avons que nos « mains » et nos « têtes » pour s’y attaquer consciencieusement. La tache est rude , mais plus on laisse à plus tard, plus nous fermons les yeux plus on devient irresponsable, laxiste et complice. Notre pays a pris un coup terrible et son image est par terre. Nous marchons dessus sans savoir que nous faisons le lit de nos malheurs de demain. A ce rythme et dans cette ambiance, il arrivera un jour, où les jeunes Algériens renieront leurs parents et leurs pays pour exprimer à l’endroit de leurs ainés l’indignité dans ils ont fait preuve.

    Cette banque serait utile aux émigrés Algériens mais encore faut il qu’on veuille bien d’eux , ce qui ne semble pas être le cas.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER