• Accueil
  • > Confidences
  • > Un « sénateur » dénie à Karim Tabbou le droit d’évoquer le nom du général « Tewfik »

Un « sénateur » dénie à Karim Tabbou le droit d’évoquer le nom du général « Tewfik »

snat.jpgLettre Ouverte à Karim TABBOU, Premier Secrétaire du FFS

La Droiture du Président BOUTEFLIKA et le Nationalisme du Général «TEWFIK» sont inaccessibles pour tous les Karim TABBOU

En réponse à vos attaques indignes,- Je vous dénie le droit de parler au nom des Algériens dont aucun ne vous a mandaté pour le faire, alors que Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, est, lui, mandaté pour le faire au nom de TOUS les Algériens;

- Je vous dénie le droit d’évoquer le simple nom du Général «TEWFIK» qui, dans ses activités au service du Peuple Algérien, est mandaté par les représentants légaux du Peuple Algérien.

Prenant les Algériens pour des enfants attardés, en se la jouant professeur élitiste et précieux, TABBOU s’exhibe comme un personnage médiocre, prétendant dicter la conduite politique de l’Algérie.

Sa façon de s’attaquer au Président de la République, à l’Armée, au Parlement, à la Justice et à pratiquement toutes les institutions de l’Etat, illustre la présence d’une idéologie qui ne dit pas son nom.

S’exprimant avec une arrogance et une prétention qui n’ont d’égales que la vanité de sa vraie nature, TABBOU, se gonfle «humblement» comme une outre et s’octroie des valeurs sublimes dont il est dépourvu.

L’apparence n’est pas le réel. Le blabla de TABBOU n’est qu’un verbiage virtuel, fortement démagogique, utilisé comme un slogan publicitaire.

Lorsque l’on parle comme TABBOU, on poursuit un but qui ne peut être que faux sans se rendre compte qu’on assassine tout ce qu’on touche.

Se déclarant le premier responsable du FFS, TABBOU veut dicter sa loi, non seulement au Ministère de l’Intérieur mais, aussi, à la justice algérienne qu’il juge indigne en lui préférant la justice française pour traiter des dossiers algériens.

Donc «EXIT» l’historique AIT AHMED, et place à TABBOU, l’autoproclamé «Grand Inquisiteur de l’Algérie au cours des âges» qui se fait sa PUB sur les thèmes chers aux «amis qui nous veulent du bien».

Se lançant dans une diatribe caricaturale contre le Pouvoir, les Institutions de l’Etat, les Partis Politiques (sauf le NEC PLUS ULTRA FFS), les Personnalités Algériennes, les Services de Sécurité, les Présidents qui se sont succédé à la tête de l’Etat, la Charte Nationale et la Constitution dans ses modifications et ses amendements successifs, TABBOU assène ses «vérités» avec, en sous-entendu: «je suis le seul juge intègre qui respecte et applique les Lois de la République» sans nous expliquer, dans ce sousentendu de quelle république il veut parler.

TABBOU, loin de se soucier du Bien National, est conduit par une ambition personnelle – dévorante – l’aveuglant au point de lui faire oublier qui il est et qui sont ceux dont il parle avec si peu de considération.

Pour votre gouverne, monsieur TABBOU, sachez une fois pour toutes que ce qui sort de votre bouche n’est une vérité pour personne, même pas pour vous.

Pour commencer et en réponse aux insanités que vous proférez sans réfléchir, Karim TABBOU, il vous aurait suffi d’un peu de discernement pour comprendre que le choix d’un amendement de la Constitution par voie parlementaire est guidé par le souci d’éviter le gaspillage inutile de plusieurs dizaines de millions de dinars et la mobilisation de moyens colossaux nécessaires à l’organisation d’un référendum.

Chaque décision à prendre doit tenir compte de la crise internationale et nous amener à éliminer toute dépense non nécessaire.

La Constitution prévoyant la possibilité de faire des amendements par la voie parlementaire, il est tout naturel, dans la conjoncture actuelle, d’avoir recours à cette disposition, sans oublier que les parlementaires sont, eux aussi, mandatés par le Peuple Algérien.

Bien sûr, Karim TABBOU, vous êtes trop obnubilé par votre apologie d’un système utopique, qui n’existe nulle part dans le monde, pour vous soucier des véritables attentes du Peuple Algérien dont vous confisquez la voix si allègrement et sans aucun droit, puisque n’ayant aucun mandat de ce Peuple que vous escamotez pour assouvir vos ambitions.

Votre acharnement à vouloir détruire les symboles de l’Etat et de notre Révolution et à éluder notre résistance au terrorisme sanglant, que vous semblez vouloir absoudre en le posant en victime, nous démontre vite que vous jouez un jeu politique qui n’est pas en faveur de l’Algérie et des Algériens mais qui est bien en phase avec les intérêts des ennemis de l’Algérie, quels qu’ils soient et où qu’ils soient.

Lorsque le pays en entier vivait sous la terreur des sanguinaires qui voulaient le mettre sous leur joug, aidés en cela par des pays soi-disant amis; lorsque le pays a vu un exode massif des campagnes vers les villes laissant en jachère forcée toutes les terres; lorsque beaucoup de nos intellectuels et de nos universitaires ont été obligés de fuir à l’étranger pour ne pas être assassinés dans une torture abjecte; lorsque certains se délectaient des malheurs de notre pays qu’ils considéraient comme «un bon laboratoire»; lorsque, chaque nuit des dizaines de personnes sans défense étaient mutilées vivantes

avant d’être achevées avec cruauté; lorsque dans toutes ces tentatives on retrouvait l’intention d’affamer la population et de confisquer sa Liberté et son Avenir, QUI ETAIT LA POUR FAIRE FACE ?

Certainement pas vous, monsieur TABBOU, mais cette Armée, ces Services de Sécurité et ces généraux que vous dénigrez sans cesse.

Le Général «Tewfik» que vous prenez pour cible en le comparant à un cuisinier, préparateur de présidents, pour faire plaisir à vos amis «outre frontières», est un de ceux qui ont fait face à la menace sur le terrain en payant de leur personne, en silence, au service de la Nation, tout comme l’a fait, aussi, le très regretté Général Major «SMAINE», que DIEU lui ouvre Sa Grâce et Son Paradis.

Vous attaquez lâchement le Général «Tewfik» car vous savez qu’il n’intentera aucune action à votre égard, vous n’en valez pas la peine.

Si nos Services de Sécurité n’avaient pas été aussi habiles et efficaces, vous n’auriez pas l’occasion de vous exprimer aujourd’hui LIBREMENT dans la presse algérienne.

Les Présidents Liamine ZEROUAL et ABDELAZIZ BOUTEFLIKA, dont vous voulez détourner le rôle éminemment positif, sont ceux qui ont oeuvré avec acharnement pour la reconstruction de la société algérienne à travers les appels à la «Rahma» et les décisions pour la Concorde Civile menant naturellement sur la voie de la Réconciliation Nationale, appelée de tous ses voeux par le Peuple Algérien.

Ouvrez les yeux monsieur TABBOU, le terrorisme n’est pas le fait algérien, c’est un phénomène, créé par certains pays des blocs de la guerre froide, qui, à la fin de celle-ci, s’est transformé en monstre sanguinaire et tentaculaire, en s’étendant à toute la planète, y compris les pays «créateurs» de ce phénomène car, le terrorisme n’est pas seulement celui dit «islamiste», il a différentes connotations conditionnées par les stratégies ponctuelles qui les avaient fait naître.

Pour moi, monsieur TABBOU, vous vous agissez comme un inconscient qui s’attaquerait, par ignorance, aux remparts qui ont protégé et protègent encore l’Algérie et les Algériens.

C’est pourquoi, avec force, je vous déclare que:

- Je vous dénie le droit de parler au nom des Algériens dont aucun ne vous a mandaté pour le faire, alors que Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, est, lui, mandaté pour le faire au nom de TOUS les Algériens;

- Je vous dénie le droit d’évoquer le simple nom du Général «TEWFIK» qui, dans ses activités au service du Peuple Algérien, est mandaté par les représentants légaux du Peuple Algérien.

Devant vos tentatives médiatiques pour salir ceux qui oeuvrent chaque jour pour servir l’Algérie, du haut de mes soixante-quinze ans, vous me trouverez toujours sur votre route, jusqu’à mes dernières forces et même au-delà.

El Hadj Omar MAHDAD

Sénateur du Tiers Présidentiel- Parlementaire Euro-Méditerranéen,

Vice-Président de la Fondation pour l’enseignement et la Culture Amazigh

NB: Cette lettre a été publiée dans les colonnes du Quotidien d’Oran du 10 novembre 2008 sous forme d’un encart publicitaire acheté par un Zélateur du tiers présidentiel. A 75 ans, ce sénateur continue de pratiquer son sport favori, CHITTA. 

Pour rappel, ce sénateur désigné avait adressé, en décembre 2007, une lettre au président du MSP, Boudjerra Soltani, suite à ses déclarations relatives à sa détention de dossiers de corruption, qui concernent de hauts responsables de l’Etat.

M. Mahdad a déclaré sur un ton menaçant : « Si votre dessin n’est qu’électoral, vous avez eu votre fameux scoop, mais attendez-vous à en payer le prix, car on ne se moque pas impunément de l’opinion publique en déclarant des choses, sans fondement, sous prétexte d’un coup de publicité partisane et électorale.» J’espère que la publication de cette lettre, qui rentre dans le cadre de l’information, n’irritera pas le premier secrétaire, Karim Tabbou. El Mouhtarem

Commentaires

  1. mohand dit :

    Voila pourquoi encore une preuve s’il en fut que nos ainés sont tombés si bas qu’aucun qualifitif humains ne leur convient. C’est pathétique de lire tant de contrevérité, c’est humiliant de savoir que tels vieux os, sont membre d’une assemblée pour juger du bon et du mauvais de l’exécutif …C’est tout simplement dramatique pour l’Algérie. Un lèche bottes , il veut quoi à son âge, la vice présidence ou le prolongement de son mandat de sénateur, j’aurai honte d’avoir un tel individu dans ma famille personnelle et ou politique. On a vraiment pas les mêmes valeurs. Oui espérons que TABBOU lui sonnera les cloches comme il sait le faire… Je préfére un Tabbou, jeune, honnête, intégre et competent que tous les énergunèmes qui sucent la mamelle Algérie et qui disent amène. Cela ne leur suffit pas, ils lèchent maintenant les bottes, ils sont capables non seulement de lever les mains mais aussi les jambes et que sais je encore … honte à toi vieux larbin sans cervelle.

  2. jazairia dit :

    cher Mohand le plus pathétique, c’est qu’il tente de mettre Zeroual et Bouteflika au même niveau, alors que nous savons tous que l’un est grand et que l’autre est tout petit.

  3. mohand dit :

    je suis ravi que tu t intéresses aux autres sujets que celui sur lequel on l’habitude de te lire. Je te jure que c’est assez pour ce Monsieur, nous suivrons de près la question et tu verras que tout ira bien pour lui, s’il est étranger à ce dossier…bien a toi

  4. Jeunesse brisee dit :

    la generation des voyous encore un autre Chiat, Toufik est un criminel tu le veux ou non et Boutef un vulgaire voyou qui a le complexe de son lieu de naissance et de l identite de son pere
    Les nlles generations vont voux jugez
    vous avez confisquez l independance minables voyous

  5. kaci dit :

    Le ridicule ne tue pas!Heureusement sinon il aurait commencé par ce pseudo-sénateur.
    Sincerement, je doute fort que cela soit cet individu qui a ecrit ce texte, car je sais perinnement que les sénateurs choisis sont pratiquement des illettrés!
    Mais en tout état de cause, je ne comprends pas ce Monsieur avance l’idée de faire voter les amendempents de la constitution par des pseudos-parlementaires uniquement par souci de préserver les deniers de l’Etat en argumentant par la recession du Pays!
    Ils s’en foutent qu’il aie crise financiere ou pas du moment qu’eux ils se servent de cet argent de l’Etat sans mesure!Chiche, demandez à ce sénateur de quitter le Sénat et d’abandonner son gracieux salaire, et vous verrez s’il le fera!
    Quant à la valeur du jeune Karim Tabbou, je crois qu’il est inutile de faire ici son apologie tant il a des qualités franchement trés lourdes par rapport au meilleur des soi-disant élus de la Nation.
    Monsieur le Sénateur, à votre age,(75 ans) pensez plutot à aller à la mosquée et prier Dieu qu’il vous pardonne au lieu de vous vautrez sur le fauteuil de l’Hémicycle , attendant allégrement votre chéque de fin de mois!

  6. davidlemac dit :

    Minable personnage
    Mais attention cela ressemble à de la provocation: un piège à éviter.
    La seule réponse LE MEPRIS

  7. algerlacitta dit :

    Qui est cet El hadj Omar Mahdad?

    d’apres nos informations la famille Mahdad est d’Ouled Moussa-Ouled Hamou (Maroc)

    Il a l’audace de becailler ainsi?

    Il n’a pas honte á son age (75ans) et aussi titré « Hadj » au lieu de laisser sa place designé (non elu par le peuple) 1/3 senat á la jeunesse algerienne qui se jette dans la mer et le suicide.

    Nous avons chercher/creuser dans l’histoire de l’algerie sur ce Omar Mahdad s’il avait fait la guerre d’algerie, son nom n’existe nulle part mais par contre il etait un indicateur de l’armée francaise.

    C’est rigolo/mesquin/impoli/misericordieux quand ce diable veillard dit á un chef de parti national democratique d’opposition
    - Je vous dénie le droit de parler au nom des Algériens
    - Je vous dénie le droit d’évoquer le simple nom du Général
    du haut de mes soixante-quinze ans, vous me trouverez toujours sur votre route, jusqu’à mes dernières forces et même au-delà.

    Karim Tabou, 1er secretaire du parti FFS elu democratiquement par le peuple algerien a le DEVOIR ET le DROIT envers le peuple algerien de s’exprimer comme il veut et ce n’est pas un harki/goumi qui lui denie ce droit.

    nous y reviendrons plus en details…
    Amicalement tendre/votre.

  8. assirem dit :

    C’est normal , sénateur désigné par son roi Boutef , il doit courber l’échine le grand valet de service , il est payé pour ça .
    Il faut s’attendre au pire , ils sont capables de tout .

  9. el belda dit :

    Pour ce genre d’individu je cherche à quitter le payer .
    BASTA,BASTA
    etre senateur bella matzid alliha,je suis sure que ce capiste pour le vide etant donné que Rais et l’autre n’ont pas besoin de publicité alors pour ce senateur yahrag le general Toufik.
    si ce jeune TABBOU n’a pas de tabous parle ,c’est un algerien et un cadre d’un parti politique.
    je ma demande pourquoi ce MAHDAD a ete designé dans le tiers presidentiel?surement il est utile pour des personnes afin d’executer des taches bien definies.
    Alors pour moi je dis NB a si senateur,vous avez interet à vous regarder dans un miroir et compter les poils de ta brosse.
    Notre Rais n’a pas besoin.

  10. evader dit :

    oui il faut parler de tout, de la verité,il faut parler de tout ce que les algeriens ne savent pas ,il faut dénoncer ce regime criminelle, voyou,il faut parler de general tewfik sans oublier ses amis:amari ,nezzar,toufik,belkhir et de leur crimes.

  11. za3maza3ma dit :

    Heureux de constater, si l’on juge par la violence des propos, que K. TABOU les a touché au plus profond de leur chair. Vas y Karim, continues !!!

    Menteur, radoteur, flagorneur à 75 ans, sa place ne peut être part ailleurs qu’au sénat algérien !!!

  12. Kaddour dit :

    Ce n’est certainement pas un sénateur désigné par le président le plus mal élu depuis l’indépendance qui peut se permettre de parler au nom du peuple algérien. Quand on fait partie d’un collège d’électeurs – comme au temps de la colonisation – qui tripatouille la constitution de la nation, on devrait avoir la décence de se taire et de se contenter de jouir de la grasse rente offerte par fakhamatouhou.

  13. smail dit :

    HEUREUX LES MARTYRS QUI N’ONT RIEN VUE.

  14. salah de djelfa dit :

    salut .karim tabou et le ffs commence à déranger serieusement la haute sphére du pouvoir algérien.bientot la fin.

  15. salah de djelfa dit :

    salut.karim tabou et le ffs commence à déranger serieusement à la haute sphére du pouvoir.

  16. ammisaïd dit :

    Nous sommes des héros, vous êtes des zéros, Bien Sûr !

    La main étrangère n’est plus discréte
    Elle ne se cache plus dans son ombre
    Elle écrit, elle se montre en plein jour
    Elle menace les fils et les filles du peuple

    La main étrangère n’est plus discréte
    Elle défend ses chikours et son maître
    Elle réécrit à sa manière l’histoire
    De cette jeunesse auquelle, elle a coupé les ailes

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle n’est plus à l’extérieur de nos frontières
    Elle a montré la noirceur de son coeur
    A force de boire du gaz et du pétrole

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle loue et elle protège les fossoyeurs
    D’un pays au million et demi de martyrs
    D’un pays qui a rendu un nain emperreur

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle désire confisquer le sacrifice de ses « frères »
    Elle offre les louanges et la gloire
    A des menteurs, des hypocrites et des voleurs

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle s’octroie des droits et s’interdit des devoirs
    Elle dénie à ses enfants justes et sincères
    Leurs libertés de s’opposer à ses massacres et à ses horreurs

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle suivra et combattra même les morts
    En les souillants par des ignobles rumeurs
    Et en diminuant leurs courages et leurs valeurs

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle crie, elle hurle et elle vocifère
    En disant: je suis patriote, je suis le meilleur
    Je suis un bon géstionnaire et je suis votre protecteur

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle reclame que l’on fasse taire
    Cette voix qui désire redonner l’espoir
    A un peuple à qui elle a volé sa dignité et son honneur

    La main étrangère n’est plus dicréte
    Elle encourage les pervers et les censueurs
    A salir qui ose s’éxprimer pour dire
    Ce pays est gouverné par une méchante dictature

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle insulte et elle lâche sa rancune et sa fureur
    Sur un militant d’un parti qui refuse d’être un serviteur
    De ce système qui gére ce pays comme un vrai colonisateur

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle est assise confortablement sur le fauteuil d’un senateur
    Pour dire oui, aname ya sidi, oui mon roi, sahit à mon seigneur
    Et, par l’occasion rammasser quelques millions de dinars

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle veut couper la langue qui ose dire le contraire
    De ce que disent ceux qui nous nousd lâcherons jamais le pouvoir
    Même si nous semerons partout la guerre, la mort et la misère

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle veut que notre nation reste prisonnière
    D’un clan qui a passé son temps à se servir
    De ces richesses sans pouvoir rien lui offrir

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle ment, elle dit: c’est dans votre intérêt, Bien Sûr!
    Elle tue, elle dit : c’est parceque c’était nécéssaire, Bien Sûr!
    Elle nous manipule, elle dit: je vous rassure, Bien Sûr!

    Elle envoie nos enfants dans les bras de la mort
    Elle dit : c’est le généraux qui ont fait la guerre, Bien Sûr !
    Elle pousse à s’entre-déchirer et à s’entre-tuer des frères
    Et, elle dit: c’est parcequ’il y a péril à vos demeures, Bien Sûr!

    La main étrangère n’est plus discrète
    Elle s’oppose par tous les moyens aux militants et aux penseurs
    Qui veulent un pays uni, libre, juste et prospère
    Et, un avenir clair et joyeux aux générations futures

    Fraternellement à toutes et à tous

  17. mustapha dit :

    alors commençant par la fameuse parole qui me revient a la memoire et de dire « quand en veut noyer sonchien ont dit qu’il a la rage »;alors surment ce grand karim tabbou il gene et surtout il a denoncé l’ingerance et la rediculisation de la politique en algerie .bon il ya trop de redicule en algerie !un vieux clou provocateur qui cherche une promotion de sa monarchie.alors je disais basta et halte aux intimidation aux algeriennes et algeriens. aussi il ya des gens qui disent que l’algerie leur appartient c’est un acquit pour eux!que la verité vous ratrappera un jour et vous soyez juger pour vos crimes .alors en repond aux imbeciles par le silence n’est ce pas karim.

  18. aghilas dit :

    azul fellawen, dans un pays democratique ,un parti a plus d’ascendant ,d’influence,de respect qu’un simple senateur appele par ses pairs a un pantouflage….ce senateur en realite ne defend ni president ni le patron de la securite il est entrain de defendre sa croute de 36 millions par mois sans les affaires scabreuses…. le jour ou ce president ne sera plus president et le patron de la securite ne sera plus le patron. ce hahj omar quittera le navire aussitot a la recherche d’autres patures surement pas chez lui au maroc et plus prescisement a ouled-hamou. ce qui m’intregue le plus c’est ce omar mahdad ne croit a rien… ainsi que ces pairs ils ne croient a rien… je me souviens dans les annees 1992 c’est ma memoire est bonne un colloque sur l’histoire etait organise aux etudiants de magistere a setif, venant de plusieures universites du pays.certains professeures venant aussi avec eux soutenaient mordicus que le soudan est mille fois developpe que l’algerie… et mille fois democratique que l’algerie devant un parterre d’etudiants plein comme un oeuf a craque. j’ai pris la parole pour retablir la verite et pour convaincre j’ai fait le tribun pendant des heures….. et a la fin1999 ces gens la ou ces enseignant la qui ont descendus l’algerie en flamme et aux enfers et oui sont devenus des senateurs de la republique…. allez y comprendre… inazra mazal anzar… l et ceci pour vous dire quels senateurs et quels deputes on a …! l’algerie est petite on se connait presque tous et toutes… et grands hommes, de grands talents… des politiciens de genie sont mis a l’ecart.meurent a petit feu…le syndicalisme m’a appris qu’on ne peut pas continuer a deriger une republique par des mensonges… par des finasseries et j’en passe…. et par incompetences….mon animateur le grand saul alinsky me disait a l’epoque qu’on ne peut changer le pouvoir lorsque le pays est verrouille .par contre en amerique on peut il a vu juste le grand philosophe que dieu ait son ame aux elysees des cieux… et oui depuis on a vu vos eleves hillary clinton et obama… a la maison blanche…. et pour ce citer que ceux-la et vos autres eleves en algerie on regresse… nos acquis de liberte s’effritent chaque jours d’avantages…. on est revenu a la case depart…. salut saul alinsky,salut obama salut tabou salut aux democrates et aux republicains de ce monde qui croient en la difference,a la tolerance ,a la diversite,a la juste….ar timlillith sghur idir n’ait-el-abed.

  19. ACHOUR dit :

    salam
    no comment

  20. ammisaïd dit :

    Ces fous qui nous gouvernent!

    Mr TABBOU rend fou
    Les hyènes, les renards et les loups

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui nous mettent la corde au cou

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui volent notre liberté et nos sous

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui dansent et qui font des bisous sur les joues

    Mr Tabbou rend fou
    Ceux qui parlent et font des discours comme des hiboux

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui placent les innocents et les opposants sous écrou

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui sont méchants et qui disent nous sommes doux, doux, doux

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui possédent des ventres gros et mous

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui un orgueil plus puissant que celui des poux

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui crient haut et fort l’Algérie est à nous et uniquement à nous

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui ont creusé à nos enfants des milliers et des milliers de trous

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui ont oté à notre vie sa joie, son charme et son goût

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui gâchent à notre pays ses valeurs et tous ses atouts

    MR TABBOU rend fou
    Ceux disent tout est pour nous et rien pour vous

    Mr TABBOU rend fou
    Ceux qui sont capables de fuir en entendant le chant du coucou

    Mr TABBOU REND FOU
    CEUX QUI TENTENT DE TRAÎNER SA REPUTATION DANS LA BOUE

  21. kaci dit :

    Dis-moi qui te paies, je te dirai qui tu es!
    Voilà c’est tout ce que j’ai à dire au sujet de ce personnage ridicule.

  22. kaci dit :

    Malheur à celui qui traite tout un peuple de mineur!Hadj VOUS DITES,? Alors que fait-il dans une assemblée de menteurs?Un Hadj ne peut et ne doit pas mentir!

  23. za3maza3ma dit :

    Je ne peut pas résiter au plaisir de retourner au sénateur sénile sa question. je le cite : « Lorsque le pays en entier vivait sous la terreur des sanguinaires qui voulaient le mettre sous leur joug, aidés en cela par des pays soi-disant amis; lorsque le pays a vu un exode massif des campagnes vers les villes laissant en jachère forcée toutes les terres; lorsque beaucoup de nos intellectuels et de nos universitaires ont été obligés de fuir à l’étranger pour ne pas être assassinés dans une torture abjecte; lorsque certains se délectaient des malheurs de notre pays qu’ils considéraient comme «un bon laboratoire»; lorsque, chaque nuit des dizaines de personnes sans défense étaient mutilées vivantes

    avant d’être achevées avec cruauté; lorsque dans toutes ces tentatives on retrouvait l’intention d’affamer la population et de confisquer sa Liberté et son Avenir, QUI ETAIT LA POUR FAIRE FACE ? ».

    Oui, monsieur, QUI N’ETAIT PAS LA ? Suivez mon regard ….

  24. khalfi1 dit :

    Vous n’avez pas compris « qu’il » a bien besoin de défendre son casse-croûte. Quand on possède d’innombrables avantages ( 30 millions par mois, passeport diplomatique, gardes corps payés par les contribuables algériens…etc), il faut bien « qu’il » les justifie. Ces gens là ont pris l’Algérie et son peuple en otage depuis juillet 1962. Rien ne saura leur faire lâcher prise.

  25. Un peut de Lucidité SVP dit :

    Cher modérateur,

    Cher commentateur Mohand (je n’ai pas lu les autres commentaires),

    - Il n’y a vraiement pas lieu besoin de qualifier le Sénateur … la pratique est bien connue de tous,

    - mais … connaisons bien la Direction du FFS actuelle … (et bien sur , j’accepte d’être taxé de frondeur … comme tout le monde ..) avons nous le droit de nier les réelles affirmations du sénateur :

    - Le concerné est : Untellectuellement médiocre, Humainement Pauvre, Machiavelique, ….
    - Franchement comment comprendre que l’actuel 1er Secrétaire du FFS accuse tous ses prédécesseurs d’avoir tenu des états financiers flous … en public.

    - Il très cohérent en tout cas de croire que le Sénateur travaille pour Karim TABOU…

    vOUS NOUS AVEZ habitué à beaucoup d’intelligence, Cher Modérateur, cher Mohand, .. mais là …. n’avez vous pas oublié que votre rôle de militant est de défendre des causes… pas des hommes ….. Sommes nous si différtent de notre Sénateur. .. ??

  26. Un peut de Lucidité SVP dit :

    suite

    c’est fou …. mais ce débat est sens unique …..
    Que des défenseur de TABOU …..

    REVEILLEZ-VOUS ….

    cAR COMME l’a dit l’un des commentateurs : « Il faut parler de Tout ET de tout le monde : TEWFIK, bOUTEF …..  » … il faut parler de tout le monde …. Il faut parler de TABOU ……

  27. aliya boulanoir dit :

    dites leurs de laisser le peuple en paix cette equipes de mafia qui la preside le frere du president si said bouteflika.

  28. rachid kesri dit :

    ATTENTION,CETTE LETTRE CONTIENT BEAUCOUP DE GERMES FECAUX…

  29. djaaboub dit :

    encore un chiat grand format. sénateur ya sidi! fais -toi petit, lève tes mains comme tu le fais toujours et ferme-là ! espèce de klébard

  30. kamel dit :

    strong
    ce senateur s’appelle tube digestif

  31. kamel dit :

    ne me dites pas que vous prettez attentions aux tubes digestifs strike

  32. invisible dit :

    vous parlez de terroriste? qui a crée les terroristes (GIA) en Algérie c’est bien que la DRS. mais je suis sur que tu es un grand lache du pouvoir. on dit tout ceux qui téte sous une chienne est’un chien.

  33. alligator dit :

    passer toute sa vie a plat ventre il faut le faire !!!!
    a plat ventre jusqu’a la tombe .
    only in algeria .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER