Mounir Boudjemaa à la tête de Canal Algérie ?

entv.jpgNous apprenons d’une source généralement bien informée que l’actuel directeur de la rédaction du quotidien Liberté, Mounir Boudjemaa, sera désigné au poste de directeur général de Canal Algérie.

Par ailleurs, nous apprenons que M. Hamraoui Habib Chawki a déposé sa démission de son poste de DG de l’ENTV pour s’occuper de la chaîne de télévision privée qu’il compte lancer à Strasbourg avec ses amis libanais. HHC sera remplacé probablement par Zouaoui Benhamadi ou Raouraoua. El Mouhtarem

Commentaires

  1. kaci dit :

    Merci cher ami el Mouhtarem pour l’info que tu viens de nous donner relative au départ futur de HHC de l’ENTV.Cet homme a pollué la télévision algerienne.Mais attention, cela ne veut pas dire que celui qui le remplacerait ne ferait autant sinon pire!Oh pardon!Pire que ça, je ne pense pas qu’il y ait.Ton info est interressante dans la mesure où elle nous renseigne déjà sur ce qui se passe dans les cercles du systeme.S’agit-il d’un reglement de comptes?Allez comprendre!

  2. jeff dit :

    Le CV de Mounir BOUDJEMAA est bien connu des services de Hadj ZOUBIR dans les années 90. Ce dernier travaille actuellement pour le même patron que le journaliste en tant Responsable chargé de la sécurité du groupe CEVITAL appartenant à RABRAB. Il n y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas. Il faut reconnaître qu’à la tête de Liberté BOUDJEMAA a procédé à un assainissement de la ligne rédactionnelle en éjectant les éléments bérbéristes proche du RCD de Saadi et des milieu d’affaires tels que Ait AHDJOUDJOU, AISSAT et compères. Cette stratégie élaborée dans les laboratoires du département propagande et guerre psychologique du DRS a apporté ses fruits.
    Après le départ des ministres du RCD du gouvernement et l’enclenchement de la crise de la KABYLIE, le journal Liberté se trouvait devant un dilemme : suivre la ligne rédactionnelle habituelle, préfigurée depuis 1989, et assumer le clash avec le tandem ZARHOUNI BOUTEFLIKA, ou réorienté la ligne vers la conformité avec les l’exécutif existant. C’est dans cette seconde logique que la promotion de BOUDJEMAA s’est faite. Mieux vaut entrer dans le rang que de s’y opposé au risque de se brûler les doignts. BOUDJEMAA sera pire que HHC.

  3. samaritain dit :

    Toujours la même Formule ! MOUSSA EL HADJ ou HADJ MOUSSA !

  4. samaritain dit :

    C’est officialisé Abdelkader Leulmi nommé DG de l’ENTV !

  5. Diki dit :

    Mounir Boudjemaâ a commencé sa formation à partir de 1989 à l’âge de 25 ans lorsqu’il a été  »intégré »au sein de la rédaction du quotidien Horizons dirigé à cette période par Abdelaziz Sbaâ, aujourd’hui diplômate.
    Au départ déjà, Mounir Boudjemaâ se distinguait par son arrogance et son mépris à l’égard de ses collègues qui ne comprennait pas cette attitude pour un bleu dans le milieu de la presse. Quelques frictions et incidents plus loin,il a fallu que  »certains,’ leur fassent comprendre le pourquoi du comment et de se la fermer sinon…
    Encore jeune, Mounir Boudjemaâ illustre parfaitement cette continuité du système à travers la formation permanente de nouveaux zélés qui seront encore plus dangereux que leurs maîtres à penser, si tant que penser soit l’apanage de ces criminels.
    Aussi, rien de nouveau à l’horizon. Habib Chawki a dilapidé à fond la caisse; aujourd’hui, il préfère fructifier cet argent à travers d’autres canaux qui sont nombreux (boites de communication, boites de production audio-visuel.
    Ça mange à profusion au su et au vu de la planète dont ils n’ont rien à cirer.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER